100%.png

Les Gaietés/Vive la Charte

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les GaietésAux dépens de la Compagnie (p. 152-153).


VIVE LA CHARTE.


Ô Liberté ! sous ta bannière sainte
Qu’un même cri nous rassemble à jamais !
Élus du peuple, il garde votre enceinte ;
Vive la Charte ! est le cri des Français.

Puisque les rois ne veulent pas l’entendre,
Dans le forum qu’il aille retentir ;
Écho du peuple, apprends-nous à le rendre ;
Du tombeau même écoutez-le sortir.
Ô Liberté, etc.

Ô toi qui meurs pour cette noble cause,
Bénis ton sort : la patrie est en deuil ;

Vive la Charte ! est ton apothéose ;
La Liberté veille sur ton cercueil.
Ô Liberté, etc.

Vous l’entendez, vous tous, nobles victimes,
Vieux combattants, punis de vos exploits,
Vous qui tenez aussi pour légitimes
Les droits du peuple et la gloire et les lois.
Ô Liberté, etc.

Guerriers français que la tombe nous cache,
Venez montrer à d’impudents soldats
Ce front sans peur et ce glaive sans tache
Que votre main n’agitait qu’aux combats.
Ô Liberté, etc.

D’un cri de paix malheur à qui s’offense !
Soldats d’un jour, barbares, sans danger
Vous opprimez un peuple sans défense :
Jadis ce fer était pour l’étranger

Ô Liberté ! sous ta bannière sainte
Qu’un même cri nous rassemble à jamais !
Élus du peuple, il garde votre enceinte :
Vive la Charte ! est le cri des Français.