100%.png

Les Parsis/Préface

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par Musée Guimet, Ernest Leroux (Annales du Musée Guimet, volumes 6-7p. vii-viii).


PRÉFACE


L’auteur livre aujourd’hui au public la première partie de son ouvrage sur l’histoire des Communautés zoroastriennes de l’Inde.

Cette première partie comprend tous les chapitres consacrés à la vie civile des Parsis. On y suit l’homme dans les différentes phases de son existence, depuis sa naissance jusqu’à sa mort, d’après les coutumes et les usages décrits par les anciens voyageurs et les transformations qui se sont accomplies depuis le commencement du siècle.

Le développement de l’éducation a été étudié avec le plus grand soin. C’est, en effet, par l’éducation et sa direction toute occidentale que les Parsis sont arrivés à occuper la situation exceptionnelle qu’ils ont dans l’Inde. L’auteur espère avoir fait clairement comprendre dans le chapitre VIII l’évolution qui s’est produite au sein de la Communauté, et qui, après onze siècles d’isolement, a amené les Parsis à se mêler au grand courant de la vie moderne par le commerce, l’industrie, les lettres et la politique, où ils ont acquis une supériorité incontestable.

La seconde partie, qui paraîtra prochainement, est réservée à l’exposition des devoirs religieux des Parsis ; elle contiendra en outre un certain nombre de documents puisés à des sources officielles sur le Culte et les Temples.

L'auteur donnera un exposé succinct des travaux que les savants ont consacrés à la religion des anciens Perses ; mais il insistera principalement sur l’état actuel du Parsisme, cette dernière période de l’expansion contemporaine de la grande idée zoroastrienne qui, née et développée dans l’Iran, affirme encore de nos jours sa vitalité sur une terre étrangère, malgré le nombre restreint de ses adeptes.

À la suite de cette seconde partie l’auteur publiera les appendices, les éclaircissements nécessaires et une table analytique.

D. Menant.
Paris, 1er décembre 1897.