Les Plantes potagères/Choux-raves

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vilmorin-Andrieux
Vilmorin-Andrieux & Cie (p. 139-143).


CHOUX-RAVES
Brassica Caulo-rapa DC. — Brassica gongilodes L.


Synonymes : Chou de Siam, Boule de Siam.


Noms étr. : angl. Kohl-rabi, Hungarian turnip. all. Oberkohlrabi. flam. Raapkool. holl. Koolraapen boven den grond. dan. Overjordisk Kaalrabi, Knudekaal. ital.. Cavolo rapa, Torsi. esp. Col rabano. port. Couve rabano, C. de Siam.


Dans le chou-rave, dont le nom, un peu impropre, pourrait faire supposer qu’il produit une racine souterraine comestible, c’est la tige qui est renflée, charnue et pulpeuse, et qui constitue la partie utile de la plante. Quelques choux fourragers et le chou frisé de Naples donnent des exemples de renflements du même genre, mais moins complets et moins nettement circonscrits. Le renflement de la tige du chou-rave, qui se produit au-dessus de la terre, mais presque à son niveau, prend la forme d’une boule à peu près régulière, dont le volume ne dépasse pas chez certaines races celui d’une orange moyenne, tandis que dans d’autres il atteint presque la grosseur de la tète. La graine, semblable à celle des autres races de choux, est au nombre d’environ’300 dans un gramme.

Les choux-raves ne sont pas assez connus ni assez appréciés en France, car ils constituent un excellent légume, surtout quand ils sont employés avant d’avoir atteint tout leur développement. C’est à cet état qu’ils sont généralement consommés en Allemagne ; en Italie, on les emploie souvent avant que le renflement de la tige ait atteint le volume d’un œuf de poule.

Culture. — Les choux-raves cultivés comme légumes se sèment depuis le mois de mars jusqu’à la fin de juin, en pépinière ; on les repique en place au bout d’un mois ou six semaines, et ils sont bons à employer deux mois environ après la plantation : les variétés les plus précoces peuvent se semer jusqu’en juillet. La plantation doit se faire avec un écartement de 0m,35 à 0m,40 entre les plantes, selon la variété employée.

Les choux-raves peuvent se cultiver également pour la nourriture du bétail ; on préfère naturellement pour cet emploi les races les plus grosses et les plus tardives. Le semis s’en fait en avril, le repiquage en mai-juin, et la récolte seulement en automne.

Usage. — On mange la partie renflée de la tige avant qu’elle soit complètement développée. Dans cet état, elle est tendre et participe à la fois du goût du chou et du navet.


CHOU-RAVE BLANC.


Noms étrangers : all. Grosser weisser Oberkohlrabi, Englischer weisser 0. port. Couve rabano branco.


Feuilles assez fortes, longues de 0m,30 à 0m,40, à pétioles blancs atteignant la grosseur du petit doigt ; boule ou renflement de la tige d’un vert très pâle, presque blanc, atteignant 0m,15 et 0m,20 de diamètre. Cette variété demande

Chou-rave blanc Vilmorin-Andrieux 1883.png
Chou-rave blanc.
réd. au cinquième.

un temps assez long pour se former ; il lui faut environ quatre mois pour être bonne à manger et six ou sept pour acquérir tout son développement.

La forme n’en est pas toujours parfaitement sphérique ; parfois elle est plus ou moins déprimée, parfois, au contraire, allongée en hauteur et presque oblongue. La base des feuilles y laisse de larges cicatrices de couleur blanchâtre.


CHOU-RAVE VIOLET.


Noms étrangers : all. Biauer Riesen-Oberkohlrabi. port. Couve rabane violeta.


Ne diffère du chou-rave blanc ordinaire que par la couleur violette de sa boule, couleur qui s’étend aux pétioles et aux nervures des feuilles.

Ces choux-raves se gardent bien l’hiver, mais deviennent creux et durs au bout de quelques mois. Il est bon de les faire consommer avant le mois de mars.



CHOU-RAVE BLANC HÂTIF DE VIENNE.


Noms étrangers : angl. Early white Vienna kohl-rabi. all. Weisser Wiener Treib-Oberkohlrabi, Weisser Ulmer 0. holl. Witte Weener glas-kooiraapen.


Chou-rave blanc hâtif de Vienne Vilmorin-Andrieux 1883.png
Chou-rave blanc hâtif de Vienne.
réd. au cinquième.

Jolie variété, très fine et très précoce. Elle se distingue à première vue du chou-rave blanc ordinaire par le petit nombre et la petitesse de ses feuilles, qui ne dépassent guère 0m,20 ou 0m,25 de longueur, tandis que la grosseur du pétiole ne dépasse pas celle d’une plume d’oie. La formation de la boule est aussi beaucoup plus rapide dans cette variété, qui peut se consommer deux mois et demi ou trois mois après le semis.


CHOU-RAVE VIOLET HATIF DE VIENNE.


Noms étrangers : all. Frûher biauer Wiener Treib-Oberkohlrabi, Biauer Ulmer 0. holl. Blauwe Weener glas-koolraapen.


Cette variété, dont la pomme est violette, présente du reste les mêmes caractères que le chou-rave blanc hâtif ; cependant elle n’atteint pas toujours le même degré de finesse et de précocité. Les choux-raves de Vienne sont ceux qui conviennent le mieux pour le potager et ceux surtout que l’on doit préférer pour la culture forcée ou pour les semis tardifs.

Le Ch.-rave à feuilles d’artichaut est une variété assez tardive et d’un médiocre rendement, qui n’a rien de remarquable que la singularité de son feuillage, divisé en segments droits et rappelant de loin une feuille d’artichaut.

Le Ch.-rave de Naples à feuilles frisées a été décrit parmi les choux frisés ; il est en effet plus remarquable comme tel que comme chou-rave, le renflement de sa tige étant souvent réduit à fort peu de chose.

CHOUX-NAVETS.


Synonymes : Chou-rave en terre, Ch. turnep.
Noms étrangers : angl. Tumip-rooted cabbage, Swede, Swedish tumip. all. Kohlrübe, Erd— oder Unter-Kohlrabi, Wruckenrübe. flam. Steekraap. holl. Koolraapen onder den grond. dan. Roe. ital. Cavolo navone. esp. Col nabo, Nabicol. port. Couve nabo.
Chou-navet blanc Vilmorin-Andrieux 1883.png
Chou-navet blanc.
réd. au cinquième.
Les choux-navets et les rutabagas diffèrent des choux-raves en ce qu’au lieu d’avoir, comme ces derniers, la tige renflée au-dessus de terre, ils produisent en terre une racine grosse

et à peu près aussi longue que large, à chair blanche dans les choux-navets, à chair jaune dans les rutabagas, ressemblant assez à un gros navet. Les caractères des feuilles et des fleurs de la plante indiquent suffisamment d’autre part que c’est un véritable chou.

Un gramme de graines en contient environ 375.

Les choux-navets et les rutabagas aiment une terre forte et fraîche, et réussissent de préférence dans les climats un peu humides ; ils craignent la très grande chaleur, mais non le froid. Une rusticité extrême est un de leurs principaux mérites.

Culture. — Les choux-navets se sèment de préférence en place, en mai et juin ; on éclaircit de manière à espacer les plants de 0m,35 à 0m,40 en tous sens, puis on se contente de donner quelques binages et d’arroser en cas de besoin. La culture des rutabagas est exactement la même.

Usage. — On emploie la racine cuite : la saveur en est à peu près identique à celle du chou-rave. Il y a avantage à prendre les choux-navets et rutabagas avant qu’ils aient atteint leur complet développement.


CHOU-NAVET BLANC.


Synonyme : Chou de Laponie.
Noms étrangers : angl. White swede. all. Weisse Kohlrübe.


Racine courte, élargie, un peu en toupie, de forme souvent irrégulière, à peau blanche ou légèrement teintée de vert autour du collet ; feuilles longues de 0m,35 à 0m,50, découpées, ressemblant à celles du chou-rave. La chair est blanche.

Chou-navet blanc lisse à courte feuille Vilmorin-Andrieux 1883.png
Chou-navet blanc lisse à courte feuille.
réd. au cinquième.
CHOU-NAVET BLANC A COLLET ROUGE.


Sous-variété du précédent, dont elle ne diffère que par la teinte rouge ou violette qui colore le collet de la racine et qui s’étend souvent aux pétioles et aux nervures des feuilles. La chair est blanche.


CHOU-NAVET BLANC LISSE A COURTE FEUILLE.


Variété bien distincte, à racine déprimée, moins longue que large, plus nette et plus régulière en général que celle des deux autres variétés ; feuilles plus courtes, plus entières, d’un vert un peu plus foncé. Ce chou-navet est surtout une race potagère ; il est très notablement plus hâtif que les autres, et peut, pour cette raison, se semer jusqu’en juillet. La chair est blanche.


Rutabaga à collet vert Vilmorin-Andrieux 1883.png
Rutabaga à collet vert.
réd. au cinquième.
RUTABAGA A COLLET VERT.


Noms étrangers : angl. Rutabaga, Swedish turnip, Swede ; (Am.) Rula Baga. all. Grünköpfige Rieseu-Kohlrübe. holl. Gale kooiraapen. port. Couve amarilla, Rutabaga.


Racine arrondie, presque sphérique, à peau jaunâtre, fortement teintée de vert dans la portion hors de terre, et principalement autour du collet. Chair jaune.

On a cultivé sous le nom de Rave d’eau de Finlande une plante qui ne différait pas sensiblement du rutabaga à collet vert; c’en était tout au plus une forme à racine légèrement aplatie.

On retrouve à peu près la même race aux États-Unis, où elle se cultive sous le nom de American green-top yellow rutabaga. Tout au plus la plante américaine se distinguerait-elle par un feuillage un peu contourné et presque frisé.


RUTABAGA A COLLET VIOLET OU ROUGE.


Noms étrangers : angl. Purple-top swede. all. Rothköpfige Riesen-Kohlrübe.


C’est la même plante que le rutabaga à collet vert, à part la couleur rouge violacée qui s’étend sur toute la portion non enterrée de la racine.

En Angleterre, où les rutabagas sont cultivés sur une très grande échelle, et jouent presque, dans la grande culture, le même rôle que les betteraves

Rutabaga à collet violet Vilmorin-Andrieux 1883.png
Rutabaga à collet violet.
réd. au cinquième.
fourragères chez nous, c’est le rutabaga à collet rouge ou violet qui est le plus en faveur. On en distingue un grand nombre de races, dont les plus remarquables sont : les rutabagas de Skirving, de Fettercairn, Sutton’s Champion, recommandables par le fort volume et la forme très régulière de leur racine presque complètement sphérique, et le rutabaga de Laing, également gros et bien fait, et caractérisé spécialement par ses feuilles entières. Si, en France, les rutabagas sont moins en faveur qu’en Angleterre, c’est surtout une affaire de climat. Les étés chauds et secs sont extrêmement contraires à cette plante qui, par contre, supporte bien le froid et prospère surtout dans une atmosphère un peu humide. En Bretagne, où les conditions climatériques sont à peu près celles de l’Angleterre, le rutabaga est très cultivé et réussit parfaitement.



RUTABAGA JAUNE PLAT HATIF.


Nom étranger : all. Plattrunde Apfel-Kohlrfibe.


Variété potagère plutôt que de grande culture, à racine déprimée, lisse et nette ; peau jaune faiblement teintée de vert sur le dessus ; feuillage assez peu abondant, court et ramassé. C’est le plus prompt à se former de tous les rutabagas et le plus recommandable pour la culture potagère.