Les Plantes potagères/Lentille d’Auvergne

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vilmorin-Andrieux
Vilmorin-Andrieux & Cie (p. 320).
LENTILLE D’AUVERGNE
Ervum monanthos L.
Fam. des Légumineuses.


Synonymes : Lentille à une fleur, Jarosse d’Auvergne.
Noms étrangers : angl. One flowered tare. ital. Veccia serena.


Indigène.Annuelle. — Plante menue, à tiges grêles, ayant besoin d’un point d’appui, garnie de feuilles composées, à folioles très petites, nombreuses, ovales ; fleurs axillaires, solitaires, blanchâtres, portées sur un long pédoncule, et faisant place à une gousse aplatie, large, contenant deux ou trois grains. La hauteur totale de la plante atteint environ 0m,60 à 0m,80, si les tiges sont soutenues ; sinon, les tiges se couchent sur terre et ne se redressent qu’à l’extrémité. Grain irrégulièrement arrondi, passablement bombé, intermédiaire par la forme entre une lentille et un grain de vesce, d’un brun gris strié ou marbré de noir, mesurant environ 0m,005 de diamètre et 0m,002 d’épaisseur. Il est farineux et d’un goût assez agréable. Le litre pèse 800 grammes, et un gramme contient de 15 à 20 grains. Durée germinative, trois ans.

Culture. — La L. d’Auvergne peut se semer d’automne ou de printemps ; on la cultive beaucoup plus comme fourrage que pour la production du grain, et alors on y associe généralement une céréale, seigle ou avoine, pour fournir un point d’appui à ses tiges grimpantes.

Usage. — On consomme quelquefois le grain cuit, à la manière des lentilles.


LENTILLE D’ESPAGNE. — Voy. Gesse cultivée.