Mozilla.svg

Les Règles de la composition typographique/Italiques

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

ITALIQUE


Les titres d’ouvrages se mettent en italique, ainsi que les noms de vaisseaux, de journaux, etc. (Voir chapitre des Titres.)

Ceux qui se trouvent dans les notes ou à la suite d’une citation et qui y figurent comme indication de sources se mettent également en italique, avec le nom de l’auteur en petites capitales et les autres indicatifs en romain :

Et sortir du tombeau comme un vieillard en sort.
Dancourt, Clovis, act. IV, sc. x.

On met en italique les locutions étrangères qui se rencontrent dans un texte français :

Agir ab irato. — Cave canem ! lisait-on…

Dans ce cas, on ne met pas de guillemets.

Mais si l’on mettait — ce que nous blâmons — la citation étrangère entre guillemets, — mode anglaise, − on mettrait cette citation en romain :

Agir « ab irato ». — « Cave canem ! », lisait-on…

Si, dans un passage italique, il se trouve une ponctuation après un chiffre, une parenthèse ou un crochet, cette ponctuation se met en romain si ce chiffre, ce crochet ou cette parenthèse est en romain :

En 1814, l’armée ennemie…

Mais il vaudrait mieux que ces chiffres, parenthèses ou crochets fussent en italique, ainsi que la ponctuation :

En 1814, l’armée ennemie

Les lettres supérieures qui suivent une lettre italique doivent être également en italique :

On lit dans l’Histoire de Napoléon Ier.
ʘ ʘ ʘ