Les oeuvres poétiques de Clovis Hesteau de Nuysement 1578/Combien combien de fois

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Les oeuvres poétiquesAbel l'Angelier (p. 115).

LX.



Combien combien de fois au soir sous la nuict brune
Errant comme un Taureau par amour furieux :
Ay-je maudit le sort, la nature, les Dieux,
Le Ciel, l'Air, l'Eau, la Terre, & Phœbus, & la Lune.

Combien combien de fois d'une suitte importune,
De soupirs embrasez ay-je esventé les Cieux :
Et d'un double torrent ruisselé de mes yeux
Ay-je fait un sejour à quelqu'autre Neptune.

Combien ay-je invoqué, par les ombreux destours,
Des bois remplis d'effroy, la mort à mon secours :
Et souhaitte me voir Prométhee ou Protee.

Mais helas maintenant (dont je suis en fureur,)
Je suis plus mal-heureux, cognoissant mon erreur,
Que ne furent jamais Protee et Promethee.