Les oeuvres poétiques de Clovis Hesteau de Nuysement 1578/O divine beauté

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Les oeuvres poétiquesAbel l'Angelier (p. 86).

III.


O divine beauté qu'uniquement je sers,
Qui seule peus choisir ton beau nom dans ce livre :
Gravé plus dur d'en fer, qu'en metal, ou qu'en cuivre,
Affin de ne perir qu'avec tout l'univers.

Reçoy pour humbles vœus, & mon cueur, & mes vers :
L'un destiné du Ciel en naissant pour te suivre,
L'autre donné des Dieux pour te faire revivre,
Et conter nostre amour à cent peuples divers.

Mon cueur prendra de toy une eternelle vie,
Mes vers te raviront à la Parque ennemie,
Et la Muse , & l'Amour, nous rendront immortels.

O belle deité : sois moy donque propice,
Affin qu'à tout jamais on sacre à noz autels,
Le Mirthe, & le Laurier, pour humble sacrifice.