Les oeuvres poétiques de Clovis Hesteau de Nuysement 1578/Par ce fer outrageux

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Les oeuvres poétiquesAbel l'Angelier (p. 135).

C.



Par ce fer outrageux ma vie finira,
Eusses-tu du berger la veuë gardienne,
Et feussay-je changé comme l'Inachienne,
Je feray que ma mort ma peine guarira,

Mon ombre en gemissant par les enfers dira,
Que ta fureur, ton fiel, & la cruauté tienne,
Surpasse en mon endroit la bande stigienne,
Et qu'apres ton trespas leur force perira.

Malgré tous les tourmens sous tes loix endurez,
Bien que l'Air, l'Eau, la Terre, & les Cieux conjurez,
Ayent fait leur effort pour mal-heurer ma vie.

Malgré eux, malgré toy, desdaignant ta rigueur,
De ce poignart icy je perceray mon cueur,
Et rendray de mon sang ma fureur assouvie.