Les oeuvres poétiques de Clovis Hesteau de Nuysement 1578/O vive & sainte flame

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Les oeuvres poétiquesAbel l'Angelier (p. 116).

LXII.



O vive & sainte flame, ô mes soupirs ardans,
O miserable dueil, ô folle outrecuidance,
O pensers denuez de leur longue esperance,
O traits qui dans mon cueur devenez plus cuisans :

O divines beautez sources de mes tourmens,
O beaux desirs vainqueurs de ma jeune constance,
O bel astre ascendant de ma triste naissance,
O sœurs qui devidez le fillet de mes ans :

O fleuvez, ô forests, ô desers, ô fontaines,
O beaux lieux ou jadis je soulagay mes peines,
O Mirthes, ô Lauriers, ô gracieux appas :

O Manes qui errez parmy l'ombre eternelle,
Si quelque souvenir reste apres le trespas,
Au moins prenez pitié de ma douleur cruelle.