50%.png

Lettre de Pearson Hill aux postes françaises

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Pearson Hill

Lettre aux postes françaises, 5 février 1862


À Monsieur [?] Piron

Bureau du Secrétaire
Londres

5 février 1862.

Monsieur

Voici une petite affaire semi-officielle semi-privée, pour laquelle je suis sûr que vous accorderez votre aimable assistance à ma requête.

Mon père, Sir Rowland Hill qui, comme vous pouvez le supposer, observe avec beaucoup d'intérêt l'adoption, à travers le monde, de son programme de Réforme postale, a une collection des timbres postaux des Nations, collection que je désire rendre la plus complète possible et dans ce but je prends la liberté de vous demander si - à supposer qu'il soit possible de les obtenir - vous pouviez avoir la gentillesse de lui fournir des spécimens (non oblitérés) des timbres postaux utilisés en France pendant la République.

De ces timbres, je crois savoir qu'il y en a huit variétés : six portant l'effigie de la France, et deux portant l'effigie de l'Empereur, alors Président, et nous serions redevable de votre bonté si vous pouviez, sans trop d'ennuis, nous les procurer.

En plus de ces timbres de la République que j'ai mentionnés, la collection de mon père ne possède pas le Un Franc, ou le timbre de 25 centimes de l'Empire - timbres pour lequel je découvre à présent qu'ils ne sont plus émis. Nous vous serions très reconnaissant si vous pouviez nous accorder des spécimens de chaque.

Je suis, Monsieur,
votre obéissant serviteur,
Pearson Hill.

(Secrétaire privé de Sir R. Hill)