75%.png

Lettre du directeur des postes. Saint-Denis. 16 février 1852

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


A. de Planta, directeur des postes (La Réunion)

16 février 1852


L'An mil huit cent cinquante deux le seize février à huit heures du matin nous soussignés de Planta, Directeur de la poste aux lettres de la Colonie, Gardillane, conservateur des Hypothèques, délégué de Monsieur l'Inspecteur des Domaines, en présence de Monsieur Morin, délégué du Contrôleur colonial, réunis chez Monsieur Lahuppe, imprimeur du Gouvernement, avons procédé, conformément aux ordres de Monsieur le Directeur de l'Intérieur, à la réception des timbres poste, dont l'émission avait été ordonnée par arrêté du 31 Décembre 1861 et dont la remise au Directeur de la poste n'avait pu avoir lieu par suite d'avaries survenues au moment de l'application d'un enduit servant à les coller sur les lettres.

La Commission après avoir examiné les timbresposte a recoonu qu'il y avait lieu d'en accepter quatre mille huit cent, dont 2400 à 0 F[ranc] 30 c[entimes] et 2400 à 0 F[ranc] 15 qui ont été remis a l'instant à Monsieur le Directeur de la poste, et qu'il y avait nécessité d'en détruire une quantité de trois mille deux cent dont 1600 à 0 F[ranc] 30 et 1600 à 0 F[ranc] 15 qui ont été immédiatement brulés en présence de la Commission.

Cette opération terminée, nous avons dressé le présent procès verbal qui a été signé en double expédition par nous après lecture, les jour, mois et an que dessus.

S[aint] Denis le 16 Février 1852. Le Directeur des postes, Gardilanne Morin A. de Planta