Lettres de Chopin et de George Sand/Lettre 15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par Ronislas-Edouard Sydow, Denise Colfs-Chainaye et Suzanne Chainaye,  (p. 37).

15. — Frédéric Chopin à Albert Grzymala, à Paris.

[Paris s. d.]

À demain jeudi à 5 h. 3/4 ou à 6 heures au Café doré (de la Cité) [1] en cabinet particulier. Nous irons ensuite chez Mar[liani]. L’Aurore [2] était noyée dans la brume, hier. J’espère qu’il y aura du soleil aujourd’hui et je t’écrirai un mot avant le soir.

Que Dieu te garde
Ton vieux,

Mercredi matin.xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxFr.

  1. Il s’agit de la fameuse Maison dorée, au coin de la rue Laffitte et du boulevard des Italiens.
  2. C’est-à-dire George Sand. Chopin aimait tout particulièrement le véritable prénom de la femme de lettres ; prénom qu’il traduisit plus tard par Jutrzenka, ce qui, en polonais signifie l’aurore, le lever du jour.