Lexique de l’ancien français/20

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


H
  • haa, interj., ha !
  • habene, s. f., bride.
  • habereau, s. m., sorte d’habit d’homme.
  • habile, adj., propre, utile ‖ digne.
  • habilement, adv., aisément, promptement.
  • habilitacion, s. f., sorte d’émancipation par laquelle l’enfant devenait habile à contracter et pouvait acquérir par lui-même, sans avoir le pouvoir de tester ‖ libération, émancipation en général.
  • habilité, s. f., habileté, capacité ‖ tour d’adresse, moyen adroit, ruse ‖ fraude ‖ exercice propre à rendre le corps habile, à lui donner de l’agileté.
  • habiliter, v. a., rendre habile, exercer ‖ appliquer ‖ v. réfl., s’habituer ‖ s’armer en guerre ‖ p. pas., rendu, déclaré capable ‖ muni de ce qui est nécessaire pour produire un effet déterminé.
  • habillage, s. m., habillement ‖ apprêt.
  • habillement, s. m., équipement, machine, engin, arme ‖ ce qui garnit une chose.
  • habilleur, s. m., chirurgien.
  • habillier, v. a., préparer, apprêter, équiper, orner ‖ soigner ‖ p. pas., fourni, muni ‖ habillié de, disposé à
  • habillonner, v. a., rendre propre à une chose, disposer.
  • 1. habit, s. m., habitation, maison, demeure.
  • 2. habit, s. m., disposition de l’âme, habitude.
  • habitablement, adv., à demeure, à toujours.
  • habitaclement, s. m., habitation.
  • habitage, s. m., habitation, demeure.
  • habitance, s. f., habitation, demeure.
  • habitateresse, s. f., habitante.
  • habitateur, s. m., habitant.
  • habitation, s. f., système de gouvernement ‖ commerce avec une femme.
  • habite, s. f., habitation, logement.
  • habitement, s. m., logement, habitation ‖ cohabitation, commerce.
  • habiteor, s. m., habitant.
  • habiter, v. a., avoir commerce avec, posséder ‖ v. n., cohabiter ‖ atteindre ‖ p. pas., domicilié, établi.
  • habiteresse, s. f., habitante.
  • habitoison, s. f., habitation.
  • habituacion, s. f., habitude.
  • habitudinaire, adj., qui a l’habitude d’une chose, qui y est habile.
  • habituer, v. a., habiller, vêtir ‖ peupler ‖ p. pas., arrangé.
  • habordeau, s. m., morue parée.
  • hache, s. f., sorte de pot de feu porté comme les torches dans les réjouissances publiques.
  • hachee, s. f., coup de hache.
  • hachement, s. m., lambrequin ou chaperon d’étoffe qui enveloppe le casque ou l’écu, ornement d’armoirie, timbre ou casque au-dessus de l’écu.
  • hachepit, s. m., sorte de bâton, échalas.
  • hachereau, s. m., hachette.
  • hachet, s. m., hachette.
  • hacheur, s. m., ciseleur.
  • hacheüre, s. f., syn. de hachement.
  • hachié, adj., ciselé.
  • hachon, s. m., petite hache.
  • hachot, s. m., petite hache.
  • hacquebart, s. m., bière faible.
  • hacquebut, s. m., arquebuse.
  • hacquebute, s. f., arquebuse.
  • hacquebuter, v. a., arquebuser.
  • hacquebuteur, s. m., arquebusier.
  • hacquebutier, s. m., arquebusier.
  • hacquebutterie, s. f., arquebuserie.
  • hacquenart, s. m., haquenée.
  • hacquenet, s. m., haquenée.
  • hacquet, s. m., haquenée.
  • hacutin, s. m., sorte de rempart.
  • hadot, s. m., aigrefin.
  • haement, s. m., haine.
  • haenge, s. f., haine.
  • haeor, s. m., haïsseur, celui qui hait.
  • hagart, adj., incertain, changeant.
  • hageter, v. a., tirer.
  • hagiographe, s. m., livre saint, sainte Écriture.
  • hagoigner, v. a., déchiqueter.
  • hague, s. m., enclos ‖ haie.
  • hahai, s. m., cri de guerre, cri d’alarme, cri de détresse, tumulte guerrier ‖ cri, tumulte en général ‖ douleur, chagrin.
  • haiable, adj., haïssable.
  • haiage, s. m., redevance due pour la maison qu’on habite.
  • hai-droits, s. m., celui qui hait les droits.
  • 1. haie, s. f., espèce d’arbre.
  • 2. haie, s. f., sorte de danse.
  • 3. haie, s. f., monnaie de La Haye.
  • haiee, s. f., portion de forêt entourée de palissades.
  • 1. haier, v. a., garnir d’une haie, barrer au moyen d’une haie ‖ fig., garnir comme d’une haie ‖ v. n., faire une haie ‖ chasser à la haie ‖ v. réfl., former la haie ‖ p. pas., disposé en haie ‖ forest haiee, bois réservé pour la chasse, garenne.
  • 2. haier, s. m., garde des haies.
  • 3. haier, v. a., haïr.
  • 4. haier, s. m., haine.
  • haiere, s. f., haie.
  • 1. haiete, s. f., petite haie ‖ lieu clos de haies.
  • 2. haiete, s. f., dim. de haie, sorte d’arbre.
  • haieteur, s. m., celui qui a soin des haies.
  • haieur, s. m., garde des haies.
  • haieüre, s. f., haie.
  • 1. haigne, s. f., anneau.
  • 2. haigne, s. f., tête grimaçante ‖ grimace.
  • haigneor, s. m., celui qui murmure, qui témoigne du mécontentement.
  • haigner, v. n., murmurer, témoigner du mécontentement ‖ v. a., contrarier, tourmenter, attaquer.
  • haignon, s. m., aide, secours.
  • hailloner, v. a., dépecer, déchirer ‖ mettre en guenilles ‖ couvrir de haillons ‖ p. pas. ; discours haillonnés, propos rompus, sans suite.
  • haillonnerie, s. f., augmentatif de haillon.
  • haillonneux, adj., qui n’est que haillons ‖ couvert de haillons.
  • hain, s. m. et f., haine.
  • hainance, s. f., haine.
  • hainé, adj., haï.
  • hainel, adj., haineux.
  • haineur, s. m., ennemi.
  • haineus, adj., ennemi ‖ produit par la haine, désagréable ‖ droit haineus, droit contraire au droit civil.
  • haineuseté, s. f., haine.
  • haingnie, s. f., coup sur la tête.
  • haingre, adj., maigre, décharné.
  • hainselin, s. m., variété du jaquet, sorte de camisole.
  • hainye, s. f., haine.
  • haion, s. m., dim. de haie ‖ sorte d’étal à jour, échoppe mobile qu’on plaçait sur le marché.
  • 1. haire, s. f., douleur, angoisse, affliction, peine, tourment.
  • 2. haire, adj., malheureux, pauvre.
  • 3. haire, interj., haro !
  • 4. haire, s. f., coquille.
  • hairie, s. f., tourment, ennui.
  • haironner, v. n., prendre un héron.
  • haise, s. f., barrière, clôture faite avec des branches entrelacées et servant à fermer les cours des métairies, les jardins, les chemins particuliers.
  • haisin, s. m., barrière ‖ pieu servant à faire une barrière.
  • haison, s. m., étal.
  • haissé, p. pas., orné, garni.
  • haïsseur, s. m., celui qui hait.
  • haistriere, s. f., lieu planté de hêtres, pépinière de hêtres.
  • hait, s. m., joie, plaisir, gré, allégresse ‖ envie, souhait, désir ‖ disposition, humeur, caractère ‖ courage, ardeur ‖ de hait, d’une manière alerte, de plein gré, de bon cœur, avec ardeur, vivement ‖ a hait, a grant hait, avec ardeur, gaillardement, vigoureusement.
  • haitement, s. m., plaisir, contentement ‖ coeur, courage.
  • haitié, adj., bien portant ‖ gai, content, allègre, rempli d’ardeur.
  • haitiement, adv., gaiement, allègrement, gaillardement, en bonne disposition de santé et d’humeur, à souhait.
  • haitier, v. a., mettre en bonne santé, guérir ‖ donner de la force, de l’ardeur à ‖ faire bon accueil à, réjouir ‖ v. n., faire plaisir, s’amuser ‖ v. réfl., prendre courage ‖ être content, se contenter ‖ se haitier de, être allègre à faire une chose, se hâter de la faire.
  • halage, s. m., droit perçu sur les marchandises mises en vente à la halle ‖ droit de mesurage.
  • halant, p. prés., desséchant.
  • 1. hale, s. f., salle ‖ salle du conseil ‖ halle basse, juridiction qui, à Valenciennes, jugeait de toutes les affaires de manufactures, de la qualité et de la dimension des toiles, des étoffes et qui était composée d’un prévôt et d’un échevin.
  • 2. hale, s. m., la lumière et la chaleur provenant des rayons solaires arrivant directement, ce que nous appelons aujourd’hui soleil par opposition à ombre.
  • 3. hale, adj., desséché.
  • halebrener, v. n., aller à la chasse du halbran.
  • halecret, s. m., espèce de corselet léger dont on se servait autrefois dans l’infanterie française pour armer les piquiers.
  • haleïs, s. m., cri retentissant.
  • halendrin, s. m., syn. de chaussée.
  • 1. haler, v. a., brûler, dessécher ‖ v. n., être desséché.
  • 2. haler, v. a., lancer (un chien) sur une proie ‖ poursuivre, traquer.
  • halete, s. f., petite halle.
  • haletement, s. m., action de haleter.
  • haleus, adj., qui dessèche, qui flétrit.
  • halgan, s. m., sorte de petite monnaie.
  • 1. halier, s. m., garde des halles, qui percevait le droit de halage.
  • 2. halier, s. m., bâtiment où l’on remise les charrues, les charrettes et tous les instruments de labour.
  • haligot, s. m., aiguillette.
  • haligote, s. f., lambeau, déchirure, chiffon d’étoffe, pièce rapportée, aiguillette.
  • haligoter, v. a., déchirer, mettre en lambeaux, taillader, déchirer de coups ‖ couvrir d’aiguillettes, d’ornements tailladés.
  • halimot, s. m., embarras.
  • halis, adj., sec.
  • halitre, s. m., chaleur excessive causée par l’ardeur des rayons du soleil.
  • hallebarde, s. f., monnaie de Flandre.
  • hallebic, s. m., droit qui se levait sur les marchands forains de poisson de mer, et qui était de huit, dix et douze sous pour chaque panier qu’ils vendaient à Paris.
  • halleboter, v. n., grappiller, rechercher après la vendange les raisins oubliés dans les vignes.
  • hallepiguaille, s. m., voleur, pillard.
  • halloer, v. n., poursuivre en criant.
  • hallongner, v. a., caresser (une femme).
  • halloter, v. n., haleter.
  • halm, s. m., saisine, transport.
  • halon, s. m., nom donné aux pauvres qui n’appartenaient pas à un hôpital et qui étaient considérés comme externes.
  • halot, s. m., hallier, buisson ‖ bûche, branche.
  • haloter, v. a., tailler, émonder ‖ fig., trancher, couper.
  • haloterie, s. f., lieu rempli de halots.
  • hamberge, s. m., ce qui garnissait les gantelets d’un chevalier.
  • hambourg, s. m., sorte de futaille, dont on se servait pour mettre les saumons salés de la ville de Hambourg ‖ nom des barils et tonneaux dans lesquels se mettaient les bières d’Angleterre, de Hollande et de Flandre.
  • hameçonné, adj., pourvu d’un hameçon ‖ pris à l’hameçon.
  • hameçonneur, s. m., fabricant d’hameçons.
  • hamede, s. f., barre, barrière ‖ T. de blason, fasce de trois pièces alaisées qui ne touchent point les bords de l’écu ‖ certaine manière d’enter un arbre.
  • hameder, v. a., barrer, barricader.
  • hamee, s. f., manche.
  • hamelet, s. m., petit hameau.
  • hamelete, s. f., petit hameau.
  • hamequin, s. m., sorte de mesure pour les liquides.
  • hamestor, s. m., sorte de mesure pour les liquides.
  • hameur, s. m., engin de pêche.
  • hamie, s. f., hameçon, croc.
  • hamoingnier, v. n., venir à bout d’une entreprise.
  • hamonciau, s. m., petit hameçon.
  • hamsocne, s. m., irruption violente dans la maison d’autrui.
  • 1. han, s. m., souffrance ‖ cri de souffrance.
  • 2. han, interj., oui.
  • 3. han, s. m. ; chanter a l’han de quelqu’un, lui parler.
  • hanable, adj., labourable.
  • hanage, s. m., récolte ‖ droit sur les récoltes.
  • hanap, s. m., ciboire ‖ partie d’une coupe ‖ contenance d’un hanap ‖ nom d’un astre.
  • hanapee, s. f., contenance d’un hanap.
  • hanapel, s. m., dim. de hanap ‖ fig., le crâne.
  • hanapelee, s. f., contenance d’un hanap.
  • hanapelet, s. m., dim. de hanapel.
  • hanapelier, s. m., faiseur de hanaps.
  • hanaperie, s. f., fabrication des hanaps ‖ nom collectif pour désigner les hanaps.
  • 1. hanapier, s. m., étui destiné à contenir le hanap ‖ espèce de vaisselier où on le renfermait ‖ crâne ‖ casque qui couvrait le crâne.
  • 2. hanapier, s. m., faiseur de hanaps.
  • hanapin, s. m., petit hanap.
  • hanche, s. f., croc-en-jambe.
  • hanchete, s. f., dim. de hanche.
  • 1. hanchier, v. n., donner un croc-en-jambe.
  • 2. hanchier, v. a., s’emparer de.
  • handeler, v. a., balayer, nettoyer.
  • handhouder, s. m., sorte de magistrat municipal en Flandre.
  • handuiteur, s. m., espèce de professeur dans une académie de jeux de hasard et d’adresse, tels que dés, cartes, trictrac, boules, quilles.
  • 1. hanebane, s. m. et f., jusquiame.
  • 2. hanebane, s. m., vaurien, mauvais sujet.
  • hanehost, s. m., délateur.
  • hanekoke, s. f., sorte de fruit.
  • hanelet, adj., alénois.
  • hanelissement, s. m., respiration pénible, embarrassée, essoufflement.
  • hanequin, s. m., sorte de jeu de cartes.
  • 1. haner, v. n., hennir ‖ s. m., hennissement.
  • 2. haner, v. a., labourer, cultiver.
  • hanette, s. f., fille coquette.
  • hangeman, s. m., bourreau qui pend.
  • hanicroche, s. f., sorte de croc servant à détruire les murs.
  • hanicrochement, s. m., accroc ou difficulté qui se rencontre inopinément dans une affaire.
  • hanicrocher, v. a., accrocher.
  • hanker, v. a., suspendre.
  • hannon, s. m., coquille de la charrue.
  • hannoné, p. pas., se dit des animaux auxquels on suspend un bâton autour du cou pour les empêcher de passer au travers des haies.
  • hanoier, s. m., porteur de sel du grenier de Paris.
  • hanon, s. m., sorte de poisson, le merlan ou le merlus.
  • hanouart, s. m., porteur de sel du grenier de Paris.
  • hansac, s. m., coutelas, poignard ‖ couteau de chasse.
  • hansage, s. m., droit que l’on payait pour être associé à la hanse ‖ toute sorte de droits qu’on est obligé de payer.
  • hansager, v. a., affronter, braver.
  • hansart, s. m., coutelas, poignard.
  • 1. hanse, s. f., réception dans la compagnie de quelques marchands avec certaines cérémonies ‖ droit que l’on payait pour être admis dans cette compagnie, pour être reçu maître d’un métier ‖ à Rouen, droit prélevé sur les marchandises venant par eau ‖ maison où se réunissaient les bourgeois pour l’élection des magistrats ‖ fig., tribut.
  • 2. hanse, s. f., sorte de mesure.
  • 1. hanser, v. a., recevoir dans un corps de métier ‖ v. n., se présenter au lieu où se tiennent les associés de la hanse, et où sont les gardes du métier ‖ p. pas. et s. m., membre d’une hanse.
  • 2. hanser, v. a., vendre.
  • hansier, s. m., bourgeois auquel était affermé le droit de percevoir une taxe sur les marchandises venant par eau à Rouen.
  • hanste, s. f., bois d’une arme ou d’un outil, d’un instrument, manche ‖ tige ‖ lance.
  • hanstee, s. f., la longueur d’une lance.
  • hanster, v. a., publier (des bans).
  • hanstier, s. m., fabricant de hanstes, de bois de lances.
  • hanstiere, s. f., fabricant de hanstes, de bois de lances.
  • hant, s. m., hantise, fréquentation, accointance ‖ l’endroit que l’on hante.
  • hantable, adj., fréquenté ‖ domicilié, demeurant.
  • hantage, s. m., fréquentation.
  • hantal, s. m., bois d’une lance, d’un épieu.
  • hantance, s. f., fréquentation, commerce, habitude d’aller quelque part ou de faire quelque chose ‖ habileté acquise par l’usage fréquent de quelque chose.
  • hanteïs, s. m., exercice, usage ‖ lieu que l’on hante.
  • hanteleüre, s. f., manche d’un fléau à battre le blé.
  • hantement, s. m., hantise, fréquentation ‖ exercice usage ‖ habileté.
  • * hanter, v. a., poursuivre.
  • hanteur, s. m., celui qui hante, qui fréquente.
  • hantie, s. f., compagnie.
  • hantin, s. m., lieu que l’on hante ‖ séjour.
  • hantir (se), v. réfl., se jeter, se précipiter, dans une intention hostile.
  • haor, s. f., haine.
  • 1. hapart, s. m., crochet à pendre ‖ avoir son sanglant hapart, n’avoir rien gagné.
  • 2. hapart, adj., celui qui happe, voleur, brigand.
  • hapel, s. m., celui qui happe, voleur, brigand.
  • hapir, v. a., happer.
  • 1. happe, s. f., crochet, crampon.
  • 2. happe, s. f., sorte de serpe.
  • happee, s. f., saisie.
  • happeement, adv., en happant.
  • happegobet, s. m., syn. de happelopin.
  • happemouche, s. m., gobemouche.
  • haqueter, v. a., promener en haquet.
  • hara, interj., cri de détresse, d’alarme.
  • 1. harace, adj., qualifie une sorte de cheval.
  • 2. harace, s. f., grand panier de forme rectangulaire.
  • 3. harace, s. f., grand bouclier, espèce de targe.
  • 4. harace, s. f., poursuite.
  • harat, s. m., coup.
  • harbaleur, s. m., querelleur.
  • harcel, s. m., porte faite de branches entrelacées les unes dans les autres, en forme de claie.
  • harcelage, s. m., habitude de quereller.
  • harcele, s. f., lien d’osier.
  • 1. harceleur, adj., querelleur.
  • 2. harceleur, s. m., garde-forêt.
  • harche, s. f., pièce de terre de forme circulaire, selon Félibien.
  • harchier, v. a., secouer.
  • hardage, s. m., collectif de hardes.
  • hardaille, s. f., troupe de vauriens.
  • 1. harde, s. f., troupe de bêtes fauves ou d’oiseaux ‖ troupe en général.
  • 2. harde, s. f., barrière ‖ montant des ridelles d’une charrette.
  • hardee, s. f., botte liée par une corde.
  • hardeillon, s. m., petite hart, petite corde, cordon ‖ botte, fardeau, paquet composé de la réunion de plusieurs choses.
  • hardeïs, s. m., action de harceler.
  • 1. hardel, s. m., corde ‖ paquet lié avec une corde ‖ partie du vêtement.
  • 2. hardel, s. m., jeune garçon, vaurien, coquin digne de la corde.
  • hardelee, s. f., trousseau.
  • hardelet, s. m., vaurien.
  • 1. hardelle, s. f., ridelle.
  • 2. hardelle, s. f., troupe, multitude.
  • 3. hardelle, s. f., jeune fille, fille.
  • 1. hardement, adv., avec hardiesse, hardiment.
  • 2. hardement, s. m., hardiesse, audace, action hardie.
  • hardeor, s. m., escarmoucheur.
  • harder, v. a., troquer, échanger.
  • hardi, s. m., petite monnaie, liard ainsi nommé de Philippe III, le premier qui en ait fait faire.
  • hardiance, s. f., hardiesse.
  • hardiement, s. m., hardiesse.
  • hardieor, s. m., escarmoucheur.
  • 1. hardier, v. a., attaquer, charger, harceler ‖ v. n., escarmoucher ‖ mettre en embuscade ‖ s. m., escarmouche.
  • 2. hardier, v. a., enhardir.
  • 3. hardier, s. m., vacher, pâtre.
  • 4. hardier, s. m., crémaillère.
  • hardiere, s. f., grosse corde ou plusieurs cordes entortillées ensemble ‖ crémaillère.
  • hardieté, s. f., hardiesse.
  • hardieus, s. m., vaurien.
  • hardillier, v. a., étrangler avec la hart.
  • hardiment, s. m., hardiesse, audace, action audacieuse.
  • hardine, s. m., sable, gravier.
  • hardir, v. a., enhardir ‖ v. réfl., devenir hardi ‖ s. m., hardiesse.
  • hardivement, adv., hardiment.
  • hardoi, s. m., attaque.
  • hardouil, s. m., manière d’apprêter les chapons.
  • hardouin, adj., hardi.
  • hardré, adj., qui n’a pas de coquille, en parlant des œufs.
  • 1. hare, interj., cri indiquant, en Champagne et en Flandre, la fin d’une foire ou la fin de la mise en vente de telle ou telle denrée.
  • 2. hare (courir a), loc., courir vite.
  • 3. hare, s. f., sorte de meurtrière.
  • harecier, s. m., marchand de mauvaise foi.
  • harel, s. m., émeute, tumulte.
  • harele, s. f., sédition, émeute, tumulte ‖ nom d’une sédition qui éclata à Rouen en 1382 ‖ association illicite ‖ assises.
  • harelement, adv., d’une manière malicieuse.
  • hareleux, adj., séditieux.
  • harengerie, s. f., quantité de harengs ‖ marché au hareng ‖ propos de harengère.
  • harengier, s. m., celui qui se livre à la pêche et au commerce des harengs.
  • harengresse, s. f., marchande de harengs.
  • harenguaison, s. f., temps de la pêche du hareng ‖ cette pêche elle-même ‖ son produit.
  • harenguisee, s. f., temps de la pêche du hareng.
  • harennier, s. m., marchand de garum.
  • hareor, s. m., celui qui lient un haras.
  • harepipe, s. f., sorte d’engin de chasse.
  • harer, v. a. V. Haler 2.
  • haret, s. m., bord, extrémité, limite.
  • hareusement, adv., en tumulte, séditieusement.
  • harevale, s. f., tapage, vacarme.
  • hargaut, s. m., vêtement de dessus, surcot, housse.
  • hargne, s. f., dispute, querelle ‖ défaut, désagrément ‖ bosse.
  • hargnier, v. n., se plaindre, se lamenter, se tourmenter ‖ se disputer, se quereller.
  • hargoter, v. a., quereller.
  • hargoteur, s. m., querelleur.
  • hargoulement, s. m., secousse.
  • hargouler, v. a., secouer.
  • hari, interj., allons, allons.
  • haria caria, s. m., grand tumulte.
  • hariage, s. m., tribulation, tourment.
  • hariaplat, s. m., coup sur la joue, soufflet.
  • haribourras, s. m., colifichet de femme.
  • harier, v. a., harceler ‖ agacer, tourmenter, importuner, presser.
  • harincsop, s. m., saumure où l’on conserve les harengs avant de les vendre.
  • hariole, s. m., devin, sorcier.
  • harioler, v. n., prédire, dire la bonne aventure.
  • hariolien, s. m., devin, sorcier.
  • hariquidam, s. m., ce que paient les apprentis d’un métier pour leur bienvenue.
  • harir (se), v. réfl., se mortifier.
  • harke, s. f., râteau.
  • harle, s. f., fosse, fossé.
  • harloup, s. m., cri par lequel on excite les chiens à la poursuite du loup.
  • harmier, v. a., brandir.
  • harmon, s. m., partie d’une voiture.
  • harnage, s. m., bagage.
  • harnascherie, s. f., harnachement.
  • harnascheur, s. m., fabricant de harnais.
  • harnascheüre, s. f., harnais, harnachement.
  • harnaschier, v. a., équiper, armer (des soldats) ‖ équiper (un navire) ‖ carguer (des voiles) ‖ v. n., s’équiper, se couvrir de ses armes ‖ p. pas., garni.
  • harnoie, s. f., bruit, cri, tumulte.
  • harnoil, s. m., engin.
  • harnois, s. m., arme, armure, engin, outil ‖ bagage ‖ charge, poids ‖ au plur., parties naturelles de l’homme ‖ harnois de jambes, chevalier tout équipé ‖ savoir le harnois, être habile, rusé ‖ estre bien a harnois, être bien équipé, bien garni ‖ entreprise ‖ tumulte.
  • harnoise, s. f., bruit, cri, dispute.
  • haro, interj., exprimant l’appel ou la détresse ‖ s. m., cri d’appel, cri de détresse, cri en général ‖ défense, interdiction.
  • harolleur, s. m., ménétrier, joueur d’instruments de musique.
  • haroublettes, s. f. pl., charivari.
  • harpail, s. m., troupe d’animaux ‖ compagnie de mauvais garnements, troupe de gueux ‖ part. ceux qui se soulevèrent sous Charles VII et qui volaient les paysans.
  • harpaille, s. f., compagnie de mauvais garnements, canaille.
  • harpailleur, s. m., gardien de cerfs.
  • harpe, s. f., hampe.
  • * harpele, s. f., petite harpe.
  • harpement, s. m., son de la harpe.
  • harper (se), v. réfl., se courber en forme de harpe.
  • harperesse, s. f., joueuse de harpe.
  • harpeur, s. m., harponneur.
  • * harpeüre, s. f., jeu de harpe.
  • harpin, s. m., joueur de harpe.
  • harpine, s. f., joueuse de harpe.
  • harpoier, v. a., enduire de poix.
  • harpois, s. m., poix.
  • harpoisse, s. f., étoffe enduite de poix.
  • harpoyer, v. n., jouer de la harpe.
  • harriet, s. m., dégât.
  • harriver, v. a., garnir, meubler, fournir.
  • harrotte, s. f., le faucon tagarote des Espagnols.
  • hart, s. f., branche ‖ osier ‖ corde ‖ sorte de mesure, une corde de bois ‖ ne part ne hart, ne hart ne part, rien du tout ‖ a la hart, cri qui servait à exciter les chiens.
  • hartie, s. f., troupeau.
  • has, s. m., enjambée.
  • hasardé, adj., téméraire.
  • hasardel, s. m., celui qui joue aux jeux de hasard.
  • hasardeor, s. m., celui qui joue aux jeux de hasard.
  • hasarder, v. n., jouer aux dés.
  • hasardeusement, adv., témérairement.
  • hasardeux, adj., téméraire.
  • 1. hasart, s. m., le nombre six amené aux dés.
  • 2. hasart, s. m., joueur.
  • haschiee, s. f., peine, tourment, angoisse, supplice ‖ a haschiee, d’une manière malheureuse, cruelle ‖ poids, charge ‖ peine infamante que l’on imposait aux seigneurs du moyen âge et qui consistait à porter sur ses épaules une selle ou un chien pendant un certain espace de chemin (Chéruel) ‖ au plur., la passion du Christ.
  • haschiere, s. f., souffrance, tourment.
  • haseau, s. m., porte à claire-voie.
  • haser, v. a., irriter, piquer, fâcher, insulter, aiguillonner.
  • haseter, v. n., T. du jeu de dés, peloter.
  • haseteur, s. m., joueur, brelandier.
  • hasler, v. n., haleter.
  • hasoi, s. m., hallier, buisson, broussailles.
  • haspal, s. m., gueux.
  • haspe, s. f., drachme.
  • haspeler, v. a., dévider.
  • hasple, s. m., dévidoir ‖ rouet d’une arbalète.
  • hasplel, s. m., rouet ‖ dévidoir.
  • hasplet, s. m., rouet d’une arbalète.
  • hast, s. f., arrestation, prison.
  • hastance, s. f., hâte.
  • hastanment, adv., hâtivement.
  • hastant, adj., pressé ‖ prompt à la colère.
  • 1. haste, adj., alerte.
  • 2. haste, s. m. et f., broche ‖ pièce de viande rôtie ‖ nom de l’asphodèle ‖ mesure de terre qui répond à la longueur d’une pique ordinaire, mais dont la largeur est indéterminée. Cf. Hanste.
  • hasté, s. m., rôti.
  • hastecul, s. m., petit voile.
  • hasteement, adv., hâtivement, promptement, rapidement.
  • hasteeur, s. m., cuisinier qui a soin des broches ou qui tourne la broche ‖ officier des cuisines royales chargé de veiller à la cuisson des viandes.
  • hastelet, s. m., dim. de haste, viande rôtie.
  • 1. hastement, adv., hâtivement.
  • 2. hastement, s. m., hâte.
  • 1. haster, v. a., presser, poursuivre ‖ provoquer ‖ susciter.
  • 1. hasterel, s. m., grillade de foie de porc ‖ apprêt particulier des cuirs et des peaux.
  • hasterie, s. f., empressement, sollicitation.
  • hastesse, s. f., hâte, précipitation.
  • hasteté, s. f., hâte.
  • hasteul, adj., empressé.
  • hastiement, adv., hâtivement.
  • hastier, s. m., broche à rôtir ‖ grand chenet de cuisine à plusieurs crans, où l’on mettait plusieurs broches à la fois ‖ rôti.
  • hastieument, adv., hâtivement, promptement.
  • hastif, adj., qui se hâte, qui se presse, prompt, ardent, empressé, impétueux ‖ avec un nom de chose, pressant, violent ‖ pressé, urgent.
  • hastille, s. f., sorte de lance ‖ grillade.
  • hastise, s. f., précipitation.
  • hastiulement, adv., en grande hâte, promptement.
  • 1. hastivel, s. m., droit de rentrer un certain nombre de gerbes avant le prélèvement de la dîme.
  • 2. hastivel, s. m., saison hâtive.
  • hastivelle, s. f., vivacité, emportement, activité.
  • hastivement, s. m., promptitude.
  • hastiver, v. a., aiguillonner.
  • hastivet, adj., impatient.
  • hastiveté, s. f., hâte, vivacité, emportement.
  • hastot, s. m., broche.
  • haterel, s. m., nuque, partie postérieure du cou ‖ tête ‖ poitrine ‖ sous mon haterel, sous mon bonnet.
  • hatiplart, s. m., coup sur la joue, soufflet.
  • hatiplate, s. m., coup sur la joue, soufflet.
  • hatiplel, s. m., coup sur la joue, soufflet.
  • hatisser, v. a., brandir (une arme).
  • hatrelee, s. f., coup sur la nuque.
  • hauban, s. m., impôt que le souverain percevait sur les artisans auxquels il accordait dans certaines villes de son domaine le droit d’exercer.
  • haubanage, s. m., condition d’un fief sujet au hauban.
  • haubanerie, s. f., qualité de haubanier.
  • haubanier, s. m., celui qui est sujet au hauban.
  • haubercot, s. m., dim. de haubert.
  • haubergeonner, v. n., fabriquer des haubergeons.
  • haubergeonnier, s. m., ouvrier qui forge des haubergeons ‖ écuyer qui porte le haubergeon.
  • haubergerie, s. f., haubert.
  • 1. haubergier, s. m., fabricant de hauberts.
  • 2. haubergier, v. a., revêtir d’un haubert ‖ v. réfl., se couvrir en général.
  • hauberjeul, s. m., haubert.
  • 1. haubert, s. m., homme revêtu d’un haubert.
  • 2. haubert, s. m., T. d’argot, argent.
  • haubin, s. m., cotte.
  • hauboit, s. m., haubert.
  • haubriaux, s. m. pl., gain, profit.
  • haudaim, s. m., sorte de gomme.
  • haudi, adj., lassé. Cf. Hoder.
  • haudrageur, s. m., celui qui cure une rivière, un fossé.
  • haudragier, v. a., curer (une rivière, un fossé).
  • haudrague, s. f., instrument servant à couper et à arracher les herbes et à enlever les boues qui se trouvent dans les rivières et les fossés.
  • haudraguement, s. m., action de curer les rivières, les fossés avec l’instrument appelé haudrague.
  • haumer, v. n., frapper.
  • haure, s. f., brebis qui n’est pas portante.
  • haussage, s. m., élévation, crue ‖ courage ‖ hauteur, fierté, orgueil, arrogance, excès ‖ clamer haussage, se plaindre d’un acte d’arrogance.
  • haussagerie, s. f., habitude d’arrogance.
  • haussagier, v. a., commettre un acte d’arrogance, de violence envers quelqu’un, insulter, maltraiter.
  • haussaire, adj., hautain, altier, arrogant, entreprenant ‖ fort, considérable ‖ s. m., soldat arrogant et pillard.
  • hausse, s. f., lieu élevé, élévation ‖ halage ‖ semelle élevée ‖ partie d’un pourpoint, d’un surcot ‖ enchère, mise à prix ‖ arbaleste de hausse, arbalète à levier.
  • haussee, s. f., action de lever.
  • hausselevier, s. m., levier destiné à soulever les canons.
  • haussepié, s. m., marchepied, gradin, échelon ‖ chausse-trape ‖ instrument pour tendre avec le pied les grosses arbalètes.
  • hausseree, s. f., chemin ou sentier pratiqué le long des bords d’une rivière ou dans le lit même, à la lisière des grèves, pour le passage des haleurs à col ou des chevaux de halage ‖ halage.
  • hausseret, s. m., chemin de halage.
  • hausseur, s. f., hauteur.
  • hausseüre, s. f., hauteur, élévation.
  • haussoier, v. a., élever.
  • 1. haut, adj. ; hauts jours, assises où les seigneurs jugeaient les causes des vassaux ‖ en haut, à haute voix ‖ adv., jusqu’en haut.
  • 2. haut, s. m., tertre, éminence ‖ étage d’en haut.
  • 1. hautage, adj., haut.
  • 2. hautage, s. m., hauteur.
  • hautaine, s. f., acte d’arrogance, de violence.
  • hautaineté, s. f., hauteur, fierté, arrogance.
  • hautal, adj., haut, élevé.
  • hauté, s. f., hauteur ‖ dignité, rang.
  • hautee, s. f., hauteur.
  • hautelet, adj., un peu haut.
  • hautelisseor, s. m., ouvrier qui travaille à la fabrication des étoffes de haute lisse.
  • hautelissier, s. m., ouvrier qui travaille à la fabrication des étoffes de haute lisse.
  • hautement, adv., abondamment.
  • hauteresse, s. f., arrogance.
  • hautesse, s. f., hauteur, élévation, au sens matériel ‖ grandeur, dignité, gloire, grand train ‖ au plur., honneurs, dignités ‖ en grant hautesse, à pleine voix.
  • hautet, adj., dim. de haut.
  • hauteté, s. f., hauteur, grandeur.
  • hauteur, s. f., droits de haute justice, revenus nobles et seigneuriaux ‖ étendue de la juridiction d’un seigneur.
  • hautiere, s. f., hauteur, éminence.
  • hautisme, adj. V. Altisme.
  • hautoire, s. f., prétention orgueilleuse.
  • hauton, s. m., paille du blé dans laquelle il reste encore des grains ‖ menu grain qui reste après que le grain est vanné.
  • hauture, s. f., hauteur.
  • hauvrelecq, s. m., sorte de danse.
  • havage, s. m., droit de prendre dans les marchés une poignée de ce qui s’y vend ‖ en Lorraine, droit perçu par le bourreau sur tous ceux qui apportaient des denrées au marché.
  • havagiau, s. m., poignée de blé pour acquitter le havage.
  • have, adj., maladif ‖ sombre ‖ mat.
  • havec, s. m., crochet.
  • havee, s. f., poignée ‖ morceau de quelque chose ‖ bonne aubaine ‖ redevance sur les blés qu’on mesurait ‖ poignée de main.
  • havement, adv., affreusement, horriblement ‖ avidement, ardemment.
  • 1. haver, v. a., saluer ‖ dire échec à.
  • 2. haver, v. a., creuser avec un pic, piocher.
  • havet, s. m., croc, crochet.
  • havete, s. f., petit crochet.
  • havetel, s. m., dim. de havet, crochet.
  • haveüre, s. f., fente, ouverture.
  • 1. havir, v. a., brûler, dessécher ‖ v. réfl., se consumer, se flétrir.
  • 2. havir, v. a., désirer avidement.
  • havissement, s. m., action de brûler, de dessécher.
  • havon, s. m., sorte de mesure.
  • havongnie, s. f., poignée, autant que la main peut contenir.
  • havonniere, s. f., marchande de grains en havon.
  • 1. havot, s. m., mesure de grain équivalant à 17 litres 53 centilitres.
  • 2. havot, s. m., sac, pillage ‖ a havot, en abondance.
  • 3. havot, s. m., jeu d’enfants, peut-être crochet.
  • havotee, s. f., mesure de terre qu’un havot peut ensemencer.
  • havre, adj., grincheux.
  • havredas, s. m., coup violent.
  • hay, interj. servant à appeler au secours ‖ n’en pouvoir plus hay, n’en pouvoir mais ‖ hay qui pourra, hay au bout, advienne que pourra.
  • haye, s. f., instrument dont on se sert pour enfoncer des pieux dans un endroit marécageux.
  • hayne, s. f., panier à mettre de la volaille.
  • , s. m., haine.
  • heaume, s. m., barre du gouvernail ‖ sorte de monnaie.
  • heaumer, v. a., couvrir d’un heaume ‖ p. pas., qui ressemble à un heaume.
  • heaumerie, s. f., art de fabriquer les heaumes ‖ endroit où l’on fait les heaumes, où on les vend.
  • heaumet, s. m., dim. de heaume.
  • 1. heaumier, s. m., celui qui fait ou vend des heaumes.
  • 2. heaumier, s. m., étui à heaume.
  • 3. heaumier, s. m., sorte de cerisier.
  • heaumiere, s. f., étui à heaume ‖ le heaume lui-même.
  • hebdomadaire, s. m., semainier.
  • hebré, adj., hébraïque, hébreu.
  • 1. hec, s. m., porte à clairière, barrière d’un champ.
  • 2. hec, s. m., crochet.
  • 3. hec, adv. ; par hic et par hec, partout.
  • 1. hecque, s. f., engin de chasse.
  • 2. hecque, s. f., toit.
  • hecquer, v. a., couper (du bois).
  • hecquet, s. m., porte à claire-voie ‖ toit au-dessus d’une porte ‖ nom d’une prison de Rouen.
  • hecqueur, s. m., celui qui taille, qui coupe du bois.
  • hedart, s. m., sorte de cheval vif et léger ‖ adj., rapide.
  • hee, s. f., haine ‖ tourment.
  • heeus, adj., qui inspire de la haine, affreux.
  • hef, s. m., crochet, crampon.
  • hel, s. m., barre du gouvernail.
  • helbot, s. m., sorte de boisson.
  • * heldiier, v. n., entrer l’épée jusqu’à la garde.
  • hele, s. m., sorte d’animal, l’élan.
  • helemot, s. m., parole, dicton.
  • heler, v. n., boire ensemble, se souhaiter réciproquement la santé.
  • heleté, adj., épuisé.
  • helette, s. f., bateau plat faisant la navigation de la basse Somme.
  • heliatique, adj., solaire.
  • heliatiquement, adv., par rapport au soleil.
  • helle, s. f., barrière.
  • hellebit, s. m., sorte de jeu.
  • hellequin, nom d’un comte de Boulogne, héros d’une chanson de geste ‖ s. m., nom d’un diable, mauvais conseiller ‖ mesnie Hellequin, troupe d’esprits fantastiques représentés comme condamnés à chevaucher jusqu’à la fin du monde ‖ famille diabolique ‖ lutte, mêlée, dispute ‖ mauvais génie ‖ batailleur.
  • helloire, s. f., étrennes ‖ jour où se distribuaient les étrennes, jour de l’an.
  • helpe, interj., au secours.
  • helt, s. m., quillon (de l’épée).
  • helte, s. f., quillon (de l’épée).
  • hemee, s. f., attaque ‖ bataille, mêlée.
  • hemye, s. f., grosse corde.
  • heniier, v. n., hennir.
  • hennin, s. m., sorte de coiffure haute d’une aune et plus, affectant soit la forme d’un cornet revêtu de drap d’or, de velours, de satin, de perles, surmonté de joyaux, d’où s’échappait un voile de mousseline légère, soit la figure de cornes couvertes également d’un voile.
  • henricque, s. f., monnaie à l’effigie du roi Henri.
  • heraude, s. f., souquenille, haillon.
  • herauder, v. a., proclamer par la voix du héraut ‖ proclamer, divulguer en général ‖ animer, inciter ‖ poursuivre (une personne) en l’injuriant ‖ se moquer de ‖ ruiner, dépouiller.
  • heraudie, s. f., souquenille, haillon ‖ embarras, sujet d’inquiétude ‖ faire heraudie, faire du bruit, faire ses embarras.
  • herbagerie, s. f., composition d’herbes faite par magie.
  • herbagier, v. a., nourrir d’herbe, faire paître ‖ p. pas., qui jouit du droit d’herbage.
  • herbaille, s. f., herbe ‖ prairie.
  • 1. herbal, s. m., prairie.
  • 2. herbal, s. m., le mois de juin.
  • 3. herbal, adj., d’herbe.
  • herban, s. m., cri public fait de par le roi à ses vassaux pour l’aller servir à l’armée ‖ amende payée par les vassaux qui n’avaient pas obéi à la convocation ‖ droit levé par les seigneurs sur leurs hommes en remplacement de leur présence à l’armée.
  • herbaud, adj., désert, abandonné.
  • herbaude, s. f., ribaude.
  • herbaument, adv., en riant, en folâtrant.
  • herbaut, s. m., terme employé par les Angevins pour désigner un chien basset ou briquet.
  • herbé, s. m., vin parfumé avec des herbes odorantes.
  • herbeillon, s. m., marchand d’herbes.
  • herbel, s. m., pré, prairie.
  • herbelee, s. f., potion médicinale faite de jus d’herbes.
  • herbeler, v. a., faire paître.
  • herbelete, s. f., dim. d’herbe, herbette ‖ espèce de jeu, la courte paille.
  • herbeloi, s. m., petit herbage, petite prairie.
  • herber, v. a., joncher d’herbe ‖ faire paître, nourrir d’herbe ‖ v. réfl. et n., pâturer ‖ v. n., couper de l’herbe ‖ se coucher, se reposer sur l’herbe ‖ p. pas., aromatisé avec des herbes.
  • herberc, s. m., logement.
  • herbergage, s. m., campement, tente ‖ logement, habitation ‖ hôtellerie, auberge ‖ cens payé en vertu d’un bail emphytéotique sur toute sorte de propriété ‖ réception, hospitalité.
  • herbergaille, s. f., logement.
  • herbergant, adj., logeable, habitable.
  • herberge, s. f., campement, tente ‖ logement, habitation ‖ hôtellerie, auberge ‖ la dernière demeure, le tombeau ‖ endroit où deux bâtiments établis sur un même mur commencent à se séparer.
  • herbergeable, adj., où l’on peut être hébergé, habitable.
  • herbergeant, p. prés., rempli d’habitations ‖ s. m., tenancier.
  • herbergement, s. m., campement, tente ‖ logement, habitation ‖ hôtellerie, auberge ‖ sorte de contrat comprenant une somme d’argent payée une fois, appelée entrage, et un cens annuel plus ou moins fort, suivant que l’entrage avait été plus ou moins élevé.
  • herbergeor, s. m., celui qui héberge, hôtelier ‖ celui qui a un herbergement ‖ adj., qui aime à donner l’hospitalité, hospitalier.
  • herbergeresse, s. f., fém. d’herbergeor.
  • herbergerie, s. f., logement militaire, campement ‖ ensemble des tentes ‖ logement, habitation ‖ hôtellerie, auberge ‖ hospice.
  • herbergete, s. f., petite habitation.
  • herbergiee, s. f., campement.
  • 1. herbergier, v. a., loger (une armée) ‖ loger en général, donner l’hospitalité à ‖ loger, renfermer (des choses) ‖ caser, établir ‖ construire (une maison), bâtir, entretenir, réparer (un logement) ‖ cultiver ‖ adosser à un mur mitoyen ‖ donner à titre d’herbergement ‖ v. réfl., en parlant d’une armée, camper, dresser ses tentes ‖ se loger, prendre logement en général ‖ v. n., camper ‖ se loger, demeurer, habiter ‖ fig., rester ‖ s. m., logement ‖ construction ‖ réparation ‖ p. pas., rempli d’habitations ‖ herbergié de, sur lequel on a fait telle construction ou telle plantation ‖ s. m., tenancier.
  • 2. herbergier, s. m., syn. de herbergeor.
  • herbergison, s. f., logement.
  • herberie, s. f., connaissance des propriétés des plantes ‖ marché aux herbes.
  • herbeserie, s. f., pâturage.
  • herbide, adj., d’herbe.
  • 1. herbier, s. m., lieu couvert d’herbe, pré ‖ marché aux herbes.
  • 2. herbier, s. m., herboriste, botaniste.
  • 1. herbiere, s. f., empoisonneuse.
  • 2. herbiere, s. f., pré, prairie ‖ gazon ‖ herbier, premier ventricule de l’estomac chez les ruminants ‖ trachée-artère des oiseaux ‖ gorge, gosier.
  • herbilleresse, s. f., celle qui coupe de l’herbe.
  • herbilleur, s. m., celui qui cueille, qui coupe de l’herbe.
  • herbillier, v. a., faire paître ‖ v. n., brouter de l’herbe, paître.
  • herbis, s. m., lieu couvert d’herbe, prairie, pâturage.
  • herbiste, s. m., herboriste.
  • herboi, s. m., herbe ‖ pré.
  • herboie, s. f., herbe ‖ pré.
  • herboier, v. n., pâturer ‖ se couvrir d’herbes.
  • herbois, s. m., prairie.
  • herbolee, s. f., médecine préparée avec des herbes.
  • herbor, s. m., herbe ‖ prairie.
  • herbosisien, s. m., celui qui est habile dans la connaissance des herbes.
  • herbot, adj., pauvre, misérable.
  • herbous, s. m., herbe ‖ pré.
  • herbout, s. m., famine, disette.
  • herbreteau, s. m., arbret.
  • herbu, s. m., herbage, prairie.
  • herbue, s. f., prairie.
  • herce, s. f., action fâcheuse.
  • hercement, s. m., action de herser les terres ensemencées.
  • herceor, s. m., garçon de charrue qui conduit la herse.
  • herceure, s. f., action de passer la herse sur les terres ensemencées.
  • herchage, s. m., action de passer la herse sur les terres ensemencées.
  • herchelee, s. f., réunion.
  • 1. hercier, v. a., frapper ‖ tirer, traîner ‖ percer ‖ mal entendre, mal comprendre ‖ p. pas., souillé.
  • 2. hercier, s. m., gardien de la herse, geôlier, portier.
  • hercion, s. f. ; avoir hercion a quelqu’un, avoir affaire à lui.
  • herçoié, adj., battu.
  • herdage, s. m., troupeau ‖ droit d’avoir un troupeau séparé de celui de la commune.
  • herdal, adj. ; chemin herdal, chemin par où passent les hardes ou troupeaux de bêtes.
  • herdant, s. m., adhérent.
  • herdeler, v. n., construire un rempart.
  • herdre, s. m., gardien, éclusier.
  • 1. here, s. f., pièce de terre.
  • 2. here, s. f., figure, mine.
  • 1. hereau, s. m., pièce de terre.
  • 3. hereau, s. m., sorte de tonneau.
  • herebout, interj. employée pour exciter, animer, presser.
  • hereder, v. n., être héritier, posséder un héritage.
  • hereditable, adj., qui a droit à l’héritage.
  • hereditablement, adv., en héritage, à titre héréditaire.
  • hereditage, s. m., héritage.
  • hereditaire, s. m., héritier.
  • heredital, adj., héréditaire.
  • hereditalment, adv., héréditairement.
  • hereditation, s. f., héritage, succession.
  • heredité, s. f., héritage ‖ les héritiers, la postérité.
  • herediter, v. a., hériter, posséder en héritage.
  • herege, s. m., hérétique ‖ maistre des hereges, inquisiteur.
  • heregie, s. f., hérésie.
  • heremital, adj., qui a rapport à un hermite.
  • heremitique, adj., d’hermite.
  • herese, s. m. et f., hérétique.
  • hereserie, s. f., hérésie.
  • heresie, s. f., action criminelle ‖ cohabitation des sexe contraire aux lois de l’Église ‖ sorcellerie.
  • heretical, adj., d’hérétique.
  • heridesse, s. f., femme qui nettoyait une maison après la mort d’un pestiféré.
  • heriel, s. m., sorte d’ustensile de cuisine.
  • herigote, s. f., ergot, éperon.
  • herigoté, adj., qui porte des ergots, des éperons.
  • herigoteüre, s. f., ergot.
  • herine, s. f., hernie.
  • heriquet, s. m., échoppe.
  • * herissacion, s. f., état de ce qui est hérissé.
  • herissement, s. m., cheveux hérissés.
  • herissonnement, s. m., état des poils qui se hérissent.
  • herissonner, v. a., garnir de défenses ‖ hérisser ‖ v. réfl., hérisser son poil ‖ v. n., se hérisser ‖ p. pas., couvert d’aiguillons, d’épines.
  • heritable, adj., héréditaire.
  • 1. heritablement, adv., héréditairement, à titre d’héritage.
  • 2. heritablement, s. m., possession héréditaire.
  • heritableté, s. f., bien héréditaire.
  • heritage, s. m., immeuble ‖ possession perpétuelle opposée à la viagère ‖ succession directe opposée à la collatérale.
  • heritagement, s. m., entrée en héritage, succession.
  • 1. heritagier, s. m., héritier.
  • 2. heritagier, v. a., hériter ‖ constituer comme héritier.
  • heritagiere, s. f., héritière.
  • heritaire, adj., héréditaire ‖ s. m., héritier.
  • herital, adj., héréditaire, qui fait partie d’un héritage ‖ qui concerne un héritage, un immeuble ‖ s. m., héritage.
  • heritalment, adv., à titre d’héritage, héréditairement.
  • heritance, s. f., héritage.
  • herité, s. m., hérétique ‖ adj., qui a commerce avec les bêtes.
  • herité, s. f., héritage, domaine, propriété.
  • 1. heritement, s. m., action d’hériter, héritage ‖ action de donner en héritage.
  • 2. heritement, adv., héréditairement.
  • heriter, v. a., mettre en possession d’un héritage, assurer un héritage à, doter ‖ v. réfl., acheter un immeuble pour avoir droit de bourgeoisie ‖ v. n., habiter.
  • 1. heritier, s. m., propriétaire, possesseur.
  • 2. heritier, s. m., héritage, domaine.
  • 3. heritier, adj., donné en héritage, héréditaire.
  • herituer, v. a., donner à titre héréditaire.
  • herle, s. f., bruit, tumulte ‖ assemblée séditieuse ‖ tocsin.
  • herler, v. n., faire du tapage.
  • herlier, v. n., faire du tapage.
  • herlir, v. n., faire du tapage ‖ v. a., frapper violemment.
  • herlot et arlot, s. m., fripon, coquin.
  • 1. herme, adj., inculte, désert, abandonné.
  • 2. herme, s. m., lieu inculte.
  • 3. herme, s. m., blé d’hiver.
  • hermerel, s. m., sorte de valet.
  • hermi, adj., inculte, désert.
  • 1. hermier, s. m., terre inculte.
  • 2. hermier, v. a., curer (une rivière).
  • 1. hermin, adj., d’hermine.
  • 2. hermin, s. m., peau d’hermine, manteau d’hermine.
  • 1. hermine, s. m., Arménien. Cf. Ermin.
  • 2. hermine, s. f., terre inculte.
  • herminet, s. m., dim. d’hermine ‖ manteau d’hermine.
  • herminete, s. f., dim. d’hermine.
  • hermitage, s. m., ermite.
  • hermitain, adj., d’ermite ‖ s. m., ermite.
  • hermiterie, s. f., ermitage.
  • hermitier, s. m., ermite.
  • hermitoire, s. f., ermitage.
  • hermitresse, s. f., femme qui vit en ermite.
  • hermodactile, s. m., hermodacte.
  • hermofrodisie, s. m., nature de l’hermaphrodite.
  • hermofronditus, s. m., hermaphrodite.
  • hermoiz, s. m., patience, rumex patientia.
  • hernault, s. m., sorte de droit de péage à Parthenay.
  • hernial, adj., herniaire.
  • hernu, s. m., le mois de juillet.
  • heroïne, adj. f., en parlant de choses, de héros.
  • heroncel, s. m., dim. de héron.
  • heronnier, adj., sec et grêle comme les jambes du héron.
  • heroscopite, adj., qui a rapport à l’horoscope.
  • herpe, s. f., liard.
  • herpelu, s. m., liard.
  • herper, v. a., déchirer.
  • herpestiomenes, s. m., ulcère.
  • herpet, s. m., éruption vésiculeuse.
  • herpete, s. f., éruption vésiculeuse.
  • herpeteux, adj., de la nature de l’herpès.
  • herpeus, adj., qui joue de la harpe.
  • herry, s. m. ; long herry, homme très long.
  • hertage, s. f., terre inculte et non labourable.
  • hes, interj., hélas !
  • hetoudeau, s. m., jeune chapon, poulet de grain, poulet assez gras pour être chaponné.
  • heucereç, adj. V. Euchereç.
  • heuchoir, s. m., plaque de métal servant à garantir la table.
  • heude, s. f., maison ‖ cabine.
  • heudé, p. pas. et adj., garni d’un helt.
  • heuder, v. a., attacher, fixer.
  • heudeüre, s. f., ensemble des deux helts (quillons) d’une épée, garde de l’épée.
  • heudi, adj., couvert, orné.
  • heudri, adj., à moitié pourri.
  • heulier, s. m., fabrique d’huile.
  • heulle, s. m., dos d’un couteau, d’une hache.
  • heuque, s. f., hoquet, rhume.
  • heure, s. f., temps, moment ‖ tel heure est, souvent ‖ tel heure... tel heure, tantôt... tantôt ‖ petit est heure que, les moments sont rares où ‖ pour heure, pour cette fois ‖ a l’heure a l’heure, sur l’heure ‖ d’heure, à temps ‖ de bonne heure, promptement ‖ a heure, de bonne heure ‖ a ceste heure, tout a ceste heure, tout à l’heure, il n’y a qu’un instant ‖ a l’heure, alors ‖ toutes heures, toutefois, cependant ‖ de bonne heure, heureusement ‖ de male heure, de dure heure, malheureusement ‖ a la bonne heure, pour le bien, pour le bonheur, heureusement ‖ en bonne heure, heureusement ‖ a la mauvaise heure, a la male heure, malheureusement ‖ mesure de terre.
  • heure beufs, s. m., ver qui attaque les bestiaux ‖ animal attaqué par le ver appelé heure beufs ‖ par rapprochement populaire, syn. de hurbec, ver de la vigne. Cf. Liset.
  • heuree, s. f., révolte.
  • heurelival, s. m., sorte de pomme à cidre.
  • 1. heurer, v. a., régler (les mesures).
  • 2. heurer, v. a., rendre heureux ‖ p. pas. et adj., heureux.
  • heurete, s. f., dim. d’heure ‖ au plur., prières contenues dans le livre d’heures.
  • heureus, adj., fait au hasard.
  • heureuseté, s. f., bonheur, bonne fortune.
  • heurier, s. m., automate qui sonne les heures dans une horloge ‖ chantre gagé de l’église de Chartres.
  • heurt, s. m., coup de cloche ‖ ce qui choque le bon sens.
  • heurtage, s. m., action de heurter ‖ droit d’ancrage.
  • heurtance, s. f., choc.
  • 1. heurte, s. f., choc, aventure ‖ a toutes heures, à tout coup, quoi qu’il arrive.
  • 2. heurte, s. f., T. d’armoiries, se dit des tourteaux d’azur.
  • heurtebelin, s. m., celui qui cherche à attraper les sots ‖ femme qui cherche à attirer les regards des niais par une toilette tapageuse.
  • heurtebise, s. f., maison située sur une hauteur.
  • heurtee, s. f., heurt, choc.
  • heurteïs, s. m., heurt, choc, rencontre ‖ tintement.
  • heurtement, s. m., heurt.
  • heurteor, s. m., celui qui heurte, qui frappe.
  • * heurter, v. n., résonner.
  • heurteüre, s. f., heurt, choc, meurtrissure.
  • heurtoir, s. m., heurtequin.
  • heurtois, s. m., heurt, choc, rencontre.
  • heus, s. m., botte.
  • heuse, s. f., botte ‖ revêtement.
  • heusse, s. f., cheville ‖ coin.
  • heuva, interj. marquant la surprise.
  • heuwye, s. f., rainure.
  • heuzer, v. a., travailler (la terre) avec la houe.
  • heve, s. f., rainure.
  • hever, v. a., trouer.
  • heyde, s. f., bruyère.
  • hibondiere, s. f., tapage.
  • hicier, v. a., exciter.
  • hide, s. f., horreur, frayeur, effroi, épouvante ‖ ce qui cause de l’effroi, de l’épouvante.
  • hider, v. n., s’effrayer.
  • hideuse, s. f., nom de la cloche qui annonçait les exécutions et les incendies à Abbeville.
  • hideuseté, s. f., laideur.
  • hidor, s. f., effroi, horreur ‖ chose terrible, chose hideuse.
  • hidos, adj., saisi d’horreur, d’épouvante ‖ effrayant ‖ excessif.
  • hidosement, adv., d’une manière qui marque l’horreur, l’effroi ‖ d’une manière effrayante.
  • hidu, adj., hideux.
  • hidusable, adj., effrayant.
  • hie, s. f., coup, attaque ‖ a hie, à coups redoublés, avec force ‖ a une hie, d’un coup, d’une fois, ensemble, en masse ‖ a hie, en grande quantité, en parlant de choses.
  • hiee, s. f., foule, troupe, quantité ‖ grant hiee, avec une grande force.
  • hiement, s. m., action de battre avec la hie.
  • 1. hier, v. n., battre au moyen d’une hie ou d’un autre engin ‖ p. pas., aplani avec la hie.
  • 2. hier, v. n., s’égosiller.
  • hierosolimitain, adj., de Jérusalem.
  • hieu, employé par euphémisme pour Dieu dans des jurons.
  • hiewet, s. m., sorte de bourre.
  • hilaire, adj., gai, joyeux.
  • hilairement, adv., joyeusement.
  • hilaireté, s. f., joie, plaisir.
  • hille, s. f., rideau placé à côté de l’autel.
  • * hillot, s. m., compagnon, drôle.
  • hinard, adj., de travers.
  • hine, s. f., écharde, éclat de bois.
  • hiner, v. a., fendre ‖ v. n., se détacher.
  • hinghin, s. m., sorte d’engin de chasse.
  • hinguer, v. n., se diriger.
  • hinguet, s. m., viscères du cochon, tripes.
  • hirable, s. f., girafe.
  • * hiraucel, s. m., petit héraut.
  • hiraudois, s. m., manières débraillées des hérauts.
  • hiraux, s. m. pl., gens vêtus de heraudie, déguenillés.
  • * hircin, adj., de bouc.
  • hire, s. f., grognement d’un chien.
  • hirebiel, s. m., héraut.
  • hireceneus, adj., hérissé.
  • hireceus, adj., hérissé.
  • hirehare, s. m., brouhaha.
  • hiretiere, s. f., héritage.
  • hirsure, s. f., hérissement.
  • his, s. m., sorte de casaque ou de capote à l’usage des femmes.
  • hisser, v. n., siffler, crier.
  • histar, s. m., friche, terrain couvert de halliers.
  • histoire, s. f., tableau ‖ statue ‖ représentation dramatique.
  • historial, adj., historique, véridique ‖ allégorique ‖ disposé sur le plan de l’Historia scholastica.
  • historien, adj., d’historien, d’histoire ‖ qui connaît les histoires.
  • historier, v. a., raconter en détail ‖ rédiger.
  • historieur, s. m., historien ‖ enlumineur ‖ histrion.
  • historieus, adj., historique ‖ s. m., historien.
  • historiographeur, s. m., historiographe.
  • historiographien, s. m., historiographe.
  • historique, s. m., historien.
  • histrioneur, s. m., histrion.
  • hivernage, adj., d’hiver ‖ s. m., saison d’hiver ‖ labourage d’hiver ‖ blé qui se sème en hiver.
  • hivernal, adj., qui s’est reposé pendant l’hiver.
  • hiverne, adj., d’hiver.
  • hivernee, s. f., saison d’hiver.
  • hiverner, v. n., faire le temps d’hiver ‖ v. réfl., passer l’hiver ‖ v. a., nourrir pendant l’hiver ‖ glacer comme fait l’hiver.
  • hiverneus, adj., d’hiver.
  • ho, interj., halte ! ‖ s. m., arrêt ‖ ne pouvoir ne ho ne jo, n’en pouvoir plus, être à bout de forces.
  • 1. hobe, s. m., petit oiseau de proie.
  • 2. hobe, s. m., cabane, maisonnette.
  • hobé, s. m., petit oiseau de proie, le hobereau.
  • hobel, s. m., petit oiseau de proie.
  • hobeleïs, s. m., bavardage.
  • hobeleor, s. m., fantassin armé d’un croc pour désarçonner les cavaliers.
  • hobeler, v. a., secouer, maltraiter ‖ caresser ‖ v. n., être ballotté ‖ piller ‖ crier.
  • hobelier, s. m., syn. de hobeleor.
  • hobellonere, s. f., objet servant à accrocher les couteaux.
  • hober, v. réfl. et n., se remuer, remuer, bouger, sauter.
  • hoberet, s. m., sorte de faucon, le hobereau.
  • hobert, s. m., hobereau, oiseau.
  • hobet, s. m., hobereau, oiseau.
  • hobette, s. f., cabane, maisonnette.
  • 1. hobier, v. a., secouer.
  • 2. hobier, s. m., hobereau, oiseau.
  • hobin, s. m., petit cheval qui va l’amble.
  • hobiner, v. a., secouer.
  • hoc, s. m., crochet ‖ houlette.
  • hoche, s. f., action de secouer ‖ a hoche, comble.
  • hochebot, s. m., sorte de barque.
  • hochebride, s. m., cheval fougueux qui secoue son mors ‖ homme impatient de tout frein.
  • hochement, s. m., acte amoureux.
  • hocheor, s. m., celui qui secoue, foulon.
  • hochepot, s. m., T. de droit coutumier, rapport de mariage.
  • hochet, s. m., osselet.
  • hochete, s. f., hochet.
  • hochier, v. a., secouer ‖ v. réfl., se bouger, remuer ‖ v. n., remuer ‖ jouer aux dés, à pile ou face ‖ p. pas., comble ‖ foulé, en parlant d’étoffes.
  • hochous, adj., comble.
  • hochu, adj., comble.
  • hocier, s. m., celui qui porte des fardeaux à l’aide du croc et appelé hoc.
  • hocq, s. m., troupe, escadron.
  • hocquetiere, s. f., hoquet.
  • hocteril, s. m., charrette à deux roues.
  • hodage, s. m., fatigue, lassitude.
  • hodé, s. f., lassitude, fatigue.
  • hoder, v. a., fatiguer, lasser, incommoder ‖ ravager ‖ v. réfl., se lasser d’un train de vie.
  • hodiernal, adj., de ce jour.
  • hodierne, adj., de ce jour.
  • hoe, s. f., tertre, monticule.
  • hoet, s. m., mesure pour les grains, qui était d’usage en Flandre.
  • hoge, s. f., colline, hauteur.
  • hognart, adj. et s. m., grondeur.
  • hognau, interj. marquant l’étonnement.
  • hogne, s. f., gronderie, fâcherie ‖ reproche ‖ difficulté ‖ coup, horion ‖ monceau.
  • hognement, s. m., gronderie, fâcherie, reproche.
  • hogneor, s. m., grondeur, celui qui grogne, qui est de mauvaise humeur.
  • hogner, v. n., grogner, grommeler ‖ grincer ‖ mentir ‖ v. a., gronder ‖ dire (quelque chose) en grondant.
  • hognerie, s. f., grognerie, murmure.
  • hogneux, adj., grondeur.
  • hognis, s. m., reproche, murmure, plainte.
  • hoguette, s. f., petit tonneau.
  • 1. hoguine, s. f., pièces de l’armure qui couvrent les bras, les cuisses et les jambes.
  • 2. hoguine, s. f., femme de mauvaise vie.
  • hoguinele, s. f., troupe de mendiants.
  • hoguinement, s. m., vexation, tourment, mauvais traitement.
  • hoguiner, v. a., tourmenter, vexer.
  • hoguineur, s. m., celui qui tourmente, qui vexe ‖ railleur, mauvais plaisant.
  • hoing, s. m., grognement du pourceau.
  • hoirarie, s. f., succession.
  • hoiresse, s. f., héritière.
  • hoirier, s. m., héritage.
  • hoischeton, s. m., paysan qui possède une oche de terre.
  • hoischon, s. m., paysan qui possède une oche de terre.
  • hoise, s. f., houx ‖ houssine.
  • hola, s. m., commandement d’arrêt ‖ cessation de poursuites, d’hostilités.
  • holandry, s. m., endiguement.
  • hole, s. f., lieu de débauche.
  • holerie, s. f., libertinage, débauche, impudicité, mauvaise conduite ‖ lieu de débauche.
  • holeur, s. m., libertin, adultère.
  • holier, s. m., débauché, libertin, paillard ‖ courtier de débauche ‖ fripon, mauvais sujet.
  • holiere, s. f., femme débauchée.
  • hollandois, s. m., monnaie de Hollande.
  • hollanier, s. m., sorte de plante.
  • holle, s. m., éminence, hauteur.
  • hollon, s. m., éminence, hauteur.
  • holo, s. m., cri, commandement.
  • homece, s. f., virilité, courage ‖ âge d’homme.
  • homenage, s. m., hommage, engagement que l’on prend envers son seigneur de le servir en toutes occasions, de combattre pour lui en certains cas, de le défendre de son propre corps, etc.
  • homenagié, adj., reçu en hommage.
  • homenois, s. m., hommage ‖ terre tenue en hommage.
  • homerin, adj., homérique.
  • homesse, s. f., vassale ‖ virago.
  • homicidage, s. m., homicide.
  • homicideur, s. m., celui qui commet un homicide.
  • homicidiaire, s. m., celui qui commet un homicide.
  • homicidial, adj., qui commet un homicide ‖ qui concerne les homicides.
  • homicidieusement, adv., par homicide.
  • homicidion, s. m., crime de l’homicide.
  • hommageable, adj., rendu en signe d’hommage ‖ soumis à l’hommage.
  • hommager, v. a., faire hommage de ‖ rendre hommage à, adorer ‖ v. réfl., rendre hommage ‖ p. pas., pour lequel on rend hommage.
  • hommagier, adj., qui a rapport à l’hommage, qui sert à l’hommage.
  • hommal, adj., qui tient de l’homme.
  • hommassé, adj., qui tient de l’homme.
  • hommassement, adv., comme un homme.
  • hommatre, adj., hommasse.
  • homme, s. m., vassal ‖ homme de corps, homme dont la personne est serve, à la différence des main-mortables à héritages, qui ne sont serfs qu’à raison des biens immeubles qu’ils possèdent et qui sont des personnes libres ‖ homme d’estat, homme libre ‖ homme naturel, homme nubile ‖ certaine mesure de terre plantée en vigne, autant qu’un homme peut en cultiver à la bêche en un jour.
  • hommeau, s. m., petit homme.
  • hommee, s. f., mesure de terre plantée en vigne, autant de vigne qu’un homme peut en cultiver à la bêche en un jour ‖ mesure de pré qu’un homme peut faucher dans sa journée ‖ mesure de terre qu’un homme peut labourer en un jour.
  • hommelet, s. f., petit homme.
  • hommet, s. m., petit homme.
  • homogenation, s. f., assimilation.
  • homogené, p. pas., devenu homogène.
  • 1. hon, s. m., honte.
  • 2. hon, interj., exclamation de l’homme qui fait l’important, le connaisseur en toutes choses ‖ interjection négative.
  • honement, s. m., déshonneur.
  • honestable, adj., honorable.
  • honestance, s. f., témoignage d’honneur.
  • honeste, adj., qui est de bonne naissance ‖ honorable ‖ convenable ‖ considérable.
  • honesté, s. f., honnêteté, honorabilité, action honnête, honneur.
  • honester, v. a., traiter avec distinction, faire honneur à, honorer.
  • honesteté, s. f., qualité de ce qui est honorable.
  • honestissime, adj., très honorable.
  • honeur, s. f. et m., fief, bénéfice féodal ‖ empire ‖ bien, richesse en général ‖ palais ‖ lods et ventes ‖ parole honorable ‖ dîner ‖ faire son honeur, faire de belles actions ‖ au plur., les marques, les attributs de la dignité.
  • hongnete, s. f., javelle ou poignée de blé fauché que l’on met debout pour sécher les épis avant de former la gerbe.
  • honi, s. m., honte, affront.
  • honiement, s. m., déshonneur, honte.
  • honieur, s. f., caractère de ce qui est dégoûtant.
  • honine, s. f., chenille.
  • honiner, v. n., écheniller.
  • honison, s. f., déshonneur, honte, humiliation.
  • honissable, adj., qui mérite d’être honni.
  • honissement, s. m., déshonneur, honte.
  • honisseüre, s. f., ce qui déshonore, ce qui salit, tache.
  • honorable, adj., poli, respectueux.
  • honorableté, s. f., honorabilité ‖ révérence, respect ‖ honneur ‖ fonction honorable, fonction publique.
  • honorage, s. m., honneur.
  • honoraire, adj., honorable.
  • honoral, adj., honorable.
  • honorance, s. f., action d’honorer, honneur, respect, vénération.
  • honorant, adj., honoré.
  • honoree, s. f., honneur, renommée.
  • honoreement, adv., honorablement.
  • honorement, s. m., action de rendre honneur, hommage, honneur ‖ seigneurie, domaine.
  • honorer, v. a., gratifier.
  • honoreur, s. m., celui qui honore.
  • honorificabilité, s. f., qualité de ce qui est honorable.
  • honorificable, adj., honorable.
  • honorificence, s. f., action d’honorer ‖ état de celui qui est honoré, honneur.
  • honorificentissime, adj., très honorable.
  • honorifier, v. a., honorer.
  • honorifiquement, adv., honorablement.
  • hontable, adj., honteux.
  • hontage, s. m., affront, déshonneur, opprobre, action honteuse ‖ dire hontage, dire des choses offensantes, injurieuses.
  • hontagier, v. a., outrager, violer ‖ v. réfl., se déshonorer.
  • honteable, adj., qui rend honteux.
  • honter, v. a., déshonorer, couvrir de honte ‖ v. réfl., avoir honte.
  • honteuse, s. f., sorte de bûche de mauvaise qualité.
  • hontir (se), v. réfl., avoir honte.
  • 1. hontoier, v. a., outrager ‖ v. réfl., avoir honte ‖ v. n., rougir de honte.
  • 2. hontoier, s. m., celui qui outrage, qui fait honte.
  • hontor, s. f., honte.
  • honurir, v. a., honorer.
  • hoppe, s. f., bière tout particulièrement houblonnée.
  • hoppeland, s. m., houppelande.
  • hoppement, s. m., action de pousser.
  • hoqueleor, s. m., chicaneur, querelleur.
  • hoqueler, v. a., chicaner, frauder au jeu.
  • hoquelerie, s. f., chicane, querelle, tromperie, filouterie.
  • hoqueleux, adj., querelleur, chicaneur.
  • hoquenelle, s. f., coup, secousse.
  • hoquerel, s. m., piège.
  • 1. hoquet, s. m., secousse ‖ a hoquets, par intermittence, à plusieurs reprises ‖ phrase harmonique dans laquelle une ou plusieurs parties étaient entrecoupées ou interrompues par des silences ‖ T. de jurispr., objection, difficulté, chicane ‖ difficulté ‖ coup de pointe ‖ coup sous le menton ‖ piège, surprise.
  • 2. hoquet, s. m., crochet ‖ houlette.
  • 3. hoquet, s. m., grand manteau à capuchon tombant jusqu’aux talons.
  • hoquetement, s. m., secousse, action de secouer ‖ hoquet ‖ mouvement saccadé.
  • hoqueter, v. a., secouer ‖ v. n., frapper avec des mouvements saccadés ‖ chanter un hoquet ‖ avoir le hoquet ‖ p. pas., interrompu par des silences.
  • hoqueterie, s. f., tromperie.
  • hoqueteur, s. m., trompeur.
  • horbe, s. f., cercle.
  • hordeat, s. m., orgeat.
  • hordelyr, v. n., courir.
  • hordié, p. pas., possédé.
  • hordoiller, v. n., courir.
  • 1. horion, s. m., nom d’une maladie, probablement l’influenza, qui régna à Paris au commencement du xve siècle.
  • 2. horion, s. m., coup de vin.
  • horis, s. m., sorte de monnaie.
  • hormais, adv., désormais.
  • horne, s. f., rebellion.
  • horpené, adj., détérioré.
  • horquee, s. f., sorte de navire. Cf. Hulque.
  • horrende, adj., horrible.
  • horreux, adj., qui doit faire horreur.
  • horribleté, s. f., chose horrible, qui fait horreur, qui répugne.
  • horridité, s. f., horreur, frayeur.
  • hors, adv., à l’extérieur ‖ tout hors, totalement, entièrement ‖ prép., en dehors de.
  • horsain, adj. et s., forain, étranger.
  • horsbanir, v. a., bannir.
  • horsborc, s. m., faubourg.
  • horsboutee, s. f., élargissement de prison.
  • horsclos, adj., chassé.
  • hors du sens, s. comp., insensé ‖ folie.
  • horsjeter, v. a., jeter dehors.
  • horson, s. m., partie de l’armure.
  • horsport, s. m., prononcé (d’une sentence).
  • horspris, prép., hormis, excepté.
  • hort, s. m., jardin.
  • hortage, s. m., jardinage, légumes et produits quelconques du jardinage ‖ droit sur les fruits du jardin.
  • hortailles, s. f. pl., les diverses productions d’un jardin ‖ outils de jardinage.
  • hortalessie, s. f., toutes espèces de plantes potagères.
  • hortalice, s. f., herbe de jardin.
  • hortateur, s. m., celui qui exhorte.
  • hortatif, adj., qui sert à exhorter.
  • hortel, s. m., jardin ‖ au plur., les diverses productions d’un jardin potager.
  • hortelage, s. m., plante potagère, légume, toutes les productions d’un jardin potager.
  • hortellerie, s. f., jardin.
  • hortelon, s. m., petit jardin.
  • hortiller, v. n., cultiver un jardin.
  • hortolain, s. m., jardinier.
  • hortolane, s. f., jardinière.
  • hortraire, v. a., tirer dehors.
  • hortulain, adj., de jardin.
  • hortulaire, adj., de jardin.
  • hosanier, adj., d’hosanna ‖ croix hosaniere, la croix au pied de laquelle on chante hosana le dimanche des Rameaux.
  • hosanne, s. f., buis.
  • hoschié, adj., entaille, ébréché.
  • hoschier, v. a., compter en faisant une entaille dans un morceau de bois.
  • hosebaunde, s. m., homme marié.
  • hoserie, s. f., lieu où l’on fait et vend des bottes.
  • hospice, s. m., gîte.
  • hospitable, adj., hospitalier.
  • hospitacion, s. f., logis.
  • hospital, adj., hospitalier.
  • hospitalement, adv., comme un hôte.
  • hospitaler, v. a., recevoir dans un hôpital.
  • hospitalerie, s. f., hôpital.
  • hospitalet, s. m., petit hôpital.
  • hospitalier, s. m., chevalier de l’Hôpital ‖ administrateur d’un hôpital ‖ ermite ‖ celui qui habite un hôpital.
  • * hospitaliere, s. f., religieuse.
  • hospitalité, s. f., hôpital ‖ aumône.
  • hospiter, v. a., loger.
  • hossaier, v. a., ramoner.
  • hostage, s. m., gîte, logement, demeure ‖ redevance due pour la location d’une maison ‖ redevance en général.
  • 1. hostagier, v. a., loger, bien recevoir, donner l’hospitalité à.
  • 2. hostagier, s. m., tenancier ‖ hôte.
  • hoste, s. m., homme d’une classe intermédiaire entre les hommes libres et les serfs ‖ fermier occupant une tenure et vivant de ses produits moyennant une redevance.
  • hostel, s. m., maison, logis, demeure, habitation ‖ maison, famille ‖ estre de l’hostel, être de la cour de quelque seigneur.
  • hostelable, adj., hospitalier.
  • hostelage, s. m., action de loger, d’héberger, hospitalité ‖ droit de place perçu sur les marchands dans une foire ‖ achalandage.
  • hostelain, s. m., aubergiste, cabaretier, hôtelier, hôte, celui chez qui on loge.
  • hostelee, s. f., tous les gens qui habitent une même maison.
  • hostelement, s. m., logis.
  • hostelench, s. m., hôtelier.
  • hosteler, v. a., loger, héberger, recevoir dans sa maison ‖ v. n. et réfl., demeurer, loger ‖ p. pas., nourri dans une hôtellerie.
  • hostelerie, s. f., hospice, hôpital ‖ couvent.
  • hostelet, s. m., hôtel, logement, logis.
  • hosteleur, s. m., hôtelier.
  • hostelier, adj., hospitalier.
  • hosterie, s. f., auberge.
  • hostiage, s. m., querelle.
  • hostier, s. m., sacrifice.
  • hostif, adj., hostile.
  • hostigement, s. m., T. de droit, déclaration officielle du véritable possesseur d’un fief.
  • hostigié, adj. ; heritage hostigié, celui dont le véritable possesseur a été proclamé en cour.
  • hostise, s. f., demeure de celui qu’on appelle hoste, exploitation rurale tenue par des hostes ‖ droit qui se levait sur les maisons des hostes résidant sur les terres d’un seigneur.
  • hostisel, s. m., dim. de hostise.
  • hostoier (s’), v. réfl., se loger.
  • hostrige, s. f., huître.
  • 1. hot, s. m., tas, multitude, troupe ‖ troupeau.
  • 2. hot, s. m., mesure de liquide.
  • hotaille, s. f., tout ce qui concerne les hottes.
  • hotee, s. f., troupe, troupeau, peuple.
  • 1. hotel, s. m., parcelle de chaussée.
  • 2. hotel, s. m., petite hotte ‖ sorte de mesure.
  • 3. hotel, s. m., peloton (de soldats).
  • hoter, v. n., porter la hotte.
  • hoterel, s. m., petite hotte.
  • hoterie, s. f., tout ce qui concerne les hottes.
  • hoterin, s. m., sorte de charrette.
  • hotier, s. m., celui qui porte la hotte.
  • houage, s. m., action de bêcher la terre avec une houe.
  • houbiller, v. a., traire.
  • houc, s. m., hameçon.
  • houce, s. f., sorte de robe longue, plus ample que le surcot, qui avait des ailes ou des espèces de manches ouvertes et pendantes et de plus un appendice nommé languette.
  • houcement, s. m., housse.
  • houcete, s. f., sorte de robe longue ‖ housse de cheval.
  • houche, s. f., clôture.
  • houer, v. n., gratter et frapper la terre en parlant d’un cheval.
  • houeter, v. a., bêcher avec une petite houe.
  • houivet, s. m., ancien qualificatif méprisant des Normands.
  • houlaige, s. m., bardeau.
  • houle, s. f., houlette.
  • 1. houler, v. a., pousser, jeter ‖ poursuivre.
  • 2. houler, v. n., manier la houlette.
  • houleter, v. n., se battre ou badiner avec des houlettes.
  • houller, v. a., couvrir de bardeaux.
  • houpel, s. m., dim. de houppe.
  • houpelet, s. m., dim. de houppe.
  • houpelu, adj., qui forme une houppe.
  • houppe, s. f., bouquet de bois ‖ sommet d’un arbre ‖ sommet en général.
  • houppé, adj., garni d’une houppe.
  • 1. houppegay, interj. exprimant la joie.
  • 2. houppegay, s. m., vol fait avec adresse, tour de filou.
  • houppel, s. m., guichet ouvert.
  • houppelonner, v. a., faucher.
  • houppenbier, s. m., sorte de bière fortement houblonnée.
  • houppet, s. m., appel qui se fait en houpant.
  • houppier, s. m., sommet d’un arbre.
  • houppiere, s. f., sommet d’un arbre.
  • houppu, adj., en forme de houppe, touffu ‖ garni de houppes.
  • houquet, s. m., échafaud.
  • hourdage, s. m., échafaudage.
  • hourdeïs, s. m., palissade, retranchement, ouvrage en bois dressé au sommet des courtines ou des tours et surplombant le pied de la maçonnerie ‖ échafaud, estrade d’où l’on regardait un tournoi ‖ lutte de plusieurs contre plusieurs.
  • hourdement, s. m., échafaudage, palissade ‖ bois de construction.
  • hourder, v. a., fortifier, palissader, retrancher ‖ fig., encombrer ‖ charger, garnir ‖ se charger de ‖ v. réfl., s’entourer ‖ se couvrir ‖ p. pas., bourré, rempli.
  • hourdir, v. a., palissader, garnir.
  • hourdoire, s. f., instrument pour ourdir.
  • hourdois, s. m., syn. de hourdeïs.
  • hourel, s. m., osier.
  • houreler, v. a., tailler.
  • hourer, v. a., déchirer.
  • 1. hourt, s. m., retranchement, palissade faite avec des claies garnies de terre par derrière, particulièrement, d’après Viollet le Duc, ouvrage en bois dressé au sommet des courtines ou des tours, destiné à recevoir des défenseurs, surplombant le pied de la maçonnerie et donnant un flanquement plus étendu, une saillie très favorable à la défense ‖ construction de charpente propre à servir d’échafaud, de théâtre pour regarder un tournoi ‖ appareil mobile que l’on attachait à la selle et qui était destiné à soutenir la lance ‖ chœur d’église ‖ éminence ‖ combat, tournoi.
  • 2. hourt, s. m., ruse, trame, machination ‖ faire du hourt, intriguer.
  • housé, adj., souillé.
  • housel, s. m., dim. de heuse.
  • houser, v. a., mettre les heuses à, botter.
  • houset, s. m., dim. de houx.
  • housette, s. f., dim. de heuse.
  • housis, s. m., revêtement.
  • houspaillee, s. f., guenille sale.
  • houssebarre, s. f., ragoût.
  • houssee, s. f., ondée.
  • houssel, s. m., houx.
  • housselin, s. m., dim. de houce, sorte de robe longue.
  • houssepailleur, s. m., syn. de houssepaillier.
  • houssepaillier, s. m., valet d’armée, palefrenier.
  • 1. housser, v. a., couvrir, trousser, étoffer, garnir un cheval, un vêtement, un meuble, une salle, l’intérieur d’une voiture, etc.) ‖ v. n., faire un revêtement ‖ p. pas., vêtu, revêtu ‖ muni ‖ T. de cuisine, assaisonné.
  • 2. housser, v. a., brosser, nettoyer avec le houssoir ‖ ramoner ‖ battre de verges, fouetter.
  • 3. housser, v. n., tracasser, s’agiter, se donner beaucoup de mouvement.
  • housseur, s. m., balayeur ‖ ramoneur.
  • 1. housseüre, s. f., action de housser.
  • 2. housseüre, s. f., housse, couverture, enveloppe, parement ‖ bannière, pavillon.
  • 1. houssiere, s. f., lieu planté de houx.
  • 2. houssiere, s. f., housse ‖ revêtement.
  • houssineus, adj., plein de houssines, de baguettes.
  • houssoi, s. m., lieu planté de houx.
  • houssoie, s. f., lieu planté de houx.
  • houssoir, s. m., balai.
  • housson, s. m., houx.
  • houssu, adj., touffu, velu, hérissé.
  • houvert, s. m., mauvais sujet.
  • houx, s. m., sorte de mesure.
  • hoveman, s. m., capitaine.
  • hu, s. m., cri, bruit en général ‖ cri de guerre ‖ cri de chasse.
  • hua, s. m., chat-huant, hibou, milan.
  • huage, s. m., corvée par laquelle les habitants d’un lieu étaient forcés à crier pour tirer de son réduit l’animal que le seigneur voulait chasser.
  • hual, s. m., rayon d’une roue, jambage.
  • huance, s. f., cri.
  • huanel, s. m., dim. de huant.
  • huant, s. m., chat huant, hibou, milan ‖ maquette, oiseau empaillé conservant au milieu du filet l’apparence d’un oiseau vivant.
  • huart, s. m., hibou, milan.
  • hubillier, v. a., houspiller, tirailler.
  • hubir, v. a., faire prospérer ‖ v. réfl., se réjouir, s’égayer ‖ p. pas. et adj., en bonne santé, en bonne humeur.
  • huc, s. m., cri, bruit confus.
  • huchage, s. m., revenu provenant du ban ou encan.
  • 1. huche, s. f., boutique où sont étalées des marchandises ‖ droit payé par les marchands ‖ réservoir à poisson ‖ arche (de Noé).
  • 2. huche, s. f., sorte de monnaie.
  • 3. huche, s. f., crieur.
  • huchel, s. m., coffre.
  • huchelet, s. m., petit coffre.
  • huchelete, s. f., petit coffre, boîte.
  • huchement, s. m., proclamation, publication, cri public ‖ appel en général ‖ T. de droit, assignation.
  • hucheor, s. m., celui qui sonne du petit cor appelé huchet, celui qui crie, qui appelle, héraut.
  • hucherant, s. m., sorte d’oiseau de proie.
  • hucherie, s. f., métier de celui qui fait des huches, menuiserie ‖ ouvrage de menuiserie.
  • 1. huchet, s. m., cor, cornet.
  • 2. huchet, s. m., réservoir à poisson.
  • huchette, s. f., petite huche ‖ réservoir à poisson ‖ péricarde.
  • huchie, s. f., cri ‖ distance où porte la voix.
  • 1. huchier, v. n., crier ‖ v. a., crier, publier à haute voix ‖ mander, faire venir ‖ T. de droit, assigner.
  • 2. huchier, s. m., menuisier.
  • huchir, v. n., crier.
  • hucongne, s. f., chose de peu de valeur.
  • hudel, s. m., chaumière ‖ charrette, tombereau.
  • hudelee, s. f., la contenance de la charrette appelée hudel.
  • hudevesce, s. f. V. Oisivesse.
  • hue, s. f., bateau, barque.
  • huee, s. f., cri en général ‖ distance qui s’étend jusqu’à la portée de la voix ‖ renommée ‖ acclamation.
  • hueïs, s. m., cri confus, bruit.
  • huel, s. m., criaillerie.
  • huement, s. m., cri.
  • huer, v. n., crier ‖ se glorifier ‖ v. a., prononcer à haute voix ‖ appeler à grands cris ‖ sonner ‖ lancer (un chien) en l’excitant par des cris.
  • huerie, s. f., cri de plusieurs personnes.
  • huet, s. m., mari trompé.
  • hueur, s. m., valet de chiens qui crie.
  • huhe, s. f., syn. de huage.
  • huhu, s. m., cri.
  • hui, adv., aujourd’hui ‖ hui cest jour, aujourd’hui même ‖ hui jor d’hui, aujourd’hui ‖ d’hui a ja, dorénavant ‖ d’hui a demain, en un jour.
  • huimain, adv., aujourd’hui au matin.
  • huimais, adv., maintenant, désormais.
  • huir, v. a., couvrir de huées.
  • huis, s. m. ; huis et fenestre, moyen, condition ‖ mettre huis contre fenestre, s’opposer aux desseins de quelqu’un ‖ estre a l’huis, être près de sa chute.
  • huisaige, s. m., droit sur les portes.
  • huiseor, s. m., portier.
  • huïson, s. f., huée, cri, bruit, tapage.
  • huisse, s. f., porte ‖ ouverture d’un casque.
  • huisselet, s. m., petite porte, guichet.
  • huisserain, s. m., portier.
  • huisserie, s. f., porte ‖ ouverture, entrée ‖ chambranle.
  • huisset, s. m., petite porte ‖ trappe de chaque case, de chaque compartiment d’un bateau percé ou vivier flottant ‖ ce compartiment lui-même.
  • huisseüre, s. f., porte.
  • 1. huissier, adj., à porte, qualifiant une sorte de grand vaisseau ainsi appelé parce qu’il avait à la poupe une ouverture ou porte par laquelle on embarquait et débarquait les chevaux et autres animaux vivants qu’on devait transporter.
  • 2. huissier, s. m., grand vaisseau à porte.
  • 3. huissier, s. m., portier en général ‖ fabricant de portes.
  • 4. huissier, v. n., respirer bruyamment.
  • 1. huissiere, s. f., portière.
  • 2. huissiere, s. f., grand vaisseau à porte. V. Huissier 1.
  • 1. huissine, s. f. V. Usine.
  • 2. huissine, s. f., entrée.
  • huissot, s. m., réservoir à poisson.
  • huitavé, adj., espacé par huitaine.
  • huitierie, s. f., portion de huitième.
  • hulete, s. f., cavité ‖ trou (de souris).
  • huleu, s. m., lieu de prostitution.
  • humable, adj., qu’on peut avaler.
  • humain, adj. ; en humain, sur cette terre, dans ce monde.
  • humainement, adv., avec douceur.
  • humanel, adj., humain.
  • humanité, s. f., nature humaine, le genre humain ‖ vie ‖ parties honteuses ‖ bon accueil, prévenance.
  • humblece, s. f., humilité, modestie.
  • humblet, adj., dim. d’humble ‖ s. m., homme d’un caractère bas.
  • humbleté, s. f., humilité.
  • humé, adj., humide.
  • humect, adj., humide.
  • humectacion, s. f., action d’humecter.
  • humectatif, adj., humectant.
  • humecte, s. f., sorte de jeu de cartes.
  • humectifier, v. a., humecter.
  • humefactif, adj., humectant.
  • humel, s. m., bouillon.
  • humeliable, adj., humble.
  • humeliablement, adv., humblement.
  • humeliamment, adv., humblement.
  • humeliance, s. f., humilité, courtoisie, rapport amical.
  • humeliant, adj., humble, compatissant, charitable.
  • 1. humeliement, s. m., humiliation.
  • 2. humeliement, adv., humblement.
  • humelier, v. a., s’incliner humblement devant ‖ adoucir, amollir ‖ s’apitoyer sur ‖ v. réfl., se laisser fléchir, consentir, condescendre ‖ s’incliner, saluer ‖ v. n., être humble ‖ s. m., affabilité.
  • humelieus, adj., qui s’humilie, humble.
  • humelité, s. f., soumission ‖ bonté, douceur, affabilité ‖ familiarité.
  • humement, s. m., action de humer.
  • humerie, s. f., action de boire.
  • humet, s. m., action de boire.
  • humeter, v. a., boire.
  • humeteur, s. f., humidité.
  • 1. humeur, s. m., celui qui hume.
  • 2. humeur, s. f., humidité ‖ potion.
  • humidor, s. f., humidité.
  • humier, s. m., usufruit.
  • humiere, s. f., usufruit.
  • humifier, v. a., changer en terre.
  • humilment, adv., humblement.
  • humoidous, adj., humide.
  • humoistor, s. f., humidité.
  • humorable, adj., qui provient des humeurs.
  • humoracion, s. f., humidité.
  • humoral, adj., plein d’humeur, d’humidité.
  • humoreux, adj., humide, plein de sève.
  • humorosité, s. f., qualité de ce qui est humide.
  • huner, v. n., faire entendre le cri du chat-huant.
  • hupement, s. m., action de huper.
  • huper, v. n., pousser un cri aussi long que l’haleine peut s’étendre ‖ v. a., solliciter vivement.
  • huperie, s. f., action de pousser un cri.
  • huppelot, s. m., petit de la huppe.
  • huque, s. f., sorte d’ancienne cape à laquelle était ordinairement adapté un capuchon, vêtement qui était à l’usage des deux sexes.
  • huquet, s. m., dim. de huque, sorte de cape.
  • huquete, s. f., sorte de cape.
  • hurbec, s. m., ver de la vigne.
  • hurcoite, s. f., houppe de soie ou de fils d’or usitée pendant les xive et xve siècles.
  • hure, s. f., tête d’homme ou de bête ‖ faire une hure, faire une mine sauvage ‖ faire hure, faire la hure, se moquer ‖ hure a hure, face à face.
  • huree, s. f., revers d’un chemin creux, d’un fossé ou d’une rivière.
  • hurehau, interj., cri dont on se sert pour faire aller un cheval à droite.
  • hurel, s. m., levée d’un chemin.
  • * hurepel, s. m., chapeau.
  • hureper, v. a., hérisser ‖ v. n., se hérisser.
  • hurer, v. n., hérisser sa crête ‖ v. n., faire dresser les cheveux sur la tête ‖ p. pas., hérissé.
  • hurgon, s. m., bette.
  • huricle, s. f., sorte de plante.
  • hurillon, s. m., sauterelle ‖ fig., tintouin.
  • hurle, s. f., hurlement ‖ chose qu’on peut reprocher.
  • hurlee, s. f., hurlement, action de hurler ‖ cri de joie ‖ happer sa hurlee, saisir son avantage.
  • hurlei, s. m., hurlement.
  • hurleïs, s. m., hurlement.
  • hurlep, s. m., mauvais lieu.
  • hurlerie, s. f., grand cri, hurlement.
  • hurleur, s. m., crieur public.
  • huron, s. m., qualif. méprisant désignant un personnage grossier ‖ mineur.
  • hurouz, s. m. pl., blocs de glace.
  • hurque, s. f., navire de transport à fond plat, à proue et poupe arrondies et ne portant pas plus de sept voiles, six carrées et une latine.
  • hurtebilis, s. m., choc effroyable.
  • hurtebillier, v. n., frapper, battre ‖ livrer le combat amoureux ‖ v. a., posséder (une femme) ‖ v. réfl., s’assaillir.
  • * hurterie, s. f., choc, rencontre, bagarre.
  • husbondrie, s. f., mariage.
  • husteng, s. m., assemblée judiciaire.
  • hustin, s. m., bruit, tapage, querelle, combat.
  • hustine, s. f., tapage, combat.
  • hustinement, s. m., bruit, tapage, combat.
  • hustineor, s. m., celui qui excite du tapage, des querelles.
  • hustiner, v. n., faire du bruit, du tapage ‖ se disputer, se quereller, se chamailler ‖ v. réfl., se quereller ‖ v. a., chercher querelle à.
  • hustineus, adj., querelleur.
  • hustison, s. f., huée, bruit, cri.
  • huté, p. pas., logé.
  • hutelete, s. f., petite hutte.
  • huterie, s. f., dispute, débat, contestation.
  • hutiner, v. n., faire des huttes.
  • hutinet, s. m., espèce de maillet, instrument de tonnelier fait de bois.
  • hutynge, s. m., sorte de merlan.
  • 1. huve, s. f., corde de halage à tirer les bateaux.
  • 2. huve, s. f., sorte de coiffure, de bonnet.
  • huvelet, s. m., auvent, petit toit en saillie sur la voie publique.
  • 1. huver, v. a., placer (une huve) sur la tête.
  • 2. huver, v. réfl. et n., se remplir la panse ‖ p. pas., rempli, gonflé.
  • huvet, s. m., espèce de chapeau à l’usage des gens de guerre ‖ bonnet de femme, ornement de tête.
  • huvetiere, s. f., fabricante de huvets.
  • huvette, s. f., dim. de huve, bonnet ‖ coup sur la tête.
  • huvrelant, s. m., syn. de huvrelas.
  • huvrelas, s. m., espèce de saillie en forme de toit qui surplombait les ouvertures du rez-de-chaussée des maisons et servait d’abat-jour aux boutiques des marchands.
  • huydart, s. m., décharge d’un moulin.
  • hydrie, s. f., cruche.
  • hydromance, s. f., divination par l’eau.
  • hydromancie, s. f., divination par l’eau.
  • hydromancien, s. m., devin en hydromancie.
  • hye, interj. exprimant la douleur.
  • hyle, s. f., matière.
  • hymnier, s. m., hymnaire.
  • hypocriser, v. n., faire l’hypocrite ‖ v. a., déguiser, dénaturer par hypocrisie, feindre hypocritement ‖ v. réfl., devenir hypocrite.
  • hypocrisesse, s. f., hypocrisie.
  • hypocrisie, s. f., déguisement.
  • hypocrision, s. f., hypocrisie.
  • hypocriter, v. n., faire l’hypocrite ‖ v. a., déguiser hypocritement.
  • hypothecacion, s. f., action d’hypothéquer.
  • hypotheque, adj., hypothécaire.
  • hyrondinier, s. m., serpent qui a le dos noir et le ventre blanc comme l’hirondelle.