Lexique de l’ancien français/19

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


G
  • gaaignable, adj., labourable, cultivable ‖ qu’on peut gagner, facile à gagner ‖ où l’on gagne ‖ qui a rapport au gain, gagnant.
  • gaaignage, s. m., culture de la terre, labourage ‖ terre labourable ‖ grain ‖ récolte ‖ gain, profit, butin ‖ fig., lieu de pélerinage où l’on gagnait des indulgences.
  • 1. gaaignant, p. prés., qui gagne ‖ bien gaaignant, qui fait des profits honnêtes.
  • 2. gaaignant, s. m., laboureur.
  • gaaigne, s. f., terre labourable ‖ produit de la terre, récolte, fruit ‖ froment que l’on sème en automne ‖ gain, profit en général ‖ profits de la victoire, butin ‖ estre a une gaaigne, faire partie d’une même association ‖ T. de jurispr., lettre qui atteste authentiquement quelque chose.
  • gaaigneau, adj. ; pré gaaigneau, pré à regain, pré qui se fauchait deux fois par an, différent des prés à pâture qui ne se fauchent qu’une fois, après quoi ils sont abandonnés pour la pâture des bêtes ‖ s. m., froment semé en automne.
  • gaaignee, s. f., gain, produit de la récolte ‖ gaaignee bien, pourboire.
  • gaaignemaille, s. m., gagne denier.
  • gaaignement, s. m., gain.
  • gaaigne-obole, s. m., gagne-petit.
  • gaaigneor, s. m., laboureur ‖ celui qui gagne.
  • gaaignepain, s. m., partie d’une armure ‖ sorte d’épée propre aux tournois.
  • gaaigneresse, s. f., femme qui cultive la terre.
  • gaaignerie, s. f., labourage ‖ terre labourable, pièce de terre labourée ‖ métairie, ferme ‖ travail, métier.
  • gaaignet, s. m., petit domaine rural.
  • gaaigneüre, s. f., labourage.
  • gaaignier, v. a., labourer, cultiver (la terre) ‖ moudre ‖ gaaignier quelqu’un, le dépasser ‖ prendre de force, violer ‖ v. n., trafiquer ‖ v. réfl., s’occuper de.
  • gaaigniere, s. f., terre labourable.
  • gaain, s. m., terre labourable ‖ fruit de la terre, récolte ‖ automne, époque de la récolte ‖ froment semé en automne ‖ fromage de gaain, fromage fait avec du lait tiré de la moisson, temps auquel le lait est toujours le plus gras.
  • gaalise, s. f., lieu de prostitution.
  • gab, s. m., moquerie, plaisanterie ‖ vanterie.
  • gabance, s. f., moquerie.
  • gabarot, s. m., petite gabarre.
  • gabe, s. f., plaisanterie, moquerie.
  • gabel, s. m., dim. de gab, moquerie.
  • gabelator, s. m., gabeleur.
  • gabele, s. f., moquerie.
  • gabeler, v. a. et réfl., se moquer de.
  • gabelet, s. m., dim. de gabel, plaisanterie.
  • gabeleux, s. m., gabeleur.
  • gabelier, s. m., homme qui fait sécher le sel, gabeleur ‖ officier de la gabelle.
  • gabellage, s. m., droit sur le sel.
  • gabellant, s. m., celui qui a affaire à la gabelle, qui doit s’y fournir.
  • gabement, s. m., moquerie, plaisanterie.
  • gabeor, s. m., moqueur.
  • gaber, v. a., se moquer de, railler ‖ v. réfl. et n., se moquer ‖ se vanter ‖ s. m., raillerie, bravade.
  • gaberie, s. f., plaisanterie, moquerie, raillerie ‖ vanterie.
  • gaberise, s. f., moquerie.
  • gabesse, s. f., moquerie, tromperie.
  • gabet, s. m., moquerie, plaisanterie.
  • * gabie, s. f., sorte de crible où l’on presse le raisin.
  • gabil, s. m., moquerie.
  • gabiole, s. f., cage, prison.
  • gable, s. m., intérêt, usure, profit.
  • gableor, s. m., usurier.
  • gabler, v. n., exercer l’usure.
  • gablier, s. m., usurier.
  • gaboi, s. m., moquerie.
  • gaboie, s. m., raillerie.
  • gabois, s. m., plaisanterie, moquerie, dérision, raillerie.
  • * gaboison, s. f., moquerie, plaisanterie.
  • gace, s. f., marais.
  • gacel, s. m., marais, marécage.
  • gacelet, s. m., dim. de gacel, marais.
  • gache, s. f., quartier, au point de vue militaire, à Agen et à Rodez.
  • gacheux, adj., humide.
  • gachie, s. f., jachère.
  • gachier, s. m., gros drap à l’usage des paysans.
  • gachon, s. m., quart et quelque fois sixième du boisseau.
  • gaçueil, s. m., marais.
  • gade, s. f., chèvre.
  • gadel, s. m., chevreau.
  • gadille, s. f., rouge-gorge.
  • gaer, v. a., plonger dans l’eau, baigner, laver, abreuver ‖ v. réfl., se plonger ‖ répandre ses eaux ‖ s. m., gué ‖ p. pas., trempé, baigné.
  • gafiellement, s. m., colle, enduit.
  • gagatromee, s. f., sorte de pierre précieuse.
  • gageable, adj., qui peut servir de gage ‖ sujet à l’amende.
  • gageaille, s. f., gageure, enjeu.
  • gageance, s. f., gage, garantie.
  • gagement, s. m., engagement, obligation ‖ objet engagé.
  • gageor, s. m., metteur en gage ‖ celui qui tient en gage ‖ celui qui saisit ou fait saisir les biens d’un débiteur, créancier poursuivant.
  • gageplege, s. f., garantie ou cautionnement auquel on s’était soumis devant la loi.
  • gageret, adj., gagier.
  • gagerie, s. f., engagement, gage, caution ‖ bien engagé.
  • gageüre, s. f., hypothèque, engagement.
  • gagie, s. f., gage, engagement, aliénation.
  • 1. gagier, v. a., mettre en gage ‖ prendre comme gage ‖ s’engager à payer ‖ frapper ‖ gagier son seigneur de son service, refuser à son seigneur de faire le service du fief que l’on tient de lui ‖ renoncer à ‖ encourager ‖ v. n., opérer une saisie pour dettes ‖ délibérer en justice ‖ p. pas., nanti, muni ‖ bestes gagiees, bêtes trouvées en délit dont il y a rapport (Baltus).
  • 2. gagier, s. m., exécuteur testamentaire ‖ dépositaire des gages ‖ prêteur sur gage ‖ celui qui saisit ou fait saisir les biens d’un débiteur, créancier poursuivant ‖ marguillier.
  • gagiere, s. f., engagement ‖ gage, caution, bien engagé ‖ bien saisi ‖ saisie.
  • gaglatride, s. f., sorte de pierre précieuse.
  • gahet, s. m., nom donné à Bordeaux aux crétins.
  • gai, s. m., oiseau de bois servant de but pour le tir à l’arc.
  • gaianderie, s. f., pays des géants.
  • gaiet, adj., dim. de gai.
  • gaiete, s. f., jais.
  • gaieteux, adj., content.
  • gaieusement, adj., gaiement.
  • gaif, adj., égaré, perdu, que personne ne réclame ‖ vagabond ‖ s. m., chose perdue que personne ne réclame ‖ de gaif, perdu et que personne ne réclame.
  • gaignart, adj., cruel, violent, pillard, voleur.
  • gaigne (en), loc., avec plaisir, sans hésiter, aussitôt.
  • gaignon, s. m., mâtin, chien de basse-cour ‖ bête cruelle ‖ mauvais garnement, homme vil et méchant ‖ adj., hargneux comme un chien.
  • gaillardine, s. f., espèce d’arme.
  • gailleur, s. m., trompeur, tricheur.
  • gaillié, adj., égalisé, uni.
  • gaillier, s. m., noyer.
  • gaillofre, s. m., rosse, mauvais cheval.
  • gaïn, s. m., ramage des oiseaux.
  • gaindresse, s. f., fém. de geindre, garçon boulanger qui pétrit le pain.
  • gainerie, s. f., métier de gainier.
  • gainete, s. f., petite gaine.
  • gaitable, adj., sujet au service du guet d’une ville ou d’un château.
  • gaitage, s. m., impôt pour la garde d’une ville.
  • gaitant, p. prés., attentif, vigilant.
  • gaite, s. f. et m., sentinelle, guetteur ‖ lieu d’où l’on guette ‖ sommet du mât ‖ la trompette du guet.
  • gaitel, s. m., cachette.
  • gaitement, s. m., action de guetter, de faire sentinelle, garde ‖ gaitement de chemin, action de se mettre en embuscade sur les chemins pour détrousser les passants.
  • gaiteor, s. m., celui qui guette.
  • gaitetison, adj., qui reste au coin du feu.
  • gaiteux, adj., qui guette, qui tend des pièges.
  • gaitier, v. a., surveiller, garder ‖ v. réfl., se garder, prendre garde ‖ v. n., faire le guet.
  • gaivage, s. m., droit de s’emparer des animaux et des objets dont les maîtres étaient inconnus et que les propriétaires trouvaient sur leurs terres.
  • gaivement, s. m., délaissement fait pour un an au seigneur censier de la jouissance et exploitation d’une maison sujette au droit de relevoisons à plaisir, et qui tient lieu du payement des profits (J. Delalande).
  • gaiver, v. a., céder et abandonner au seigneur censier l’exploitation et jouissance de la maison mouvante de sa censive pour le temps d’une année, à commencer au jour du premier terme prochain venant, auquel les baux de loyer des maisons ont accoutumé d’estre ouverts en cette ville (d’Orléans) (J. Delalande).
  • 1. gal, s. m., caillou, galet.
  • 2. gal, s. m., sorte de mesure pour la laine.
  • galage, s. m., galoche.
  • galanche, s. f., sorte d’épice, marenda galenda.
  • 1. galant, s. m., V. Fueillie.
  • 2. galant, s. m., sorte de monnaie
  • * galatine, s. f., hachis.
  • galazin, adj., de Glazia, en parlant de soieries et d’objets d’orfèvrerie.
  • galbanen, s. m., galbanum.
  • 1. gale, s. f., réjouissance, plaisir, amusement ‖ faire la gale, se livrer à la joie, au plaisir ‖ par gale, par plaisanterie.
  • 2. gale, s. f., gelée.
  • galebontemps, s. m., joyeux compagnon.
  • galebrun, s. m., sorte d’étoffe commune de couleur foncée.
  • 1. galee, s. f., grand bateau, vaisseau, galère, nef ‖ mettre en galee, envoyer comme vagabond ramer sur les galères.
  • 2. galee, s. f., sauce ‖ bourbier ‖ mettre en galee, déconfire.
  • 3. galee, s. f., casque.
  • 4. galee, s. f., joyeuse compagnie.
  • galefretier, s. m., vaurien, chenapan.
  • galemart, s. m., encrier.
  • 1. galer, v. a., gratter, frotter, battre.
  • 2. galer, v. n., s’amuser, se réjouir, faire la noce ‖ v. a., dépenser en bombance ‖ s. m., l’action de s’amuser, de se livrer au plaisir.
  • galeresse, s. f., femme de plaisir, femme galante.
  • galerie, s. f., réjouissance.
  • galesc, adj., gallois ‖ breton.
  • galesce, s. f., lieue de Bretagne.
  • galet, s. m., joyeux compagnon.
  • galgate, s. f., sorte de pierre précieuse.
  • 1. galie, s. f., prostituée.
  • 2. galie, s. f., bûcher.
  • 1. galier, v. a., se moquer de.
  • 2. galier, s. m., coureur de galas, homme de joyeuse humeur ‖ mauvais plaisant.
  • 3. galier, s. m., cheval.
  • galiere, s. f., femme de plaisir.
  • galifre, s. m., sorte d’oiseau de proie ‖ homme vorace ‖ adj., glouton.
  • galilee, s. f., porche d’église.
  • galin gallant (faire le), loc., mener joyeuse vie.
  • galioffe, s. m., débauché.
  • 1. galiot, s. m., galiotte.
  • 2. galiot, s. m., celui qui monte une galiotte ‖ pirate, corsaire.
  • galiotage, s. m., piraterie ‖ flotte de corsaires.
  • galippe, s. f., sorte de galère.
  • galle, s. f., noix de galle.
  • gallé, adj., couvert de galle, gâté, détérioré.
  • galletage, s. m., carillon produit avec des galets.
  • galletier, s. m., faiseur de galettes.
  • galleüre, s. f., sorte de mesure.
  • gallicain, s. m., sorte de vilebrequin.
  • gallicante, s. m., chant du coq.
  • gallicelle, s. f., souquenille.
  • gallicot (de), loc., au dépourvu.
  • galloire, s. f., table très longue sur laquelle on joue aux galets.
  • galluche, s. f., terrain pierreux et inculte.
  • galoberie, s. f., débauche.
  • galobier, adj., gaillard.
  • 1. galocher, v. a., agir en porte-galoches.
  • 2. galocher, adj., qui porte des galoches.
  • galoface, s. f., sorte de pierre précieuse.
  • galoie, s. f. V. Jalaie.
  • 1. galois, s. m., droit seigneurial sur les biens de ceux qui ne peuvent tester ou qui meurent sans héritiers légitimes.
  • 2. galois, adj. et s. m., homme de plaisir, bon vivant, joyeux compagnon ‖ femme galoise, femme qui aime le plaisir, femme galante.
  • galon, s. m., mesure servant aux liquides, aux grains, aux terres.
  • galonage, s. m., droit payé pour obtenir du seigneur l’autorisation de faire de la bière.
  • galonee, s. f., mesure de capacité pour les choses sèches, grains, sel, etc. ‖ droit de prélever cette mesure ‖ mélange de divers grains, sorte de méteil ‖ a galonee, à très petite mesure.
  • galoner, v. a., tresser, lier (les cheveux, la barbe) avec un fil d’or, un ruban ‖ tourmenter, inquiéter.
  • galonette, s. f., dim. de galon.
  • galopel, s. m., petit galop.
  • galopon, s. m., galop.
  • 1. galot, s. m., sorte de monnaie.
  • 2. galot, adj., où l’on parle français.
  • galou, adj., où l’on parle français.
  • galure, s. m., galant, mignon, godelureau.
  • galureau, s. m., godelureau.
  • galvardine, s. f., sorte de caban.
  • gamache, s. f., espèce de guêtres en toile, cuir, ou drap.
  • gamafrer, v. a., blesser, frapper.
  • gamais, s. m., joug.
  • gamas, s. m. pl., fêtes.
  • gamauz, s. m., ut, note de musique.
  • gambais, s. m., pourpoint rembourré qui se plaçait sous le haubert ‖ cosse de la fève.
  • gambaise, s. f., pourpoint rembourré qui se plaçait sous le haubert.
  • gambaron, s. m., jambe courte, sobriquet donné à Robert, duc de Normandie, à cause de ses jambes rondes et courtes.
  • gambel, s. m., syn. de gambais.
  • gamberel, s. m., jambier.
  • gamberge, s. f., sorte de poisson.
  • gambison, s. m., pourpoint rembourré, qu’on portait long et pendant sur les cuisses, par dessous le haubert ou la cotte de mailles pour préserver la peau et les habits des frottements.
  • gambisor, s. m., fabricant ou marchand de gambisons.
  • gamboisié, p. pas. et adj., garni, piqué de coton ou de laine.
  • gambre, s. m., langouste.
  • 1. gamel, s. m., fleur d’avoine.
  • 2. gamel, s. m., gamelle.
  • gamite, s. f., fourrure de chamois.
  • gandeillor, s. m., coureur, sauteur.
  • gandie, s. f., échappatoire.
  • gandillier, v. n., s’échapper, se sauver, s’enfuir.
  • gandir, v. n., s’enfuir, s’échapper, se sauver.
  • gandissant, adj., habile à s’échapper.
  • ganeau, adj., débauché.
  • * gangart, adj., épithète injurieuse.
  • ganges, s. f. pl., ouïes (de poisson).
  • ganguil, s. m., bregin, sorte de filet.
  • ganiveau, s. m., avorton.
  • ganivete, s. f., couteau.
  • ganivetier, s. m., fabricant et marchand de canifs, coutelier.
  • ganivier, s. m., coutelier.
  • gannir, v. n., faire entendre le cri du cochon.
  • ganon, s. m., bordure.
  • ganote, s. f., sorte de vêtement.
  • gant, s. m., droit du seigneur dans les mutations de fiefs.
  • ganterel, s. m., gantelet.
  • ganterot, s. m., gantelet.
  • gantier, s. m., jante.
  • gantillet, s. m., gantelet.
  • gantillette, s. f., gantelet.
  • gaoble, s. f., sorte de pierre précieuse.
  • gape, adj., insipide ‖ gâté, débilité.
  • garance, s. f., défense, garantie.
  • garancie, adj. f., teinte en garance.
  • garanditour, s. m., garant.
  • garant, s. m., garantie, protection, défense ‖ a garant, en sûreté.
  • garantage, s. m., préservation, exemption ‖ garantir.
  • garanter, v. a., garantir.
  • * garantie, s. f., observance.
  • garantier, v. a., garantir.
  • garantigié, adj., authentique et obligatoire.
  • garantise, s. f., garantie.
  • garantison, s. f., préservation ‖ guérison ‖ garantie ‖ permission.
  • garantissement, s. m., garantie.
  • garantisseor, s. m., garant, caution, protecteur.
  • garantisseresse, s. f., femme qui sert de garant.
  • garantor, s. m., garant, caution, protecteur.
  • garat, s. m. V. Warat.
  • garbach, s. m., gerbe.
  • garbain, nom de l’épée de Fierabras.
  • garbin, s. m., nom d’un petit vent du sud-ouest sur les côtes de la Méditerranée.
  • 1. garbot, s. m., sorte de poisson.
  • 2. garbot ; mal St garbot, dysenterie.
  • garbouil, s. m., querelle, brouillerie, grabuge.
  • garbouille, s. f., querelle, brouillerie, grabuge.
  • garbouiller, v. a., embrouiller ‖ contester.
  • garbouillie, s. f., querelle.
  • garbouteau, s. m., dim. de garbot.
  • garce, s. f., jeune fille.
  • garcee, s. f., mesure pour les grains.
  • garcelart, s. m., sorte de pierre précieuse.
  • garcelete, s. f., jeune fille.
  • garcerie, s. f., libertinage.
  • garcete, s. f., jeune fille.
  • garchas, s. m., gué.
  • garçon, s. m., valet ‖ goujat, misérable, lâche.
  • garçonaille, s. f., valetaille.
  • garçoncel, s. m., jeune garçon.
  • 1. garçonel, adj., composé de valets, vil.
  • 2. garçonel, s. m., jeune garçon.
  • garçonement, s. m., conduite basse, vile.
  • garçoner, v. a., traiter comme un valet, maltraiter ‖ traiter avec mépris, injurier ‖ violer, outrager ‖ détruire ‖ v. n., vivre en débauché ‖ v. réfl., s’habiller en garçon.
  • garçonerie, s. f., action basse, vile.
  • garçonet, s. m., valet.
  • garçonier, adj., de garçon, de valet ‖ libertin ‖ s. m., valet.
  • garçoniere, s. f., fille publique.
  • garçoniser, v. a., injurier en traitant de garçon.
  • gardable, adj., qu’on est obligé d’observer ‖ facile à défendre ‖ facile à conserver.
  • gardage, s. m., action de garder.
  • gardaigne, s. m., gardien.
  • gardance, s. f., garde.
  • gardant, adj., avare.
  • gardarriere, s. m. et f., arrière-garde ‖ arrière-pensée.
  • garde, s. f., crainte, peur ‖ réserve ‖ métairie.
  • gardebien, s. m., guet, garde.
  • gardebras, s. m., partie de l’armure qui couvrait les bras ‖ garniture en plomb qu’on mettait pour tenir les manches.
  • gardecors, s. m., habit de dessus plus particulièrement affecté aux hommes, mais que les femmes aussi portaient en voyage ‖ lieu de refuge, abri ‖ garde du corps.
  • gardecul, s. m., jupon.
  • gardederriere, s. m., arrière-garde.
  • garde eaue beniste, s. f., bénitier.
  • gardehuche, s. m. et f., officier qui, chez le roi, avait soin du pain et des autres choses qui se servent sur la table.
  • gardejoyaux, s. m., officier préposé à la garde des joyaux.
  • gardelende, s. f., sorte d’habillement, jupon.
  • gardelin, s. m., sorte d’étoffe.
  • gardelinge, s. m., officier préposé à la garde du linge.
  • gardemain, s. m., gant.
  • gardemaner, v. a., examiner, espionner.
  • gardemaneur, s. m., gardien préposé à maintenir l’arrêt ou main mise.
  • gardemangier, s. m., officier de bouche.
  • gardement, s. m., garde, action de garder.
  • gardenape, s. m. et f., rond d’osier, de bois ou d’étain, que l’on mettait sous les plats afin de ne pas brûler ni salir la nappe.
  • gardeor, s. m., gardien, celui qui garde, qui a la garde, celui qui conserve.
  • garde orphenes, s. m., garde, tuteur des orphelins.
  • garde porte, s. f., garde de la porte une ville.
  • garder, v. a., prendre garde à ‖ regarder ‖ v. n., prendre garde ‖ regarder ‖ p. pas., garni, doublé.
  • garderesse, s. f., gardienne.
  • garderobe, s. m., vêtement qu’on mettait par dessus la robe.
  • garderobier, s. m., officier qui avait soin des vêtements et des armes.
  • garderoppe, s. f., sorte de poisson.
  • * gardesol, s. m., parasol.
  • gardiage, s. m., banlieue.
  • gardiateur, s. m., gardien ‖ part., magistrat établi, en 1302, à Lyon, par Philippe le Bel, pour empêcher les officiers de l’archevêque et du chapitre d’opprimer les bourgeois.
  • gardiatoire, s. m., lettre de sauvegarde.
  • gardienneté, s. f., garde.
  • gardier, s. m., celui qui est chargé de veiller à la conservation des droits de quelqu’un curateur.
  • gardineus, s. m., jardinier.
  • gardinge, s. f., cargue.
  • gardise, s. f., garde, fonction de gardien.
  • gardoir, s. m., réservoir, vivier.
  • gardoire, s. f., syn. de gardoir.
  • gare gare, s. m., embûche ‖ cri des chasseurs lancés à la poursuite du cerf.
  • garegnon, s. m., verge du cheval ‖ cheval entier.
  • garelou, s. m., loup garou.
  • garenage, s. m., droit de garenne ‖ garenne.
  • garene, s. f., lieu dans lequel il était défendu de chasser ou de pêcher sans la permission du seigneur.
  • garenee, s. f., garenne.
  • garenele, s. f., petite garenne.
  • 1. garenier, s. m., garenne.
  • 2. garenier, s. m., garde d’une garenne.
  • garennie, s. f., garenne.
  • garer, v. a., garnir.
  • 1. garete, s. f., jarret.
  • 2. garete, adj. f., en guérets.
  • 3. garete, s. f., guéret.
  • gareter, v. a., labourer.
  • garetier, v. a., labourer.
  • garetour, s. m., laboureur.
  • gargaisse, s. f., sorte de haut-de-chausses.
  • gargamelle, s. f., gorge.
  • garganton, s. m., glouton.
  • gargarir, v. n., babiller, gazouiller.
  • gargarisation, s. f., gargarisme.
  • gargariser, v. a., prendre en gargarisme.
  • gargate, s. f., gosier, gorge ‖ entrée ‖ entrée du port ‖ parole.
  • gargatele, s. f., gosier.
  • gargoter, v. n., faire du bruit en bouillonnant.
  • gargotte, s. f., syn. de gargate.
  • gargouille, s. f., gorge ‖ bulle.
  • garguesque, s. f., sorte de haut-de-chausses.
  • gargueter, v. n., faire du bruit avec la gorge.
  • 1. gargueton, s. m., gorge, gosier.
  • 2. gargueton, s. m., charançon, insecte ‖ sorte de poisson.
  • garieur, s. m., garant, caution.
  • garignon, s. m., sorte d’osselet.
  • garillon, s. m., gaîne.
  • gariment, s. m., garantie, action de défendre ‖ exemption.
  • garin, s. m. ; prendre garin, décamper.
  • garingal, s. m., racine d’une plante aromatique des Indes Orientales, semblable à l’iris, peut-être seringat, ou plus probablement galinga, Maranta galanga de Linnée.
  • gariofile, s. f., girofle.
  • gariofilee, s. f., giroflée, sorte d’œillet qui a l’odeur des clous de girofle.
  • gariolle, s. f., petit lieu de retraite.
  • garipot, s. m., sorte de pin.
  • garir, v. a., garantir, préserver, conserver, sauver, protéger, défendre ‖ approvisionner ‖ fournir ‖ v. réfl., fournir à ses besoins ‖ s’occuper, prendre soin ‖ v. n., être préservé, être garanti, échapper au danger, vivre tranquille ‖ trouver les choses dont on a besoin pour subsister ‖ résister ‖ se sauver, se réfugier ‖ garir a, protéger ‖ p. pas., libre de toute redevance.
  • gariseor, s. m., garant, caution.
  • garison, s. f., défense, protection, salut, ressource, soutien ‖ garnison ‖ provision, bénéfice, biens de toute nature.
  • garissable, adj., qui guérit.
  • garissement, s. m., guérison, action de guérir ‖ ressources, revenus.
  • garitement, s. m., fortification, ouvrage avancé.
  • gariter, v. a., garnir de guerites, d’ouvrages avancés ‖ v. réfl., s’abriter dans une guérite.
  • garlande, s. f., sorte de peigne ‖ cercle ‖ mur à hauteur d’appui qui entourait le marché de Bordeaux ‖ guérite.
  • garlandeche, s. f., guirlande.
  • garlandechier, v. a., garnir de guirlandes.
  • garlandeïs, s. m., revêtement, cloison de briques, galandage.
  • garlander, v. a., entourer d’une guirlande, orner, parer, ajuster ‖ garnir d’une cloison de briques, créneler.
  • garlandure, s. f., galandage.
  • garle, s. f., vide d’un tonneau.
  • garlon, s. m., onglon du pourceau.
  • garlouvendier, s. m., dévidoir.
  • garmenterie, s. f., divination.
  • garmoisie, s. f., feinte, hypocrisie.
  • garmos, s. m., ce qui sert à farder, à faire valoir mensongèrement une chose ou une personne ‖ feinte, hypocrisie.
  • garmosé, p. pas., infecté de fraude, d’hypocrisie.
  • garmosement, s. m., feinte, fourberie, hypocrisie.
  • garnache, s. f., espèce de long sarreau qui se mettait par dessus le surcot.
  • garnachelle, s. f., grenache, sorte de vin.
  • garnement, s. m., défense, protection ‖ prendre son garnement, entrer en bataille, engager le combat ‖ tout ce qui garnit, équipement, armure, vêtement, ornement ‖ action de munir, apposition, garantie, authentication.
  • garnesture, s. f., provision, ressource ‖ authentication ‖ garnison, forteresse.
  • garneterie, s. f., sorte de charge militaire.
  • garnir, v. a., munir, pourvoir, fortifier ‖ préparer ‖ instruire ‖ v. réfl., se tenir sur ses gardes, se défendre ‖ v. n., se préparer ‖ p. pas., riche, puissant ‖ prêt, préparé.
  • garnisoison, s. f., forteresse.
  • garnison, s. f., défense ‖ garantie ‖ assistance, secours ‖ provision, approvisionnement, bien en général ‖ garniture, ce qui garnit.
  • garnisonete, s. f., petite forteresse.
  • garnissement, s. m., défense, protection ‖ garniture, action de garnir, de munir ‖ garantie, authentication ‖ avertissement ‖ exécution.
  • garnisseor, s. m., ouvrier qui garnit les gaînes à épées, à couteaux, les chapeaux, etc.
  • garnisseresse, s. f., ouvrière qui garnit divers objets.
  • garnisure, s. f., garniture, ce qui garnit.
  • garochier, v. a., garotter.
  • garol, s. m., loup-garou ‖ sorte de poisson, le loup.
  • garon, s. m., saumure.
  • garongné, adj., saumuré, salé.
  • garottin, s. m., dim. de garrot, trait d’arbalète.
  • garouillage, s. m., débauche.
  • garouillier, v. n., gazouiller ‖ jaser, bavarder.
  • garre, adj., bigarré.
  • garré, adj., bigarré.
  • garrie, s. f., guéret.
  • garrier, v. n., faire entendre le cri de l’hirondelle.
  • garrigue, s. f., terre inculte, lande.
  • 1. garrot, s. m., trait d’arbalète.
  • 2. garrot, s. m., bâton, levier.
  • garrouage, s. m. ; estre en garrouage, aller en garrouage, courir le guilledou.
  • garsaille, s. f., troupe d’enfants, troupe de vauriens.
  • garsailler, v. n., fréquenter les filles.
  • garsilier, v. n., se divertir.
  • garsilleor, s. m., coureur de filles.
  • garsoil, s. m., débauche de boisson.
  • garsote, s. f., jeune canard sauvage.
  • gart, s. m., garde ‖ grand réceptacle d’eau de mer construit dans les marais de Saintonge.
  • garuche, s. f., roue, moulinet.
  • garulement, s. m., babillage, cri des oiseaux.
  • garuler, v. n., gazouiller, babiller ‖ se plaindre.
  • garuleux, adv., bavard, babillard.
  • garulité, s. f., babillage, bavardage.
  • 1. gasche, s. f., aviron.
  • 2. gasche, s. f., boucle.
  • gascheeur, s. m., fabricant de gasches, d’avirons ‖ celui qui rame avec un aviron.
  • gaschement, s. m., tirement à l’aviron.
  • gascheur, s. m., celui qui foule le raisin.
  • 1. gaschié, s. m., ordure, souillure.
  • 2. gaschié, s. m., marécage.
  • 1. gaschier, v. a., tacher, souiller, gâter.
  • 2. gaschier, v. a., laver dans l’eau, détremper ‖ abreuver.
  • gascognois, adj., gascon.
  • gascongne, s. f., sorte de grosse cerise.
  • gascongnier, s. m., sorte de cerisier.
  • gascort, adj., un peu court.
  • gascorte, s. f., sorte de robe courte.
  • gascru, adj., presque cru.
  • gasker, s. m., juin.
  • gasouil, s. m., gazouillement.
  • gaspail, s. m., gaspillage.
  • gaspailles, s. f. pl., ce que le van rejette à terre.
  • gassouil, s. m., flaque d’eau ‖ amas d’ordures.
  • gassouiller, v. a., salir.
  • gassoux, adj., sale comme quelqu’un qui est tombé dans une flaque d’eau.
  • 1. gast, s. m., ravage, pillage, dommage, dilapidation ‖ massacre ‖ terre, pays ravagé, inculte, solitude, | terrain abandonné ‖ gaspillage, prodigalité ‖ mettre a gast, ne tenir aucun compte de.
  • 2. gast, adj., dévasté, ravagé ‖ violé ‖ ruiné, abandonné, solitaire, désert, en mauvais état ‖ vide ‖ inculte, aride, sec ‖ chétif, misérable ‖ vaste, grand ‖ peine gaste, peine perdue ‖ gaste masure, le fait de laisser une maison inhabitée.
  • gastat, s. m., dégât, dévastation.
  • gasté, s. m., gâteau.
  • gasteblé, s. m., celui qui ravage les champs de blé.
  • gastebois, s. m., celui qui ravage les bois.
  • gastebuche, s. m., celui qui ravage les bois.
  • gastee, s. f., ravage.
  • gastelerie, s. f., pâtisserie ‖ droit que payaient au seigneur ceux qui faisaient ou vendaient des gâteaux.
  • gastelet, s. m., petit gâteau.
  • gastelier, s. m., pâtissier.
  • gasteliere, s. f., pâtissière.
  • 1. gastement, s. m., action de ravager, de gâter, de dissiper ‖ dommage.
  • 2. gastement, adv., sans soin, en désordre, salement.
  • gasteor, s. m., dissipateur, prodigue, ravageur, violateur.
  • gaster, v. a., ravager, dévaster ‖ violer ‖ perdre ‖ v. n., gaster a, violer.
  • gasteresse, s. f., celle qui gâte, qui endommage.
  • gasteté, s. f., dévastation.
  • gastier, s. m., garde public nommé pour veiller à la conservation des fruits et des moissons.
  • gastiere, s. f., terrain inculte.
  • gastil, s. m., terrain inculte.
  • gastin, adj., dévasté ‖ s. m., terre en friche, pâturage.
  • gastine, s. f., pillage ‖ terrain sans culture, lieu en friche.
  • gastinete, s. f., dim. de gastine, lieu désert, terrain inculte.
  • gastinoie, s. f., pays inculte.
  • gastir, v. a., dévaster.
  • 1. gastis, adj., gâté, mutilé.
  • 2. gastis, s. m., terrain abandonné ‖ ce qu’on paye pour le droit de faire pâturer son bétail dans les prés communaux.
  • gaston, s. m., poutre, gros morceaux de bois ‖ poutre traversée de distance en distance par des échelons servant à monter sur les échafauds.
  • gastrimargie, s. f., gourmandise, goinfrerie.
  • gasture, s. f., pillage ‖ terrain inculte.
  • gasygan, s. m., veste rembourrée.
  • 1. gat, s. m., grosse galère à cent rames.
  • 2. gat, s. m., chien de mer.
  • gauberge, s. f., perche, poisson.
  • gaubergeux, s. m., bon vivant.
  • gauchart, adj., gaucher.
  • gaucher, v. a., fouler (les draps).
  • gaucherot, adj., gaucher.
  • gauchier, adj., qu’on tient de la main gauche ‖ sinistre.
  • gaudayeur, s. m., forestier.
  • gaude, s. f., bruine.
  • gaudé, s. m., sorte d’antienne.
  • gaudebillaux, s. m. pl., tripes.
  • gaudechere, s. f., joyeuse vie.
  • 1. gaudee, s. f., forêt.
  • 2. gaudee, s. f., prière dite à la hâte et sans attention.
  • gaudel, s. m., joie.
  • gauder, v. n., se réjouir ‖ plaire.
  • gaudete, adj. f., qui aime la joie.
  • gaudie, s. f., joie, folâtrerie.
  • 1. gaudin, s. m., chanson commençant par un gaudeamus.
  • 2. gaudin, adj., des bois ‖ s. m., brigand qui vit dans les bois.
  • 1. gaudine, s. f., feuillée, bocage, bois.
  • 2. gaudine, s. f., femme joyeuse, femme gentille, agréable.
  • gaudion, s. m., réjouissance.
  • gaudir, v. n., jouir, se réjouir ‖ v. a., jouir, profiter de ‖ se moquer de ‖ p. pas., joyeux.
  • gaudisseresse, s. f., joyeuse fille.
  • gaudisserie, s. f., moquerie, raillerie, plaisanterie ‖ réjouissance, divertissement.
  • gaudisseur, s. m., celui qui aime à se gaudir, joyeux compagnon, libertin, sans souci.
  • gaudoier (se), v. réfl., se réjouir.
  • * gaudon, s. m., contrariété, obstacle.
  • gaufferie, s. f., jargon.
  • gauffre, s. f., gâteau de cire des abeilles.
  • gauge, adj. f., qualifie une sorte de noix ‖ s. f., noix gauge.
  • gaugier, v. n., frapper.
  • gauguier, s. m., noyer qui produit la noix gauge.
  • gaulee, s. f., mesure de terre.
  • gauliere, s. f., action d’errer.
  • gaupe, s. f., femme de mœurs déréglées.
  • gaupinet, s. m., fainéant, paresseux.
  • gauquerie, s. f., lieu où se vendait le poisson peu frais.
  • gaussable, adj., digne de moquerie.
  • gausseté, s. f., moquerie.
  • gausseur, adj., moqueur, railleur.
  • gaut, s. m., bois, forêt, bocage ‖ le bois d’une arme.
  • gautier, s. m., bon vivant.
  • gauvelat, s. m., javelot.
  • gavache, adj., lâche, poltron.
  • gavai, s. m., gorge.
  • 1. gavard, adj., qui a les jambes arquées.
  • 2. * gavard, adj., pustuleux.
  • gave, s. f., gosier, gorge, estomac.
  • gavele, s. f., gorge.
  • gavené, adj., assujetti au droit de gavre.
  • gavenier, s. m., celui qui perçoit le droit de gavre.
  • gaveniere, s. f., celle qui perçoit le droit de gavre.
  • gaverial, s. m., mouette.
  • gaviete, s. f., gosier.
  • gavion, s. m., gosier, gorge.
  • gavre, s. m., droit de fief d’une certaine quantité de grain, qu’un seigneur puissant, dans l’Artois et le Cambrésis, percevait annuellement sur un vassal qui voulait s’assurer de sa protection en toutes circonstances.
  • gavreal, s. m., mélange.
  • gayere, s. f., canal d’irrigation.
  • gayerie, s. f., plaisir, volupté.
  • gayetier, s. m., joueur de cornemuse.
  • gayoir, s. m., endroit où l’on mène baigner les chevaux.
  • gaze, s. f., trésor.
  • gazonneur, s. m., ouvrier qui plante du gazon.
  • gazophilace, s. m., tronc placé pour recevoir les offrandes.
  • gazophilant, adj., amoureux des richesses.
  • gazophile, s. m., tronc pour recevoir les offrandes ‖ réceptacle en général.
  • geantal, adj., gigantesque.
  • geantel, s. m., dimin. de géant.
  • geantesse, s. f., géante.
  • geantin, adj., gigantesque.
  • geboyde, s. f., sorte de bateau.
  • gede, s. f., bassin à laver les pieds.
  • geguer, s. m., sorte de plante.
  • gehenal, adj., de la géhenne de l’enfer.
  • geheneur, s. m., celui qui donne la question, bourreau.
  • gehie, s. f., confession, aveu.
  • gehine, s. f., confession, aveu ‖ torture.
  • gehiner, v. a., mettre à la torture ‖ tourmenter.
  • gehineux, adj., qui tourmente.
  • gehir, v. a., confesser, avouer ‖ déclarer, rapporter, redire, raconter.
  • gehissant, p. prés., qui avoue.
  • gehisseor, s. m., celui qui avoue.
  • gein, s. m., marc de raisin.
  • geïnement, s. m., tourment, question.
  • gelant, adj., gelé, glacé.
  • geldaille, s. f., troupe de geldes.
  • 1. gelde, s. f., troupe, bande de soldats ‖ association, société, communauté, confrérie ‖ corps de marchands, d’artisans ‖ sorte de droit.
  • 2. gelde, s. m., soldat à pied, armé d’une lance ‖ paysan levé par une sorte de conscription.
  • gelder, v. a., enrôler.
  • geldier, adj., à l’usage des soldats de pied appelés geldes.
  • geldon, s. m., soldat à pied, armé d’une longue lance ‖ paysan levé par une sorte de conscription.
  • gele, s. f., gelée.
  • geleïs, s. m., méduse.
  • geleux, adj., de gelée.
  • geleyde, s. m., sauf-conduit, T. de droit anciennement en usage dans les Pays-Bas.
  • gelice, adj. f., gélive.
  • gelinage, s. m., menu cens qui se payait en gelines ou poules.
  • gelinal, adj., du naturel de la poule.
  • gelinat, s. m., poulet.
  • geline, s. f., poule.
  • gelinerie, s. f., poulailler.
  • gelinete, s. f., petite poule.
  • gelinier, s. m., poulailler.
  • geliniere, s. f., poulailler.
  • gelinois, s. m., cri de la geline, de la poule.
  • gelosel, adj., jaloux.
  • 1. gemble, s. m., sorte de coquillage appelé maintenant œil d’Ammon ou œil de bouc.
  • 2. gemble, adj., jeune.
  • gembre, v. n., gémir.
  • geme, s. f., poix, résine.
  • gemele, s. f., petite pierre précieuse.
  • gemeller, v. n., mettre au monde des jumeaux.
  • gemement, s. m., gémissement.
  • gemer, v. a., enduire de poix.
  • gemins, s. m. pl., gémeaux.
  • gemir, s. m., gémissement.
  • gemis, s. m., gémissement.
  • gemison, s. f., gémissement.
  • gemissable, adj., gémissant ‖ déplorable.
  • gemisseur, s. m., celui qui gémit.
  • gemite, s. f., gémissement.
  • gemmé, adj., orné de pierreries.
  • genaiche, s. f., sorcière.
  • genaticule, s. m., tireur d’horoscopes.
  • genaulcherie, s. f., sorcellerie.
  • genaux, s. m. pl., vermine ‖ gueux, mendiants.
  • gencieux, adj., noble.
  • gendarmeau, s. m., dim. de gendarme.
  • gendarmee, s. f., troupe de gens d’armes.
  • gendarmer, v. a., gouverner despotiquement.
  • gendarmereau, s. m., dim. de gendarme.
  • gendre, s. m., rejeton.
  • gendrement, s. m., action d’engendrer.
  • gendrer, v. a., engendrer.
  • gene, s. f., sorcière.
  • genealogue, s. f., naissance.
  • genecliateur, s. m., astrologue.
  • * genee, s. f., genêt, botte de genêt.
  • generable, adj., qui peut être engendré, créé ‖ qui a la faculté d’engendrer.
  • generace, s. f., race ‖ foule.
  • 1. general, adj., de grande naissance ‖ généreux ‖ savant, habile.
  • 2. general, s. m., dans l’ordre de Cluny, repas où chaque religieux était servi séparément ‖ repas, portion.
  • generance, s. f., génération, race.
  • generant, adj., qui engendre.
  • generatif, adj., qui engendre, qui produit.
  • generation, s. f., race, espèce, tribu ‖ réunion de ceux qui vivent sous une même règle.
  • generauté, s. f., généralité, caractère de ce qui est général ‖ propriété, domaine.
  • generer, v. a., engendrer ‖ établir ‖ régénérer ‖ v. réfl., être engendré, être produit.
  • generet, s. m., repas, portion.
  • geneschier, s. m., sorcier.
  • geneschiere, s. f., sorcière.
  • geneste, s. f., genêt.
  • genestine, s. f., lieu planté de genêts.
  • genestoi, s. m., lieu planté de genêts ‖ le genêt lui-même.
  • genestoie, s. f., lieu planté de genêts.
  • genestois, s. m., lieu planté de genêts.
  • 1. * genetaire, s. m., testicule.
  • 2. genetaire, s. m., cavalier monté sur un genet.
  • 3. genetaire, s. m., sorte de javeline ou de lance ‖ adj., qualif. lance.
  • genete, s. f., sorte de fouine, espèce de civette ‖ fourrure faite avec la peau de cette bête.
  • geneter, v. a., faire caracoler.
  • geneteur, s. m., cavalier monté sur un genet.
  • genetier, s. m., arbuste qui produit le genêt.
  • geneton, s. m., genet d’Espagne.
  • genetris, s. f., mère.
  • genette, s. m., cavalier monté sur un genet ‖ a la genette, à la manière des genetaires, c’est-à-dire avec des étriers très hauts.
  • genevraie, s. f., lieu planté de genièvres.
  • genevree, s. f., terrain couvert de genévriers.
  • genevriere, s. f., lieu planté de genièvres.
  • genevroi, s. m., lieu planté de genièvres.
  • genial, adj., de production, de naissance, d’hymen, nuptial ‖ agréable, joyeux, divertissant, fait pour le plaisir.
  • geniale, s. f., génération.
  • genisson, s. m., petite génisse.
  • genitable, adj., propre à la génération.
  • genitables, s. m. pl., parties génitales.
  • genitailles, s. f. pl., parties génitales.
  • genital, s. m., parties génitales.
  • geniteur, s. m., celui qui engendre, qui a engendré, père.
  • genitif, adj., de la génération, propre à la génération ‖ s. m. pl., parties génitales.
  • geniture, s. f., engendrement, naissance ‖ semence ‖ au pl., parties génitales.
  • genne, s. f., marc de raisin.
  • genoille, s. f., genou.
  • 1. genoillier, v. n. et réfl., s’agenouiller, fléchir le genou ‖ p. pas. et adj., qui a des nœuds, noueux.
  • 2. genoillier, s. m., genouillère ‖ entrave.
  • genoillon, s. m., genou ‖ a genoillons, en genoillons, à genoux, les genoux pliés ‖ lever de genoillons, se relever, en parlant de quelqu’un, qui était agenouillé.
  • genoir, v. a., engendrer.
  • genoisse, s. f., sorcière.
  • genol, s. m., génération.
  • genouil, adj., à genoux.
  • genouillet, s. m., dim. de genou ‖ faire le genouillet, faire des génuflexions.
  • gens, adv. V. Giens.
  • genser, v. a., disposer ‖ v. réfl., s’arranger.
  • gensour et gentour, adj. comparat., plus beau ‖ superl., le plus beau ‖ positif, beau.
  • 1. gent, s. f., race, extraction ‖ peuple, nation, troupe ‖ personne, homme.
  • 2. gent, adj., gentil, aimable, joli, beau.
  • 3. gent, adv., aimablement.
  • gentaille, s. f., péjoratif de gent.
  • gentelet, adj., gentil.
  • gentelis, adj., noble.
  • 1. gentelise, s. f., femme noble.
  • 2. gentelise, s. f., noblesse, vaillance, courage, amabilité, action, conduite digne d’une personne noble ‖ noblesse, ensemble de gentilshommes.
  • gentement, adv., gracieusement ‖ noblement, aimablement.
  • genteté, s. f., gentillesse.
  • gentil, adj., noble ‖ vaillant.
  • gentile, s. f., noblesse.
  • gentilie, s. f., noblesse.
  • gentilisme, s. m., les Gentils ‖ manière de penser des Gentils.
  • gentilité, s. f., état de gentilhomme.
  • gentilment, adv., noblement, comme un gentilhomme.
  • gentour, adj., Gensour.
  • * genvrece, s. f., jeunesse.
  • geometrien, s. m., géomètre ‖ adj., géométrique.
  • geometriser, v. a., définir, déterminer.
  • 1. georget, s. m., sorte de casaque.
  • 2. georget, s. m., sorte de teinture appelée autrement petit bleu.
  • georgique, adj., qui regarde la culture de la terre.
  • gerachite, s. f., pierre précieuse, héliotrope.
  • gerapigre, s. f., électuaire fait de poudre de cannelle, de macis, de racine d’asarum, de safran et d’aloès cicotrin.
  • gerbage, s. m., droit sur les gerbes.
  • gerbee, s. f., gerbe de blé ‖ botte de paille, de froment dont le grain est ôté.
  • gerbel, s. m., gerbe.
  • gerbele, s. f., sorte d’épice.
  • gerbeor, s. m., celui qui perçoit le droit de gerbage.
  • gerber, v. a., engerber, mettre (le blé) en gerbe, le ramasser, le recueillir ‖ voler, emporter des gerbes.
  • gerberie, s. f., prélèvement de quelques gerbes ‖ grange.
  • gerbette, s. f., petite gerbe.
  • gerbie, s. f., sorte de lance courte.
  • gerbier, s. m., amas de gerbe.
  • gerfaucon, s. m., gerfaut.
  • gerfault, s. m., crochet à l’usage des baliseurs, destiné à saisir les objets flottants ou cachés sous l’eau.
  • gergue, s. f., sorte de graine.
  • gerle, s. f., grande cruche propre à contenir des liquides ‖ grand vaisseau de bois à deux oreilles trouées, dans lesquelles on peut passer un bâton et qui sert à mettre la vendange ‖ cuve ‖ mesure pour le vin.
  • germanité, s. f., parenté entre frères.
  • 1. germe, s. f., jeune brebis qui n’a pas encore porté.
  • 2. germe, s. f., sorte de barque.
  • germelette, s. f., dim. de germe, petite brebis.
  • germement, s. m., germination.
  • germette, s. f., dim. de germe, petite brebis.
  • germeus, adj., qui a germé ‖ qui fait germer.
  • germin, s. m., germe.
  • germinant, p. prés., qui germe, qui naît.
  • germinement, s. m., germination.
  • germiner, v. n., germer ‖ v. a., produire.
  • germir, v. n., germer.
  • germon, s. m., germe.
  • gernure, s. f., grain.
  • gerofline, s. f., girofle.
  • gerophagie, s. f., nourriture de choses sèches.
  • gerouwaide, s. f., rouet.
  • gerrif, adj., guerrier.
  • gerse, s. f., céruse.
  • gerseüre, s. f., scarification, cautérisation.
  • gesant, p. prés., en couches, accouchée ‖ qui est couché par terre, mort, en parlant de bois ‖ dormant, en parlant de verre ‖ mis dans la saumure, salé.
  • gescharboyde, s. f., sorte de bateau.
  • gesine, s. f., couches d’une femme ‖ cadeau à l’occasion des couches ‖ festin de relevailles ‖ état d’un malade alité.
  • gesiner, v. n., accoucher.
  • gesir, v. n., être couché, se coucher, être étendu ‖ avoir un commerce charnel ‖ être situé ‖ consister ‖ v. réfl., être couché, se coucher ‖ s. m., le fait d’être couché.
  • 1. gesse, s. m., sorte de maladie.
  • 2. gesse, s. f., gouttière.
  • gest, s. m., gestation.
  • geste, s. f., action, exploit, haut fait ‖ chanter de geste, chanter une chanson de geste ‖ épopée, chronique, histoire ‖ race, famille ‖ équipage.
  • gesteur, s. m., celui qui fait, qui exécute ‖ jongleur, celui qui récite des chansons de geste.
  • gesticulaire, adj., qui parle par gestes.
  • gesticulairement, adv., par gestes.
  • gestion, s. f., acte.
  • gestoire, s. f., gîte.
  • gestre, s. m., sorte de bois des Indes, ébène.
  • gestricq, s. m., sorte de moule.
  • getaison, s. f., jet.
  • getance, s. f., action de jeter.
  • getant, p. prés., dégouttant.
  • gete, s. f., taille, impôt, redevance.
  • getee, s. f., jet ‖ saillie ‖ fondation ‖ abatis, coupe ‖ getee d’une metairie, bestiaux et ustensiles de labour qui sont fournis par le fermier lorsqu’il entre en jouissance d’une métairie.
  • 1. geteïs, adj., qu’on lance ‖ fondu et coulé dans un moule ‖ rapporté.
  • 2. geteïs, s. m., assaut à coups de pierres qu’on jetait avec des frondes, pierrières et mangonneaux.
  • getement, s. m., action de jeter, de lancer ‖ émission (de voix).
  • geteor, s. m., celui qui jette, qui lance ‖ celui qui répartit la taille ‖ adj., qui a l’habitude de frapper ‖ s. m., aspersoir.
  • geter, v. a., faire sortir, tirer ‖ détourner ‖ faire tirer (un canon) ‖ percer à coups de traits ‖ écrire ‖ fondre ‖ répartir ‖ compter, calculer ‖ soumettre un impôt ‖ geter dessus, enchérir ‖ v. réfl., sortir ‖ v. n., tirer ‖ ruer ‖ p. pass., rejeté, réprouvé.
  • getif, adj., qui exhale une mauvaise odeur ‖ fondu.
  • getin, adj. et s., terme de mépris, ribaut, houlier.
  • getoir, s. m., aspersoir ‖ jeton.
  • 1. getoire, s. f., pelle de bois.
  • 2. getoire, s. f., rejeton, bouture.
  • geton, s. m., rejeton au propre et au figuré ‖ essaim.
  • getoncelet, s. m., petit rejeton.
  • getoner, v. n., pousser des rejetons.
  • getot, s. m., sorte de pelle de fournier.
  • geuse, s. f., gorge, gosier.
  • ghehe, s. f., mesure d’huile.
  • ghemaine, s. f., assemblée.
  • gibas, s. m., petite bourse.
  • gibasse, s. f., petite bourse.
  • gibault, s. m., sorte de serpe.
  • gibbar, s. m., baleine.
  • 1. gibe, s. f., sorte de serpe.
  • 2. gibe, s. f., bosse ‖ balle, ballot, sacoche.
  • 1. gibecier, s. m., gibecière ‖ bourse de cuir large et ornée qu’on portait devant soi.
  • 2. gibecier, v. n., aller à la chasse, chasser.
  • gibecierier, s. m., fabricant de gibecières.
  • 1. gibelet, s. m., T. de cuisine, gibelotte ‖ civette.
  • 2. gibelet, s. m., potence, applique.
  • gibelin, adj., sauvage, farouche.
  • giber, v. a., secouer ‖ v. n., ruer ‖ s’agiter.
  • giberesse, adj. f., qui aime à courir, à folâtrer.
  • gibereux, adj., gibbeux.
  • 1. gibet, s. m., sorte de bâton fort court avec une crosse, espèce d’assommoir, de casse-tête.
  • 2. gibet, interj., diable ‖ le gibet, loc. adv., énormément, diablement.
  • 1. gibier, s. m., chasse aux oiseaux ‖ chasse en général.
  • 2. gibier, s. m., action de se démener.
  • 3. gibier, v. n., aller à la chasse.
  • giboi, s. m., chasse.
  • giboier, v. n., aller à la chasse des oiseaux ‖ chasser en général.
  • gibot, s. m., gibet.
  • gicler, v. a., faire sauter, faire jaillir.
  • gidelle, s. f., jatte, pot.
  • giel, s. m., gelée.
  • gielle, s. f., bâton qui termine les pans du rêts saillant et auquel s’attachent les cordes qui fixent les extrémités des pans à des piquets enfoncés en terre.
  • 1. gien, s. m., gré, volonté, bon plaisir.
  • 2. gien, s. m., clou de la ville de Gien.
  • giennois, s. m., monnaie de Gien.
  • giens, adv., nullement.
  • gieres, conj., donc.
  • gieskerech, s. m., juin.
  • 1. giet, s. m., laisse de mer, ce que la mer jette sur le rivage ‖ redevance annuelle, sorte de taille, somme répartie sur tous les habitants pour fournir à des dépenses communes ‖ paiement, époque du paiement des redevances, des tailles, etc. ‖ projet, minute d’un acte ‖ jeton ‖ partie du seuil aménagée pour rejeter au dehors les eaux de pluie ‖ lien, attache ‖ lacet, filet, bordure, retroussis d’une robe ‖ petit d’un oiseau.
  • 2. giet, s. m., levure de bière.
  • gifarde, s. f., servante joufflue.
  • gifart, adj., joufflu.
  • gifle, s. f., joue.
  • giflu, adj., joufflu.
  • gigant, p. prés., qui a l’expression de la joie, du plaisir.
  • gigantee, s. f., terre des géants.
  • gigantin, adj., de géant.
  • gigler, v. n., jouer de la gigue.
  • gignitif, adj., qui engendre.
  • gignos, adj., paré, élégant.
  • gigodaine, s. f., bouillie d’avoine.
  • gigot, s. m., pièce de monnaie, le liard ‖ sorte de clou.
  • gigotel, s. m., dim. de gigot, le bas d’un gigot ‖ gagner les gigoteaulx, prendre la poudre d’escampette, jouer des quilles.
  • gigue, s. f., instrument à cordes, à archet, habituellement muni de trois cordes, auquel les Allemands, qui paraissent en avoir été les inventeurs, donnèrent le nom de Geige ohne Bande (viole sans ceinture, c’est-à-dire sans éclisses).
  • gigueor, s. m., joueur de l’instrument appelé gigue.
  • giguer, v. n., folâtrer.
  • gilain, s. f., personnification de la tromperie.
  • gildable, adj., imposant.
  • gildhale, s. f., maison des marchands ‖ hôtel de ville.
  • * gilerie, s. f., moquerie.
  • gimberter, v. n., faire l’amour.
  • gineor, s. m., ingénieur.
  • gingalle, s. f., petite verge au milieu des deux rêts, qui se hausse et se baisse par le moyen d’une ficelle et où l’on attache une alouette vivante pour faire venir les autres.
  • gingembras, s. m., gingembre confit sous forme de pâte dont on faisait grand usage aux xiiieet xive siècles.
  • gingnasie, s. f., gymnastique ‖ lieu des exercices gymnastiques.
  • ginguet, s. m., petit vin fort aigre.
  • ginus, adj., ingénieux.
  • gip, s. m., gypse, plâtre ‖ part. le feldspath qui, coupé en feuilles minces, fait l’office de vitres.
  • giperel, s. m., dim. de gipe, forme de jupe.
  • gippier, s. m., celui qui fait des ouvrages de maçonnerie avec le gypse.
  • gipsé, adj., gypseux.
  • gipseringe, s. f., boucle de gibecière.
  • girant, p. prés., tournant.
  • girarchien, s. m., chef hiérarchique.
  • 1. gire, v. n., gésir ‖ s. m., douleurs de l’enfantement.
  • 2. gire, s. m., tour.
  • girelle, s. f., sorte de poisson.
  • girement, s. m., tournoiement, recherche faite en tournant autour d’un lieu.
  • girer, v. a., tourner, faire virer ‖ v. n., tourner ‖ avoir tant de lieues de tour.
  • giresol, s. m., nom d’une espèce de chicorée qui tourne sa fleur au soleil.
  • giret, s. m., pièce de l’armure de l’homme et du cheval.
  • 1. giroflat, s. m., odeur de giroflée.
  • 2. giroflat, adj., parfumé de giroflée.
  • giroflé, adj., garni de clous de girofle ‖ qui a l’odeur de la giroflée.
  • 1. giron, s. m., pan coupé en pointe, à droite, et à gauche de la robe ou de la tunique ‖ la tunique ou la robe elle-même ‖ lit ‖ lit d’un fleuve ‖ paroi d’une tente ‖ revers, ourlet.
  • 2. giron, s. m., sorte de tuile.
  • gironé, p. pas. et adj., qui a des bandes coupées en biais, divisé en pans ‖ T. de blason, divisé en plusieurs parties triangulaires dont les pointes s’unissent ‖ entouré.
  • gironee, s. f., tablier, jupe, pan ‖ partie du haubert ‖ contenance du giron, d’un pan de vêtement ‖ a gironee, a gironees, à plein giron, abondamment.
  • gironel, s. m., chemise de femme.
  • gironer, v. a., donner à un ouvrage d’orfèvrerie la rondeur qu’il doit avoir, arrondir le fond d’un ouvrage de chaudronnerie.
  • giroueter, v. n., tourner comme une girouette ‖ v. a., faire tourner.
  • girovague, s. m., moine qui, n’étant attaché à aucun monastère, erre de côté et d’autre.
  • girovaguer, v. n., se promener çà et là.
  • * girovaïs, s. m., moine errant, n’ayant pas de demeure fixe.
  • gis, p. pas., déposé.
  • gise, s. f., aiguillon pour piquer les bestiaux.
  • gisement, s. m., action de se coucher ‖ commerce avec les femmes.
  • gisier, v. n., gésir, coucher, être couché.
  • gisnosophistien, s. m., gymnosophiste.
  • gissee, s. f., assise.
  • gissir, v. a., assigner.
  • gistaille, s. f., poutre.
  • 1. giste, s. m., chacune des poutres sur lesquelles reposent les assiettes d’un pont ‖ portion de la crosse de l’affût, entaillée pour y loger la chambre des canons qui se chargeaient par la culasse.
  • 2. giste, s. f. ; giste de chiens, redevance due au seigneur pour le logement et la nourriture de ses chiens de chasse.
  • gistee, s. f., dépendance.
  • gistel, s. m., fût d’une arme.
  • gistelette, s. f., sorte de poutre servant de support.
  • gitage, s. m., demeure ‖ poutrage.
  • gith, s. m., nielle.
  • gitte, s. f., jet, rejet (d’arbre).
  • gitteau, s. m., solive.
  • gittejeus, s. f., garde-malade.
  • give, s. f., sorte d’entrave.
  • givelier, s. m., T. de mépris, ribaud, goujat.
  • glaçant, p. prés., glissant ‖ fugitif ‖ rusé, trompeur.
  • 1. glacement, s. m., gelée.
  • 2. glacement, s. m., action de glisser.
  • glacer, v. n., être glacé.
  • glaceux, adj., glacial, glacé.
  • glachoir, s. m., sorte d’instrument à l’usage des tanneurs.
  • glacial, adj., cristallin.
  • glacié, adj., taillé en table ou en miroir, en parlant de pierres précieuses (Laborde) ‖ muni de glacis.
  • glacier, v. a., glisser, faire glisser ‖ v. réfl. et n., glisser, se glisser ‖ v. réfl., détourner un coup.
  • glaciere, s. f., hallecret, écrevisse de fer pour parer un coup.
  • glacieux, adj., glacial ‖ glacé.
  • glacis, adj., glacial.
  • glaçoiant, p. prés., brillant.
  • glaçoier, v. a., glisser ‖ v. n., glisser.
  • glaçoir, s. m., égout, latrines.
  • glaçon, s. m., hallecret, écrevisse de fer pour parer un coup.
  • glaçonné, adj., gelé.
  • glaçonnier, s. m., latrines.
  • glaçouere, s. f., latrines.
  • glaçouier, s. m., latrines.
  • gladiation, s. f., combat.
  • gladiatoire, adj., de gladiateur.
  • gladier, v. a., percer d’un glaive.
  • gladifer, s. m., espèce de fer.
  • glageüre, s. f., jonchée.
  • glagier, v. a., joncher de fleurs ou d’herbes odoriférantes ‖ p. pas., saupoudré.
  • 1. glai, s. m., glaïeul, carex ou laiche, sorte de jonc ou de roseau ‖ lieu où croissent les glais, les glaïeuls.
  • 2. glai, s. m., bruit, tumulte ‖ aboiement ‖ ramage, gazouillement, caquet des volatiles ‖ sorte de trompette ‖ renommée.
  • 1. glaie, s. f., glaïeul ‖ lieu où croissent des glaïeuls.
  • 2. glaie, s. f., houe.
  • glaiere, s. f., lieu où croît le glai.
  • glainon, s. m., lacet, collet.
  • * glaiolai, s. m., lieu planté de glaïeuls.
  • glaiolé, p. pas. et adj., jonché de glaïeuls ‖ qui a les couleurs du glaïeul.
  • glaioleüre, s. f., teinture d’iris.
  • glaiollat, s. m., plant de glaïeuls.
  • glaioloi, s. m., lieu planté de glaïeuls.
  • glaire, s. f., gravier ‖ terrain graveleux.
  • glairer, v. a., couvrir de gravier.
  • glaireus, adj., graveleux.
  • glaive, s. m. et f., lance ‖ massacre avec la lance, carnage ‖ calamité, épidémie.
  • glaivier, v. a., percer d’un glaive.
  • gland, s. m., T. d’ant. rom, balle de fronde en plomb ou en terre cuite.
  • glandas, s. m., gland.
  • 1. glande, s. f., T. d’ant. rom., balle de fronde en plomb ou en terre cuite.
  • 2. glande, s. f., chêne.
  • glandelle, s. f., petite glane.
  • glander, v. n., produire des glands ‖ mener paître les pourceaux dans la forêt dans le temps de la glandée ‖ p. pas., couvert de glands.
  • glandeus, adj., plein de glandes.
  • glanduit, s. m., gland.
  • glandure, s. f., espèce d’ornement en forme de gland.
  • glane, s. f., botte, poignée ‖ paquet de corde ‖ droit de glaner.
  • glaneresse, s. f., glaneuse.
  • glantir, v. n., cligner, clignoter.
  • glaon, s. m., osier ‖ panier d’osier ‖ clayon.
  • glap, s. m., glapissement, aboiement.
  • glapiment, s. m., glapissement.
  • 1. glas, s. m., bruit retentissant.
  • 2. glas, s. m., glace.
  • glason, s. m., motte de terre glaise.
  • glasonneus, adj., visqueux, gluant.
  • glat, s. m., aboiement.
  • glateïs, s. m., tapage.
  • 1. glatir, v. n., crier, hurler ‖ faire du bruit en général ‖ retentir ‖ tonner ‖ glatir après, chasser ‖ v. a., crier après (une bête).
  • 2. glatir, v. n., briller.
  • glatison, s. f., cri, hurlement.
  • glatissant, adj., qui glatit.
  • glatissement, s. m., cri, bruit.
  • glavelot, s. m., dim. de glaive.
  • glaviot, s. m., sorte de dague ou de poignard.
  • glé, s. m., chaume.
  • gleau, s. m., le plus haut jet de la vigne.
  • glebe, s. f., motte.
  • glesche, s. f., glaïeul.
  • glete, s. f., écoulement, sécrétion, mucosité, pus ‖ charogne ‖ minerai de plomb.
  • gleteronnier, s. m., la plante qui produit le grateron.
  • gleteus, adj., visqueux, rempli de pus ‖ écumant de colère.
  • gleton, s. m., grateron.
  • gletonier, s. m., la plante qui porte le gleton.
  • gletonneux, adj., de la nature du gleton.
  • 1. glic, s. m., chance, hasard ‖ sorte de jeu de cartes dans le genre de la bouillotte.
  • 2. glic, s. m., provision.
  • glichy, s. m., conduit pour l’eau, gouttière.
  • glier, v. n., glisser, couler ‖ v. réfl., se glisser.
  • glifoiree, s. f., ce qui est lancé avec une seringue, une glifoire.
  • glimpe, s. f., lumière produite par la tige d’une herbe sèche que l’on enduit d’une matière grasse.
  • glioire, s. f., endroit frayé sur la glace pour y glisser ‖ partie de la housse qui recouvre la croupe du cheval.
  • glir, s. m., loir.
  • glisar, s. m., homme d’église.
  • gliseur, s. m., marguillier.
  • glissable, adj., glissant.
  • glissantement, adv., subrepticement, petit à petit.
  • glissee, s. f., glissade.
  • glissoire, s. f., conduit pour écouler l’eau ‖ verrou soit en fer, soit en bois.
  • glissure, s. f., faux pas.
  • globe, s. m., rouleau.
  • globel, s. m., globe ‖ globule.
  • globeux, adj., qui a la forme d’un globe.
  • globon, s. m., globe.
  • globosité, s. f., rotondité ‖ objet rond.
  • globulent, adj., qui a la forme d’un globe.
  • 1. gloe, s. f., petit buis, cotret, bûche ‖ par extens., clou.
  • 2. gloe, s. f., boue, marc ‖ a gloe, visqueusement.
  • gloer, v. a., réduire en petites bûches.
  • 1. gloete, s. f., dim. de gloe, petite mare.
  • 2. gloete, s. f., petite mesure de liquide.
  • gloier, s. m., bûcheron.
  • * gloire, s. f., gloria Patri.
  • glomerer, v. a., rassembler.
  • glorefieur, s. m., celui qui glorifie.
  • gloria filia, s. f., sorte de boisson.
  • gloriant, p. prés., qui se glorifie.
  • gloriation, s. f., louange, glorification.
  • glorier, v. a., glorifier ‖ v. n., glorifier, exalter la gloire de Dieu.
  • 1. gloriete, s. f., chambre sur un navire ‖ petite boucherie ‖ cage ‖ la prison infernale.
  • 2. gloriete, s. f., gloriole, vanité.
  • glorieuseté, s. f., gloire ‖ jactance, témérité.
  • glorifiance, s. f., vanité.
  • glorifié, adj., orgueilleux.
  • glorifiement, s. m., glorification.
  • glorifieux, adj., vantard, orgueilleux.
  • glorifique, adj., glorieux.
  • glorin, s. m., sorte de poisson.
  • gloriosissime, adj., très glorieux.
  • glosaire, s. m., recueil de gloses.
  • gloseor, s. m., glossateur.
  • gloser, v. a., donner à entendre ‖ expliquer, interpréter ‖ deviner ‖ examiner ‖ v. n., bavarder.
  • gloset, s. m., livre accompagné de gloses.
  • gloseüre, s. f., glose.
  • glosopierre, s. f., glossopètre.
  • glotoneusement, adv., gloutonnement.
  • glotonin, adj., de libertin, de débauché.
  • gloupyon, s. m., gorgée.
  • glous, s. m., égout, canal par lequel s’écoulent les immondices une maison.
  • 1. glout, s. m., goutte, gorgée.
  • 2. glout, adj., glouton, gourmand, avide.
  • gloutement, adv., gloutonnement.
  • glouterie, s. f., gloutonnerie ‖ repas où l’on s’abandonne à la gloutonnerie.
  • gloutir, v. a., avaler, engloutir ‖ v. réfl., être glouton.
  • gloutoier, v. n., manger goulûment.
  • gloutonaille, s. f., compagnie de gloutons.
  • gloutoncel, adj., dim. de glouton.
  • gloutoner, v. n., manger comme un glouton.
  • gloutonessement, adv., gloutonnement.
  • gloutonie, s. f., gloutonnerie, avidité.
  • gluantement, adv., d’une manière gluante.
  • gluement, s. m., qualité de ce qui est gluant ‖ action de coller.
  • gluer, v. a., coller, joindre.
  • glueur, s. f., qualité de ce qui est gluant.
  • glueus, adj., gluant, visqueux.
  • glueusement, adv., d’une manière gluante.
  • glueuseté, s. f., viscosité, qualité de ce qui est gluant.
  • glui, s. m., chaume, paille ‖ botte de paille ‖ botte liée avec de la paille ‖ lien.
  • gluiage, s. m., action de mettre en botte, en gerbe.
  • gluier, v. a., mettre en botte, en gerbe.
  • gluion, s. m., lien fait avec une poignée de paille tordue.
  • gluiot, s. m., lien de glui.
  • gluiotage, s. m., action de lier les gerbes.
  • gluioter, v. a., mettre en gerbe.
  • gluon, s. m., gluau, vergette enduite de glu pour piper les oiseaux.
  • glutinant, adj., gluant.
  • glutiner, v. a., coller ‖ cicatriser.
  • gluyeter, v. a., mettre en gerbe.
  • gluyote, adj. f., qualifiant une sorte d’avoine.
  • gnacelle, s. f., sorte de plante.
  • gnongnon, s. m., gronderie.
  • gobe, adj., vaniteux, vain, glorieux ‖ orgueilleux, fier ‖ somptueux ‖ délicat.
  • gobel, s. m., vase à boire, verre ‖ coupe ‖ morceau.
  • gobelet, s. m., renoncule.
  • gobellerie, s. f., droit concédé à la ville de Lille par les souverains de Flandre, qui se percevait sur le prix des ventes publiques des meubles et les ustensiles à raison d’un soixantième.
  • gobellier, adj., qui sert de gobelet.
  • gobelot, s. m., gobelet.
  • gobequinault (faire), loc., imiter le singe qui gobe des noix.
  • goberge, s. f., forfanterie.
  • gobert, s. m., facétie, plaisanterie.
  • 1. gobet, s. m., morceau, pièce.
  • 2. gobet, adj., dim. de gobe, vaniteux ‖ vain.
  • gobeter, v. a., manger (de bons morceaux).
  • gobillerie, s. f., droit perçu par les magistrats de Lille sur les objets vendus au cri public ‖ ces objets eux-mêmes.
  • gobilleur, s. m., celui qui vend certains objets au cri public.
  • gobine, s. f., sorte de boisson ‖ taverne.
  • gobuee, adj. f. ; terre gobuee, terre à laquelle on a mis le feu.
  • gobuis, s. m., terre où l’on a mis le feu.
  • gocet, s. m., figure de chien sculptée ‖ adj., qui ressemble à un chien.
  • goçon, s. m., espèce de chien.
  • godal, s. m., rosse, haridelle.
  • godale, s. f., sorte de bière sans houblon ‖ taverne.
  • godalebrasse, s. f., vase à bière.
  • godalier, s. m., brasseur ‖ buveur de bière, godailleur.
  • godalieu, s. m., buveur de bière.
  • godart, s. m., sorte de vase.
  • 1. gode, s. f., brebis qui ne peut plus porter et qui n’est bonne qu’à engraisser pour tuer.
  • 2. gode, adj., efféminé.
  • 3. gode, adj., bon.
  • godeau, s. m., grande tarière pour planter la vigne.
  • godehelpe, interj., Dieu vous aide.
  • godehere, interj., Seigneur Dieu.
  • godemetin, s. m., espèce de gâteau.
  • godemine, s. f., plaisir, grande fête.
  • godendart, s. m., arme d’hast employée par les fantassins, particulièrement dans les Flandres, tantôt une sorte de vouge ou de fauchart avec une pointe latérale perpendiculaire au fer qui permettait d’accrocher le cavalier, tantôt une masse de fer emmanchée d’un long manche et garnie de pointes avec un long glaive au bout.
  • goder, v. a., railler, se moquer de ‖ v. réfl., se moquer.
  • goderie, s. f., moquerie, plaisanterie.
  • goderon, s. m., pot.
  • goderonneüre, s. f., godron, moulure ovale qu’on fait aux bords de la vaisselle d’argent.
  • 1. godet, s. m., sorte de jupe, jupon.
  • 2. godet, s. m., verre, vase à boire ‖ gosier.
  • godin, s. m., sorte de perche, de bâton.
  • godinet, adj., gai, réjoui.
  • godinette, s. f., jeune fille réjouie et agréable ‖ baiser en godinette, baiser amoureusement, tendrement.
  • godistouet, interj., Dieu le sait, vraiment.
  • godon, s. m., T. d’injure adressé aux Anglais à cause de leur juron national goddam.
  • godonnaille, s. f., réunion de godons, de goujats.
  • 1. godot, s. m., sorte de jupon, cotillon.
  • 2. godot, s. m., sorte de vase, gobelet.
  • goeche, s. f., perdrix grise.
  • goet, s. m., sorte de raisin.
  • goffement, adv., grossièrement, lourdement, d’une manière goffe.
  • goffier, s. m., forme ou coiffe du chaperon, le creux du chaperon dans lequel entre la tête.
  • gofle, s. m., armoire pour mettre les ornements sacrés.
  • gogette, s. f., T. de caresse adressée à une femme, cause de joie, de plaisir.
  • 1. gogoier (se), v. réfl., faire bombance, faire la noce, se réjouir ‖ se rire, se moquer ‖ bien venir, prospérer, en parlant de plantes.
  • gogoy, s. m., divertissement bruyant, bombance, noce.
  • 1. gogue, adj., gai, joyeux.
  • 2. gogue, s. f., plaisanterie, raillerie, gaîté, bonne humeur, fête ‖ sorte de farce ou de ragoût composé de lards, d’œufs, d’herbes et de fromage mêlés d’épices et de sang de mouton, que l’on mettait cuire dans une panse de cet animal ‖ farce pour faire du boudin.
  • goguelu, adj., vain, glorieux, fat, présomptueux.
  • goguenette, s. f., propos joyeux.
  • goguet, s. m., sorte de bateau.
  • gogueter, v. n., s’amuser, folâtrer.
  • gohee, s. f., joie, plaisir, joyeux accueil.
  • goherel, s. m., licou.
  • goherelier, s. m., fabricant de licous, bourrelier.
  • goherier, s. m., bourrelier.
  • goi, s. m., sorte de serpe ou de couteau, particulièrement à l’usage des vignerons ou des tonneliers.
  • goiart, s. m., sorte de serpe ou de couteau ‖ sorte de fourche.
  • goie, s. f., sorte de serpe.
  • goier, s. m., sorte de serpe.
  • goiere, s. f., espèce de tarte ou de ragoût.
  • goiran, s. m., bondrée, oiseau de proie.
  • goissement, s. m., jappement.
  • goitron, s. m., gorge, gosier ‖ goître ‖ sorte de ver.
  • goitroneus, adj., goîtreux.
  • gojonnier, v. a., attacher avec des goujons.
  • gol, s. m., sorte de cépage de qualité inférieure.
  • golfarin, adj. V. Gourfarin.
  • gollie, s. f., eau que l’on faisait boire à la question.
  • golosance, s. f., désir.
  • golosant, adj., avide.
  • goloser, v. a., désirer ardemment, convoiter.
  • goloseté, s. f., gloutonnerie.
  • gomer, s. m., sorte de vase ‖ objet de peu de valeur.
  • 1. gomme, s. f., ballot.
  • 2. gomme, s. f., fosse sous la roue d’un moulin.
  • gommement, s. m., action de froisser.
  • gommene, s. f., câble, gros cordage.
  • gommere, s. f., fard.
  • gommosité, s. f., gomme, qualité de ce qui est gommeux.
  • gonaille, s. f., vêtement.
  • gone, s. f., cotte longue qui descendait jusqu’au mollet.
  • gonel, s. m., robe.
  • gonele, s. f., longue cotte qu’on mettait par-dessus l’armure et qui descendait à mi-jambe ‖ robe de femme.
  • 1. gonet, s. m., pièce de vêtement.
  • 2. gonet, s. m., sorte de pain.
  • gonete, s. f., sorte de robe.
  • gonfané, adj., entaché.
  • gonfanoier, s. m., gonfalonnier.
  • gonfanoncel, s. m., gonfanon, enseigne.
  • gonfanoner, v. a., ranger sous la bannière.
  • * gonfanoniere, s. f., porte-drapeau.
  • gonfle, adj., gonflé.
  • gonhe, s. f., mâchoire.
  • gorbaut, s. m., fossé.
  • gordement, adj., vilement.
  • gorder, v. a., maltraiter.
  • gordin, adj., stupide, niais.
  • 1. gordine, s. f., femme galante, femme de mauvaise vie.
  • 2. gordine, s. f., abri, sauvegarde.
  • gordoier, v. a., maltraiter, rudoyer.
  • gore, s. f., truie ‖ adj. f., débauchée.
  • gorel, s. m., cochon.
  • goret, s. m. ; rime goret, de goret, en goret, rime pauvre.
  • goreton, s. m., cochon de lait.
  • gorge, s. f., insulte, raillerie.
  • gorgeçon, s. m., gorge.
  • gorgelete, s. f., dim. de gorge.
  • gorgeor, s. m., gourmand.
  • gorgeret, s. m., fraise.
  • gorgerete, s. f., fraise.
  • gorgeri, s. m., petit camail de mailles, attaché à la barbute ou au bacinet, qui couvrait le cou et atteignait à peine les épaules ‖ gorge.
  • gorgerie, s. f., fanfaronnade.
  • gorgeron, s. m., gosier, gorge.
  • gorgerote, s. f., dim. de gorgiere.
  • gorgete, s. f., gorge.
  • gorgeter, v. n., se gargariser ‖ avaler.
  • 1. gorgias, adj., élégant, coquet, mignon, aimant la parure et le luxe ‖ élégant, gracieux, en parlant de choses ‖ s. m., galant, muguet ‖ a la gorgiase, à pleine gorge.
  • 2. gorgias, s. m., gorgerette, tour de gorge pour les femmes, collet dont les femmes couvraient leur poitrine.
  • gorgiase, s. f., femme coquette et élégante.
  • gorgiasement, adv., d’une manière élégante, coquette, fastueuse.
  • gorgiaser (se), v. réfl., faire étalage de ses habits, de son luxe, être coquet, fier, vain.
  • gorgiaseté, s. f., coquetterie dans la parure ‖ pompe, faste, recherche.
  • gorgiee, s. f., ce qu’on a dans le cœur, pensée, sentiment ‖ injure ‖ a grans gorgiees, en se rengorgeant, sur un ton hautain.
  • gorgiement, s. m., jactance, vanité, faste.
  • 1. gorgier, v. a., engorger, avaler ‖ donner la nourriture à ‖ faire des gorges chaudes de.
  • 2. gorgier, s. m., gorge.
  • gorgiere, s. f., partie de l’armure des gens de guerre, hausse-col ‖ gargouille ‖ fichu de femme, d’étoffe blanche, fine et transparente, qui était en usage dès le xive siècle ‖ gorge ‖ coup dans la gorge, gourmade.
  • gorgieur, s. m., hâbleur.
  • gorgocier, v. n., coasser.
  • gorgoier, v. a., avaler ‖ railler, faire des gorges chaudes de ‖ v. n., se rengorger, faire le fanfaron ‖ parler du gosier.
  • gorgole, s. f., goulot.
  • gorgon, s. m., bouillonnement ‖ commérage.
  • gorgonique, adj., de Gorgone.
  • gorgonner, v. n., bouillonner ‖ bavarder continuellement.
  • gorgoter, v. n., faire entendre le bruit d’un pot qui bout.
  • 1. gorgue, s. f., rancune.
  • 2. gorgue, adj., glorieux.
  • gorgueçon, s. f., rancune ‖ rumeur défavorable, mauvais bruit.
  • gorguet, s. m., gorge ‖ ce qu’on a sur la langue, dans le cœur.
  • gorin, s. m., cochon de lait.
  • gorjon, s. m., sein.
  • gorle, s. m. et f., ceinture où on portait son argent.
  • gorlé, adj., fin, rusé.
  • gorlel, s. m., dim. de gorle.
  • gorlerie, s. f., profession du bourrelier.
  • gorme, s. f., sorte de vase.
  • gormé, adj., qui a la gourme.
  • gormer (se), v. réfl., jeter sa gourme.
  • gornaise, adj. f., maigre, desséchée.
  • goron, s. m., cochon ‖ pièces de bois qui dans un pressoir sont placées sous deux pièces juxtaposées qui reçoivent directement la pression de la vis.
  • goronniere, adj. f., qualifie une truie prête à mettre bas ou qui a des petits.
  • 1. gorre, s. f., élégance, pompe, vanité, luxe, faste ‖ faire gorre, faire le beau ‖ falbalas.
  • 2. gorre, s. f., syphilis.
  • * gorreïs, s. m., renommée bruyante.
  • gorrement, adv., fastueusement.
  • gorrer, v. réfl. et n., se revêtir, se parer ‖ p. pas., paré.
  • gorrerie, s. f., faste, étalage.
  • gorrette, s. f., coup.
  • gorrié, adj., élégant, bien mis.
  • 1. gorrier, adj. et subst., élégant, à la mode, bien paré, glorieux, coquet ‖ joli, coquet, en parlant de choses ‖ joyeux.
  • 2. gorrier, v. n., se pavaner.
  • 3. gorrier, adj., syphilitique.
  • gorrierement, adv., à la mode, d’une manière élégante, coquettement ‖ fastueusement ‖ d’une manière drôle, joyeuse.
  • 1. gort, s. m., golfe, baie ‖ gouffre, abîme, pleine eau ‖ gorgée.
  • 2. gort, s. m., bâton court faisant l’office de ridelle.
  • 1. gosillier, s. m., gosier.
  • 2. gosillier, v. n., parler, babiller ‖ v. a., vomir.
  • gossé, adj., cossu.
  • gossel, s. m., chenet. Cf. Gocet.
  • gossette, s. f., petite gousse.
  • * gotelef, s. m., chèvrefeuille.
  • gou, adj., épithète de mépris ‖ désignant une sorte de chiens.
  • gouage, s. m., sorte de droit féodal.
  • gouaschiere, adj. f., désigne peut-être une vigne plantée de cépage nommé gouaulx.
  • gouaus, s. m. pl., désigne un cépage de qualité inférieure.
  • goube, s. f., sorte de jeu.
  • gouceron, s. m., gousse.
  • gouderope, s. f., espèce d’huître dont l’écaille ressemble à un pied de mulet.
  • goue, s. f., sorte de mesure de longueur.
  • gouesche, adj. f., T. de mépris. Cf. Gou.
  • gouet, s. m., sorte de serpe.
  • goufre, adj., gourmand, goinfre.
  • gouge, s. m., serviteur, messager.
  • gougie, s. f., servante.
  • gougoncer, v. n., marmotter.
  • goujard, s. m., goujat, valet d’armée.
  • goulafrer, v. a., dévorer.
  • goulart, s. m., engin de pêche.
  • goulaut, s. m., canal.
  • goulee, s. f., cri, parole ‖ proclamation, ordre ‖ nourriture.
  • gouleeur, s. m., arpenteur, mesureur.
  • gouler, v. a., border de fourrure.
  • goulesi, adj., salé.
  • goulet, s. m., cou, gueule ‖ espèce d’entonnoir à l’entrée d’un filet en manches ‖ gouttière ‖ ruisseau ‖ seuil.
  • gouleüre, s. f., collet d’un vêtement ‖ fourrure disposée en bordure.
  • gouliardement, adv., gloutonnement ‖ grossièrement, en termes grossiers.
  • gouliardeusement, adv., grossièrement.
  • gouliardie, s. f., gourmandise.
  • gouliardise, s. f., gourmandise, gloutonnerie ‖ débauche ‖ parole grossière.
  • gouliardois, adj. et subst., gourmand, glouton ‖ grossier ‖ libertin, débauché ‖ en parlant de choses, grossier, propre aux débauchés, aux libertins.
  • gouliardos, adj., grossier, libertin.
  • gouliart, s. m., gourmand, glouton, goulu ‖ homme grossier, libertin, débauché ‖ homme qui fait le bouffon par les maisons ‖ homme qui se vante de ses bonnes fortunes, audacieux, menteur.
  • goulier, s. m., sorte de serpent.
  • gouliere, s. f., poche, gousset, bourse.
  • gounepoudre, s. f., poudre à fusil.
  • goupil, s. m., renard.
  • goupillage, s. m., tromperie, ruse, artifice, habileté.
  • goupillat, s. m., petit renard.
  • goupille, s. f., femelle du renard.
  • goupilleau, s. m., petit renard.
  • goupillet, s. m., petit renard.
  • goupillete, s. f., petit renard.
  • goupilleur, s. m., chasseur de renards.
  • goupillier, v. n., agir avec ruse, à la manière du renard ‖ faire le poltron, trembler, se cacher ‖ chasser le renard.
  • goupilliere, s. f., tanière du renard.
  • goupillon, s. m., petit renard.
  • goupillot, s. m., petit renard.
  • goupisel, s. m., petit renard.
  • goupisele, s. f., petit renard.
  • gource ou gourte, s. f., lieu couvert de buissons.
  • 1. gourd, adj., qui engourdit ‖ fig., lourd, niais, hébété.
  • 2. gourd, adj., à la mode, richement habillé, pompeux, qui fait le brave ‖ qui est à la mode, en parlant de choses ‖ sur le gourd, dans de brillants habits, avec une élégance fastueuse ‖ a son gourd, à son aise, à son gré.
  • 3. gourd, s. m., fourberie.
  • gourdane, s. f., espèce de barque, ainsi dite peut-être à cause de son gros ventre en forme de courge, anciennement dite gourde ‖ sorte d’engin de pêche ‖ sorte de prison.
  • gourdel, s. m., vivier.
  • * gourdement, adv., beaucoup.
  • gourde pie, s. comp., bonne boisson.
  • gourderie, s. f., fourberie.
  • gourdir, v. a., engourdir ‖ v. n., s’engourdir ‖ p. pas., enflé.
  • gourer, v. a., attraper, tromper, frauder, voler.
  • gourfarin, adj., gourmand, goulu.
  • gourfoulement, s. m., foulure.
  • gourfouler, v. a., fouler, presser, maltraiter, meurtrir, gâter, détruire ‖ p. pas., en désordre.
  • gourgous, s. m., querelle, dispute.
  • gourgousser, v. n., murmurer, parler du gosier et entre les dents, marquer du mécontentement, gronder.
  • gourgue, s. f., canal de moulin.
  • gourias, s. m. pl., gués.
  • gourmandaille, s. f., gens gourmands.
  • gourmandel, adj., gourmand.
  • gourmandement, adv., d’une manière goulue ‖ avidement.
  • gourmander, v. n., faire le gourmand ‖ v. a., manger gloutonnement, dévorer ‖ fig., dévorer avidement.
  • gourmanderie, s. f., gourmandise.
  • gourmandeur, s. m., gourmand.
  • gourmandie, s. f., gourmand.
  • gourme, s. f., gourmade, lutte à coups de poing.
  • gourmel, s. m., gourmette.
  • gourmon, s. m., goître.
  • gournal, s. m., rouget, poisson.
  • gournart, s. m., syn. de gournal.
  • gourselot, s. m., sorte de cheval.
  • gousser, v. a., manger.
  • goussu, adj., garni de gousses.
  • goustable, adj., perceptible au goût, agréable au goût.
  • goustement, s. m., action de goûter ‖ ce qu’on goûte, ce qu’on mange.
  • goutance, s. f., action de goûter.
  • goute, s. f., myrrhe.
  • 1. gouté, adj., tacheté.
  • 2. gouté, adj., qui a la goutte.
  • gouteïs, s. m., action de dégoutter.
  • goutel, s. m., goutte.
  • gouteprenant, adj., qui donne l’air grave d’un notable.
  • gouterel, s. m., gorge, gosier ‖ gouttière.
  • gouteron, s. m., aiguière, vase ‖ petite gouttière.
  • gouterot, s. m., gouttière ‖ adj., auquel une gouttière est appliquée.
  • goutete, s. f., gouttelette.
  • gouteüre, s. f., goutte, ce qui dégoutte ‖ rosée.
  • gouteusement, adv., goutte à goutte.
  • goutiché, adj., tacheté.
  • 1. goutier, s. m., gouttière.
  • 2. goutier, s. m., partie du ciel de lit.
  • goutiere, s. f., petite mangeoire portative ‖ partie du ciel de lit, tenture attachée au ciel de lit.
  • goutoier, v. n., dégoutter.
  • gouttage, s. m., maladie de la goutte.
  • goutteret, s. m., gouttière.
  • gouvert, s. m., gouvernail ‖ gouvernement, empire ‖ manière de gouverner, conduite.
  • gouvet, s. m., sorte de couteau.
  • gouy, s. m., sorte de grain.
  • gouyaus, s. m. pl., restes de pâte qu’on gratte dans le pétrin.
  • gove, s. f., antre ‖ cave profonde.
  • governacion, s. f., gouvernement, administration.
  • governail, s. m., gouvernement.
  • governaille, s. f., gouvernement.
  • governance, s. f., gouvernement, juridiction, puissance en général ‖ alimentation, régime.
  • 1. governe, s. f., gouvernement, direction.
  • 2. governe, s. f., auberge.
  • governement, s. m., conduite, manière d’agir ‖ entretien ‖ train de maison ‖ aliment.
  • governeor, s. m., celui qui a la garde, l’administration d’une chose ‖ administrateur ecclésiastique, curé ‖ celui qui est chargé de la conduite d’un vaisseau ‖ officier militaire ‖ magistrat ‖ favori ‖ garçon d’honneur.
  • governer, v. a., avoir la garde de ‖ prendre soin de, entretenir, nourrir, pourvoir à ‖ traiter ‖ entretenir d’une manière déshonnête, avoir un commerce coupable avec ‖ entretenir de paroles, avoir un entretien avec ‖ s’entretenir de ‖ v. réfl., se conduire ‖ tirer ses moyens d’existence ‖ v. n., se gouverner, se diriger.
  • governeresse, s. f., gouvernante.
  • goyonner, v. a., tailler à coups de serpe.
  • graal, s. m., sorte de vase ‖ vase dans lequel Jésus fit la cène et qui servit à Joseph d’Arimathie à recueillir le sang qui coula des plaies du Christ.
  • grabaton, s. m., grabat, lit.
  • grabber, v. a., enfoncer, chasser avec le marteau.
  • grabeler, v. a., soumettre à un examen attentif.
  • graciable, adj., reconnaissant.
  • graciement, adv., gracieusement.
  • gracier, v. a., remercier ‖ gracier une chose a quelqu’un, l’en remercier.
  • gracieuset, adj., gracieux, aimable.
  • gracieusetement, adv., gracieusement.
  • graduer, v. a., tailler des crans dans.
  • 1. grael, s. m., degré, échelle.
  • 2. grael, s. m., graduel, livre qui contient tout ce qui se chante au lutrin pendant la messe.
  • 3. grael, s. m., registre contenant l’énumération des droits.
  • graelier, s. m., graduel.
  • graellir, v. a., faire griller.
  • graerie, s. f., droit de copropriété que le roi exerçait sur les bois particuliers, afin d’empêcher que les propriétaires ne les fissent entièrement abattre.
  • graeus, adj., favorable.
  • graeusement, adv., favorablement.
  • grafe, s. m. et f., poinçon, stylet dont les anciens se servaient pour écrire ‖ petit poignard.
  • grafer, v. a., clouer, attacher avec un crampon ‖ écrire.
  • grafete, s. f., poinçon.
  • graffion, s. m., juge fiscal ‖ comte ‖ lieutenant.
  • 1. grafier, s. m., gaîne de poignard.
  • 2. grafier, v. a., greffer.
  • 3. grafier, v. a., teiller.
  • grafiere, s. f., burin, stylet.
  • grafigner, v. a., égratigner.
  • 1. grafion, s. m., sorte de cerise qui ressemble au bigarreau.
  • 2. grafion, s. m., croc, pointe, crochet.
  • grager, v. a., écraser avec un rouleau.
  • graigne, s. f., mécontentement, inimitié.
  • graignier, v. a., attrister, contrister ‖ grincer ‖ froncer, contracter ‖ v. réfl., s’assombrir, s’attrister, se mettre en colère ‖ v. n., grincer les dents.
  • graignor, adj., plus grand ‖ grand ‖ graignor d’aage, aîné ‖ l’avoir graignor, être plus à l’aise ‖ a graignor, plus grandement, davantage ‖ en graignors, pour donner plus d’autorité ‖ s. m., maire du palais.
  • graile, s. m. et f., espèce de cornet ou de trompette, instrument à vent en corne ou en métal, qui rendait un son grêle, aigu et clair, comme celui de nos clairons ‖ sonner en graile, faire retentir avec un son aigu et clair.
  • grailet, adj., dim. de grêle.
  • grailler, v. n., crier comme le corbeau ou comme la poule, croasser, caqueter.
  • 1. grain, adj., affligé, chagrin, triste ‖ de mauvaise humeur, fâché, colère.
  • 2. grain, adv., nullement, pas du tout ‖ de grain, sérieusement, activement.
  • 3. grain, s. m., tout ce qu’on peut employer en cuisine.
  • 4. grain, s. m., tache.
  • grainchon, s. m., petit grain.
  • grainde, adj., triste.
  • graine, s. f., cochenille ou kermès employé à la teinture de l’écarlate ‖ fig., teint en graine, solide, assuré, immuable.
  • graineux, adj., grenu.
  • grainnille, s. f., boisson de grains.
  • grainte, s. f., femme de mauvaise humeur, femme chagrine.
  • graioler (se), v. réfl., s’ébattre, faire l’amour.
  • graisleté, s. f., qualité d’une personne grêle, maigre.
  • * graislier, s. m., celui qui sonne du graile.
  • graisloier, v. a., faire rendre un son à un graile ‖ v. n., rendre un son ‖ jouer d’un instrument.
  • graisse, s. f., engrais.
  • graisseur, s. f., odeur de la graisse.
  • graleïs, s. m., cri, chant.
  • graliement, s. m., cri, chant.
  • grallir, v. n., grêler.
  • gramaire, s. m., grammairien ‖ savant ‖ magicien.
  • gramairement, adv., selon les lois de la grammaire.
  • gramairer, v. n., enseigner la grammaire, les belles-lettres.
  • gramatique, adj., de la grammaire ‖ versé dans la science de la grammaire, dans les belles-lettres.
  • grambille, s. f., sorte de bière.
  • grame, s. f., souci.
  • gramece, s. f., chagrin, affliction, tristesse.
  • gramentement, s. m., lamentation.
  • gramenter, v. n., se lamenter, se plaindre ‖ v. réfl., se lamenter ‖ v. a., se lamenter sur le sort de ‖ irriter, agacer, piquer.
  • gramier, v. n. et réfl., s’attrister, se désoler, s’inquiéter, se courroucer ‖ v. a., affliger.
  • grammerieusement, adv., selon les lois de la grammaire.
  • gramollir, v. a., teiller.
  • gramose, s. f., sorte de ragoût.
  • 1. granche, s. f., carcasse d’un animal.
  • 2. granche, s. f., sorte de jeu de dés.
  • 3. * granche, s. f., métairie. Cf. Grange.
  • * grancherie, s. f., syn. de grangerie.
  • * granchete, s. f., syn. de grangete.
  • grancrenelle, s. f., nom d’une antienne de l’office de la Nativité de la Sainte Vierge.
  • 1. grande, s. f., grandeur, taille.
  • 2. grande, adj. f. pris subst., grand danger.
  • 3. grande, s. f., souci, préoccupation, désir.
  • grandece, s. f., grandeur ‖ employé comme titre honorifique.
  • grandelet, adj., un peu grand.
  • grandesme, adj., très grand. Cf. Grandisme.
  • grandet, adj., un peu grand.
  • grandise, s. f., grandeur.
  • grandisme, adj., très grand. Cf. Grandesme.
  • grandité, s. f., grandeur.
  • grandure, s. f., grandeur.
  • 1. grané, s. m., sorte de ragoût.
  • 2. grané, adj., ladre, en parlant d’un porc.
  • graneteau, s. m., petit grain.
  • grange, s. f., métairie ‖ dépendance d’un monastère servant d’hospice ou de maison de plaisance. Cf. Granche 3.
  • grangeage, s. m., métairie ‖ administration d’une ferme.
  • grangerie, s. f., office de grangier, garde d’une propriété.
  • grangete, s. f., petite grange.
  • grangier, s. m., métayer.
  • granier, adj., qui se nourrit de grains ‖ fust granier, trémie d’un moulin.
  • granil, s. m., petit grain.
  • granment, adv., beaucoup ‖ longtemps.
  • gransour, s. m., grand-père.
  • 1. grant, s. m. et f., taille, grandeur ‖ inventaire.
  • 2. grant, s. m., souci, désir ‖ tenir en grant, presser vivement.
  • grante, s. f., fiançailles.
  • granté, s. m., paiement d’une chose achetée à crédit.
  • granteison, s. f., promesse ‖ octroi.
  • grantesme, adj. V. Grandesme.
  • grape, s. f., grappin ‖ pène de serrure.
  • grapeler, v. a., travailler, forger.
  • graper, v. a., cueillir (des grappes de raisin) ‖ fig., piller ‖ recueillir, s’emparer de.
  • grapeteur, adj., grappilleur.
  • graphon, s. m., branche pour greffer.
  • grapiner, v. n., se livrer au pillage.
  • grapir (se), v. réfl., se cacher.
  • grappage, s. m., action de se former en grappe ‖ action de grappiller.
  • grapperon, s. m., bourgeon stérile.
  • grappeur, s. m., grappilleur.
  • grappeus, adj., en grappe.
  • grappin, s. m., menue paille.
  • grappon, s. m., grappin, crochet.
  • grapponer, v. a., garnir de grappons, de crochets.
  • grappu, adj., en forme de grappe.
  • gras, s. m. V. Gré 2.
  • gras humé, s. m., bouillon.
  • grassece, s. f., qualité de ce qui est gras, embonpoint.
  • grasselaige, s. m., sorte d’impôt.
  • grasseté, s. f., qualité de ce qui est gras.
  • grassoier (se), v. réfl., se pavaner.
  • 1. grate, s. f., claie en osier.
  • 2. grate, s. f., grattelle.
  • grateïs, s. m., grattement.
  • grateor, s. m., celui qui gratte.
  • grater, v. a., renverser, détruire, enlever.
  • graterie, s. f., action de gratter.
  • grateüre, s. f., grattage.
  • grateus, adj., qui a la grattelle.
  • graticule, s. f., gril.
  • 1. gratif, adj., reconnaissant.
  • 2. gratif, s. m., sorte de laine de rebut.
  • gratification, s. f., plaisir, joie.
  • gratifier, v. a., remercier ‖ flatter ‖ v. n., témoigner de la reconnaissance ‖ être agréable ‖ v. réfl., se féliciter.
  • gratifique, adj., qui gratifie, bienfaisant ‖ reconnaissant ‖ en parlant de choses, qui exprime des remerciements.
  • gratilleus, adj., qui aiguillonne.
  • gratiner, v. a., égratigner, gratter.
  • gratis, s. m., gratification, récompense.
  • gratison, s. f., grattelle.
  • gratoire, s. f., instrument, avec lequel on gratte.
  • graton, s. m., ce qui reste du lard fondu.
  • gratonner, v. n., fréquentatif de gratter.
  • gratouillement, s. m., chatouillement.
  • gratouilleus, adj., chatouilleux.
  • gratteleus, adj., sujet à des démangeaisons.
  • 1. gratuise, s. f., bourre, mauvaise laine ‖ poil qui tombe des peaux en les grattant.
  • 2. gratuise, s. f., râpe.
  • gratuiseur, s. m., bourre, mauvaise laine.
  • * gratuisure, s. f., syn. de gratuise, bourre.
  • gratuité, s. f., cadeau, présent, bon office.
  • gratuiteus, adj., reçu en cadeau.
  • gratulacion, s. f., félicitation, signe de joie.
  • gratulatoire, adj., de félicitation, de remerciement.
  • gratuler, v. a., féliciter, remercier.
  • gratusé, adj., râpé.
  • grau, s. m., croc ‖ sorte de fourche à dents recourbées ‖ griffe ‖ point de suture des os pariétaux et de l’os frontal.
  • graue, s. f., griffe.
  • gravage, s. m., grève, bord de la mer ‖ droit sur les varechs rejetés par la mer.
  • gravatif, adj., qui appesantit.
  • 1. grave, s. f., gravier.
  • 2. * grave, s. f., forêt.
  • gravel, s. m., gravier.
  • 1. gravele, s. f., sable, gravier ‖ lieu sablonneux, graveleux, grève.
  • 2. gravele, s. f., véron, sorte de poisson.
  • graveleus, adj., granitique.
  • gravelin, s. m., grève.
  • 1. graver, v. a., faire la raie de ‖ v. réfl., se faire la raie.
  • 2. graver, v. a., gravir, grimper sur ‖ v. n., gravir, grimper.
  • graverenc, s. m., celui qui lève les impôts, percepteur.
  • graveresse, s. f., celle qui grave.
  • graverie, s. f., charge, fardeau, service, corvée.
  • gravet, s. m., dim. de grau, crochet, crampon.
  • graveté, s. f., pesanteur ‖ gravité ‖ senteur forte.
  • graveüre, s. f., fente, ouverture.
  • 1. graviere, s. f., gravier, sable ‖ lieu couvert de sable, de gravier.
  • 2. graviere, s. f., peigne pour séparer les cheveux.
  • gravillon, s. m., pépite.
  • gravise, s. f., hallebarde.
  • gravissime, adj., très grave, très important.
  • gravoi, s. m., grève.
  • gravoiere, s. f., peigne pour séparer les cheveux.
  • gravoir, s. m., gravois.
  • gravoire, s. f., peigne pour séparer les cheveux.
  • graziner, v. n., crier, en parlant de l’oie.
  • 1. gré, s. m., volonté ‖ plaisir ‖ faire gré a quelqu’un d’une chose, la faire, la donner, la payer selon sa volonté ‖ de gré, à dessein ‖ a gré, à souhait ‖ faveur ‖ puissance, droit seigneurial ‖ accord, convention ‖ remerciement.
  • 2. gré, s. m., degré, marche d’escalier.
  • greable, adj., agréable.
  • greage, s. m., droit sur la coupe et les ouvrages de bois.
  • grealment, adv., d’une manière agréable.
  • greance, s. f., assentiment ‖ connivence.
  • greant, adj., agréable.
  • grebbe, s. f., crèche.
  • 1. grebion, s. m., crèche.
  • 2. grebion, s. m., margelle de puits.
  • grec, s. m., nord-est.
  • grecien, s. m., Grec ‖ adj., grec.
  • greciseur, s. m., helléniste.
  • grecisme, s. m., le Graecismus, traité grammatical en vers latins, composé au xiie siècle par Everard de Béthune.
  • grediller, v. a., grésiller, flamber ‖ brûler à petit feu, en parlant de personnes ‖ crêper, friser avec un fer chaud ‖ p. pas., bouclé.
  • gree, s. f., volonté ‖ en gree, volontiers.
  • greel, s. m., fibres charnues qu’on tire du suif des bêtes en le fondant.
  • greellee, s. f., chute de grêle.
  • greement, s. m., consentement, accord.
  • greeor, s. m., garant, caution ‖ flatteur.
  • 1. greer, v. a., approuver, accorder, consentir à ‖ v. n., plaire ‖ chercher à être agréable, à flatter ‖ v. réfl., se mettre d’accord ‖ p. pas., à qui l’on a fait droit.
  • 2. greer, v. a., couvrir de sable.
  • greerie, s. f., flatterie.
  • grefferie, s. f., greffe.
  • greffeur, s. m., celui qui greffe.
  • 1. greffier, s. m., fabricant d’agrafes.
  • 2. greffier, adj., désigne une sorte de chiens de chasse, grands à peu près comme des levriers, lesquels parurent au temps de Louis XII.
  • gregable, adj., qui vit en troupe.
  • grege, adj., hostile.
  • gregier, v. a., grever, faire du tort à, nuire à, opprimer, léser ‖ v. n., être préjudiciable ‖ p. pas., accablé, abattu, fatigué.
  • greil, s. m., grille, grillage.
  • greille, s. f., gril ‖ tamis.
  • greillie, adj. f., grêle.
  • greillon, s. m., grille ‖ objet treillissé comme un gril.
  • grejance, s. f., mal, peine, poids, accablement.
  • grejeuse, s. f., charge.
  • grejos, adj., dur, pénible.
  • grelee, s. f., cri, chant.
  • 1. grelet, s. m., sorte de poisson, l’ombre.
  • 2. grelet, s. m., sorte de vase.
  • grelier, s. m., grêle.
  • grelleau, s. m., petite grille ‖ tamis.
  • gremillon, s. m., petit grumeau.
  • gremissel, s. m., pelote.
  • gremisselot, s. m., pelote.
  • grenage, s. m., toute sorte de grains ‖ droit sur les grains.
  • grenaille, s. f., toute sorte de grains ‖ sorte de bijou.
  • grenat, adj. ; pomier grenat, grenadier ‖ pomme grenate, grenade.
  • grenate, s. f., grenat.
  • grené, adj., en grains ‖ granuleux.
  • greneïs, s. m., T. d’orfèvrerie, grènetis.
  • grenet, s. m., petit grain.
  • greneté, adj., orné de points, pointillé.
  • greneterie, s. f., grenier.
  • 1. grenetier, adj., qui rassemble des grains.
  • 2. grenetier, s. m., officier au grenier à sel, qui jugeait en première instance des différends relatifs aux gabelles ‖ celui qui était chargé de donner le grain pour les chevaux dans un couvent ‖ serviteur auquel était confiée la garde du grenier.
  • grenette, s. f., halle aux grains.
  • greneture, s. f., ornement greneté.
  • grenier, s. m., action de mettre les porcs à la paisson ou à la glandée.
  • greniere, s. f., grenier.
  • grenil, s. m., plante de la famille des borraginées.
  • grenir, v. n., prendre du grain.
  • grenoillette, s. f., petite grenouille.
  • grenoillier, s. m., grenouillière, marais fangeux ‖ taverne.
  • grenoillon, s. m., petite grenouille.
  • 1. grenon, s. m., moustache, favoris.
  • 2. grenon, s. m., sorte de ragoût.
  • grenoner, v. n., grogner, murmurer.
  • grenonet, s. m., dim. de grenon 1.
  • grenote, s. f., petite graine ‖ testicule.
  • grenouillant, adj., semblable aux cris des grenouilles.
  • * grenouilliere, s. f., grenouillet, ou sceau de Salomon.
  • gres, s. m. pl., dents de la mâchoire supérieure du sanglier.
  • greseillie, s. f., chute de grésil.
  • greselhe, s. f., gravier.
  • greseli, adj., ridé.
  • gresgi, adj., racorni.
  • gresieux, s. m., quatrième os du tarse.
  • gresille, s. f., grêle.
  • gresilleus, adj., qui amène le grésil.
  • gresillon, s. m., grillon ‖ avoir des gresillons dans la teste, avoir des caprices, des lunes.
  • gresillons, s. m. pl., menottes, liens, attaches de fer faites primitivement en forme de gril, que l’on mettait aux mains des criminels, et qui étaient quelquefois un instrument de torture pour arracher des aveux aux prisonniers ‖ chaîne, lien en général ‖ partie d’une serrure.
  • greslel, adj., grêle, mince.
  • gresler, v. n., sonner en graile.
  • gresleté, s. f., état de ce qui est grêle.
  • gresli, adj., grêle, délié.
  • 1. greslier, s. m., syn. de graile.
  • 2. greslier, adj., qui a un son grêle ‖ d’étoffe légère.
  • greslir, v. n., devenir grêle ‖ v. réfl., s’amincir.
  • greslis, s. m., grêle.
  • greslure, s. f., grêle.
  • gresois, adj., grec ‖ grégeois ‖ s. m., langue grecque.
  • gressage, s. m., ce qui sert à graisser, matière grasse ‖ engrais.
  • gresser, v. a., casser, annuler, transgresser.
  • gresserech, adj., qui sert à tailler le grès.
  • gresset, s. m., mesure de liquide.
  • gressin, s. m., collectif de graisse ‖ engrais.
  • gret, s. m., bordure de passement ferme, tissu à jour.
  • grete, s. f., sorte d’arbre.
  • greuler, v. n., trembler de froid ‖ crier.
  • greullon, s. m., instrument à cerner les noix.
  • greüse, s. f., différend, démêlé.
  • greüsier, v. a., former (une réclamation, une plainte) ‖ v. réfl. et n., se plaindre.
  • grevable, adj., qui blesse, qui fait souffrir, nuisible, désagréable ‖ difficile ‖ pesant.
  • grevagement, adv., douloureusement.
  • grevain, adj., pesant, lourd ‖ pénible, fâcheux, à charge, dangereux ‖ de mauvaise qualité ‖ affligé.
  • grevainement, adv., rigoureusement.
  • grevaineté, s. f., qualité de ce qui est pénible, dangereux, redoutable.
  • greval, adj., terrible, grave, nuisible.
  • grevalment, adj., grièvement.
  • grevance, s. f., dommage, tort, préjudice, malheur.
  • grevant, adj., désagréable, qui blesse, qui fait souffrir.
  • 1. greve, s. f., gras de la jambe, mollet.
  • 2. greve, s. f., espèce d’arme préservatrice, bottine de fer, armure de jambe ‖ les soldats mêmes qui avaient cette armure de jambe ‖ sorte d’instrument de torture, le brodequin.
  • 3. greve, s. f., la raie qui sépare les cheveux dans la coiffure ‖ la petite pointe d’or, d’ivoire ou le piquant de porc-épic qui sert à faire cette raie ‖ le haut du front.
  • greveison, s. f., dommage.
  • grevement, s. m., dommage, tort, préjudice, oppression, tyrannie.
  • greveor, s. m., celui qui inquiète, qui harcèle, qui moleste.
  • grever, v. n., blesser, alourdir, appesantir ‖ aggraver ‖ v. n., s’aggraver ‖ être pénible, désagréable, nuire.
  • greverain, adj., lourd, pesant, pénible.
  • grevete, s. f., dim. de greve, jambière.
  • greveüre, s. f., blessure ‖ hernie.
  • grevier, s. m., égout, canal, fossé, conduit d’eau.
  • grevos, adj., lourd, dur, pénible, difficile.
  • grevosement, adv., gravement, grièvement.
  • grezale, s. m., jatte, baquet.
  • grezeau, s. m., terrain pierreux.
  • grianne, s. f., sorte de cerise.
  • gribanne, s. f., sorte de bâtiment de mer, portant de trente jusqu’à soixante tonneaux, et garni d’un mât avec son hunier, d’une misaine et d’un beaupré.
  • gribel, s. m., crible.
  • gribeler, v. a., passer au crible.
  • gribeloir, s. m., crible, tamis.
  • gribouri, s. m., revenant, follet.
  • grief, adj., triste, fâcheux, malheureux, pénible, douloureux ‖ sévère ‖ difficile ‖ rude, fort, terrible ‖ grave ‖ adv., douloureusement ‖ s. m., peine, souci, dommage, chagrin, situation grave, pénible, difficulté ‖ en grief de, malgré, contre le gré de.
  • gries, adj., grec, grégeois.
  • 1. griesche, adj. f., dure.
  • 2. griesche, adj. f., grecque ‖ a la griesche, à la mode grecque ‖ s. f., sorte de jeu ‖ malheur au jeu, malheur en général ‖ prison.
  • grieté, s. f., dommage, peine, souffrance de corps ou d’esprit, chagrin, difficulté, rigueur ‖ mal d’enfant ‖ endroit difficile, périlleux ‖ grief, faute, crime.
  • grieve, s. f., préjudice.
  • grievesme, adj., superl. de grief.
  • grifaigne, adj., rébarbatif, sauvage, cruel, redoutable, en parlant de personnes ou de choses ‖ résolu, fier.
  • grifain, s. m., espèce d’épervier.
  • grifeux, adj., armé de griffes.
  • griffé, adj., armé de griffes.
  • griffee, s. f., griffade.
  • griffer, v. a., gratter, râcler avec une griffe, un croc.
  • griffiere, s. f., griffe.
  • 1. griffon, s. m., nom donné aux grecs byzantins et, par extension, aux peuples d’Orient en général ‖ homme vaillant ‖ adj., grec.
  • 2. griffon, s. m., sorte de maladie des faucons.
  • griffu, adj., armé de griffes.
  • grifier, adj., qui a de bonnes griffes.
  • grifonaille, s. f., canaille.
  • grifoncel, s. m., petit griffon.
  • grifonel, s. m., petit griffon.
  • grigeux, adj., grec.
  • grigieur, s. m., lépreux.
  • grignant, adj., grinçant ‖ hérissé.
  • grignart, adj., rechigné, en colère ‖ triste, affreux.
  • grigne, adj., rechignant, rechigné, grognon.
  • grignement, s. m., grincement.
  • grignette, s. m., grignon, croûte graveleuse du pain.
  • grignos, adj., grognon, rechigné, mécontent, en colère ‖ en parlant de choses, où l’on grince les dents, où l’on gémit ‖ rude, violent ‖ fâcheux, lamentable.
  • grilete, s. f., grenouille.
  • grillant, p. prés., glissant.
  • 1. grillement, s. m., glissement.
  • 2. grillement, s. m., pétillement.
  • griller, v. n., glisser.
  • 1. grillet, s. m., grillon ‖ trembler le grillet, trembler de froid.
  • 2. grillet, s. m., dim. de gril.
  • grillis, s. m., grêle.
  • grillons, s. m. pl., sorte d’instrument de torture. Cf. Gresillons.
  • grillot, s. m., grillon.
  • grillotier, s. m., rôtisseur.
  • grillotis, s. m., son, murmure.
  • grimaceur, s. m., celui qui fait des grimaces.
  • grimache, s. f., situation critique, embarras.
  • grimaude, s. f., école ‖ sorte d’oiseau.
  • grime, adj. f., chagrine, irritée ‖ s. f., femme chagrine.
  • grimouart, s. m., moue dédaigneuse.
  • grinche, s. f., sorte de cerise.
  • gringalet, s. m., sorte de cheval.
  • gringatoire, s. f., galette.
  • gringoller, v. n., dégringoler.
  • gringot, s. m., sorte de chant.
  • gringotage, s. m., chant, gazouillement.
  • gringoter, v. n., gazouiller ‖ v. a., chanter.
  • gringoteux, adj., qui gringote.
  • gringotis, s. m., gazouillement.
  • gringuenoter, v. a., chanter ‖ v. n., gazouiller, retentir.
  • gringuenotis, s. m., gazouillement.
  • grioteus, adj., riche en gruau.
  • 1. grip, s. m., sorte de petit navire de guerre.
  • 2. grip, s. m., griffon.
  • gripaille, s. f., vol, rapine.
  • gripe, s. f., griffe, croc ‖ querelle, hostilités ‖ gripe de fortune, mésaventure, contrariété, désagrément.
  • griperie, s. f., sorte de navire, brigantin vénitien.
  • gripier, s. m., homme de peine qui, sur les quais, aide au chargement et au déchargement des bateaux.
  • grippart, adj., voleur.
  • 1. grippe, s. f., griffon.
  • 2. grippe, s. f., lieux d’aisances.
  • grippe chenille (faire), loc., voler des hardes.
  • grippee, s. f., action de saisir.
  • grippel, s. m., crochet.
  • gripperie, s. f., vol, pillage.
  • grippiere, s. f., sorte de vaisseau.
  • gris, s. m., petit-gris ‖ robe de petit-gris ‖ gros drap gris de qualité commune.
  • grisain, adj., gris ‖ s. m., étoile de couleur grise.
  • gris (saint), saint François, ainsi appelé de la couleur de l’habit des religieux de son ordre.
  • grisanche, s. f., grosse pièce de bois.
  • grisart, adj., gris, grisâtre ‖ s. m., cheval gris.
  • grisel, adj., gris ‖ s. m., cheval gris ‖ drap de couleur grise.
  • griselet, adj., gris.
  • griser, v. n., grisonner.
  • griset, adj., dim. de gris ‖ s. m., drap de couleur grise.
  • griseté, s. f., couleur grise.
  • grisle, adj., gris.
  • grisolle, s. m., peuplier blanc.
  • grisonneüre, s. f., action de grisonner.
  • griu, s. m., Grec ‖ langue grecque.
  • grivel, adj., mêlé de noir et de blanc.
  • grivelement, s. m., mélange de noir et de blanc.
  • grivelerie, s. f., fraude, tromperie faite dans un emploi ou une commission dont on est chargé.
  • grobe, s. f., saleté attachée au fond des ustensiles de cuisine.
  • grobis, adj., important, considérable, estimable ‖ présomptueux, qui s’en fait accroire, qui fait le seigneur ou le personnage grave ‖ en grobis, excellemment ‖ faire le grobis, faire des manières.
  • groe, s. f., terrain pierreux ‖ gravier, caillou ‖ glace.
  • groele, s. f., dim. de groe.
  • groer, v. a., secouer.
  • groete, s. f., terrain pierreux.
  • groeteux, adj., pierreux, caillouteux.
  • groffiller, v. n., grogner.
  • grogneu, adj., grognon.
  • grognir, v. n., grogner, murmurer.
  • grognissement, s. m., grognement.
  • grognon (a), loc., en grognant.
  • 1. groignet, s. m., museau ‖ coup sur le nez, coup de poing, gourmade.
  • 2. groignet, s. m., espèce de trident ‖ sorte de bâton.
  • groignoier, v. a., grignoter ‖ v. n., grogner, se plaindre ‖ s. m., action de grogner.
  • groignon, s. m., sorte de pêche.
  • groignos, adj., grondeur.
  • groignosement, adv., en grognant.
  • groimpher, v. n., être mécontent.
  • 1. groin, s. m., extrémité, cap, promontoire.
  • 2. groin, s. m., gronderie, grognerie.
  • groin de chien, s. m., sorte de lourd marteau terminé à l’un de ses bouts par un bec très fort et qui servait à rompre les ferrures des portes, les palissades.
  • 1. groingne, s. f., querelle, dispute.
  • 2. groingne, s. f., sorte de monnaie.
  • groingnette, s. f., collerette, fraise.
  • groingnie, s. f., coup de poing sur la figure ‖ emplâtre.
  • groison, s. m., gravier.
  • 1. groisse, s. f., grosseur, largeur ‖ grossesse.
  • 2. groisse, s. f., gravier, caillou ‖ mâchefer.
  • 1. grole, s. f., le freux ou le choucas selon les provinces.
  • 2. grole, s. m., vase, en forme de flacon, à une poignée.
  • 3. grole, s. f., centre d’une cible.
  • 4. grole, s. f., savate, vieux soulier, pantoufle.
  • grolier, s. m., savetier.
  • groller, v. a., rissoler, griller.
  • grollier, adj., qualif. la noix lombarde.
  • gromet, s. m., garçon de marchand de vin.
  • grometel, s. m., dim. de gromet.
  • grommelis, s. m., dispute, plainte.
  • grommellement, s. m., grognement.
  • grommer, v. a., gronder.
  • * grommie, s. f., gourmade.
  • grondart, adj., grognon.
  • gronderie, s. f., grognement.
  • grondillance, s. f., grognerie.
  • grondillement, s. m., chuchotement, grondement, mugissement, murmure.
  • grondillier, v. n., gronder, mugir, murmurer ‖ grogner ‖ s. m., murmure.
  • grondin, s. m., animal qui gronde.
  • grondine, s. f., tenture pour préserver des moustiques.
  • grondir, v. n., grogner, murmurer ‖ v. a., murmurer.
  • grondissement, s. m., murmure, chuchotement.
  • grondoier, v. a., gronder.
  • grondre, v. n., murmurer, gronder.
  • groner, v. n., chanter.
  • gronger, v. a., frapper du poing sur le visage.
  • gronnet, adj., vigoureux.
  • gronsonner, v. n., murmurer, grogner.
  • gros, s. m., grosseur ‖ tout ce qu’un chanoine prélevait de son bénéfice en fruits principaux et non par distributions ‖ le prendre en gros, manifester des prétentions excessives.
  • grosillere, s. f., lieu planté de groseilliers.
  • grosisme, adj., très gros.
  • groslee, s. f., repas.
  • grosoutier, s. m., sorte de magistrat.
  • grossacion, s. f., action de grossoyer, d’écrire.
  • grossage, s. m., vente en gros.
  • grossaille, s. f., haute futaie.
  • grossaire, s. m., secrétaire qui fait la grosse d’un acte.
  • grossece, s. f., grosseur, embonpoint ‖ grosseur, tumeur ‖ grossièreté ‖ rigueur.
  • grosseiller, v. n., gazouiller.
  • 1. grosselet, s. m., groseille.
  • 2. grosselet, adj., un peu gros.
  • 1. grossement, adv., grandement ‖ grossièrement, d’une manière grossière ‖ en gros.
  • 2. grossement, s. m., rédaction ‖ frais d’écriture.
  • grosseor, s. m., marchand en gros.
  • grosser, v. a., écrire en grosses lettres, rédiger, écrire en général.
  • grosserie, s. f., grossièreté ‖ valetaille ‖ ouvrage grossier.
  • grosset, adj., un peu gros.
  • grosseté, s. f., grossièreté.
  • grossetement, adv., en gros.
  • grosseur, s. f., grossesse ‖ grossièreté.
  • grossier, s. m., marchand en gros.
  • grossierement, adv., en gros.
  • grossoiement, s. m., acte grossoyé.
  • grossoier, v. a., grossir ‖ v. n., grossir, devenir gros.
  • grossoye, s. f., transcription d’une minute en grosse.
  • grossure, s. f., grossièreté.
  • groucement, s. m., grondement, grognement, murmure.
  • grouchaument, adv., en grondant, en grognant.
  • groucier, v. n., gronder, grogner, murmurer ‖ s. m., action de grogner.
  • 1. grouee, s. f., terrain pierreux.
  • 2. grouee, s. f., cueillette ‖ volée, multitude.
  • grouge, s. f., crosse, bâton fourchu.
  • grougnois, s. m., museau d’un animal.
  • grouiller, v. n., gronder.
  • groulard, s. m., nom vulgaire du traquet et du bouvreuil.
  • groumme, s. m., gobelet de bois.
  • grousial, s. m., grêlon.
  • grouter, v. a., mettre du crépi à une muraille.
  • grouvel, s. m., fleur d’avoine.
  • grouwer, v. a., tailler, émonder.
  • 1. gru, s. m., gruau.
  • 2. gru, s. m., menu fretin.
  • gruage, s. m., droit sur les forêts.
  • grual, adj., dressé à prendre la grue.
  • gruçur, s. f., gémissement.
  • grueche, adj. f., qui se nourrit de gruau, de son.
  • 1. gruer, v. n., fabriquer du gruau.
  • 2. gruer, v. n., faire le pied de grue.
  • grugier, v. n., égruger.
  • gruiel, s. m., petit grains, petits nœuds qui se trouvent quelquefois dans la trame du drap.
  • 1. gruier, s. m., garde-forêt.
  • 2. gruier, adj., expert.
  • 3. gruier, adj., dressé à prendre la grue.
  • gruierie, s. f., juridiction d’un gruier.
  • gruin, s. m., enveloppe du froment, gruau.
  • gruis, s. m., enveloppe du froment, gruau.
  • grume, s. f., pépin de raisin.
  • grumel, s. m., partie de la poitrine du bœuf.
  • grumelé, adj., ridé, flétri.
  • grumeleur, adj., grondeur.
  • grumeleux, adj., en dispute, en querelle.
  • grumer, v. n., rendre des grumes de raisin.
  • grumisseau, s. m., petit grumeau.
  • gruolleus, adj., riche en gruau.
  • gruotte, s. f., gruau.
  • grupee, s. f., part, portion.
  • gruppement, s. m., action de saisir.
  • grupper, v. a., saisir, happer.
  • grute, s. f., droit établi en Flandre et en Bourgogne sur le grain qui servait à fabriquer la bière.
  • gruxon, s. m., son.
  • gruyau, s. m., pluie.
  • guagoin, s. m., cochon de lait.
  • guai, interj., malheur ! ‖ s. m., malheur, infortune.
  • guaiment, s. m., lamentation.
  • guaimentant, p. prés., éploré, qui s’afflige, se lamente.
  • guaimenteïs, s. m., plainte, lamentation.
  • guaimentement, s. m., lamentation ‖ cause de douleur.
  • guaimenter, v. n., se plaindre, se lamenter ‖ v. réfl., se lamenter ‖ v. a., regretter, plaindre ‖ exprimer par des plaintes ‖ s. m., lamentation.
  • guaimentos, adj., triste, lamentable.
  • guaires, adv. ; dusqu’a ne guaires, presque, peu s’en faut, bientôt.
  • guare derriere, s. m., porte de derrière.
  • guarsache, s. m., bail à moitié des fruits.
  • guathon, s. m., sorte de mesure.
  • gubernateur, s. m., gouverneur.
  • gubernatif, adj., qui a rapport au gouvernement.
  • gubernation, s. f., gouvernement, pouvoir.
  • gué, s. m., abreuvoir ‖ terrain bas ‖ fossé rempli d’eau.
  • guedelle, s. f., guède, pastel.
  • gueder (se), v. réfl., se gonfler ‖ p. pas., gonflé.
  • guedoufle, s. f., flacon.
  • gueïs, s. m., rivière, gué.
  • guel, adj., bai, basané.
  • guenche, s. f., action d’aller de côté ‖ agitation des membres ‖ souplesse, agilité du corps ‖ détour pour échapper ‖ détour, finesse, subtilité, ruse, feinte, attrape ‖ faire guenche, fuir, se dérober, abandonner.
  • guenchier, v. n., obliquer, se détourner ‖ échapper ‖ v. a., détourner.
  • guenchir, v. n., obliquer, se détourner ‖ échapper ‖ v. a., détourner.
  • guenchir, v. n. et réfl., obliquer, gauchir, se détourner, décliner, se tourner, aller, se diriger de côté ‖ échapper, se soustraire ‖ guenchir a, guenchir de, quitter, abandonner ‖ v. a., tourner d’un autre côté, détourner de côté ‖ éviter ‖ quitter ‖ lâcher ‖ s. m., action de se détourner.
  • guenchissant, p. prés. et adj., flexible, souple.
  • guenchois et guichois, adj., oblique ‖ faire le tour guenchois, s’enfuir.
  • guencie, s. f., coup de revers.
  • guenelle, s. f., banderole.
  • guengniette, s. f., serpette.
  • gueniche, s. f., guenon.
  • guenichon, s. f., petite guenon.
  • guenuche, s. f., guenon.
  • guepin, s. m., sorte d’étoffe.
  • guerbloier, v. n., jouer d’un instrument de musique.
  • guerineur, s. m., goupillon.
  • gueriteïs, s. m., lieu où est placée la guérite, plate-forme.
  • guerle, adj., louche.
  • guerme, s. m., morceau.
  • 1. guerne, s. f., sorte d’oiseau sauvage.
  • 2. guerne, s. f., poule.
  • 3. guerne, s. f., pièce de vin.
  • guernellier, s. m., poulailler.
  • guerpiment, s. m., abandon.
  • guerpine, s. f., action de guerpir, de quitter, abandon, cession.
  • guerpir, v. a., quitter, laisser, abandonner, en parlant d’un lieu ou de tout autre chose ‖ rejeter ‖ v. réfl. et n., se quitter, se séparer.
  • guerpissement, s. m., abandon, cession.
  • guerpisseur, s. m., celui qui abandonne.
  • guerrant, p. prés. et s. m., guerrier.
  • guerredon, s. m., prix d’un service, d’une bonne action, salaire, récompense.
  • guerredonable, adj., digne de récompense, méritoire.
  • guerredonance, s. f., récompense.
  • guerredonant, p. prés., qui donne une récompense.
  • guerredonement, s. m., récompense.
  • guerredoneor, s. m., rémunérateur, celui qui récompense.
  • guerredoner, v. a., récompenser ‖ donner une récompense pour ‖ v. n., donner une récompense.
  • guerrement, s. m., guerre.
  • guerreor, s. m., guerrier, homme de guerre.
  • guerrer, v. a., combattre.
  • guerriere, s. f., ennemie.
  • guerroiable, adj., où l’on guerroie ‖ qui guerroie.
  • guerroiablement, adv., selon les lois de la guerre.
  • guerroial, adj., de guerre.
  • guerroiement, s. m., guerre.
  • guerroieor, s. m., guerrier.
  • guerroier, s. m., combattant.
  • guerroiere, s. f., ennemie.
  • guerroieresse, s. f., guerrière.
  • guerroieus, adj., de guerre.
  • guerseillier, v. n., se défier le verre en main.
  • guersoi, s. m., défi à boire ‖ a guersoi, à tire-larigot, avec excès.
  • guertie, s. f., sorte de mesure.
  • guesdie, s. f., guède.
  • guesdier, adj., marchand de guède.
  • guesiller, v. n., s’est dit du cri de l’hirondelle.
  • guespillonner, v. a., arroser avec un goupillon.
  • guespin, s. m., sobriquet par lequel on désignait les habitants d’Orléans natifs de cette ville et, en général, les gens fins et rusés.
  • gueue, s. f., gueuse.
  • 1. gueule, s. f., collet, la partie de l’habillement qui joint le cou ‖ fourrure disposée en bordure.
  • 2. gueule, s. f., commencement ‖ parole.
  • gueusement, adv., pauvrement.
  • gueusson, s. f., goût, qualité de la chose que l’on goûte.
  • guiage, s. m., conduite.
  • guial, s. m., chef, conducteur.
  • guiant, s. m., guide, chef.
  • guiart, s. m., habit, vêtement.
  • guibecier, v. n., trébucher.
  • guibet, s. m., espèce de moucheron.
  • guibourg, s. m., sorte de monnaie.
  • guicetiel, s. m., petit guichet.
  • guiche, s. f., finesse ‖ ruse.
  • guichois, adj. V. Guenchois.
  • guichon, s. m., grand verre.
  • guicte, s. f., canard.
  • guidelle, s. f., sorte de danse.
  • guidement, s. m., conduite.
  • guideor, s. m., guide.
  • guie, s. m., conducteur, guide.
  • guienné, adj., mal vêtu, déguenillé
  • guiennois, s. m., monnaie des ducs de Guyenne.
  • guieor, s. m., conducteur, guide.
  • guier, v. a., conduire, guider (quelqu’un) ‖ gouverner ‖ conduire, gouverner (quelque chose) ‖ faire tomber ‖ arranger, accorder ‖ v. réfl., se diriger.
  • guieresse, s. f., conductrice.
  • guige, s. f., courroie par laquelle le bouclier se suspendait au cou ‖ courroie qui permettait de porter le gonfanon, la bannière, le cor ou le baudrier d’une épée.
  • guigiole, s. f., jujube.
  • guignarde, s. f., celle qui guigne, qui cligne de l’œil.
  • 1. guignart, s. m., celui qui guigne, qui cligne de l’œil.
  • 2. guignart, s. m., signe du coin de l’œil.
  • guigne, s. f., instrument servant à épiler.
  • guignement, s. m., action de guigner.
  • guignier, v. a., parer, farder.
  • guignoche, s. f., fronde.
  • guignoeres, s. f. pl., miroir.
  • guilant, p. prés. et adj., qui trompe, trompeur.
  • guile, s. f., tromperie, supercherie, fraude, ruse ‖ aller en guile, se divertir.
  • guilee, s. f., averse.
  • guileor, s. m. et adj., trompeur, menteur.
  • 1. guiler, v. a., tromper, attraper ‖ prendre par surprise ‖ dépenser follement ‖ s. m., tromperie.
  • 2. guiler, v. n., fermenter.
  • guilet, s. m., trébuchet, attrape.
  • guilete, s. f., dim. de guile, tromperie.
  • guille, s. f., bâtons qui terminent les pans du rets saillant et auxquels s’attachent les cordes qui fixent les extrémités des pans à des piquets enfoncés en terre ‖ fausset.
  • guillelmin, s. m., monnaie du Hainaut.
  • guilleschis, s. m., guillochage.
  • guillopé, s. m., homme dupé, attrapé.
  • guillot, s. m., monnaie de très petite valeur que Jean XV, comte de Foix, fit battre à Pamiers, au xive siècle.
  • guimbeletier, s. m., fabricant de forets.
  • guimberge, s. f., rampant d’un pignon, solin pour réunir la couverture au pignon.
  • 1. guimple, s. f., ornement de tête, sorte de coiffure qui couvrait la face ‖ cornette de taffetas attachée à la lance.
  • 2. guimple, s. m., droit qui se levait sur le sel en Normandie et dans quelques endroits de la Bretagne, particulièrement, suivant Savary des Bruslons, dans toute la prévôté de Nantes.
  • guimplé, p. pas., atteint de syphilis.
  • guimpler, v. a., vêtir, revêtir d’une guimpe ‖ v. réfl., se revêtir d’une guimpe ‖ s’attacher à une guimpe.
  • guimplete, s. f., dim. de guimple.
  • guimpliere, s. f., femme qui fait des guimples.
  • guin, s. m., action de guigner, de cligner de l’œil.
  • guinage, s. m., sorte de droit.
  • guinau, s. m., sot, gueux.
  • guinche, s. f., sorte de planche.
  • guindal, s. m., treuil.
  • guindart, s. m., treuil.
  • guindas, s. m., treuil, grue cabestan.
  • guinde, s. f., treuil.
  • guindee, s. f., support.
  • guindelle, s. f., sorte de bateau.
  • guindent, s. m., treuil, machine pour hisser les fardeaux.
  • guinder, v. a., hisser à l’aide d’un treuil.
  • guinderesse, adj. f., qui sert à hisser.
  • guindole, s. f., petite cerise noire ‖ jujube.
  • guindolier, s. m., arbre qui produit des guindoles ‖ jujubier.
  • guingant (de), loc., de travers.
  • guinleche, s. m., valet de marchand de vin, crieur de vin.
  • guinlechier, s. m., valet de marchand de vin, crieur de vin.
  • guinsal, s. m., corde, lien.
  • guinte, s. f., voile, capuchon.
  • guion, s. m., guide.
  • guionage, s. m., action de conduire ‖ guide, conducteur ‖ droit payé par les marchands ou les voyageurs pour avoir sauf-conduit du seigneur dont ils traversaient la terre ‖ sauf-conduit.
  • guionier, s. m., guide, conducteur.
  • guipé, p. pas., brodé, orné de cette sorte de dentelle à cortisane dont le relief est formé de fil d’or et de soie.
  • guippon, s. m., goupillon.
  • guiremelle, s. f., sorte de bière.
  • guirlandelette, s. f., petite guirlande.
  • guisandrie, s. f., escroquerie.
  • guisarme, s. f., arme d’hast, au fer tranchant, long et courbé, terminé par une pointe droite.
  • guisarmer, v. a., armer d’une guisarme.
  • guisarmier, s. m., homme de guerre armé d’une guisarme, et combattant à pied.
  • guiscart, adj., fin, rusé, astucieux, avisé.
  • guische, s. f., mauvais traitement.
  • guischer, v. n., glisser vivement comme une anguille qui s’échappe des mains de celui qui la tient.
  • guiscos, adj., rusé, mauvais, méchant.
  • guiseler, v. a., mettre en liberté sous caution.
  • guiser (se), v. réfl., se déguiser.
  • guiste, s. f., sorte de mesure.
  • guiterne, s. f., instrument à cordes pincées dérivé de la cithare et de la rote.
  • guiterneau, s. m., dim. de guiterne.
  • guiterner, v. n., jouer de la guiterne ‖ v. a., fig., torturer.
  • guiterneur, s. m., joueur de guiterne.
  • guiterneus, s. m., joueur de guiterne.
  • guiternier, s. m., joueur de guiterne.
  • guiton, s. m., page, valet.
  • * guivrel, s. m., petite vipère.
  • guleus, adj., glouton.
  • guloie, s. f., collerette, gorgerin.
  • gulosité, s. f., gourmandise, gloutonnerie.
  • gurgite, s. f., canal.
  • gurgulacion, s. f., gargouillement.
  • gurgulion, s. m., charançon.
  • guter, s. m., évier.
  • gutier, v. a., laver à la gutte.
  • gutte, s. f., ambre.
  • guttule, s. f., petite goutte.
  • guttur, s. m., gosier.
  • guvet, s. m., chat-huant.
  • guvette, s. f., chat-huant.
  • guyer, s. m., gruau, fleur de farine.