Lexique de l’ancien français/31

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
de pataflerie à plaidoieresse


  • pataflerie, s. f., folie, sottise.
  • patain, s. m., petite pièce de monnaie.
  • patard, s. m., petite pièce de monnaie.
  • patarin, s. m., hérétiques qui ne récitaient pas d’autre prière que l’oraison dominicale et qui croyaient que l’homme et le monde visible avaient été créés par le démon.
  • pateler, v. n., gazouiller, pousser ses premiers cris, en parlant d’un oiseau.
  • patelette, s. f., dim. de patte, morceau de métal pointu d’un bout et plat de l’autre ‖ dim. de patte, bande d’étoffe ‖ fronteau, partie de la têtière d’une bride.
  • patelin, s. m., langage de Patelin, baragouin.
  • pateliné, p. pas., fait à l’instar de la farce de Patelin.
  • patelineux, adj., patelin.
  • patelinois, adj., de la nature du patelin, du baragouin.
  • patene, s. f., lame.
  • patenelle, s. f., dim. de patène.
  • patenostrage, s. m., collectif de patenôtre.
  • patenostrer, v. n., débiter des patenôtres.
  • patenostrerie, s. f., fabrication de chapelets.
  • * patenostriere, s. f., diseuse de patenôtres.
  • 1. patent, adj., largement ouvert.
  • 2. patent, s. m., lettre patente.
  • pateor, s. m., celui qui tient des assemblées illicites et donne à jouer à des jeux défendus.
  • paterliquer, v. n., avoir des manières paternelles.
  • paternage, s. m., patrimoine.
  • 1. paterne, adj., paternel ‖ de Dieu, père des hommes.
  • 2. paterne, s. f., affection paternelle, sentiments paternels, qualité de père ‖ père, en parlant de Dieu.
  • paternité, s. f., patronage.
  • patessouer, s. m., pâtissier.
  • 1. patet, adj., renommé, distingué.
  • 2. patet, adj., qui fait lentement et mollement, tâtillon.
  • 1. patible, s. m., gibet.
  • 2. patible, adj., sensible ‖ supportable.
  • patibulaire, s. m., gibet.
  • patibule, s. m., gibet.
  • patibuler, v. a., pendre.
  • patibuleur, s. m., bourreau.
  • patic patac, loc., patati patata.
  • paticle, s. m., joie bruyante.
  • patientie, s. f., patience, sorte de plante.
  • 1. patin, s. m., morceau d’étoffe.
  • 2. patin, s. m., stylobate.
  • patine, s. f., cuisine.
  • patinerie, s. f., fabrique de patins, de souliers à semelle épaisse.
  • patinet, s. f., dim. de patin, soulier à semelle épaisse.
  • patinier, s. m., fabricant de patins, de souliers à semelle épaisse.
  • patinous, adj., souffre-douleur.
  • patissement, s. m., tourment, peine.
  • patoier, v. a., tenir dans la main, manier ‖ fouler des pattes, piétiner ‖ agiter (ses pattes) ‖ v. n., agiter ses pattes, ses pieds.
  • patois, s. m., langage propre à un pays, à une race d’hommes, à une espèce d’animaux ‖ en son patois, à sa façon ‖ localité, village.
  • patoueil, s. m., mare, bourbier.
  • patouillart, adj., qui marche dans un bourbier.
  • patouillas, s. m., bourbier.
  • patouille, s. f., écouvillon.
  • patrat, adj ; pere patrat, chef des féciaux.
  • patration, s. f., convention, acte ‖ perpétration.
  • patrelie, s. f., nom d’une prière.
  • patrenomique, s. m., nom patronymique.
  • patrer, v. n., accomplir les cérémonies religieuses qui accompagnaient chez les Romains la conclusion de la paix ou la déclaration de la guerre.
  • patres, s. m. pl., chapelet ‖ grains de chapelet.
  • patriable, adj., de la patrie.
  • patriacle, s. m., patriarche.
  • patrial, adj., de la patrie ‖ patriotique.
  • patriarchalité, s. f., dignité de patriarche.
  • patriarché, s. f., patriarchat.
  • patriarchece, s. f., femme du patriarche.
  • patriarchee, s. f., patriarchat.
  • patriarchié, s. m., patriarchat.
  • patrimeuse, s. f., mine et langage de marmotteur de patenôtres, de cagot, de chafouin.
  • patrimonaire, adj., patrimonial.
  • patrimonairement, adv., patrimonialement.
  • patrimonieux, adj., patrimonial.
  • patrineus, adj., paternel.
  • patriot, adj., de la patrie ‖ s. m., compatriote.
  • patriote, s. m., compatriote.
  • patrocine, s. m., défense, secours.
  • patrocinement, s. m., protection.
  • patrociner, v. n., exercer le métier d’avocat, plaider ‖ v. a., dire dans une plaidoierie ‖ défendre.
  • patrocineur, s. m., défenseur.
  • patrocinien, adj., qui appartient à l’état d’avocat.
  • patroner, v. a., exécuter d’après un patron déterminé, modeler, dessiner ‖ v. réfl., avoir son modèle.
  • patronique, adj., paternel.
  • patroniser, v. a., conduire (un vaisseau) en qualité de patron.
  • 1. patrouillement, s. m., action de patrouiller, de patauger ‖ action de barbouiller.
  • 2. patrouillement, s. m., action de nettoyer avec l’écouvillon.
  • patroullart, s. m., baragouin.
  • patté, adj., pattu ‖ qui a une large base ‖ T. de blason, se dit des croix dont les extrémités s’élargissent en forme de patte ouverte.
  • 1. patu, adj., qui a une patte, un pied.
  • 2. patu, s. m., cour, préau.
  • patz, s. m., sorte de petite monnaie de la Suisse.
  • paubort, s. m., palissade.
  • paubourde, s. f., béquille ‖ civière servant à porter les images des saints dans les processions.
  • pauc, adj., petit.
  • paucel, s. m., chicorée.
  • pauchon, s. m., pieu ‖ branche ou perche courbée qu’on retenait, par un lien, par une corde, pour en former un piège et qu’on relevait quand le gibier avait le cou passé dans la corde ‖ instrument propre à la pêche.
  • pauchot, s. m., pieu.
  • paucque, s. f., sorte de poisson.
  • paufer, s. m., levier ‖ pioche.
  • paufis, s. m., pieu ‖ palissade.
  • pauforc, s. m., bâton fourchu.
  • pauforche, s. f., bâton fourchu.
  • paufrier, s. m., sorte de vaisseau vénitien.
  • paumage, s. m., enchère.
  • paumaiere, s. f., coup de la paume de la main.
  • 1. paumaire, adj., digne des palmes, illustre.
  • 2. paumaire, adj., qui appartient à la paume de la main.
  • paumant, s. m., enchérisseur.
  • 1. paume, s. f. ; battre ses paumes, frapper dans ses mains en signe d’affliction ‖ a paumes, les mains contre terre ‖ vendre de poing en paume, vendre en frappant dans la main, vendre dans toutes les règles ‖ frapper en paume, assaillir par surprise ‖ coup dans la main ‖ mesure de dimension ‖ coupe oblique que l’on fait au bout d’un chevron ou d’une panne pour les joindre à d’autres.
  • 2. paume, s. m., dais.
  • 3. paume, s. m., palmier ‖ le jour des paumes, le jour des Rameaux ‖ pèlerinage.
  • paume Dieu, s. f., ricin commun.
  • paumee, s. f., coup donné avec la paume de la main ‖ enchère, surenchère exprimée par une poignée de main ‖ marché conclu à la suite d’une enchère ‖ main ‖ main pleine ‖ longueur de la paume de la main.
  • 1. paumele, s. f., férule, genre de plantes ombellifères ‖ férule, petite palette de bois ou de cuivre avec laquelle on frappe les écoliers dans la main.
  • 2. paumele, s. f., paume de la main ‖ syn. de paumee, ce que la main peut contenir ‖ jeu de main chaude.
  • 3. paumele, s. f., T. de serrurerie, tige de fer plate qui se cloue sur du bois ‖ ridelle.
  • paumeler, v. a., filer au moyen de la paumelle.
  • paumelier, s. m., plante qui produit la paumele, ou férule.
  • paumement, s. m., action de recevoir l’hostie.
  • paumer, v. a., brandir ‖ toucher de la main ‖ vendre à l’enchère ‖ p. pas., ouvert, en parlant de la main ‖ en parlant du bois du cerf, qui représente la paume d’une main.
  • paumeree, s. f., hôtellerie pour les pèlerins.
  • 1. paumet, s. m., longueur de la paume de la main.
  • 2. paumet, s. m., sorte d’étoffe.
  • paumeter, v. n., tomber sur les mains.
  • paumeton, s. m., paume, dedans de la main ‖ cheoir a paumetons, tomber sur les mains.
  • paumiant, adj., qui prend un héritage à rente, en frappant dans la main du bailleur.
  • 1. paumier, adj., T. de coutume, heritage paumier, héritage pris à rente ‖ vallet paumier, servant d’un jeu de paume.
  • 2. paumier, adj., qui a rapport aux palmes, qui porte des palmes ‖ s. m., pèlerin qui rapporte des palmes de Jéricho, pèlerin en général ‖ palmier.
  • 3. paumier, s. m., férule avec laquelle on frappe dans la paume de la main.
  • paumoier, v. a., tenir à pleines mains, manier, brandir, agiter ‖ battre ‖ v. n., tomber sur les mains ‖ conclure une trêve en frappant dans la main ‖ v. réfl. et n., se tordre les mains en signe de douleur ‖ s. m., action de conclure un marché en frappant dans la main.
  • paumole, s. f., paumelle, espèce d’orge.
  • paumon, s. m., maladie des chevaux blessés aux rognons.
  • 1. paupier, s. m., paupière.
  • 2. paupier, s. m., paupiettes, papiers enveloppant un gibier lardé et farci.
  • paupieüre, s. f., ensemble des paupières.
  • pausee, s. f., pause.
  • pauser (se), v. réfl., faire une pause.
  • 1. paute, s. f., fange.
  • 2. paute, s. f., cosse, enveloppe de graines.
  • pautonaille, s. f., valetaille.
  • pautonerie, s. f., qualité du pautonier, coquinerie, méchanceté, vie déréglée.
  • pautonier, s. m., valet ‖ coquin, scélérat ‖ homme dur, méchant, homme sans aveu, souteneur de tripot, de taverne, de mauvais lieu, homme ignoble par ses mœurs, par ses manières, par son extérieur ‖ adj., méchant, insolent, drôle, lâche.
  • pautoniere, s. f., prostituée.
  • pautonniere, s. f., bourse.
  • paux, s. m., port.
  • pavage, s. m., péage levé pour l’entretien du pavé et des chaussées.
  • pavageur, s. m., celui qui lève l’impôt appelé pavage.
  • pavail, s. m., pavois, bouclier.
  • pavaille, s. f., toile pour tentes ou pavillons.
  • pavaisme, s. f., grand bouclier.
  • pavande, s. f., grand bouclier.
  • * pavanier, s. m., celui qui danse la pavane.
  • pavaricie, s. f., orgelet.
  • pavart, s. m., grand bouclier de forme ovale ou quadrangulaire, porté par les fantassins, plus particulièrement par les arbalétriers.
  • pavat, s. m., pavois.
  • pavee, s. f., pavé.
  • paveïs, s. m., pavé.
  • pavement, s. m., salle pavée ‖ pavé.
  • pavementer, v. a., paver.
  • pavementeur, s. m., paveur.
  • paverie, s. f., pavage.
  • pavesche, s. f., pavois.
  • paveüre, s. f., pavé.
  • pavier, s. m., pavois.
  • paviere, s. f., pavois.
  • paviet, s. m., pavois.
  • pavillee, s. f., petit lys jaune.
  • 1. pavillon, s. m., sorte de monnaie.
  • 2. pavillon, s. m., tonnelle, filet à perdrix.
  • pavinois, adj., de Pavie.
  • paviois, adj., de Pavie.
  • pavisseur, s. m., faiseur de pavois.
  • pavois, adj., de Pavie.
  • pavoiseur, s. m., soldat armé d’un pavois.
  • pavoiseux, s. m., syn. de pavoiseur.
  • pavoisien, s. m., syn. de pavoiseur.
  • 1. pavoisier, s. m., syn. de pavoiseur.
  • 2. pavoisier (se), v. réfl., se protéger, se défendre à l’aide du pavois ‖ p. pas., muni d’un pavois, couvert d’un bouclier, protégé par une pavesade.
  • pavoison, s. m., pavois.
  • pavoler, v. n., flotter au vent.
  • pavotte, s. f., pavot.
  • paweilhar, s. m., registre contenant les anciens monuments du droit public liégeois.
  • paxhenable, adj., où l’on peut faire paître.
  • payen, adj., de paille.
  • payette, s. f., sorte de vêtement.
  • paymestre, s. m., payeur général.
  • peageau, adj., sujet au péage.
  • peageor, s. m., péager, proposé au péage ‖ tributaire.
  • peagereç, adj., sujet à certains droits de péage.
  • peagerie, s. f., territoire dans les limites duquel se lève un péage, bureau où il se paie.
  • peagier, v. a., soumettre au péage ‖ v. réfl., payer le droit de péage.
  • peanite, s. f., sorte de pierre précieuse.
  • peason, s. f., terrain vague dans une ville, un village.
  • peaucel, s. m., petite peau.
  • peaucele, s. f., petite peau.
  • peaucelette, s. f., petite peau.
  • peaucelier, s. m., peaussier.
  • peauceliere, s. f., peaussière.
  • peaucelu, adj., qui n’a que la peau sur les os ‖ qui n’est que peau.
  • peaussu, adj., qui n’est que peau.
  • peautraille, s. f., canaille, populace ‖ adj., de canaille, de valetaille.
  • peautraillerie, s. f., métal de mauvaise qualité.
  • 1. peautre, s. m. et f., gouvernail.
  • 2. peautre, s. m., balle du grain ‖ paillasse, grabat ‖ envoyer au peautre, chasser quelqu’un, l’envoyer promener, le renvoyer dans son taudis ‖ au peautre, au diable.
  • 3. peautre, s. m., espèce de métal, étain ‖ vase d’étain ‖ espèce de fard.
  • peautrer, v. a., fouler aux pieds ‖ v. n., avoir un commerce indigne.
  • peautrier, s. m., batteur de peautre, d’étain.
  • 1. pec, s. m., pieu ‖ se tenir au pec, se rengorger, se tenir sur son quant à soi.
  • 2. pec, s. m., compassion, émotion.
  • peccat, s. m., péché.
  • peccatile, s. m., peccadille.
  • peccator, s. m., pécheur.
  • peccatrice, adj. et s. f., pécheresse.
  • peceïs, s. m., épave.
  • peceoir, v. a., briser ‖ v. n., se briser.
  • peceor, s. m., briseur, destructeur.
  • peceüre, s. f., action de mettre en pièces, de briser.
  • pechable, adj. et s., pécheur, coupable, misérable, malheureux.
  • pechant, adj., qui a trait au péché.
  • pecheant, s. m., pécheur.
  • pecheris, adj. et s. f., pécheresse.
  • pecier, v. a., mettre en pièces ‖ rapiécer ‖ v. n., se briser.
  • peçoi, s. m., action de mettre en pièces ‖ droit de bris, droit sur les vaisseaux qui se brisent ou qui échouent ‖ épave.
  • peçoieïs, s. m., action de mettre en pièces, de briser.
  • peçoiement, s. m., action de briser, dépècement, bris, effraction.
  • peçoier, v. a., mettre en pièce, dépecer, briser ‖ ruiner, ravager ‖ v. n., se briser, se rompre.
  • pecol, s. m., pied ou quenouille de lit ‖ pied de fauteuil, de chaise ‖ manche de faux ‖ pédicule ou pétiole d’une feuille ‖ queue d’un fruit ‖ portion de terre. Cf. Quepol.
  • pecoral, s. m., ouaille.
  • pecoros, adj., bête, stupide.
  • peçot, s. m., pièce, morceau.
  • pecoust, s. m., sorte d’impôt.
  • pecque, s. f., sorte de jeu.
  • pectoral, adj., qui vient du cœur.
  • pecude, s. f., bétail.
  • peculaire, adj., de péculat.
  • peculiaire, adj., particulier.
  • peculier, adj., particulier.
  • peculierement, adv., particulièrement.
  • pecunaille, s. f., argent, richesse.
  • pecune, s. f., argent monnayé.
  • pecuniative, s. f., art de gagner de l’argent.
  • pecuniel, adj., pécuniaire.
  • pecuniellement, adv., d’une manière pécuniaire.
  • pecunieux, adj., riche.
  • pedagoge, s. m., école.
  • pedagogien, s. m., pédagogue.
  • pedagogisme, s. m., système des pédagogues.
  • pedament, s. m., pédicelle.
  • pedamment, adv., en pédant.
  • pedanee, adj. ; juges pedanees, juges qui rendaient leurs jugements debout et sans avoir de siège d’audience particulier.
  • pedanent, adj., syn. de pedanee.
  • pederon, s. m., acanthe.
  • pederotte, s. f., opale.
  • pedescaux, adj. et s. m., qui va nu pieds.
  • pediculous, adj., pouilleux.
  • pedieux, s. m., second muscle extenseur du pied.
  • pedisseque, s. m. et f., serviteur, servante qui suit à pied.
  • pedissequement, adv., à pied.
  • pedistre, s. m., serviteur, domestique.
  • pedoire, s. m., sorte de pierre précieuse. Cf. Pederotte.
  • pedot, s. m., pilote.
  • peester, v. n., se traîner à terre.
  • * peestre, adj., qui va à pied.
  • peestrement, adv., à pied.
  • pege, s. f., poix ‖ arbre dont on extrait la poix ‖ mesure pour la poix.
  • pegeor, s. m., fabricant de poix.
  • pegié, adj., enduit de poix.
  • pegnel, s. m., pointes de fer aiguës mises au collier des chiens.
  • pegouse, s. f., sorte de sole.
  • pehoulle, s. f., charbon de terre.
  • peignate, s. f., marmite, chaudière, casserole ‖ pot à feu.
  • * peigne, s. m., métacarpe.
  • peignechat, adj., qui peigne un chat.
  • peigneor, s. m., fabricant de peignes ‖ coiffeur ‖ peigne.
  • peignere, s. f., étui qui renfermait les peignes, rasoirs, ciseaux, miroirs et autres objets de toilette.
  • peigneresse, s. f., celle qui peigne la laine, le chanvre, le lin.
  • 1. peignier, v. a., donner une peignée, s’acharner.
  • 2. peignier, s. m., peigneur.
  • peignoir, s. m., étui à peignes.
  • peignor, s. m., peintre.
  • peille, s. f., pièce, morceau.
  • peindre, s. m., action de peindre, peinture.
  • peint, adj., feint, faux ‖ s. m., peinture.
  • peinterie, s. f., peinture.
  • peintor, s. m., peintre.
  • peintrerie, s. f., peinture, art du peintre.
  • peintresse, s. f., femme peintre.
  • peintrie, s. f., peinture.
  • peinturage, s. m., peinture.
  • peinture, s. f., discours trompeur, illusoire ‖ fausse apparence.
  • peinturer, v. a., peindre ‖ p. pas., fig., orné.
  • peinturerie, s. f., peinture.
  • peinturier, s. m., peintre.
  • peior, adj., pire, plus mauvais, plus méchant ‖ moindre ‖ avoir le peior, avoir de peior, avoir le dessous, être vaincu.
  • peiregade, s. f., sorte de jeu.
  • peis, s. m., sorte de drap.
  • peisseïs, s. m., pré.
  • peissel, s. m., quenouille.
  • peitere, s. f., sorte de vase.
  • pejoration, s. f., empirement.
  • pek, s. m., mesure pour l’avoine, picotin.
  • pel, s. f., parchemin ‖ bref écrit sur du parchemin ‖ récit.
  • pelace, s. f., petite peau, écorce.
  • pelage, s. m., écorçage.
  • pelagre, s. m., mer, haute mer ‖ grande nappe d’eau, port.
  • pelaille, s. f., pellicule ‖ canaille.
  • pelain, s. m., pelage ‖ laine trop courte provenance de la peau d’un mouton qui a été tondu en été ‖ laine enlevée d’une bête morte ou détachée par la chaux ‖ chanvre nouvellement tillé ‖ demeurer en pelain, demeurer abandonné, tout nu ‖ mettre en pelain, peler, plumer ‖ caractère naturel ‖ mal pelain, situation embarrassante, périlleuse ‖ en tel pelain, de telle sorte ‖ l’eau de chaux qui sert à peler les cuirs.
  • pelaine, s. f., peau, fourrure.
  • pelarelle, s. f., pelade.
  • pelastre, s. f., peau employée pour la reliure.
  • pelate, s. f., fourrure.
  • pelauder, v. a., battre, rosser, étriller.
  • pelauderie, s. f., fragment de peau ‖ mauvais traitement.
  • 1. pelaut, adj., velu ‖ s. m., lièvre.
  • 2. pelaut, s. m., pelletier.
  • 1. pelé, s. m., chemin.
  • 2. pelé, adj., garni de poils.
  • pelee, s. f., marque que l’on fait en enlevant un morceau d’écorce.
  • peleïc, s. m., volée de coups.
  • 1. pelement, s. m., action d’épiler.
  • 2. pelement, s. m., action de peler, décortication.
  • 1. peler, v. a., appeler.
  • 2. peler, v. a., épiler.
  • 3. peler, v. a., écorcer ‖ vanner ‖ fig., écorcher, dépouiller ‖ mettre à nu ‖ peler la chastaigne a quelqu’un, lui en faire accroire ‖ p. pas., dont l’empreinte est effacée.
  • pelerin, adj., de pèlerin, étranger.
  • pelerinal, adj., de pèlerin.
  • pelerinant, s. m., pèlerinage.
  • pelerinement, s. m., pèlerinage.
  • peleriner, v. a., aller en pèlerinage, voyager.
  • pelestre, s. f., serpolet.
  • pelet, s. m., dim. de poil ‖ la vingt-quatrième partie d’une prime, laquelle est la vingt-quatrième partie d’un grain ‖ un rien, une misère.
  • pelete, s. f., petite peau, pellicule, épiderme ‖ prépuce.
  • peleteret, s. m., dim. de pelletier.
  • peleterie, s. f., mystification.
  • peleteuverie, s. f., métier de pelletier.
  • * peletre, s. m., pyrèthre.
  • peleture, s. f., peau.
  • peleur, s. m., celui qui pèle.
  • 1. peleüre, s. f., fourrure, toison ‖ dépouille.
  • 2. peleüre, s. f., égratignure, écorchure.
  • peleus, adj., garni de poils, velu ‖ chate peleuse, chenille ‖ à poil long, en parlant d’étoffes ‖ s. m., satyre, grand singe anthropomorphe.
  • 1. peleux, s. m., tête chauve pelée.
  • 2. peleux, s. m., V. Pleux.
  • pelfir, v. a., piller.
  • 1. pelfre, s. f., dépouille, friperie, habits de friperie.
  • 2. pelfre, adj., errant.
  • pelfrer, v. a., dérober.
  • pelfrerie, s. f., friperie.
  • pelfrier, s. m., fripier.
  • pelfriere, s. f., fripière.
  • pelication, s. f., dépilatoire.
  • pelice, s. f., peau, corps.
  • pelicette, s. f., petite pelisse.
  • 1. pelicier, v. a., arracher la peau à, écorcher, peler ‖ dépouiller, dérober ‖ p. pas., fig., dépouillé, mangé.
  • 2. pelicier, v. a., débarrasser des poils.
  • 3. pelicier, s. m., pelletier.
  • peliçon, s. m., pelisse.
  • peliçonel, s. m., petite pelisse.
  • peliçonet, s. m., petite pelisse.
  • peliçonier, s. m., fabricant de pelisses.
  • pelis, adj., se dit de la laine de qualité inférieure trop courte pour être utilement employée ou tirée des peaux de moutons tués ‖ s. m., laine de qualité inférieure trop courte pour être utilement employée ou tirée des peaux de moutons tués.
  • pelixe, s. f., perdrix.
  • pellant, s. m., sorte de peau.
  • pelle, s. f., pelleterie.
  • pellebosse, s. f., chasse-bosse.
  • pelle et mesle, loc., pêle-mêle.
  • pellefede, s. f., sorte de raisin.
  • pellemeslange, s. m., pêle-mêle, mélange confus.
  • pellemesler, v. a., mêler, mélanger, troubler, confondre.
  • pelleur, s. m., ouvrier qui manie la pelle.
  • pellier, s. m., fabricant de pelles.
  • pelluette, s. f., sorte de plante, piloselle.
  • pelon, s. m., enveloppe épineuse de la châtaigne.
  • pelorce, s. m., corde pour le halage des vaisseaux.
  • pelot, s. m., pilon.
  • 1. pelote, s. f., petite peau.
  • 2. pelote, s. f., sorte de question, peut-être celle que l’on donnait en garrottant le patient avec des cordes jusqu’à les faire pénétrer dans les chairs ‖ droit payé par les nouveaux mariés.
  • peloter, v. a., ballotter, disputer ‖ répéter ‖ frapper ‖ v. n., applaudir ‖ p. pas., enveloppé.
  • peloterie, s. f., fil en pelote.
  • pelotier, s. m., fabricant de pelotes.
  • peloton, s. m., boule ‖ cocon du ver à soie.
  • pelottoir, s. m., dévidoir.
  • pelousette, s. f., piloselle.
  • peluc, s. m., balle du blé, ce qui reste du grain après qu’il a été vanné ‖ butin.
  • peluchage, s. m., épluchage.
  • pelucheresse, s. f., éplucheuse.
  • pelucherie, s. f., redevance en peaux.
  • peluchier, v. a., éplucher, nettoyer ‖ becqueter, picoter.
  • peluchine, s. f., moucheture.
  • peluchu, adj., qui est en petites touffes.
  • peluchure, s. f., épluchure.
  • pelueté, s. f., qualité de ce qui est velu.
  • peluette, s. f., piloselle.
  • penable, adj., qui sait supporter, endurci ‖ pénible, difficile à supporter.
  • penade, s. f., saut, ruade, cabriole d’un cheval, voltige.
  • penader, v. n., sauter, ruer, voltiger ‖ avoir une tenue et des manières de coquette ‖ v. réfl., sautiller, gambader ‖ v. a., faire voltiger un cheval.
  • penaillerie, s. f., baillon.
  • 1. penal, s. m., sorte de mesure équivalent au bichet, et représentant dans quelques pays, tels que le Barrois, le poids de cent livres.
  • 2. penal, adj., où l’on peine, où l’on expie ‖ qui porte peine.
  • penancherie, s. f., bail à cheptel.
  • penanchier, s. m., métayer.
  • penardeau, s. m., petit coutelas.
  • 1. penart, s. m., coutelas, espèce de grand couteau à deux tranchants ou taillants, sorte de poignard.
  • 2. penart, s. m., carpe mâle.
  • 1. penchon, s. m., poids, fardeau.
  • 2. penchon, s. m., l’endroit où l’eau d’un moulin s’écoule et est arrêtée par une écluse.
  • penchotter (se), v. réfl., osciller.
  • pendage, s. m., action de pendre.
  • pendaille, s. f., canaille digne d’être pendue.
  • pendance, s. f., pente.
  • pendant, adj., qui est, qui va en pente ‖ auquel une chose pend, est suspendue, se disait particulièrement des lettres scellées ‖ fig., comme suspendu ‖ qui se passe, en parlant du temps ‖ adv., pendant ce temps, en attendant ‖ s. m., pente, penchant, coteau, colline ‖ tout ce qui sert à pendre, chaîne ‖ agrès d’un vaisseau ‖ T. de droit, en pendant, en suspens.
  • pendardeau, s. m., petit pendard.
  • pendart, s. m., celui qui pend, bourreau.
  • pendee, s. f., appentis.
  • pendeïs, adj., pendant ‖ s. m., appentis.
  • pendeler, v. n., pendiller ‖ v. a., pendre accrocher.
  • pendeloche, s. f., objet qui pend.
  • pendement, s. m., action de pendre ‖ penture.
  • pendeor, s. m., homme chargé d’accrocher les draps aux traverses sur lesquelles on plaçait les étoffes qui devaient être visitées ‖ bourreau.
  • pendereau, s. m., syn. de pendart.
  • pendereç, adj., qui sert à pendre.
  • penderi, nom de lieu imaginaire désignant la potence.
  • pendiculation, s. f., action de s’étirer.
  • pendier, v. n., pendre.
  • pendillant, adj., pendant.
  • pendillel, s. m., loque qui pend.
  • pendilloche, s. f., syn. de pendeloche.
  • pendilloire, s. f., balançoire.
  • pendisel, s. m., ornement pendant.
  • pendoil, s. m., objet qui sert à suspendre.
  • pendoille, s. f., objet qui sert à suspendre.
  • pendoir, s. m., ce qui sert à suspendre ‖ particulièrement, perche où l’on étend le linge afin de le faire sécher, séchoir ‖ ce qui sert à suspendre les clefs ‖ partie du baudrier qui soutient l’épée ‖ crémaillère ‖ gros cordage.
  • pendoisier, v. n., pendre.
  • pendoreille, s. m., pendant d’oreille.
  • pendre, v. n., dépendre ‖ être en suspens ‖ pencher ‖ faire saillie, empiéter ‖ p. pas., enchâssé.
  • penduaille, s. f., gent pendable.
  • pendue, s. f., considération.
  • pené, adj., mis sous pêne, verrouillé.
  • peneance, s. f., pénitence, peine, punition.
  • peneanceresse, s. f., pénitente.
  • peneancerie, s. f., pénitancerie.
  • 1. peneancier, s. m., pénitencier, officier de la cour papale ‖ confesseur ‖ celui qui fait pénitence, pénitent ‖ flagellant.
  • 2. peneancier, adj., de pénitence.
  • peneanciere, s. f., pénitente.
  • peneant, s. m., pénitent ‖ adj., en parlant de choses, de pénitent.
  • peneante, s. f., pénitente.
  • peneau, adj., qui porte des habits déchirés.
  • peneor, s. m., homme de peine, homme occupé de travaux pénibles, portefaix.
  • pener, v. a., faire souffrir, malmener, tourmenter ‖ gagner péniblement ‖ v. réfl., se mettre en peine, s’efforcer ‖ v. n., être à l’agonie.
  • penetranment, adv., en pénétrant jusqu’au fond.
  • penetrateur, adj., qui pénètre.
  • penetratif, adj., pénétrant.
  • penetrativement, adv., d’une manière pénétrante.
  • peneul, s. m., sorte de mesure équivalant au bichet et représentant dans quelques pays, comme le Barrois, le poids de cent livres.
  • peneur, s. f., peine.
  • penevos, adj., pénible, douloureux ‖ la penevose semaine, la semaine sainte.
  • penible, adj., en parlant de personnes, dur à la peine, infatigable.
  • penibleté, s. f., caractère de ce qui cause de la peine.
  • penidial, adj., de la nature du pénide.
  • penidoin, s. m., pénide, sucre tors.
  • penif, adj., dur à la peine, infatigable ‖ pénible.
  • penilice, adj., rapproché du pénil.
  • 1. penille, s. f., pénil.
  • 2. penille, adj., pénible.
  • 1. penillier, s. m., pénil.
  • 2. penillier, adj., qui appartient au pénil, du pénil.
  • penilliere, s. f., pénil ‖ vêtement qui couvre le pénil.
  • penin, adj., punique, carthaginois.
  • peninsulaire, s. m., habitant d’une péninsule.
  • penitablement, adv., de pénitent, en faisant pénitence.
  • penitant, s. m., châtiment.
  • penitencial, adj., de pénitence.
  • 1. penitencier, s. m., pénitent.
  • 2. * penitencier, v. a., punir en infligeant une pénitence.
  • penitencieux, adj., repentant.
  • penitude, s. f., repentir.
  • pennallye, s. f., oripeaux, haillons.
  • pennart, s. m., T. d’armoiries, vol.
  • 1. penne, s. f., éminence, hauteur ‖ arête, pointe ‖ bout ‖ voler de penne en penne, s’élever, faire fortune.
  • 2. penne, s. f., plume, aile ‖ T. d’armoiries, penne sans fin, sorte de bague ‖ perdre plumes et pennes, être complètement ruiné ‖ plume pour écrire ‖ nageoire de poisson ‖ pied palmé.
  • penné, adj., qui a des plumes, des ailes.
  • penner, v. a., empenner.
  • penneret, s. m., bannière.
  • penneté, adj., qui a des plumes, des ailes.
  • 1. pennette, s. f., dim. de penne, éminence, hauteur.
  • 2. pennette, s. f., dim. de penne, plume.
  • penneüre, s. f., l’ensemble des plumes d’un trait empenné.
  • 1. pennon, s. m., sommet.
  • 2. pennon, s. m., plume dont on garnit les flèches, empennage.
  • pennu, adj., fourré, garni de fourrures.
  • penoir, v. a., expier, porter la peine de.
  • penon, s. m., espèce de bannière à longue queue que le chevalier attachait à sa lance ou à son enseigne ‖ drapeau, étendard, enseigne en général ‖ atraire a son penon, mettre de son parti, attirer de son côté ‖ pièce de drap tendue en deux, taillée à la manière des banderoles, qu’on mettait aux girouettes des maisons, des tours et au haut des tentes ‖ quartier d’une ville.
  • penonage, s. m., quartier d’un ville.
  • penoncel, s. m., dim. de penon ‖ écusson que l’on mettait aux portes des maisons qui étaient en sauvegarde.
  • penonceller, v. n., publier un ban, en posant son penon ‖ v. a., défendre l’accès de.
  • penoncier, s. m., celui qui porte un penon.
  • penonier, adj., garni d’un penon ‖ s. m., celui qui porte un penon.
  • penos, adj., pénible, douloureux ‖ triste, penaud ‖ la penose semaine, la semaine sainte ‖ faire la penose semaine, passer des jours pénibles.
  • penosement, adv., avec peine ‖ d’une manière penaude.
  • pens, s. m., pensée.
  • pensable, adj., pensif ‖ qu’on peut penser, imaginer.
  • pensacion, s. f., pensée.
  • pensage, s. m., pensée, délibération.
  • pensance, s. f., pensée.
  • pensanment, adv., en pensant, en réfléchissant.
  • pensant, adj., pensif.
  • pense, s. f., pensée.
  • 1. pensé, s. m., pensée.
  • 2. pensé, adj., réfléchi.
  • penseement, adv., en pensant, avec réflexion.
  • pensement, s. m., pensée, méditation ‖ air pensif.
  • penser, v. n., penser de, prendre soin de, soigner ‖ v. a., soigner, donner des soins à ‖ traiter avec égards ‖ repaître.
  • penseresse, s. f., celle qui pense.
  • penserous, adj., pensif, qui pense.
  • penseur, s. m., celui qui panse.
  • pensiere, s. f., pensée.
  • pensieument, adv., d’une manière pensive.
  • pensif, adj., qui pense.
  • * pensile, adj., pendu, suspendu.
  • pension, s. f., location, loyer ‖ paiement.
  • pensionnaire, s. m., mercenaire, sorte de garde du roi ‖ nom des fonctionnaires de l’échevinage dans certaines villes de Flandre, Dunkerque, Furnes, Bergues, etc ‖ commensal.
  • pensionnataire, s. m., fonctionnaire de l’échevinage.
  • pensionnier, s. m., celui qui touche une pension, pensionnaire ‖ commensal.
  • pensiveté, s. f., rêverie, tristesse.
  • pent, s. m., pantiere, grand filet.
  • pentacle, s. m., chandelier à cinq branches.
  • pentacol, s. m., bijou qui se pendait au cou.
  • pentafilon, s. m., quintefeuille.
  • pentaphylle, s. f., quintefeuille.
  • pente, s. f., penture ‖ bande pendue autour du ciel de lit ‖ chapelet ‖ pentes de rets, pantiere.
  • pentecouste, s. f., rideau piqué d’un berceau.
  • penteur, s. m., perche où l’on pend les draps pour les faire sécher ‖ T. de marine, cordage qui passe par le haut d’un mât de navire.
  • penthateucon, s. m., pentateuque.
  • pentie, s. f., repentir.
  • pentir, v. impers., me pentit de, je me repens de ‖ v. n., se repentir ‖ s. m., repentir.
  • pentlarron, s. m., celui qui pend les voleurs, bourreau.
  • pentoire, s. f., penture.
  • pentole, s. m., pot.
  • penurieux, adj., qui est dans la pénurie.
  • peon, s. m., soldat de pied, piéton, fantassin ‖ faire peon, faire tomber de cheval, mettre à pied.
  • peonaille, s. f., troupe de fantassins.
  • peonel, s. m., piéton, fantassin.
  • peonet, s. m., pion, T. du jeu des échecs.
  • 1. peonier, s. m., piéton, fantassin ‖ faire peonier, faire tomber de cheval, mettre à pied.
  • 2. peonier, adj., de piéton.
  • peperce, s. f., poivre.
  • pepier, v. n., avoir la pépie.
  • pepin, s. m., jardinier, jeune pommier.
  • pepine, s. f., jardinière.
  • pepinerie, s. f., pépinière.
  • pepinet, s. m., dim. de pépin.
  • pepineux, adj., à pépins.
  • pepinier, adj., qui contient des pépins, des semences.
  • peple, s. m., peplum.
  • pepon, s. m., melon.
  • pepré, adj., poivré.
  • peque, s. f., cavale, jument.
  • peragier, v. a., exécuter entièrement.
  • peragration, s. f., action de voyager.
  • perçable, adj., qui peut être percé, pénétré ‖ qui sert à percer ‖ qui peut percer, qui peut pénétrer.
  • perçage, s. m., droit qui se payait au seigneur pour la mise en perce d’un tonneau.
  • perce, s. f., ouverture faite en perçant.
  • perceau, s. m., nielle des blés, dite aussi passe-rose. Cf. Persel et Perselle.
  • percellé, adj., abattu.
  • percepain, s. m., perce-oreille.
  • percepoux, s. m., appellation injurieuse des tailleurs.
  • perceptible, adj., qui perçoit, qui voit ‖ perceptible de, capable de.
  • perception, s. f., action de recevoir.
  • percet, s. m., pêche qui ne quitte pas le noyau et qui est rougeâtre au dedans.
  • perceüe, s. f., recette.
  • perceur, s. m., celui qui perce.
  • perceüre, s. f., trou ‖ morceau percé.
  • percevable, adj., qui discerne.
  • percevance, s. f., action d’apercevoir, de voir, de reconnaître ‖ découverte ‖ sans percevance, sans être aperçu, sans crainte d’être aperçu ‖ par parcevance, de crainte d’être aperçu.
  • percevancier, s. m., celui qui est chargé de percevoir les revenus d’une terre.
  • percevant, adj., intelligent, avisé.
  • percevement, s. m., fait, d’être aperçu.
  • perceveur, s. m., celui qui perçoit les revenus d’une terre.
  • percevoir, v. réfl. et n., s’apercevoir.
  • perchant, s. m., perche pointue, gros bâton.
  • perchaulde, s. f., perche, poisson d’eau douce.
  • 1. perche, s. f., lieu où un oiseau se perche.
  • 2. perche, s. f., conseil de prudhomme.
  • 3. perche, s. f., petit soulier d’enfant.
  • perchee, s. f., réunion, groupe d’oiseaux perchés.
  • percheel, s. m., amende due au seigneur pour les bêtes prises en dommage.
  • perchele, s. f., mesure de terre.
  • percher, v. a., mesurer avec la perche ‖ pendre ‖ v. réfl., camper ‖ p. pas., échalassé.
  • perchet, s. m., dim. de perche.
  • 1. perchette, s. f., dim. de perche, sorte de poisson.
  • 2. perchette, s. f., dim. de perche, brin de bois ‖ perchis, bois de 12 à 15 ans.
  • percheur, s. m., ouvrier qui tire le drap à la perche, qui en tire le poil avec des chardons sur la perche.
  • percheux, adj., garni de perches.
  • perchevaul, s. m., percepteur.
  • perchiee, s. f., la mesure d’une perche servant à auner ‖ perche, mesure agraire.
  • perchier, s. m., marchand de perches en bois.
  • perchoi, s. m., clos de vigne.
  • perchot, s. m., longue perche.
  • percis, s. m., papier percé de trous très fins suivant un dessin qui y a été fait, pour le poncer sur une étoffe ou un autre papier.
  • perçoivre, v. a., percevoir, apercevoir, voir ‖ v. réfl., être aperçu ‖ p. pas., qui s’aperçoit ‖ clairvoyant.
  • perçotter, v. a., percer.
  • perçoyeur, s. m., perçoir.
  • percuidier, v. a., peser dans son esprit, réfléchir à.
  • percunctacion, s. f., recherche.
  • percuncter, v. a., interroger.
  • percus, p. pas., percé de part en part ‖ frappé.
  • percusement, adv., en coupant.
  • percusseur, s. m., celui qui frappe, meurtrier.
  • percussion, s. f., coup, action de frapper ‖ attaque d’apoplexie ‖ carnage ‖ tribulation.
  • percussir, v. a., frapper fortement ‖ percer.
  • percussure, s. f., coup qui entame.
  • percuteor, s. m., celui qui a l’habitude de frapper, de vexer les gens.
  • percuter, v. a., traverser en frappant, percer de part en part.
  • perdable, adj., où l’on se perd ‖ qui peut être perdu.
  • perdeisun, s. f., perte.
  • perdement, s. m., perte.
  • perdie, s. f., perte.
  • perdigoine, s. f., perdrigon, espèce de prune violette ou noire.
  • perdition, s. f., perte ‖ calamité ‖ prodigalité.
  • perdre, v. n., périr ‖ v. réfl., se perdre de telle chose, perdre telle chose ‖ v. a., perdre la ville, être banni ‖ p. pas., entraîné par quelque transport de douleur, d’amour ‖ œufs perdus, œufs brouillés ‖ dimanche perdu, dimanche de la Passion ‖ manches perdues, manches qui pendent par derrière.
  • perdrial, s. m., sorte de machine à lancer des pierres ‖ pierre placée à côté d’une borne comme témoin.
  • perdrielle, s. f., dim. de perdrix.
  • perdriet, s. m., perdreau.
  • perdriete, s. f., engin de guerre, syn. de perdrial.
  • perdrieur, s. m., chasseur aux perdrix.
  • 1. perdrieux, s. m., sorte d’oiseau.
  • 2. perdrieux, s. m., chasseur aux perdrix.
  • perdrigonnier, s. m., arbre qui produit le fruit appelé perdrigon.
  • perdrisel, s. m., perdreau ‖ sorte de canon.
  • perdriserie, s. f., chasse aux perdrix.
  • perdriseur, s. m., chasseur aux perdrix.
  • perdrisot, s. m., perdreau.
  • perduire, v. a., conduire jusqu’au terme.
  • pereal, adj., qui est du côté du père, paternel.
  • 1. perecide, adj., parricide.
  • 2. perecide, s. m., crime du parricide.
  • perefamille, s. m., père de famille.
  • peregrant, s. m., père du trisaïeul, quatrième aïeul.
  • peregrer, v. n., voyager.
  • peregrin, adj., voyageur, errant ‖ fig., étranger.
  • peregrinacion, s. f., pélerinage.
  • peregrinage, s. m., voyage en pays étranger.
  • peregrinal, adj., de pèlerin.
  • peregrinateur, s. m., voyageur.
  • peregrinité, s. f., action de voyager.
  • perempt, adj., périmé.
  • peremptoire, s. m., sommation péremptoire ‖ délais qui devaient être joints à chacune des criées après qu’elle avait été faite, et qui étaient de quinze jours suivant la coutume du Bourbonnais (Laurière).
  • peremptorie, s. f., sommation péremptoire.
  • peremptorier, v. a., vendre à l’enchère un bien servant de gage en spécifiant que le propriétaire du gage ne pourra le réclamer.
  • peremptoriser, v. a., débouter ‖ avec un nom de chose, vendre à l’enchère un bien servant de gage en spécifiant que le propriétaire du gage ne pourra le réclamer.
  • perenne, adj., qui dure toute l’année ‖ perpétuel.
  • perennel, adj., éternel, perpétuel.
  • perennelment, adv., à perpétuité.
  • perenniser, v. a., perpétuer.
  • perequant, s. m., celui qui répartit une imposition sur différentes personnes ‖ celui qui est chargé d’en recueillir les deniers.
  • perequateur, s. m., celui qui est chargé de faire une égale répartition des impôts.
  • perequé, s. m., homme soumis à une redevance égale à celle qui est payée par un autre.
  • perfectif, adj., parfait.
  • perfectional, adj., qui a rapport à la perfection.
  • perfectionellement, adv., dans la perfection.
  • perfidiation, s. f., accomplissement d’une perfidie.
  • perfigue, s. f., sorte de fruit, la poire prune.
  • perfiguier, s. m., arbre qui porte la perfigue.
  • perfluer, v. n., couler à travers.
  • perfoliate, s. f., sorte de plante, la perce-feuille.
  • perforatif, adj., qui transperce, qui sert à perforer.
  • perforatoire, s. m., instrument servant à perforer.
  • perfuge, s. m., transfuge.
  • perfumigation, s. f., action de parfumer.
  • perfus, adj., répandu.
  • perfusion, s. f., action de répandre, d’asperger, d’arroser, aspersion.
  • pergam, s. m., parchemin.
  • perger, v. n., continuer.
  • pergoline, s. f., sorte de garance.
  • perhore, s. m., horaire.
  • periapte, s. m., amulette suspendue au cou.
  • perice, s. f., science, art.
  • pericelide, s. f., sorte d’ornement.
  • periclimene, s. f., chèvrefeuille, sorte d’arbrisseau.
  • periclitant, p. prés., qui fait périr.
  • periclitation, s. f., ruine, perte ‖ naufrage.
  • pericliter, v. n., périr ‖ faire naufrage ‖ p. pas., qui a fait naufrage.
  • periculeur, s. m., procureur.
  • periculeux, adj., périlleux.
  • periculosité, s. f., danger.
  • 1. perier, s. m., poirier ‖ faire le perier, faire l’arbre fourchu, la tête en bas, les jambes en l’air.
  • 2. perier, s. m., gésier.
  • peril, s. m. ; a quelque peril que le blé se vendist, à tout hasard ‖ pouvoir.
  • perillable, adj., dangereux.
  • perillant, p. prés., qui est en danger.
  • perillement, s. m., péril, danger.
  • perillier, v. a., mettre en danger ‖ faire périr ‖ v. n., périr, faire naufrage.
  • perillir, v. n., faire naufrage.
  • perillos, adj., qui est à craindre, dont on doit se défier, en parlant de personnes.
  • perimal, adj., péremptoire.
  • perimer, v. a., détruire ‖ v. n., périr ‖ v. réfl., se tuer.
  • perimir, v. a., détruire.
  • peringal, adj., qui est à l’étranger, hors de sa résidence.
  • peringue, s. f., biset, petit pigeon sauvage de couleur bise ou noirâtre.
  • periodal, adj., périodique.
  • periphrase, s. f., paraphrase.
  • periphraser, v. a., paraphraser.
  • perir, v. a., faire périr, détruire ‖ v. réfl., faire naufrage ‖ v. n., manquer, ne pas se faire ‖ p. pas., qui a péri ‖ privé.
  • perissable, adj., qui fait périr ‖ où l’on peut périr.
  • perissance, s. f., mort, destruction.
  • perissement, s. m., action de périr.
  • perit, adj., habile.
  • peritement, adv., habilement.
  • peritie, s. f., habileté, science, art.
  • * peritre, s. m., pyrèthre.
  • perlerie, s. f., ornement de perles.
  • perleus, adj., perlé, garni de perles, riche en perles.
  • perlifiable, adj., qui mérite d’être orné de perles.
  • perlifier, v. a., orner de perles, orner en général.
  • perlisié, adj., orné de perles, orné en général ‖ fig., honoré.
  • perlon, s. m., espèce de poisson de mer, le rouget.
  • perlong, adj., très long.
  • perlustrer, v. a., parcourir, traverser.
  • permaindre, v. n. V. Parmaindre.
  • permanable, adj. V. Parmenable.
  • permisse, s. m., permission.
  • permissible, adj., qui peut être permis, autorisé.
  • permissif, adj., qui donne la permission.
  • permissivement, adv., en donnant la permission.
  • permutable, adj., qui peut être changé, changeant.
  • permutateur, s. m., celui qui fait un échange.
  • perne, s. f., jambon.
  • pernis, s. m., parpaing.
  • pernocter, v. n., passer la nuit.
  • peroracion, s. f., péroraison.
  • perpeire, s. f., espèce de sole.
  • perpendicle, adj., perpendiculaire ‖ s. m., perpendiculaire, niveau à pendule, à plomb.
  • perpendicule, s. m., fil qui tend en bas par le poids d’un plomb qu’on y attache ‖ ligne perpendiculaire ‖ zénith.
  • perpendiculeur, adj., perpendiculaire.
  • perpetrateur, s. m., celui qui perpètre.
  • perpetrer, v. a., s’attirer, gagner.
  • perpetreur, s. m., celui qui perpètre, qui accomplit, qui fait ou commet.
  • perpetu, adj., perpétuel.
  • perpetuable, adj., perpétuel.
  • perpetuablement, adv., à perpétuité.
  • perpetualité, s. f., perpétuité.
  • perpetuance, s. f., perpétuité.
  • perpetuant, adj., éternel.
  • perpetuauté, s. f., perpétuité.
  • perpetué, adj., perpétuel.
  • perpetueement, adv., perpétuellement.
  • perpetuement, adv., perpétuellement.
  • perpetuer, v. a., donner à perpétuité.
  • perpetuller, v. a., chatouiller.
  • perpetuon, s. m., prières, offices perpétuels pour les morts.
  • perpetuyser, v. a., perpétuer.
  • perpite, adj., très pieux.
  • perplexement, adv., d’une façon perplexe.
  • perplexité, s. f., entrelacement confus, plexus.
  • perport, s. m., ce qu’une chose comporte.
  • perpre, s. f., monnaie d’or byzantine, de valeur variable.
  • perquisiteur, s. m., celui qui recherche.
  • perrail, s. m., grève.
  • perrat, s. m., lieu où il y a beaucoup de pierres.
  • perré, adj., de pierre ‖ s. m., pavé.
  • perree, s. f., mesure de deux cents livres ou quatre boisseaux particulièrement usitée en Bretagne.
  • * perreier, v. n., lancer des pierres à l’aide d’un pierrier ‖ extraire de la pierre.
  • * perreior, s. m., celui qui manœuvre un pierrier ‖ carrier.
  • perreïs, s. m., attaque à coups de pierres ‖ cailloutage.
  • perrel, s. m., jeu du palet ‖ pierrier ‖ chemin pavé.
  • perreor, s. m., celui qui extrait les pierres, carrier.
  • perrer, v. a., empierrer.
  • perrien, s. m., engin propre à lancer des pierres.
  • 1. perrier, s. m., carrier ‖ homme qui fait jouer les machines à jeter des pierres ‖ graveur sur pierres fines, lapidaire, marchand de pierreries vraies ou fausses ‖ adj., qui sert à extraire les pierres ‖ canon perrier, pierrier.
  • 2. perrier, s. m., carrière de pierres.
  • perriere, s. f., carrière de pierres ‖ homme de fort perriere, homme bâti à chaux et à sable ‖ machine de guerre qui jetait des pierres, pierrier ‖ ouvrage en pierre ‖ pavé ‖ filet lesté de cailloux.
  • perrin, adj., de pierre ‖ dur, fort ‖ important ‖ s. m., palais de pierre ‖ perron.
  • perrochis, s. m., terrain pierreux.
  • perroi, s. m., grève.
  • perrois, s. m., terrain pierreux ‖ gravier.
  • perrole, s. f., grève.
  • perron, s. m., grosse pierre ‖ écueil ‖ grand escalier ‖ cour féodale ‖ bloc de pierre qu’un chevalier posait dans un chemin, après y avoir inscrit un défi, pour empêcher qu’on ne passât sans l’avoir combattu ‖ pierre destinée à recevoir une inscription et à garder le souvenir de quelque évènement ‖ statue de pierre ‖ grève.
  • perroniser, v. a., marquer au fer rouge sur le perron.
  • perruchai, s. m., terrain pierreux.
  • perruchois, s. m., chemin pierreux.
  • perruque, s. f., chevelure longue et non empruntée ‖ crinière d’un cheval ‖ huppe d’un autour ‖ feuillage.
  • perruquer, v. a., couvrir d’une perruque, comme d’une perruque ‖ p. pas. et adj., qui a une longue chevelure.
  • perruquet, s. m., celui qui a une belle chevelure, qui est bien frisé.
  • perruquien, s. m., syn. de perruquet.
  • perruquier, adj., qui a une belle chevelure.
  • perruquin, s. m., syn. de perruquet.
  • perruquolle, adj. f., qui ressemble à une perruque.
  • 1. pers, adj., livide.
  • 2. pers, p. pas., perdu.
  • 1. persant, s. m., homme puissant ‖ puissance.
  • 2. persant, s. m., sorte de filet.
  • perscrire, v. a., anéantir, détruire.
  • perscrutable, adj., qui scrute, qui sonde.
  • perscrutateur, s. m., celui qui scrute, qui sonde.
  • perscrutation, s. f., action de scruter.
  • perscruter, v. a., examiner, rechercher en scrutant.
  • perscruteur, s. m., celui qui scrute.
  • perscrutiner, v. a., scruter, observer.
  • perse, s. f., étoffe de couleur perse.
  • persecucion, s. f., poursuite, danger.
  • persecuter, v. a., poursuivre ‖ tourmenter ‖ suivre, imiter ‖ déclarer de nouveau.
  • persecutorement, adv., par la persécution.
  • persel, s. m., trace bleuâtre laissée sur la peau par un coup. Cf. Perceau.
  • perselle, s. f., nielle des blés, dite aussi passe-rose. Cf. Perseau.
  • persequer, v. a., poursuivre, persécuter.
  • persette, s. f., syn. de perselle.
  • perseur, s. f., couleur bleue, livide.
  • perseverable, adj., persévérant ‖ opiniâtre, endurci.
  • perseverablement, adv., avec persévérance.
  • perseveracion, s. f., persévérance, obstination, récidive.
  • perseverance, s. f., suite, conséquence.
  • perseverement, s. m., continuation.
  • perseverer, v. a., poursuivre, continuer.
  • persevereux, adj., qui persévère.
  • perseverité, s. f., obstination.
  • * perside, adj., persan.
  • * persie, adj. f., de couleur foncée, en parlant du teint, l’opposé du clair.
  • persien, adj., persan ‖ feu persien, érésypèle.
  • persinee, s. f., odeur de persil ‖ sentir la persinee, être suspect d’hérésie.
  • persis, adj., persan.
  • persistamment, adv., en persistant.
  • persister, v. a., persister à, soutenir, maintenir ‖ persister dans.
  • persolution, s. f., payement intégral.
  • personable, adj., remarquable important, recommandable.
  • personablement, adv., personnellement.
  • personage, s. m., dignité, bénéfice ecclésiastique ‖ en particulier, personnat, dignité ecclésiastique qui donnait quelque prééminence au chanoine qui en était revêtu dans le chapitre auquel il appartenait ‖ étendue d’un bénéfice ‖ taille, stature ‖ dignitaire ecclésiastique.
  • personal, adj., qui est un personnage important.
  • personate, s. f., sorte de plante, la grande bardane.
  • persone, s. f., bénéficiaire d’un personnat ‖ Saint-Sacrement.
  • personeement, adv., personnellement.
  • personete, s. f., petite personne.
  • personnage, s. m., partage, distribution.
  • personnance, s. f., personnalité.
  • personnant, adj., résonnant.
  • perspectif, adj., qui regarde, qui considère ‖ s. m., miroir.
  • perspirer, v. n., s’évaporer ‖ p. pas., pénétré.
  • perstricter, v. a., resserrer par le froid.
  • persuaderesse, s. f., celle qui persuade.
  • persuadeur, s. m., celui qui persuade ‖ enjôleur.
  • persuaseur, s. m., celui qui persuade.
  • persuasiblement, adv., d’une manière persuasive.
  • persuasive, s. f., persuasion.
  • persuasoire, adj., persuasif.
  • persure, s. f., couleur bleue.
  • pert, s. m., perte.
  • perterrer, v. a., épouvanter, frapper d’effroi.
  • pertinace, adj., opiniâtre, obstiné.
  • pertinacement, adv., opiniâtrement, obstinément.
  • pertinence, s. f., présomption.
  • pertractation, s. f., action de traiter.
  • pertracter, v. a., manipuler.
  • pertuesse, s. f., action de faire des pertuis, des trous à la lune, de dépenser follement.
  • pertuis, s. m., tanière, repaire, antre, caverne ‖ soupirail ‖ trouée ‖ détroit, défilé, passage.
  • pertuisage, s. m., droit de forage qui se payait sur le vin qu’on vendait en détail ‖ droit dû par les marchands forains fréquentant les foires ‖ ouverture, chose percée.
  • pertuisanier, s. m., soldat armé d’une pertuisane.
  • pertuisanon, s. m., petite pertuisane.
  • pertuisement, s. m., action de percer, état de ce qui est percé.
  • pertuiseresse, s. f., celle qui perce, qui ouvre.
  • pertuiset, s. m., petit trou.
  • pertuisier, v. a., perforer, percer, trouer ‖ p. pas., à pertuis, à crevés.
  • perturbable, adj., troublant.
  • perturbement, s. m., trouble, perturbation.
  • perturbeor, s. m., perturbateur.
  • perturber, v. a., troubler, confondre.
  • perturbier, s. m., trouble, perturbation.
  • perturbler, v. a., troubler ‖ empêcher.
  • perventé, p. pas., balloté par le vent.
  • perverser, v. a., bouleverser ‖ v. réfl., se pervertir.
  • perversie, s. f., perversité.
  • perversité, s. f., renversement, bouleversement.
  • pervertible, adj., qu’on tourne, qu’on fait changer facilement.
  • pervertir, v. a., renverser, détruire ‖ détourner ‖ éviter.
  • pervertor, s. m., homme perverti.
  • pervigile, adj., vigilant.
  • pery, s. m., poiré.
  • pesable, adj., qui peut être pesé.
  • pesaç et pesat, s. m., chaume de pois ‖ hachures de pailles quelconques ‖ paillasse fourrée de cosses de pois, paillasse en général ‖ champ de pois, champ en général.
  • pesance, s. f., peine, chagrin, affliction ‖ pesanteur ‖ défectuosité.
  • pesanços, adj., chagriné, courroucé.
  • pesant, adj., important ‖ fort, vigoureux ‖ fâcheux, désagréable, pénible ‖ pesant de, qui a de la peine à, peu disposé à ‖ s. m., poids, pesanteur ‖ ce qui sert à peser.
  • pesanté, s. f., pesanteur, lourdeur.
  • pesantie, s. f., lourdeur.
  • pesantier, adj., pesant.
  • pesantif, adj., pesant.
  • pesantir (se), v. réfl., se rendre pesant, devenir pesant.
  • pesantume, s. f., pesanteur, lourdeur, chose pesante, lourde, accablante ‖ fig., gravité ‖ contenance grave.
  • pesanture, s. f., pesanteur.
  • 1. pesart, s. m., chaume de pois.
  • 2. pesart, s. m., cauchemar.
  • pesat, s. m. V. Pesaç.
  • pesaterie, s. f., champ de pois.
  • pesaulx, adj., indisposé.
  • pesaz, s. m., peson.
  • peschabie, adj., qu’on peut pêcher, qui est en état d’être pêché ‖ où l’on peut pêcher.
  • peschage, s. m., pêche, produit de la pêche.
  • peschaille, s. f., pêche, poisson que l’on a pêché.
  • pesche, s. f., pêcherie.
  • pescheïs, s. m., pêcherie.
  • peschement, s. m., pêche, action de pêcher.
  • pescheor, s. m., lieu de pêche ‖ bateau de pêche.
  • pescheraille, s. f., nasse.
  • peschereç, adj., propre à la pêche.
  • pescheresse, adj. f., de pêcheur, destiné à la pêche ‖ s. f., pêcheuse ‖ barque de pêche.
  • pescherie, s. f., action de pêcher, pêche ‖ métier de pêcheur ‖ droit de pêche ‖ poisson pêché.
  • pescheteau, s. m., sorte de poisson, le rana marina.
  • pescheüre, s. f., pièce d’eau destinée à la pêche.
  • pescheux, adj., poissonneux.
  • peschier, s. m., pièce d’eau destinée à la pêche.
  • peschiere, s. f., pièce d’eau destinée à la pêche ‖ droit de pêche.
  • peschison, s. f., pêche, action de pêcher.
  • peschoir, s. m., pièce d’eau destinée à la pêche.
  • 1. pesel, s. m., pois.
  • 2. pesel, s. m., sorte de mesure ‖ balance ‖ ce qu’on payait pour les marchandises pesées au poids public.
  • pesement, s. m., action de peser.
  • peser, v. n. et imp., être désagréable, causer du chagrin, de la douleur, de l’inquiétude.
  • peseresse, s. f., celle qui pèse.
  • peseris, s. m., lieu semé de pois.
  • pesiere, s. f., pièce de terre cultivée en pois.
  • peslay, s. m., pêne.
  • pesler, v. a., fermer au pêne.
  • peslete, s. f., pêne.
  • pesme, adj., très mauvais, très méchant.
  • pesmement, adv., très mal, très méchamment.
  • peson, s. m., sorte de petite monnaie.
  • pesour, s. f., souci.
  • pesque, s. f., pan de vêtement.
  • pesquerie, s. f., sorte de jeu.
  • pessaire, s. m., tampon de charpie.
  • pessariser, v. a., médicamenter à l’aide du pessaire.
  • pessel, s. m., instrument pour préparer le lin ou le chanvre.
  • pesselier, s. m., celui qui bat le lin.
  • pesselin, s. m., instrument à battre le lin.
  • pessime, adj., très mauvais, très méchant.
  • pessine, s. f., vase à huile.
  • pessoier, s. m., lieu de pêche.
  • pessolate, s. f., sorte de vermine.
  • pessule, s. m., pêne.
  • pesté, p. pas. et s. m., pestiféré.
  • 1. pesteil, s. m., pilon ‖ masse, massue.
  • 2. * pesteil, s. m., tourment.
  • pesteillant, p. prés., qui s’agite.
  • pesteillier, v. a., piler, écraser avec un pilon ‖ écraser, fouler en général ‖ frapper du pied ‖ frapper, battre en général ‖ piquer, presser de l’aiguillon ‖ presser, importuner, tourmenter, vexer ‖ étreindre, serrer fortement ‖ v. n., frapper du pied, piétiner ‖ trépigner de colère, être furieux ‖ gigoter, remuer les jambes.
  • 1. pestel, s. m., pilon, instrument dont on se sert pour broyer ‖ matras, dard avec une grosse tête ‖ masse ou massue ‖ écrasement ‖ ornement de tête à l’usage des femmes.
  • 2. pestel, s. m., le haut du bras.
  • pesteleïs, s. m., action de frapper du pied, de trépigner.
  • pestelement, s. m., action de frapper du pied ‖ action de fouler aux pieds.
  • pesteler, v. a., piler, écraser avec un pilon ‖ écraser, fouler en général ‖ battre, frapper ‖ v. n., frapper du pied ‖ gigoter, remuer vivement les jambes.
  • pester, v. a., broyer, pétrir ‖ fouler.
  • pesteresse, s. f., boulangère.
  • pesteux, adj., empesté.
  • pestifereur, adj., meurtrier.
  • pestifereux, adj., pestiféré, empesté.
  • pestilence, s. f., carnage, défaite, malheur, calamité, misère.
  • pestilencieusement, adv., dans la débauche.
  • pestilencieux, adj., pestilenciel, pernicieux, funeste.
  • pestilleïs, s. m., piétinement.
  • pestilleur, s. m., danseur.
  • pestoil, s. m., pilon ‖ masse, massue.
  • peston, s. m., pilon.
  • pestor, s. m., pétrisseur, boulanger, pâtissier.
  • pestorerie, s. f., lieu où l’on pétrit la pâte.
  • pestot, s. m., pilon.
  • pestrelin, s. m., pilon.
  • pestrer, v. a., pétrir.
  • pestril, s. m., pétrin, endroit où l’on pétrit le pain.
  • pestueil, s. m., pilon ‖ matras, dard à grosse tête.
  • petacé, p. pas., rapetassé.
  • petal, s. m., pétard.
  • petarasse, s. f., pétarade, coup retentissant.
  • petaret, adj. ; rei petaret, le troglodyte.
  • petas, s. m., sorte de pois ‖ tâche sur la peau, verrue.
  • petasite, s. m. et f., la grande bardane.
  • petereau, s. m., machine de guerre, réduction du courtaut.
  • 1. peterin, s. m., poitrine.
  • 2. peterin, adj., vil, abject, méprisable, de peu de conséquence, de peu de valeur.
  • peterinet, adj., le plus petit, le moindre ‖ fig., de peu de valeur.
  • peteüre, s. f., sorte de corvée.
  • petiet, adj., tout petit.
  • petifier, v. n., formuler une demande en justice.
  • petillement, s. m., battement de cœur.
  • petillon, s. m., aiguillon, pointe, épine.
  • petiot, adj., tout petit ‖ caressant, flatteur ‖ un petiot, un peu.
  • petir, v. n., péter.
  • petit, adj., de peu de valeur ‖ mauvais, défectueux ‖ peu avancé ‖ petis dras, chemise ‖ petit pas, T. de guerre, petite journée ‖ s. m., petite quantité ‖ un petit, un peu ‖ par un petit, a bien petit, peu s’en fallut ‖ adv., peu ‖ vendre petit, vendre bon marché ‖ dusqu’a petit, bientôt ‖ il est petit de, il importe peu.
  • petitece, s. f., jeune âge, état de celui qui est petit ‖ état de misère.
  • petitel, adj., tout petit.
  • petitelet, adj., tout petit ‖ un petitelet, un peu.
  • petitet, adj., tout petit ‖ s. m., petite quantité, un peu ‖ un petitet, un peu de temps, un petit moment.
  • 1. petiteur, s. f., petitesse.
  • 2. petiteur, s. m., demandeur.
  • petitivement, adv., par voie de requête judiciaire.
  • petitoire, s. m., assemblée.
  • petitot, s. m., petite quantité.
  • petre, s. m., pyrèthre.
  • petrelle, s. f., dim. de petre, pyrèthre.
  • petrier, v. a., tremper.
  • petrisseresse, s. f., pétrisseuse.
  • * petrocil, s. m., persil.
  • petroleon, s. m., pétrole.
  • petumie, s. f., sorte de tumeur.
  • petunoir, s. m., pipe.
  • peucedane, s. m., plante ombellifère, le peucedanum officinale.
  • peuet, s. m., dim. de peu.
  • peuille, s. f., monnaie réservée pour l’essayage.
  • peuplaie, s. f., plantation de peupliers.
  • peuplard, s. m., homme du peuple.
  • 1. peuple, s. f., population ‖ poissons qui peuplent un étang.
  • 2. peuple, s. m., peuplier.
  • peuplee, s. f., peuplade.
  • peupleement, adv., publiquement.
  • peupleor, s. m., celui qui peuple.
  • peupler, v. a., garnir, munir ‖ v. n., être peuplé, se peupler ‖ se multiplier.
  • peupleraie, s. f., lieu planté de peupliers.
  • peupleus, adj., populeux.
  • peuploi, s. m., populace.
  • peuploier, v. a., peupler.
  • peuree, s. f., chose faite en toute hâte, par peur.
  • peurer, v. n., se hâter par peur.
  • peuture, s. f., nourriture.
  • * pevle, s. f., pâturage.
  • pevree, s. f., poivre ‖ mélange poivré.
  • pevrel, s. m., poivrade.
  • pevrelle, s. f., poivre.
  • pevrie, s. f., poivre.
  • pevrier, s. m., marchand de poivre.
  • pezellous, adj., corrompu, qui a des marques de corruption.
  • phagoue, s. f., sorte de glande.
  • phaleration, s. f., vaine pompe dans la parure.
  • phalere, s. f., harnais brillant.
  • phalerer, v. a., harnacher, revêtir d’un brillant harnais, caparaçonner ‖ en parlant de personnes, parer avec faste, surcharger d’ornements.
  • pharetre, s. f., carquois.
  • pharetré, adj., qui porte un carquois.
  • pharique, s. m., sorte de poison.
  • pharisee, s. m., pharisien.
  • phé, s. m. V. .
  • phelandrion, s. m., sorte de saxifrage.
  • phengite, s. f., sorte de pierre brillante.
  • pheniceau, s. m., petit phénix.
  • pheredem, s. m., peucedanum.
  • philautie, s. f., amour de soi-même.
  • philauton, adj., qui s’aime soi-même ‖ égoïste.
  • philicon, s. m., filicule, sorte de fougère.
  • philippine, s. f., ordonnance de Philippe le Bel, rendue en 1303, concernant le droit de régale.
  • phillyree, s. f., sorte d’arbre, le phillyrea.
  • philomite, s. m., amateur de fables.
  • philopecune, s. f., amour de l’argent.
  • philosophable, adj., philosophique.
  • philosophal, adj., philosophique.
  • philosopherie, s. f., rêverie philosophique.
  • philosophesse, s. f., femme philosophe.
  • philosophiement, adv., philosophiquement.
  • philosophien, s. m., philosophe.
  • philosophier, v. n., vivre selon les principes de la philosophie.
  • philotime, adj., ambitieux.
  • philotimie, s. f., ambition.
  • phisionomien, s. m., physionomiste.
  • phisiquer (se), v. réfl., se droguer.
  • phitonie, s. f., divination.
  • phitonique, adj., possédé du démon ‖ qui s’occupe de divination ‖ qui a trait la divination ‖ s. m., devin.
  • phlebotomer, v. a., phlébotomiser.
  • phlebotomique, adj., qui a rapport à la phlébotomie.
  • phtise, s. f., phtisie.
  • phylire, s. m., sorte d’arbre, le phillyrea.
  • piacle, s. m., expiation, cérémonie expiatoire.
  • piacler, v. a., offrir en expiation.
  • piaffant, adj., fastueux.
  • piaffard, adj., fastueux, piaffeur.
  • piaffeusement, adv., fastueusement, superbement, en piaffant.
  • piailler, v. n., bien boire, boire avec excès.
  • piailleur, s. m., buveur, celui qui boit beaucoup.
  • piaison, s. f., action de boire avec excès.
  • pial, s. m., hache, cognée.
  • pialet, s. m., cuscute.
  • pian, adv., doucement.
  • 1. piance, s. f., boisson.
  • 2. piance, s. f., ce qui a besoin d’une expiation, faute.
  • pianeleux, adj., avec quoi on fait les pianelles, ou pantoufles ‖ qui porte des pantoufles.
  • pianelle, s. f., mule, pantoufle.
  • piarde, s. f., pioche ‖ journée de mineur ‖ escouade de mineurs.
  • 1. piart, s. m., petit de la pie ‖ cheval pie ‖ adj., pie.
  • 2. piart, s. m., pic.
  • piasse, s. f., hache, cognée.
  • pible, s. f., la partie qui sert à la génération, en parlant des animaux.
  • pibole, s. f., instrument de musique, chalumeau ou cornemuse.
  • piboleur, s. m., joueur de pibole.
  • piboleux, s. m., joueur de pibole.
  • piboust, s. m., peuplier.
  • 1. pic, s. m., coup de pointe.
  • 2. pic, s. m. ; dire pic, parler fièrement ‖ il en est pic, c’en est fait.
  • picadille, s. f., porte-rabat, revers de manche.
  • picandeau, s. m., le volant, sorte de jeu.
  • picantin, s. m., automate qui frappe les heures sur le cadran d’une horloge.
  • picart, adj., aigu, piquant ‖ s. m., sorte de clou.
  • picasse, s. f., hoyau, pic ‖ piquette.
  • * pication, s. f., action d’enduire de poix.
  • picaude, s. f., égratignure.
  • picaulz, s. m. pl., désignait, au xve et au xvie siècle, les membres de l’ordre de Montmorillon, en Poitou.
  • picaveret, s. m., nom d’un oiseau ressemblant à la linotte.
  • picavet, s. m., espèce de fagot.
  • pices, s. f. pl., testicules.
  • pichard, s. m., pivert.
  • piche, s. f., torche.
  • pichelette, s. f., petit pot.
  • pichet, s. m., pot, mesure pour les liquides ‖ mesure pour le sel ‖ mesure pour le grain ‖ mesure de terre.
  • pichier, s. m., vase destiné à contenir de la boisson, cruche, pot ‖ mesure de terre.
  • 1. pichon, s. m., pieu.
  • 2. pichon, s. m., vase, cruche.
  • piciere, s. f., harnais qui couvrait le poitrail des chevaux de guerre.
  • 1. picois, adj., pointu.
  • 2. picois, s. m., sorte de dard ‖ aiguillon ‖ houe, pioche, bêche, sarcloir, hoyau, tout instrument propre à remuer la terre et à entamer les murs.
  • picolet, s. m., petit crampon qui retient le pêne.
  • picon, s. m., piquant, pointe en général ‖ arme pointue, lance, dard, javelot ‖ aiguillon ‖ sorte de fourchette.
  • picorner, v. n., s’enivrer.
  • picot, s. m., pointe ‖ objet pointu, arme pointue, pic.
  • picotage, s. m., maraudage.
  • 1. picote, s. f., mesure de vin.
  • 2. picote, s. f., petite vérole.
  • picoter, v. n., donner des coups de pic ‖ p. pas., aigu, garni de pommes.
  • picoterie, s. f., picorée, maraudage.
  • picoteur, s. m., ouvrier arme d’un picot.
  • * picotin, s. m., sorte de mesure pour le vin.
  • picture, s. f., peinture.
  • picturer, v. a., peindre, enluminer.
  • 1. pie, s. f., sole, division d’un territoire rural.
  • 2. pie, s. f., un rien.
  • 3. pie, s. f., action de boire ‖ boisson ‖ croquer, croqueter la pie, boire.
  • 4. pie, s. f. ; faire la queue de pie, se pavaner, se montrer fièrement ‖ roi de la pie, roi du tir d’arbalète à la pie.
  • pié, s. m. ; en pié, debout ‖ fig., qui subsiste ‖ à pied ‖ de pié coi, au pas ‖ au pié, en route ‖ faire pies neus, accoucher ‖ mourir sur les pies, sécher sur pied ‖ tenir pié, tenir tête ‖ a pié tenu, de pied ferme ‖ tenir pié ferré, tenir ferme, résister, s’opposer avec force ‖ tenir pié à boulle, venir à l’appui ‖ estre mis entre pies, être méprisé ‖ a pié, tout a pié, à propos, à point ‖ avec mesure, avec prudence ‖ mal soit de pié, mal soit du pié, à grand’peine ‖ donner bon pié, marcher droit, marcher dans la bonne voie ‖ prendre pié, faire lâcher pied ‖ prendre pié a, s’appuyer sur ‖ en pié montant, à la montée ‖ pié levé, sorte de jeu ‖ homme, personne ‖ portion, partie ‖ pié de fief, fief dépecé, démembré, dont il ne reste plus que le sol ou la glèbe ‖ moment ‖ en tiers pié, en troisième lieu, troisièmement ‖ sur pié, sur pies, sur le champ, tout de suite ‖ sur pié, sur bille, en hâte, en diligence ‖ article, point sur lequel on doit mesurer sa conduite ou ses démarches ‖ type (de monnaie) ‖ pié levé, redevance due aux chanoines de Reims par l’archevêque ‖ pié coupé, les grains qui ne sont plus pendants aux racines ‖ pié de chien, gros trait d’arbalète ‖ pié de mouche, bagatelle ‖ pié de veau, sorte de danse ‖ pié de lièvre, la crepis bulbosa, la ficaria ranunculoides, ou le geum urbanumpié de lion, l’alchimilla vulgarispié d’oison, la digitaria sanguinalispié de colomb, le géranium ‖ pié poul, le pourpier.
  • pieça, adv., naguère, il y a du temps, depuis longtemps ‖ des pieça, de pieça, ja pieça, grant pieça, il y a très longtemps.
  • piece, s. f., un certain espace de temps ‖ une piece, quelque temps, un peu de temps ‖ piece a que, il y a longtemps que ‖ une grant piece, grant piece, en qrant piece, grand temps, un long temps, après un long temps ‖ grant piece, heure avancée ‖ par grant piece, pendant longtemps ‖ bonne piece, longtemps ‖ certaine piece, certain temps ‖ a petit de piece, au bout de peu de temps ‖ a chief de piece, a fin de piece, enfin, après un certain temps ‖ por piece, de por piece, à la fin ‖ en piece, dans quelque temps, bientôt ‖ en piece, en pieces, jamais, de longtemps ‖ a piece, a piece mais, en piece mais, jamais ‖ de piece, remarquable.
  • piecelette, s. f., dim. de pièce.
  • piecete, s. f., dim. de pièce ‖ quartier de terre.
  • pieceter, v. a., rapiécer.
  • piechon, s. m., petit pied.
  • piechonnet, s. m., petit pied.
  • piedan, s. m., piéton, voyageur à pied.
  • piedgris, s. m., paysan.
  • piedpoudreux, s. m., colporteur, marchand forain.
  • piedviste, s. m., bon coureur.
  • pié estant, loc. adv., sur-le-champ, immédiatement.
  • pieffuf, s. m., espèce d’arbre, le troëne ou le cornouillier sanguin.
  • piegier, v. a., faire tomber dans un piège ‖ p. pas., muni de pièges.
  • piel, s. m., petit de la pie.
  • pielate, s. f., grosse latte.
  • piélater, v. a., couvrir de pielates.
  • pielle, s. f., sapin.
  • pier, v. n., boire ‖ v. a., boire.
  • pierdassion, s. f., perdition.
  • pierge, s. m., route empierrée.
  • pierigot, s. m., manganèse.
  • 1. pierre, s. f., pièce, morceau (de verre, de cristal) ‖ prison.
  • 2. pierre, s. f., sorte de poids de valeur variable selon les lieux.
  • pierrerie, s. f., carrière ‖ boulet ‖ réunion de pierres précieuses ‖ pierrerie de voirre, collection de pièces de verre.
  • pierrette, s. f., noyau de fruit.
  • pierroseus, adj., de pierre.
  • pierrotage, s. m., collection de pierres.
  • pierrote, s. f., petite pierre.
  • pierru, adj., couvert de pierres.
  • pierset, s. m., drap bleu de qualité inférieure.
  • piersetrie, s. f., drap bleu de qualité inférieure.
  • piesente, s. f., sentier où l’on ne peut passer qu’à pied.
  • piesket, s. m., sorte d’étoffe.
  • pietable, adj., qui a de la pitié ‖ digne de pitié ‖ pieux.
  • pietail, s. m., milice à pied, gens de pied, infanterie.
  • pietaille, s. f., milice à pied, gens de pied, infanterie ‖ menu peuple, populace ‖ pied ‖ desploier sa pietaille, jouer des jambes ‖ en la pietaille, sous les pieds.
  • pietee, s. f., ruade, coups de pied.
  • pietement, s. m., piédestal, socle.
  • pieter, v. a., frapper du pied ‖ v. réfl., s’accrocher par les pattes.
  • pietier, v. n., se promener à pied, marcher, aller et revenir sur ses pas, se promener ‖ v. a., parcourir à pied, arpenter ‖ v. réfl., piétiner, faire les cent pas.
  • 1. pietin, s. m., sorte d’arme.
  • 2. pietin, s. m., piédestal.
  • pietoieur, s. m., sergent de pied, sergent de justice allant à pied et pouvant remplir l’office de dîmeur.
  • pietonaille, s. f., troupe de gens à pied.
  • pietonner, v. a., fouler aux pieds, piétiner ‖ v. n., aller et venir à pied, marcher.
  • pietonnerie, s. f., gens du pied, infanterie.
  • pietonneux, adj., qui piétine.
  • pietre, s. f., sorte de monnaie à l’effigie de saint Pierre.
  • pietrerie, s. f., chose vile et méprisable.
  • piette, s. f., outil pour creuser la terre.
  • pieuseté, s. f., piété.
  • pievoie, s. f., sentier ‖ chemin de ronde.
  • pif, adj., pieux, miséricordieux.
  • pifart, s. m., sorte d’étoffe de Bruges.
  • piffler, v. a., fouler aux pieds.
  • pifle, adj., hérétique, bougre.
  • pigace, s. f., pointe ‖ instrument pointu, pic ‖ soulier pointu ‖ sorte de parure ‖ femme qui se pare vaniteusement.
  • pigasson, s. m., pic.
  • pigeon, s. m., petit d’un oiseau.
  • pigeonelle, s. f., pigeon.
  • pigeonerie, s. f., action de caresser comme les pigeons.
  • pigeonet, s. m., sorte de jeu, le pigeon vole.
  • pigin, s. m., pain, tourteau de poix, de résine.
  • pigmain, s. m., pygmée.
  • pigmeau, s. m., dim. de pygmée.
  • pigmentaire, adj., de piment ‖ s. f., maison où l’on conserve les aromates.
  • pigmeon, s. m., pygmée.
  • pigne, s. f., pin.
  • pignier, v. n., grincer.
  • pignolat, s. m., espèce de nougat fait d’amandes de pin, dragée faite avec des pignons ‖ amande de pin.
  • 1. pignole, s. f., grègue.
  • 2. pignole, s. f. ; laisser quelqu’un dans la pignole, l’abandonner dans le péril.
  • 3. pignole, s. f., amande de pin.
  • pignoration, s. f., action de saisir un gage.
  • pignore, s. f., gage, caution ‖ action de saisir comme gage.
  • pignorer, v. a., saisir comme gage.
  • pigre, adj., paresseux.
  • pigresse, adj. f., paresseuse.
  • pil, s. m., pic.
  • pilage, s. m., action de piler, d’écraser les pommes pour en faire du cidre ‖ obligation de piler, droit de faire piler.
  • pilart, s. m., instrument servant à piler.
  • pilate (en estre), loc., se décharger de la responsabilité d’une affaire comme Pilate.
  • 1. pile, s. f., pilule.
  • 2. pile, s. f., pointe, pyramide ‖ superposition de poids s’emboîtant les uns dans les autres et ayant la forme d’une cuvette, de disques creux ‖ tronc.
  • 3. pile, s. f., instrument servant à piler.
  • pilee, s. f., état d’une chose pilée ‖ action de piler ‖ quantité de pommes que l’on pile en une seule fois.
  • pilement, s. m., action de piler.
  • * piler, v. a., piétiner.
  • pilereç, adj., servant de pilier.
  • pilerel, s. m., dim. de pilier.
  • pileret, s. m., dim. de pilier.
  • pileron, s. m., pilon.
  • 1. pilet, s. m., dard, javelot, trait d’arbalète.
  • 2. pilet, s. m., pilon.
  • 3. pilet, s. m., pieu, pilier ‖ grand bâton de sapin dont la partie supérieure était recouverte de cire blanche, avec différents ornements en or et en couleur, et sur lequel on posait un cierge.
  • 1. pilete, s. f., pilon ‖ ornement des bonnets à mortier.
  • 2. pilete, s. f., pilule.
  • 3. pilete, s. f., instrument pour arracher les poils ‖ instrument à carder la laine.
  • 1. pileter, s. f., épiler.
  • 2. pileter, v. a., piler, écraser.
  • pileüre, s. f., pilule.
  • pilhar, s. m., pilier, colonne.
  • pilier, s. m., pile, tas.
  • pillade, s. f., pillage ‖ butin.
  • pillader, v. a., piller, ravager.
  • pillager, v. a., mettre au pillage.
  • pillaige, s. m., pillard.
  • pillaine, s. f., laine de la cuisse des moutons.
  • pillarder, v. a., piller, livrer au pillage.
  • pillastre, s. m., pillard.
  • pillat, s. m., blé mélangé.
  • pillauder, v. a., piller.
  • 1. pille, s. f., pillage, butin pris sur l’ennemi.
  • 2. * pille, s. f., vase servant à contenir un liquide, mesure pour les liquides.
  • pillement, s. m., pillage.
  • piller, v. a., prendre.
  • pilleresse, adj. f., fém. de pilleur.
  • pilleüre, s. f., coup.
  • pilleville, s. f., monnaie des évêques de Toul.
  • pillewiller, s. m., monnaie des évêques de Toul.
  • pillolet, s. m., pouliot.
  • pillon, s. m., fragment d’épi de blé renfermant encore du grain.
  • pillotage, s. m., pillerie.
  • pilloter, v. a., piller ‖ butiner ‖ v. n., piller.
  • pilloterie, s. f., petits pillages répétés.
  • piloete, s. f., petite boule ‖ pilule.
  • 1. piloire, s. m., pilori.
  • 2. piloire, s. f., pilule.
  • piloke, s. f., bâton orné de cheveux que les jeunes filles portaient en exécutant certains mouvements et se passaient l’une à l’autre en jouant.
  • 1. pilon, s. m., pilier, poteau.
  • 2. pilon, s. m., bonde d’étang.
  • pilorement, s. m., action d’exposer, au pilori.
  • pilori, s. m., ornement de cou pour les femmes.
  • pilorieusement, adv., par la peine du pilori.
  • pilorin, s. m., pilori.
  • pilorisation, s. f., action de mettre au pilori.
  • pilorisement, s. m., condamnation au pilori, punition du pilori.
  • pilorisier, v. a., pilorier, mettre au pilori ‖ v. réfl., se tourmenter, se mettre à la torture.
  • 1. pilot, s. m., tas, monceau.
  • 2. pilot, s. m., pilon.
  • 3. pilot, s. m., sorte de jeu. Cf. Pilote.
  • 4. pilot, s. m., pieu, pilotis.
  • 1. pilote, s. f., sorte de jeu, pile ou face.
  • 2. pilote, s. f., instrument servant à épiler.
  • pilotement, s. m., action de battre les pieux formant un pilotis.
  • 1. piloter, v. a., broyer, mettre en pièces.
  • 2. piloter, v. a., jouer à croix ou pile.
  • 3. piloter, v. a., garnir de pieux, de pilotis ‖ affermir.
  • pilotier, s. m., soutien, appui.
  • pilotin, s. m., pilotis.
  • pilotiser, v. a., affermir à l’aide de pilotis.
  • pimart, s. m., sorte de pic, loriot.
  • pimartel, s. m., pic.
  • piment, s. m., boisson composée de miel et d’épices.
  • pimentier, s. m., embaumeur, parfumeur.
  • pimpenauder, v. n., tressaillir, sauter de joie.
  • pimpernel, s. m., petit poisson remarquable par son agilité, le sparus des Latins ‖ homme vif, léger, alerte, homme éventé, tête folle.
  • pimpernelle, s. f., petit poisson remarquable par son agilité, le sparus des latins ‖ femme vive, alerte, tète folle.
  • pimplocher (se), v. réfl., s’attifer.
  • pimpre, s. f., pimprenelle.
  • pimprenelle, s. f., futilité.
  • 1. pinacle, s. m., sommet en général.
  • 2. pinacle, s. m., sorte de filet.
  • pinage, s. m., sorte de redevance.
  • pinard, s. m., très petite pièce de monnaie ‖ richard.
  • pinceeur, s. m., fabricant de pinces.
  • * pincel, s. m., pince.
  • pinceler, v. a., peindre, barioler.
  • pincelet, s. m., pinceau du peintre.
  • pinceliere, s. f., vase servant au nettoyage des pinceaux.
  • pincemerille, s. f., sorte de jeu dans lequel on pinçait le bras en disant merille, morille ou morine ‖ sorte de sauce.
  • pincerne, s. m., sorte de bouteille ‖ échanson.
  • pinceter, v. a., arracher avec une petite pince ‖ épiler ‖ pincer légèrement ‖ chanter sur les cordes de la lyre ‖ tenailler.
  • pincherel, s. m., levier, barre de fer servant à démolir un mur, à soulever des pierres.
  • pinchoel, s. m., pince.
  • pinchon, s. m., pince.
  • pinchure, s. f., pince.
  • pinçoir, s. m., sorte de signet qui sert à pincer les feuillets d’un livre.
  • pine, s. f., épingle.
  • pinel, s. m., petit pin ‖ bois de pins.
  • pinet, s. m., petit pin ‖ pineau ‖ espèce de fenouil.
  • pinete, s. f., marmite, chaudière, casserole d’airain ou de cuivre.
  • 1. pinette, s. f., lieu planté de pins.
  • 2. pinette, s. f., hydromel.
  • pineux, adj., de pin, qui produit des pins.
  • pingert, s. m., nom d’un oiseau pêcheur.
  • pingnote, s. f., petit pot de terre.
  • pingocher, v. a., peigner.
  • pingres, s. m. pl., jeu des osselets.
  • pingue, adj., gras.
  • pinguereau, s. m., espèce de cerise.
  • 1. pinier, s. m., conifère ‖ bâton de pin ‖ bois de pins.
  • 2. pinier, adj., de pin.
  • piniere, s. f., bois de pins.
  • pinifere, adj., qui porte des pins.
  • pinnelet, s. m., sorte de pot.
  • pinoc, s. m., fruit des Indes de la grosseur d’une cerise.
  • pinoie, s. f., lieu planté de pins.
  • pinot, s. m., vaisseau, baril à mettre des poissons salés.
  • pintage, s. m., étalonnement des mesures.
  • pintat, s. m., moitié de la pinte, chopine.
  • pintate, s. f., crochet.
  • pintel, s. m., petite pinte.
  • pinteler, v. a., peindre, barioler.
  • pintelette, s. f., petite pinte.
  • pinteloré, adj., de diverses couleurs.
  • pintelotte, s. f., petite pinte.
  • pinter, v. a., mesurer (du vin).
  • pinterel, s. m., petite pinte.
  • pintet, s. m., moitié de la pinte, chopine.
  • pintette, s. f., dim. de pinte.
  • pinteur, s. m., celui qui boit avec excès.
  • pintier, s. m., fabricant de pintes.
  • pintot, s. m., petite pinte.
  • piochet, s. m., petite pioche.
  • piochon, s. m., petite pioche.
  • pioler, v. a., peindre, parer de diverses couleurs, barioler.
  • piolerie, s. f., bigarrure.
  • 1. pion, s. m., buveur.
  • 2. pion, s. m., grosse pivoine de jardin.
  • 3. pion, s. m., étoupe.
  • pionier, s. m., pivoine.
  • pionnage, s. m., travail de pionnier.
  • 1. pionner, v. n., boire.
  • 2. pionner, v. n., piocher, fouiller la terre.
  • pionnerie, s. f., fouilles, travaux de terrassement ‖ outil de pionnier.
  • piot, s. m., petit de la pie.
  • 1. pioter, v. n., boire.
  • 2. pioter, v. a., barioler.
  • pipable, adj., qu’on peut piper, tromper.
  • pipage, s. m., droit sur le vin en pipe.
  • piparde, s. f., celle qui joue du pipeau.
  • 1. pipe, s. f., pipeau ‖ tromperie ‖ tuyau, goulot ‖ branche d’un chandelier ‖ gorge ‖ ivrognerie, excès de boisson ‖ narcisse.
  • 2. pipe, s. f., sorte de bâton ‖ tige de métal, ou de pierre, ou de rubis, aussi longue que l’épaisseur du parchemin et à laquelle s’attachent les signets.
  • pipee, s. f., tromperie, mine trompeuse.
  • pipefarce, s. f., sorte de pâtisserie.
  • pipegale, s. f., brouette.
  • pipeïs, s. m., pépiement, chant, gazouillement, piaulement des petits oiseaux ‖ cri de la souris.
  • pipel, s. m., goulot.
  • pipeloper, v. a., orner, enjoliver.
  • pipelorer, v. a., orner, enjoliver, bigarrer.
  • pipeloter, v. a., orner, enjoliver, décorer ‖ v. réfl., se bichonner.
  • pipenie, s. f., prison.
  • * piperesse, adj., trompeuse.
  • piperie, s. f., jeu de instrument de musique nommé pipe.
  • piperin, s. m., goulot.
  • piperon, s. m., goulot ‖ appendice en pointe, soudé à un plat et destiné à recevoir des cierges.
  • pipet, s. m., pipeau ‖ goulot ‖ bouche.
  • pipete, s. f., dim. de pipe, sorte de flûte ‖ pipée, amorce ‖ pointe.
  • pipeter, v. n., râler.
  • pipoler, v. a., orner, enjoliver, décorer.
  • pipomelle, s. f., piperie.
  • pipon, s. m., pipeur, trompeur.
  • piprenesse, adj. f., vive, alerte.
  • piquare, s. m., piquier.
  • piquarome, s. m., sorte de jeu d’enfants qui consistait à ficher droit en terre un bâton pointu et à envoyer à Rome celui dont le piquet était abattu par un autre joueur.
  • pique, s. f. ; hareng a la pique, hareng non dessalé.
  • piqueardoise, s. m., piqueur d’ardoises.
  • piquebœuf, s. m., bouvier.
  • piqueeur, s. m., faiseur de piques.
  • piqueillon, s. m., épine.
  • piquelé, p. pas., sapé, fauché.
  • piqueman, s. m., bâton garni d’un fer pointu.
  • piquement, s. m., piqûre.
  • piquenaire, s. m., piquier, soldat dont l’arme principale était une pique.
  • piquenart, s. m., piquier.
  • piquereç, adj., pointu.
  • piquerommier, s. m., sorte de jeu d’enfants qui consistait à ficher droit en terre un bâton pointu et à envoyer à Rome celui dont le piquet était abattu par un autre joueur.
  • piqueron, s. m., pointe, piquant ‖ épine ‖ aiguillon de l’abeille ‖ exacteur.
  • 1. piquetage, s. m., travail du piqueteur.
  • 2. piquetage, s. m., droit de deux pichets par muid, que le vidame d’Amiens réclamait sur le mesurage de tous les grains vendus dans Amiens, et qui fut aboli au moyen d’une transaction ratifiée par Charles IX, le 12 juillet 1561.
  • piqueter, v. a., frapper à coups de pics ‖ saper, abattre avec la sape, le fauchon, en parlant de céréales ‖ v. n., donner des coups de pic ‖ s. m., action de frapper à coups de pic ‖ p. pas., messe piquetée, messe que l’on annonce en piquant la cloche.
  • piqueteur, s. m., ouvrier qui mine avec le pic ‖ ouvrier qui sape du blé, de l’orge.
  • piqueteüre, s. f., piqûre.
  • piquetin, s. m., petit pichet.
  • piqueton, s. m., épine.
  • 1. piqueur, adj., qui pique ‖ s. m., celui qui pique ‖ celui qui pique les bœufs, bouvier ‖ celui qui démolit à coups de pic ‖ ouvrier qui sape du blé, de l’orge.
  • 2. piqueur, s. m., qualité de ce qui pique.
  • 1. piquier, v. a., miner, démolir à coups de pic ‖ saper, faucher ‖ dépiquer ‖ noter, pointer ‖ piquier la cloche, la faire résonner en frappant dessus avec un marteau ‖ v. n., remuer la terre avec la houe ‖ prêter à usure.
  • 2. piquier, s. m., faiseur de piques.
  • piquoinnage, s. m., piqûre, marque faite avec un instrument pointu.
  • piratage, s. m., piraterie.
  • piratement, s. m., attaque de pirates.
  • piratique, adj., qui appartient, qui a rapport aux pirates, qui tient du pirate ‖ s. f., piraterie.
  • piratisé, p. pas., attaqué par des pirates.
  • pirdouy, s. m., sorte de musique mélancolique.
  • 1. pire, s. m., estacade servant à maintenir l’eau à un niveau fixe ‖ passage, chemin.
  • 2. pire, s. f., quartier de mouton.
  • 3. pire, s. f., bûcher.
  • pireman, s. m., membre d’une corporation de bateliers supprimée en 1668, qui jouissait, du droit exclusif de conduire à travers les pires ou écluses de l’Escaut, à intérieur de Tournai, les marchandises venues du dehors.
  • piremanderie, s. f., corporation des piremans.
  • pirement, adv., pis, plus mal.
  • 1. pirer, v. a., rendre pire ‖ v. n., devenir pire.
  • 2. pirer, v. a., écluser, faire passer par une écluse.
  • piretoin, s. m., nom donné par dérision aux Bretons.
  • pirevollet, s. m., toupie.
  • pirigne, s. m., piron, oison.
  • piromance, s. f., divination par le feu.
  • piron, s. m., gros cuir.
  • pirot, s. m., oison.
  • pirou, s. m., oison.
  • pirouet, s. m., toton, dé à quatre faces qu’on fait tourner sur une cheville qui le traverse ‖ pivot.
  • pirouette, s. m., sorte de moulin, joyau en forme de moulin à vent ‖ toton.
  • 1. pis, s. m., poitrine, poitrail.
  • 2. pis, s. m., urine.
  • pisain, adj., de Pise.
  • pisanes, adj., de Pise.
  • piscariole, s. f., espèce de tenaille.
  • piscateur, s. m., pêcheur.
  • piscatif, adj., qui a rapport à la pêche.
  • piscature, s. f., pêche.
  • 1. pise, s. f., mortier.
  • 2. pise, s. f., mesure de capacité.
  • piser, v. a., piler.
  • pissace, s. f., urine.
  • pissaulit, s. m., sorte de champignon.
  • pissechien, s. m., valet de chiens.
  • pisseïs, s. m., action de pisser ‖ fig., chute d’eau.
  • pissement, s. m., action de pisser.
  • pissepot, s. m., pot de chambre.
  • pisserote, s. f., petit ruisseau, petit conduit, rigole.
  • pisseüre, s. f., jet d’eau.
  • pissoir, adj., dans lequel on pisse ‖ s. m., pot de chambre.
  • pissoire, s. f., pissotière ‖ urèthre.
  • pissoite, s. f., sorte de fourrure.
  • pissot, s. m., canule du cuvier ‖ a pissot, comme l’eau sort de la canule du cuvier, à jet continu.
  • pistique, s. f., pistache.
  • pistole, s. f., pistolet.
  • pistoler, v. n., tirer au pistolet.
  • 1. pistolet, s. m., demi-pistole.
  • 2. pistolet, s. m., sorte de petit poignard.
  • 1. * pistolier et pistoyer, s. m., sorte de petit poignard.
  • 2. pistolier, s. m., cavalier armé d’un pistolet.
  • * piston, s. m., pilon de mortier.
  • pistoyer, s. m. V. Pistolier.
  • * pistrine, s. f., moulin.
  • pitable, adj., doux, pieux, pitoyable.
  • pitabole, adj., pied bot.
  • pitace, s. f., pitié.
  • 1. pitance, s. f., pitié.
  • 2. pitance, s. f., service religieux d’anniversaire ‖ robe de pitance, robe d’uniforme.
  • pitancerie, s. f., lieu d’un couvent où se faisaient les distributions des vivres pour les repas des religieux ‖ office de pitancier.
  • pitancier, s. m., celui qui est chargé des approvisionnements de bouche, économe.
  • pitanciere, s. f., syn. de pitancerie.
  • pitasse, adj. f., piteuse.
  • pitauder, v. n., se conduire grossièrement, comme un bouffon ‖ mendier.
  • pitauderie, s. f., grossièreté, bouffonnerie.
  • pite, adj., qui a de la pitié, pitoyable.
  • piteablement, adv., par pitié, pieusement ‖ de manière à inspirer la pitié.
  • piteer, v. n., avoir pitié, s’apitoyer, s’attendrir.
  • piteor, s. m., celui qui a pitié.
  • * pitisser, v. a., buvotter.
  • pitos, adj., compatissant, qui a pitié ‖ s. m., jeux de théâtre dans lesquels on représentait des actions de piété.
  • pitosement, adv., pitoyablement, avec pitié ‖ modestement.
  • pitoulon, s. m., surnom donné aux Bretons.
  • * piu, adj., doux, miséricordieux.
  • pivard, adj., lourdaud.
  • pivement, adv., pieusement ‖ avec pitié.
  • piverré, adj., marqueté à la façon d’un pivert.
  • 1. pivois, s. m., sorte d’oiseau de proie.
  • 2. pivois, s. m., T. d’argot, vin.
  • placabilité, s. f., qualité d’un homme qui se laisse facilement apaiser.
  • placable, adj., qui peut être apaisé, doux ‖ qui apaise.
  • plaçage, s. m., droit qui est dû au seigneur pour la liberté de placer et de vendre ses marchandises ou ses bestiaux au lieu où se tient la foire ou aux halles et marchés de la seigneurie ‖ place ‖ droit d’amarrage ‖ droit sur une place à bâtir.
  • placart, s. m., plaque ‖ partie de l’armure ‖ sorte de petite monnaie.
  • placation, s. f., apaisement, expiation.
  • * place, s. f., calvitie.
  • placebo, s. m., flatterie ‖ homme intrigant ‖ vêpres des morts.
  • placel, s. m., la partie du banc sur laquelle on s’assied.
  • placelote, s. f., petite place.
  • placete, s. f., petite place ‖ placet, tabouret.
  • placeus, adj., chauve.
  • plachasse, s. f., couverture.
  • plache, s. f., pré humide. Cf. Plascq et Plasquier.
  • placistre, s. m., terrain vague.
  • placite, adj., qui plaît.
  • plage, s. f., plaie, blessure.
  • plagelle, s. f., compresse.
  • plaidable, adj., que l’on peut plaider, où l’on peut plaider.
  • plaidard, s. m., homme procédurier.
  • * plaideïce, s. f. ; jostes de plaideïces, joutes dont les conditions étaient débattues et réglées d’avance et différant en cela des tournois.
  • 1. plaideïs, s. m., plaidoirie, procès, discussion.
  • 2. plaideïs, adj., qui aime à plaider, chicaneur ‖ s. m., celui qui plaide, avocat, défenseur.
  • plaidement, s. m., plaidoyer, allégation.
  • plaideor, s. m., avocat ‖ procureur d’un monastère.
  • plaiderel, adj. et s. m., qui a habitude de plaider, qui aime les procès, plaideur, chicaneur.
  • plaideresse, s. f., plaideuse, discuteuse.
  • plaiderie, s. f., plaidoyer ‖ profession d’avocat ‖ procès.
  • plaideus, adj., disputeur, querelleur ‖ en parlant de choses, où l’on plaide ‖ s. m., avocat.
  • plaidié, s. m., plaidoirie.
  • plaidier, v. n., tenir le plaid ‖ être garant au plaid ‖ rendre la justice ‖ parler, discuter ‖ badiner, plaisanter ‖ discuter en soi-même, tergiverser ‖ s. m., plaidoirie ‖ discussion (dans le plaid) ‖ a petit de plaidier, pour une légère cause.
  • plaidif, s. m., avocat, défenseur ‖ homme procédurier, querelleur.
  • plaidoiable, adj., que l’on peut plaider ‖ où l’on peut plaider.
  • plaidoiart, adj., qui a la manie de plaider sans cesse.
  • plaidoié, s. m., plaidoyer.
  • plaidoiement, s. m., plaidoyer.
  • plaidoier, v. n., plaider ‖ discuter ‖ parler en général ‖ v. a., plaider ‖ mettre en cause, appeler en jugement ‖ v. réfl., s’adresser des supplications ‖ s. m., salle du tribunal.
  • plaidoieresse, s. f., celle qui a la manie de plaider.