Lexique de l’ancien français/6

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


C
  • cabache, s. m., cabas.
  • cabané, adj., muni de cabanes, en parlant d’un bateau.
  • 1. cabar, s. m., cabas.
  • 2. cabar, s. m., clou à tête.
  • 3. cabar, s. m., noix de Malabar.
  • cabaresterie, s. f., fréquentation des cabarets.
  • cabareteur, s. m., cabaretier.
  • cabas, s. m., tromperie, vol ‖ jouer du cabas, escroquer.
  • cabasse, s. f., sorte de mesure.
  • cabasson, s. m., petit cabas.
  • cabet, s. m., cabas.
  • cabetenc, s. m., sorte d’étoffe précieuse.
  • cabillaud, s. m., membre d’une faction qui, en Hollande, de 1350 à 1492, soutint le parti de Guillaume V et de ses descendants.
  • cabochard, adj., têtu.
  • caboche, s. m., le chabot, poisson.
  • 1. cabot, s. m., demi-boisseau.
  • * 2. cabot, s. m., espèce de sabot.
  • cabotel, s. m., mesure de grain, de sel, demi-boisseau.
  • caboter, v. n., être trop large, balloter.
  • cabre, s. f., action de se cabrer.
  • cabrioche, s. f., petite chèvre.
  • cabroi, s. m., chevreau.
  • cabrol, s. m., T. de méd., syn. de fontanelle.
  • cabrote, s. f., petite chèvre.
  • cabueil, s. m., prison.
  • cabuiresse, s. f., trompeuse.
  • cabuse, s. f., tromperie, imposture.
  • cabusement, s. m., action de cabuser.
  • cabuser, v. a., tromper ‖ séduire ‖ v. réfl., se moquer.
  • cabuserie, s. f., tromperie.
  • cabuseur, s. m., trompeur ‖ imposteur.
  • cabusier, s. m., imposteur.
  • cabusion, s. f., tromperie.
  • cabusser, v. n., prendre une tête, se pommer, en parlant des choux et des laitues.
  • cacab, s. m., cri de la perdrix.
  • cacaber, v. n., crier comme la perdrix ou la caille.
  • cacabre, s. f., ambre jaune, carabé.
  • cacapuche, s. f., plante médicinale, dont on se servait pour purger les oiseaux de proie.
  • cacassement, s. m., cri de la poule.
  • cacheement, adv., en cachette, en secret.
  • cachelouche (à), loc. adv., en cachette.
  • cachereau, s. m., livre de raison ‖ papier terrier.
  • cachet, s. m., lieu retiré, cachette.
  • cachetement, adv., en cachette, en secret.
  • cachin, s. m., éclat de rire ‖ moquerie ‖ insulte.
  • cachinacion, s. f., éclat de rire ‖ moquerie ‖ insulte.
  • cachinateur, s. m., ricaneur, moqueur.
  • cachine, s. f., éclat de rire ‖ moquerie ‖ insulte.
  • cachiner, v. n., rire aux éclats ‖ se moquer.
  • cachineus, adj., qui rit aux éclats ‖ qui ricane.
  • cachous, adj., cachotier.
  • caciafistre, s. f., cassia fistula, pulpe des fruits du canéficier.
  • cacochie, s. f., abondance de mauvaises humeurs.
  • cacochimité, s. f., abondance de mauvaises humeurs.
  • cacochumeus, adj., qui engendre de mauvaises humeurs.
  • cacoigne, s. f., querelle.
  • cacoigneor, s. m., querelleur.
  • cacorum, s. m., oiseau nocturne, peut-être le chat-huant.
  • cacueil, s. m., sommet.
  • cadacace, s. f., jus de prunelles.
  • cadit, s. m., rente dont le paiement est échu ‖ arrérages.
  • cadrant, s. m., le globe terrestre.
  • cadre, s. f., quartier.
  • cadruve, s. m., V. Quadruve.
  • caduce, s. f., caducée de Mercure.
  • caduceateur, s. m., héraut ‖ parlementaire.
  • caduque, s. f., mal caduc.
  • caeignable, adj., qu’on tient à la chaîne, en laisse.
  • ça en arrere, loc. adv., ci-devant, jadis ‖ ça en arriere un tel, feu un tel.
  • caf, s. m., câble.
  • cafetin, adj., purifié, raffiné, en parlant du sucre ‖ s. m., sucre blanc, purifié.
  • caffotin, s. m., éteignoir.
  • cafi, s. m., huitième partie du muid, à Chypre.
  • cafor, s. m., camphre.
  • cafrage, s. m., maladie de la peau.
  • cafre, adj., atteint d’une maladie de la peau.
  • cagier, s. m., celui qui vend des oiseaux en cage.
  • cagnon, s. m., petit chien.
  • cagouilhon, s. m., en Poitou, résidus du vannage.
  • ça hei, interj., exclamation des bergers pour faire avancer leurs moutons.
  • caherie, s. f., sorte de redevance perçue sur les marchandises arrivant par eau à Rouen.
  • cahoir, s. m., paquet de quatre (objets).
  • cahuet, s. m., partie de l’aumusse qui couvrait la tête.
  • caiage, s. m., droit que les marchands payaient pour charger et décharger leurs marchandises sur le quai d’un port.
  • caiel, s. m., cahier.
  • caielle, s. f., petite chaise, en particulier la chaise sur laquelle le prêtre écoute la confession, confessionnal ‖ charpente formée de quatre grosses pièces de bois sur laquelle on établit la cage d’un clocher, d’un campanile, etc. ‖ large sangle formant un siège mobile et dont les couvreurs se servaient pour se tenir en place pendant leur travail.
  • caier, s. m., paquet de quatre (objets) ; s’employait particulièrement en parlant de chandelles.
  • caignet, s. m., sorte de drap.
  • caille, s. m., appeau à prendre les cailles.
  • cailleboté, adj., couvert de boutons.
  • caillerie, s. f., endroit où se réunissent les cailles.
  • caillet, s. m., caillette, quatrième estomac des ruminants.
  • caillete, s. f., caillou, petite pierre.
  • cailleuist, s. m., maçonnerie de cailloux.
  • cailleul, s. m., caille.
  • cailleüre, s. f., état d’un liquide caillé, caillement.
  • cailliat, s. m., caillot.
  • 1. caillier, s. m., appeau pour prendre des cailles.
  • 2. caillier, s. m., celui qui prend les cailles au piège.
  • 3. caillier, s. m., sorte de vase à boire, qui fut d’abord en bois.
  • 4. caillier, s. m., lait caillé.
  • cailloche, s. f., caillou.
  • caillon, s. m., lait caillé ‖ caillette.
  • cailloneus, adj., caillouteux.
  • caillote, s. f., sorte de fromage fait avec du lait caillé.
  • cailloter, v. n., se cailler.
  • caillotin, s. m., sorte de fromage fait avec du lait caillé.
  • cailloton, s. m., sorte de fromage fait avec du lait caillé.
  • caillouel, s. m., caillou ‖ bloc (de pierre), pavé.
  • caillouet, s. m., sorte de poire.
  • caillouiere, s. m., lieu rempli de cailloux.
  • cailloulet, s. m., petit caillou.
  • caimanderie, s. f., mendicité.
  • caimandise, s. f., mendicité.
  • caimant, s. m., mendiant, quémandeur.
  • * çainturiere, s. f., V. Ceinturiere.
  • caion, s. m., porc.
  • caircaire, s. m., éperon.
  • caisse, s. f., cassie, arbuste.
  • caissete, s. f., petite caisse ‖ caissete du cœur, péricarde.
  • caissiau, s. m., corbeille.
  • cajol, s. m., cajolerie.
  • cajoler, v. n., chanter, en parlant des geais et des pies ‖ v. a., chanter.
  • calabre, s. m., machine de guerre.
  • calage, s. f., sorte d’arbre.
  • calain, s. m., manœuvre employé aux travaux de vigne.
  • calamay, s. f., la Chandeleur.
  • calamiteur, s. m., celui qui fait le malheur de, fléau.
  • calasin, s. m., chaland, sorte de bateau.
  • calcain, s. m., talon.
  • calceis, s. m., chaussée.
  • calcofanum, s. m., sorte de pierre précieuse.
  • calculacion, s. f., calcul, compte.
  • calculement, s. m., calcul.
  • caldier, s. m., sorte de mesure.
  • calefaterie, s. f., ouvrage de calfat.
  • caleforchies (a), loc. adv., à califourchon.
  • calendaire, adj., qui est fait en un mois.
  • calender, v. n., établir un calendrier.
  • calendier, s. m., rôle, registre.
  • calendre, s. f., calendrier.
  • calendreus, adj., attaqué par la calandre.
  • calete, s. f., dimin. de cale, sorte de bonnet.
  • calhotte, s. f., éteignoir.
  • calidité, s. f., chaleur.
  • caliel, s. m., petit caillou ‖ grève ‖ bloc (de pierre).
  • calige, s. m., canal.
  • caligine, s. f., affaiblissement de la vue.
  • caliginé, adj., recouvert de brouillard.
  • caligineuseté, s. f., caractère de ce qui est obscur.
  • calle, s. f., callosité.
  • calmage, s. m., droit sur les boissons.
  • calomniable, adj., contestable.
  • calomniation, s. f., action de calomnier.
  • calomnieus, adj., serment calomnieus, serment de chalenge.
  • calonet, s. m., sorte de vêtement.
  • calorgne, adj., louche.
  • calotete, s. f., calotte d’enfant.
  • caltre, s. m., estampille, marque.
  • calus, adj., qui a des callosités.
  • cambage, s. m., droit sur la bière.
  • cambe, s. f., brasserie.
  • camberie, s. f. V. Chambrerie.
  • cambier, s. m., brasseur.
  • cambiserie, s. f., sodomie.
  • cambrer (se), v. réfl., se courber ‖ se détourner.
  • cambrisien, s. m., monnaie frappée à Cambrai.
  • * camedafné, s. f., le daphné, plante.
  • camelerier, s. m., chamelier.
  • camelin, s. m., étoffe de poil de chèvre, mélangé de laine et de soie ‖ adj., de camelin.
  • cameline, adj. fém., se dit d’une sorte de sauce ‖ s. f., sorte de sauce.
  • camie, s. f., calamine.
  • caminal, s. m., four, fourneau.
  • * camiot, s. m., sorte de charrette.
  • camocas, s. m., étoffe de soie se rapprochant du satin.
  • * camois, s. m., V. Chamois 2.
  • camomillin, adj., de camomille.
  • camousset, s. m., syn. de camocas.
  • * campagnete, s. f., campagne.
  • campane, s. f., cloche ‖ campanule, plante.
  • campanele, s. f., clochette, sonnette.
  • campanete, s. f., clochette.
  • campanier, s. m., clocher.
  • campenart, s. m., clocher.
  • campenole, s. f., cloche, clochette.
  • campigeinne, s. m., guide d’une troupe (de soldats romains).
  • campigenois, s. m., syn. de campigeinne.
  • camuse, s. f., sorte de mesure.
  • camuset, adj., dim. de camus.
  • camuseté, s. f., état de celui qui est camus.
  • camusot, adj., dim. de camus.
  • can, s. m., trachée-artère.
  • * canabasserie, s. f., métier de chanvrier ‖ métier de tisserand.
  • canabasseur, s. m., chanvrier ‖ tisserand.
  • * canabassier, s. m., chanvrier ‖ tisserand.
  • canart, s. m., barque.
  • 1. canchier, s. m., prison.
  • 2. canchier, v. n., parier.
  • * cancoile, s. m., hanneton.
  • candeur, s. f., blancheur, clarté.
  • candorille, s. f., cantharide.
  • 1. cane, s. f., tuyau ‖ colonne vertébrale ‖ tourner la cane, tourner le dos ‖ trachée-artère ‖ rigole ‖ sorte de pieu ‖ bûche.
  • 2. cane, s. m., règle, canon ‖ code ‖ tarif ‖ rôle d’imposition.
  • 3. cane, s. f., dent.
  • canebuise, s. f., chènevis, semence de chanvre.
  • canebustin, s. m., panier ventru et muni d’une anse ‖ étui.
  • canee, s. f., coups de bâton ‖ longueur d’une canne.
  • canepin, s. m., gibecière ‖ fig., gosier, estomac.
  • * canesson, s. m., camomille puante.
  • canestel, s. m., corbeille.
  • 1. canestre, s. m., échaudé, sorte de pâtisserie légère.
  • * 2. canestre, s. m., corbeille.
  • 1. canet, s. m., petit canard.
  • 2. canet, s. m., cruche.
  • 3. canet, s. m., banc.
  • canete, adj. f., tissé à la canette.
  • * caniculier, adj., caniculaire.
  • canigle, s. m., son de la farine.
  • canisel, s. m., petit canal.
  • canision, s. m., sorte de pâté.
  • canisture, s. f., canitie.
  • canivel, s. m., petit couteau.
  • canivet, s. m., petit couteau, canif ‖ lancette.
  • * caniveton, s. m., petit couteau.
  • * canle, s. m., accord, traité.
  • canon, s. m., canal, tuyau, conduit ‖ pelote ‖ bobine ‖ cens, redevance.
  • canonel, adj., canonique ‖ ecclésiastique.
  • canonement, adv., selon les canons.
  • canonial, adj., soumis à la règle de l’Église.
  • * canoniement, adv., à titre de chanoine.
  • canoniere, s. f., église de chanoines.
  • canoniser, v. a., considérer comme faisant partie du canon ‖ prédire.
  • canoys, s. m., chanvre.
  • cantaille, s. f., champ de bataille.
  • cantaire, s. f., sorte de mesure.
  • cantatoire, adj., propre au chant.
  • cantel, s. m., le comble, ce qui tient au-dessus des bords d’une mesure déjà pleine.
  • canter, s. m., sorte de poids.
  • cantier, s. m., barge de cantiers, chaloupe. Cf. Chantier 2.
  • canton, s. m., coin, angle.
  • cantoral, adj., de chantre.
  • cantpile, s. f., sorte de projectile.
  • caorserie, s. f., vice des habitants de Cahors, usure.
  • caorsin, s. m., habitant de Cahors ‖ banquier, prêteur d’argent, usurier.
  • * capadouce, s. m., étoffe de Cappadoce.
  • caparis, s. m., câprier.
  • capax, adj., qui peut contenir ‖ capable.
  • capcion, s. f., capture, prise, saisie ‖ taxation ‖ artifice.
  • capdol, s. m., sorte de grand poisson de mer.
  • cape, s. f., nom d’un bref de prise de corps.
  • capejune, s. m., commencement du carême, mercredi des cendres.
  • capelane, s. f., capeline, courte cotte de mailles.
  • capelerie, s. f. V. Chapelerie.
  • capeluche, s. f., tête ‖ capuchon.
  • caper, v. a., prendre, saisir.
  • caperonne, s. f., flatterie.
  • caperot, s. m., câpre.
  • * capifol, s. m. V. Chapefol.
  • capitage, s. m., le même droit que le chevage, capitation, cens dû au seigneur chaque année par ses hommes de corps.
  • capitainat, s. m., fonction de capitaine.
  • capitaineté, s. f., fonction de capitaine.
  • capitainie, s. f., fonction de capitaine.
  • 1. capital, s. m., cens principal.
  • 2. capital, adj., qui regarde la tête ‖ qui se rapporte à la fracture du crâne ‖ taille capitale, imposition par tête, capitation.
  • capite, s. f., casaquin de femme.
  • capité, adj., qui a une grosse tête.
  • capitelle, s. m., tête d’une plante.
  • capitiel, s. m., clocheton.
  • capitolier, s. m., capitoul, échevin.
  • capitulaire, adj., de chapitre.
  • capitulier, s. m., livre du chapitre.
  • capon, s. m., projectile de guerre.
  • capot, s. m., lépreux.
  • cappe, s. f., espèce de pomme.
  • cappuleur, s. m., bouffon.
  • capragine, s. f., sorte d’herbe.
  • capraigue, s. f., sorte d araignée.
  • capreole, s. f., vrille de la vigne.
  • caprin, adj., qui a rapport au bouc.
  • captionner, v. a., saisir, arrêter.
  • captivement, s. m., captivité ‖ action de faire prisonnier.
  • capupurge, s. m., remède propre à purger la tête.
  • capusse, s. f., tête.
  • caquehan, s. m., assemblée, partic. assemblée illicite, attroupement, coalition d’ouvriers, cabale, conspiration, émeute, soulèvement populaire.
  • caqueharenc, s. m., caque à harengs.
  • caquelote, s. f., écaille.
  • caquerole, s. f., escargot, limaçon de mer.
  • caqueroliere, s. f., limaçonnière.
  • * caquetereau, s. m., médisant.
  • caqueteresse, adj. et s. f., qui aime à caqueter.
  • * caqueterie, s. f., bavardage.
  • * caquetiere, s. f., caqueteuse.
  • caquetoire, adj., qui aime à caqueter, babillard, jaseur.
  • caqueux, s. m., lépreux.
  • caquin, s. m., caque, petit tonneau.
  • car, conj., donc, certes, or ‖ et car, en effet.
  • 1. carable, s. m., fouine, belette.
  • 2. carable, s. m., chariot.
  • * caraboha, s. m., machine à main servant à lancer des pierres.
  • caractain, s. m., sorte de vase.
  • 1. caractere, s. f., cataracte.
  • 2. caractere, s. f., empreinte.
  • caracterele, s. f., cataracte.
  • caradril, s. m., calandre.
  • carathement, s. m., charme.
  • caratrice, s. f., caractère.
  • carbonel, s. m., sorte de poisson.
  • * carboucle, s. m., charbon, eschare gangréneuse.
  • carbouillon, s. m., impôt qui se prélevait sur les salines de Normandie et qui était du quart du prix du sel blanc fabriqué dans les salines.
  • carcelier, s. m., geôlier.
  • carceration, s. f., incarcération.
  • carcere, s. f., prison.
  • carcerer, v. a., emprisonner.
  • * cardasse, s. f., déchet de ce qui est cardé.
  • cardement, s. m., action de carder.
  • carderesse, s. f., cardeuse.
  • cardon, s. m., poutre.
  • careignon, s. m., carré de parchemin ou parchemin plié en carré, pli renfermant une lettre ‖ la lettre elle-même ‖ carillon ‖ mesure appelée plus ordinairement quarte et correspondant à un huitième d’hectolitre.
  • carel, s. m., cuvier.
  • carence, s. f., privation.
  • careport, s. m., sorte de droit, de redevance.
  • caresmage, adj., de carême.
  • 1. caresmel, adj., de carême.
  • 2. caresmel, s. m., carême ‖ mettre en dolent caresmel, mettre dans une situation critique ‖ au plur., jours gras, carnaval ‖ prendre ses caresmeaux, se repentir.
  • caresmelan, s. m., carême.
  • caresmentrant, s. m., commencement du carême ‖ homme de paille qu’on promenait dans les rues le mercredi des Cendres.
  • caresmentré, s. m., commencement du carême.
  • caresmeprenant, s. m., commencement du carême.
  • 1. caret, s. m., sorte d’étoffe.
  • 2. caret, adj., de char, de chariot.
  • carfou, s. m., heure de la retraite, qu’on annonçait le soir avec une cloche, le couvre-feu.
  • cariesche, adj. fém., selle cariesche, sellette de charrette.
  • carillon, s. m., forme carrée ‖ carré de parchemin, parchemin plié en quatre.
  • carin, adj., fort, bien remparé.
  • carinaut, s. m., vieille rosse.
  • carioel, s. m., carriole.
  • cariole, s. f., kyrielle.
  • carion, s. m., part que prenait le voiturier pour conduire, charrier la dîme dans les granges du décimateur.
  • carisé, s. m., carisel, canevas.
  • carisel, s. m., petit cuvier.
  • carissime, adj., superl., très cher.
  • caritalle, s. f., cariatide.
  • carlerie, s. f., sorte d’étoffe.
  • carlet, s. m., sorte de pelote.
  • carmelin, adj., de carme ‖ s. m., carme, moine du Carmel.
  • carmeliste, s. m., carme.
  • carmesin, adj., couleur de carmin.
  • carminement, s. m., enchantement, ensorcellement par des paroles magiques.
  • carnacerie, s. f., carnage.
  • carnacier, s. m., bourreau.
  • carnacion, s. f., incarnation.
  • carne, s. m., gond, pivot.
  • carnel, s. m., charnière.
  • carnement, s. m., enchantement.
  • 1. carner, v. a., entamer la chair ‖ v. réfl., se mettre dans la chair.
  • 2. carner, v. a., enchanter ‖ soigner, panser, guérir.
  • carnerure, s. f., charme, pratique magique.
  • carnet, s. m., visière (de casque).
  • * carniere, s. f., créneau.
  • carnifice, s. m., carnage, massacre.
  • carnin, s. m., charme, parole magique, enchantement.
  • carolant, p. prés. et adj., dansant.
  • carole, s. f., branle, danse en rond, divertissement dont la danse fait partie ‖ assemblée, cercle, réunion ‖ ensemble de colonnes placées en cercle ‖ entourage circulaire, collatéral ‖ chaîne.
  • caroleor, s. m., danseur.
  • caroler, v. n., danser en rond, sauter, se divertir ‖ v. a., danser.
  • caroleresse, s. f., danseuse.
  • carolin, s. m., carolus, monnaie du règne de Charles VIII.
  • caroloier, v. n., danser.
  • carpaille, s. f., menue carpe.
  • * carperel, s. m., carpeau.
  • carpie, s. f., espèce de ragoût, de hachis de carpes.
  • carpier, s. m., charme, arbre.
  • * carpobalme, s. m., fruit du baumier.
  • carpot, s. m., en Bourbonnais, la part de vendange du propriétaire d’une vigne qui en partage les fruits avec son vigneron.
  • carquavel, s. m., grelot.
  • 1. carre, s. f., côté ‖ facette ‖ coin.
  • 2. carre, s. f., mesure qui probablement représentait un morceau carré.
  • carrebot, s. m., pièce de terre carrée.
  • carrel, s. m., quart ‖ carré, bâtiment carré ‖ morceau carré ‖ mesure de terre ‖ sorte de poisson, le carrelet.
  • carrelet, s. m., petit carré.
  • 1. carreüre, s. f., forme carrée, carré ‖ bataillon carré.
  • 2. carreüre, s. f., carrière.
  • carrie, s. f., encoignure.
  • carrieur et carrieu, s. m., carrier.
  • carroce, s. m., grand chariot qui accompagnait les armées des cités italiennes au moyen âge et sur lequel était arboré leur drapeau.
  • carroge, s. m., carrefour ‖ place publique.
  • carroi, s. m., carrefour ‖ place publique.
  • carron, s. m., carré, place carrée ‖ carreau de brique.
  • carroner, v. a., carreler.
  • cartage, s. m., mesurage, droit de mesurage du sel ‖ endroit ce prélèvement avait lieu.
  • cartagier, v. a., mesurer (du sel).
  • carte, s. f., carton.
  • cartel, s. m., mesure de blé qui change de capacité suivant les lieux où l’on s’en sert.
  • cartelage, s. m., droit royal et seigneurial, qui consistait à s’emparer du quart des récoltes des vassaux.
  • cartelateur, s. m., tireur de cartes.
  • 1. cartele, s. f., T. d’arch., console, avant-toit, péristyle.
  • 2. cartele, s. f., sorte de mesure.
  • carteler, v. a., écarteler, partager en quatre.
  • cartellotte, s. f., pinte de liquide.
  • carticulaire, s. m., cartulaire.
  • cartilagination, s. f., caractère de ce qui est cartilagineux.
  • * cartilege, s. m., cartulaire.
  • cartonier, s. m., quatrième partie d’un boisseau ‖ tenancier payant comme rente le quart du produit de sa récolte ‖ adj., qualif., boisseau.
  • cartulaire, s. et adj., désignant des commis qui tiennent registre de tout ce qui entre dans le royaume et de tout ce qui en sort, et qui font payer les droits.
  • cartule, s. f., dim. de carte et de charte.
  • cartuler, v. a., inscrire au cartulaire.
  • cartulete, s. f., dim. de cartule, petite charte.
  • carvindre, s. m., portefaix, à Saint-Omer.
  • 1. cas, adj., cassé, brisé, abimé, en parlant de personnes ou de choses ‖ découragé ‖ inutile ‖ se faire cas de quelque chose, s’y refuser.
  • 2. cas, s. m., chute ‖ accident.
  • casalage, s. m., habitation ‖ hameau.
  • casart, s. m., cahier.
  • casee, s. f., bile.
  • caseité, s. f., caractère de ce qui est caséeux.
  • casel, s. m. V. Chesal.
  • casele, s. f., maisonnette, cabane ‖ hameau.
  • * caselet, s. m., petit casel, hameau.
  • casenier, adj., qui est domicilié dans un pays.
  • casete, s. f., hutte, cabane, petite maison.
  • cason, s. m., maison.
  • cassage, s. m., action d’encaisser.
  • cassain, s. m., chêne.
  • cassart, s. m., gouttière.
  • cassel, s. m., caisse, caisson.
  • * cassement, adv., d’une voix cassée.
  • 1. casseron, s. m., casserole.
  • 2. casseron, s. m., le quart d’un arpent de terre.
  • 1. casset, s. m., petite caisse.
  • * 2. casset, s. m., muge ou chabot, poisson.
  • * cassette, s. f., petite casse, casserole.
  • cassiliz, s. m., châssis.
  • cassine, s. f., corbeille.
  • cassiolete, s. f., écorce aromatique qui ressemble à la cannelle, fausse cannelle.
  • cassole, s. f., petite caisse.
  • casson, s. m., le quart d’un arpent.
  • 1. cassot, s. m., petite casse.
  • 2. cassot, s. m., lépreux. Cf. Capot.
  • * cassote, s. f., casserole.
  • castagnot, s. m., petit poisson de mer.
  • castaigneux, s. m., le petit grèbe, oiseau d’eau.
  • castegniere, s. f., châtaigneraie.
  • casteillon, adj., castillan.
  • castiche, s. f., chaussée, digue, mur bordant une rivière.
  • castichement, s. m., chaussée, trottoir.
  • casticheur, s. m., agent de la voirie.
  • castichier, v. a., construire une chaussée, une digue.
  • castigacion, s. f., avertissement, recommandation.
  • castignier, s. m., frêne sauvage.
  • castille, s. f., querelle.
  • castinent, s. m., cierge.
  • castoire, s. m., castor ‖ couleur tirée du castoréum.
  • * castonel, s. m., chaton d’une bague.
  • castor, s. m., castoréum.
  • * castoree, s. m., castoréum.
  • castral, adj., de château.
  • * casule et casure, s. f., chasuble.
  • * casulier et casurier, s. m., chasublier.
  • cataplasmer, v. a., recouvrir d’un cataplasme ‖ employer comme cataplasme ‖ v. n., appliquer des cataplasmes.
  • * catapuce, s. f., épurge, plante.
  • cateie, s. f., petite massue garnie de pointes et retenue par une courroie.
  • caterval, adj., qui sert à boire ‖ s. m., compagnon de débauches.
  • catervaument, adv., en troupe.
  • * caterve, s. f., troupe, bande ‖ assemblée.
  • cathedral, adj., qui appartient à la cathédrale, au diocèse, épiscopal.
  • cathedralement, adv., sur le siège apostolique.
  • cathedralité, s. f., autorité du siège épiscopal.
  • cathedrat, s. m., autorité épiscopale.
  • cathedre, s. f., chaire.
  • * catherinage, s. f., fête de sainte Catherine.
  • catier, adj., épithète ironique donnée aux Albigeois, altération du nom de cathare que se donnaient certaines sectes hérétiques.
  • catilin, adj., qui ressemble au miaulement du chat, étranglé.
  • caton, s. m., gâteau sucré, petite masse de farine coagulée.
  • catonné, p. pas., aggloméré en masse de farine.
  • catoullance, s. f., chatouillement.
  • çatro, interj., exclamation des bergers pour faire avancer leurs moutons.
  • cauchemare, s. f., incube.
  • caucheüre, s. f., réparation.
  • cauchier, v. a., réparer, raccommoder.
  • cauchois, adj., bâti avec de la chaux.
  • cauke, s. f., pièce de bois.
  • caule, s. f., redevance payée par un marchand pour la place qu’il occupait.
  • caumarengue, s. f., salamandre.
  • caupresser, v. a., pousser chaudement, presser.
  • cauquain, s. m. V. Chauchein.
  • cauqueson, s. f., action de cocher.
  • cauresse, s. f., sorcière.
  • caurroi, s. m., coudrier.
  • * causacion, s. f., cause.
  • * causant, prép., à cause de.
  • cause aiant, s. m., ayant cause ‖ affaire litigieuse de transmission de droits.
  • causelment, adv., par une cause particulière.
  • causer, v. a., appuyer de causes, de motifs, expliquer ‖ mettre en cause ‖ v. réfl., s’appuyer sur telle raison, se fonder sur tel motif ‖ être occasionné ‖ v. n., être cause.
  • causeur, s. m., celui qui est la cause de quelque chose.
  • causidique, s. m., celui qui plaide une cause, avocat.
  • causoier, v. n., causer, parler.
  • causon, s. f., fièvre ardente.
  • causonide, adj., ardent, brûlant.
  • causonique, adj., ardent, brûlant.
  • causonne, adj. f., syn. de causonique.
  • * causte, adj., prudent.
  • * caut, adj., rusé.
  • cautain, s. m., fermier des quêtes de la châsse ou porteur de la châsse, à Besançon.
  • cautelement, adv., par ruse.
  • cauteler, v. a., tramer, machiner ‖ tromper insidieusement ‖ v. réfl., agir avec ruse.
  • cauterisance, s. f., cautérisation.
  • * cauterisant, adj., propre à cautériser.
  • cauterisatif, adj., propre à cautériser.
  • cauteusement, adv., avec précaution, avec prévoyance, avec sagesse.
  • cautileus, adj., précautionné, prévoyant, prudent, habile ‖ plein de ruse et de défiance malveillante.
  • cautileusement, adv., par ruse.
  • cautilité, s. f., cautèle, ruse.
  • cautionage, s. m., cautionnement.
  • cautionneur, s. m., celui qui se porte caution.
  • cauvaire, s. f., crâne.
  • cavain, s. m., chemin creux, trou, fossé, grotte, vallée.
  • * cavaine, s. f., trou servant de retraite.
  • 1. cave, adj., creux.
  • 2. cave, s. f., lieu creux, terrain enfoncé, cavité, profondeur, caverne.
  • caveçonnier, s. m., fabricant de caveçons.
  • cavee, s. f., chouette.
  • * cavelous, adj. V. Cavilleus.
  • cavement, s. m., action de creuser ‖ état de ce qui est creusé.
  • cavene, s. f., cage
  • cavereau, s. m., cave, lieu creux.
  • * caverole, s. f., vésicule
  • cavete, adj., pendard, coquin.
  • çavetonerie, s. f., métier du cordonnier.
  • çavetonier, s. m., cordonnier qui travaillait en basane et qu’on appelait aussi basanier.
  • caveüre, s. f., lieu creux, cavité, creux.
  • * caveux, adj., creux.
  • cavillance, s. f., cavillation.
  • cavillement, s. m., cavillation.
  • caviller, v. n., se tromper.
  • cavillerie, s. f., moquerie, tromperie.
  • cavilleus, adj. et subst., chicaneur, fourbe ‖ subtil.
  • cavilleusement, adv., en se jouant ‖ en trompant, perfidement.
  • cavine, s. f., chemin creux ‖ enfoncement de terrain, vallée.
  • cavon, s. m., caveau.
  • cavyaz, s. m. plur., chevêche.
  • caz, s. m., le haut du bord d’une robe.
  • ceaule, s. f., cellule.
  • ceaulete, s. f., petite cellule.
  • ceberon, s. m., sorte de bois pliant.
  • cecolites, s. m., sorte de pierre précieuse.
  • cedat, s. m., sas.
  • cede, s. f., cédule.
  • cedeleynge, s. f., sorte de morue.
  • cedewale, s. m. V. Citoual.
  • cedrin, adj., de cèdre.
  • cedrolent, adj., de la nature du cèdre.
  • ceduller (se), v. réfl., s’unir, s’allier.
  • ceint, s. m., tout ce qui sert à entourer ‖ lien, ceinture ‖ le milieu du corps.
  • ceinte, s. f., enceinte.
  • * ceintor, s. m., ceinture.
  • ceintuaire, s. f., ceinture.
  • ceinturee, s. f., ceinture.
  • ceinturel, s. m., ceinture ‖ milieu du corps.
  • ceinturele, s. f., petite ceinture.
  • ceinturer, v. a., ceindre ‖ entourer comme d’une ceinture ‖ cercler.
  • ceinturerie, s. f., fabrication de ceintures.
  • ceinturet, s. m., petite ceinture.
  • ceinturete, s. f., petite ceinture.
  • * ceinturiere, s. f., ouvrière en ceintures.
  • ceire, s. f., gesse ‖ boisson de suc de dattes ‖ adj., pois ceire, gesse.
  • celable, adj., digne du ciel.
  • celant, adj., discret ‖ secret ‖ s. m., secret.
  • cele, adj. f., discrète.
  • 1. celé, p. pas., caché ‖ Nostre Dame celée, une des fêtes de la Sainte Vierge ‖ a celé, en celé, en secret, en cachette.
  • 2. celé, s. m., plafond.
  • celebrable, adj., digne d’être célébré, célèbre, renommé, en parlant de personnes et de choses.
  • celebrance, s. f., commémoration.
  • 1. celebrement, s. m., célébration.
  • 2. celebrement, adv., en grande foule.
  • célébrité, s. f., fête solennelle, célébration.
  • 1. celee, s. f., action de cacher, cachette, mystère ‖ a celee, en secret, en cachette, à part.
  • 2. celee, s. f., le ciel, région élevée dans les airs.
  • 3. celee, adj. f. V. Cielee.
  • celeement, adv., secrètement, en cachette ‖ d’une manière obscure.
  • celei, pron. fém., celle ‖ celle-ci ‖ adj., cette.
  • celeor, s. et adj., celui qui cache, recéleur ‖ secret.
  • celerage, s. m., droit sur le vin.
  • celerin, adj., se dit d’une petite espèce de hareng appelée aussi celan ‖ s. m., ce poisson même.
  • celestial, adj., céleste.
  • * celestiel, adj., céleste.
  • celestielment, adv., d’une manière céleste.
  • celestiement, adv., d’une manière céleste.
  • celestien, adj., céleste.
  • celestieus, adj., céleste.
  • celestif, adj., céleste.
  • celestifier, v. a., diviniser.
  • * celestin, adj., céleste.
  • celestre, adj., céleste.
  • celet, s. m., boîte, coffre, châsse.
  • * celier, s. m., geôlier.
  • celimancie, s. f., divination par le ciel.
  • celin, adj., du ciel ‖ qu’on met au ciel de lit.
  • * celique, adj., céleste.
  • celison, s. f., action de cacher, secret ‖ lieu caché.
  • cellande, s. f., sorte d’herbe médicinale.
  • celle, s. f., petite maison ‖ hermitage ‖ habitation en général ‖ chambre ‖ cellule ‖ cellier ‖ cavité ‖ siège, tribunal ‖ case d’un arbre généalogique.
  • * cellererie, s. f., office de cellerier.
  • cellete, s. f., petite cellule.
  • cellour, adj., ce, cette ‖ pron., celui-ci, celle-ci.
  • celui, adj., ce ‖ pron., celui-ci.
  • cembel, s. m., petite troupe destinée à attirer l’ennemi dans une embuscade ‖ l’embuche, l’embuscade elle-même ‖ piège à prendre les oiseaux ‖ combat, tournoi, joute ‖ le jeu d’amour ‖ provocation insultante, moquerie ‖ train de vie orgueilleux.
  • cembeleor, s. m., combattant, guerrier.
  • cembeler, v. n., jouter, combattre ‖ se précipiter, s’enfuir.
  • cembiller, v. n., jouter, combattre.
  • cenage, s. m., droit sur la pêche.
  • cenail, s. m., souper ‖ office ‖ garde-manger.
  • cenaille, s. f., salle à manger.
  • cendaille, s. f., syn. de cendal.
  • cendal, s. m., étoffe légère de soie unie qui paraît avoir été analogue au taffetas ‖ enseigne ‖ adj., fait de cendal.
  • cendé, s. m., syn. de cendal.
  • cendil, s. m., syn. de cendal.
  • cendre, s. f., incendie.
  • cendree, s. f., cendre ‖ métal non purifié.
  • cendresse, adj. f., de couleur de cendre.
  • 1. cendrier, adj., couvert de cendre ‖ qui se plaît au coin du feu ‖ de couleur de cendre, cendré.
  • 2. cendrier, s. m., marchand de cendre ou poussier.
  • 3. cendrier, s. m., lieu où sont les cendres, cimetière ‖ linge où l’on met les cendres quand on coule la lessive ‖ T. myst., la terre dont les habitants deviennent cendres.
  • cendriere, s. f., cendre.
  • cendrous, adj., qui se plaît au coin du feu.
  • cenement, s. m., signe.
  • 1. cener, v. n., faire la cène, souper.
  • 2. cener, v. a., faire signe de venir.
  • cengle, s. f., enceinte, limite en général ‖ enceinte, retranchement ‖ limite d’une propriété, espace occupé par une plantation ‖ ceinture ‖ arc-en-ciel ‖ zona, sorte de maladie.
  • cengler, v. a., investir, bloquer.
  • cenier, s. m., officier de l’abbaye et l’un de ses quatre grands dignitaires, qui était tenu de fournir et d’ordonnancer les soupers de toute l’année, à part les cas exceptionnels et le temps qui s’écoulait depuis Pâques jusqu’à la fête de l’Exaltation de la Sainte-Croix ‖ celui qui veillait à la rentrée des vivres dans un couvent.
  • cenis, s. f., cendre.
  • cenofegie, s. f., nom d’une fête juive.
  • censable, adj., sujet au cens.
  • censablement, adv., avec l’obligation de payer un cens.
  • 1. censal, s. m., propriété sur laquelle un cens est assis ‖ cens, redevance due pour une terre ‖ créancier du cens.
  • 2. censal, adj., dû pour le cens.
  • censale, s. f., redevance due pour une terre.
  • censalment, adv., à titre de cens.
  • cense, s. f., cens.
  • censelle, s. f., dimin. de cense.
  • censement, s. m., cens.
  • 1. censer, v. a. et réfl., payer un cens.
  • 2. censer, v. n., penser, croire ‖ v. réfl., réfléchir, aviser.
  • censeur, s. m., fermier.
  • * censiaire, s. m., tributaire.
  • censible, adj., sujet au cens.
  • censie, s. f., cens.
  • 1. censier, s. m., celui qui tient une terre à cens.
  • 2. censier, s. m., encensoir.
  • censif, adj., donné à cens ‖ s. m., terroir sujet au cens, propriété sur laquelle un cens est assigné ‖ homme soumis au cens.
  • censir, v. a., donner à cens, affermer ‖ soumettre.
  • censissement, s. m., ferme, louage.
  • censivement, adv., à cens.
  • censivier, adj., qui donne un fief à cens.
  • censorie, s. f., fonction de censeur.
  • censorien, s. m. et adj., censeur.
  • censorieux, s. m., censeur.
  • censuaire, s. m., censier.
  • censuel, adj., qui doit le cens ‖ dû pour le cens ‖ à qui le cens est dû.
  • censuelment, adv., à titre de cens.
  • centain, adj., au nombre de cent.
  • centenage, s. m., tenure suivant laquelle le tenancier devait au seigneur deux gerbes par cent.
  • 1. centenaire, adj., de cent.
  • 2. centenaire, s. m., centaine.
  • centenal, s. m., centaine ‖ boulet de cent livres.
  • centiloge, s. m., titre d’un ouvrage d’astronomie.
  • centine, s. m., sorte de magistral municipal.
  • centoire, s. f., centaurée.
  • centurier, v. a., diviser par centuries.
  • ceoignole, s. f., bascule en général ‖ bascule d’un puits ‖ bascule de moulin ‖ manivelle de dévidoir ‖ piège à bascule ‖ barre à laquelle on attache la corde d’une cloche.
  • cep, s. m., chaîne, fers ‖ prison.
  • cepage, s. m., prison, geôle ‖ droit du geôlier.
  • 1. cepel, s. m., petit cep, rejeton.
  • 2. cepel, s. m., cep, entraves, chaînes, fers ‖ instrument en bois, consistant en deux planches échancrées de manière à recevoir les pieds et les mains des prisonniers, et dans lesquelles on les assujettissait ‖ piège.
  • * cephalee, s. f., migraine.
  • * cephalité, s. f., ville capitale.
  • cepier, s. m., geôlier, gardien d’une prison.
  • cepiere, s. f., femme du cepier.
  • ceraine, s. f., la ceraunia de Pline, qui la cite avec un commentaire prouvant que ce nom désignait un produit volcanique ou un météorite.
  • ceraseron, s. m., cigale ou grillon.
  • cerceler, v. a., cercler ‖ boucler ‖ v. n., être bouclé.
  • cercelet, s. m., petit cercle, petite couronne.
  • cercelier, s. m., cerclier, celui qui fait des cercles ou des cerceaux.
  • cerchable, adj., digne d’être recherché.
  • 1. cerche, s. f., tournée, ronde, patrouille ‖ examen ‖ surveillance ‖ inspection ‖ enquête, recherche ‖ s. m., celui qui fait la recherche, espion ‖ gardien de nuit.
  • 2. cerche, s. f., abside d’une église.
  • 3. cerche, s. f., cercle ‖ garniture du bord d’un chapeau, d’un écran, d’une gaine.
  • * 4. cerche, s. f., instrument de maçon.
  • cerchement, s. m., action de chercher, recherche.
  • cercheor, s. m., contrôleur, inspecteur ‖ vicaire du doyen d’un chapitre qu’il remplace en cas d’absence ‖ dignitaire de cathédrale, chargé de veiller au bon ordre dans les lieux réguliers.
  • cerchier, v. a., parcourir en tous sens, fouiller, sonder (en parlant de personnes et de choses) ‖ atteindre profondément ‖ visiter.
  • cerciorer, v. a., avertir, renseigner ‖ certifier.
  • cercle, s. f., cercle.
  • cerclel, s. m., dim. de cercle, cerceau.
  • * cercler et cerclier, adj., qui a rapport au cercle ‖ s. m., cercle du casque.
  • cercleur, s. m., sorte de plante.
  • cercloie, s. f., cercle ‖ sorte de tortue dont se couvraient les assaillants.
  • cerculier, adj., circulaire, qui est décrit en rond.
  • cerculierement, adv., circulairement, en rond.
  • cerebre, s. m., cerveau.
  • cerflangue, s. f., scolopendre, plante.
  • cerge, s. f., biche, femelle du cerf.
  • cerie, s. f., paquet.
  • ceris, s. m., sorte de serpe.
  • * cerisage, s. m., cerisaie.
  • * cerisai, s. m., cerisaie.
  • cerisé, s. m., sorte de toile, carisel. Cf. Carisé.
  • ceriseie, s. f., sorte de toile.
  • * ceriseroie, s. f., cerisaie.
  • cerkais, adj., circassien.
  • cerlovin, adj., sauvage comme un loup cervier.
  • cerme, s. f., petit bateau.
  • cermontaygne, s. f., sorte de plante. Cf. Sermontain.
  • cernage, s. m., action de cerner des arbres, de les arracher avec la racine.
  • cernator, s. m., inspecteur.
  • * cerne, s. m., cercle, compagnie, assemblée.
  • cernee, s. f., huile de cerneaux, huile de noix.
  • cernement, s. m., cerne magique.
  • cerniz, s. m., bois destinés à être cernés, déracinés.
  • cerot, s. m., cérat.
  • cerper, v. n., augmenter.
  • cerquemanage, s. m., information faite pour connaître les bornes d’un héritage ‖ bornage, arpentage d’une terre, d’une habitation.
  • cerquemanant, s. m., agent préposé pour fixer les limites et les bornes des héritages et pour connaître des difficultés qui s’élèvent à ce sujet ‖ celui qui fait la visite et l’inspection des flegards.
  • cerquemanement, s. m., information faite pour connaître les bornes d’un héritage ‖ bornage, arpentage d’une terre, d’une habitation.
  • cerquemaner, v. a., borner, mesurer, fixer les limites, les bornes d’une terre, d’une habitation.
  • cerquemanerie, s. f., information faite pour connaître les bornes d’un héritage.
  • cerquemaneur, s. m., syn. de cerquemanant.
  • cert, adj., sûr, certain ‖ bien résolu ‖ par cert, loc. adv., certainement.
  • certain, adj., résolu ‖ sincère ‖ rassuré.
  • certainer, v. a., rendre certain, assurer.
  • certaineté, s. f., connaissance certaine, certitude, assurance ‖ quantité certaine, nature spéciale.
  • certance, s. f., certitude.
  • certancer, v. a., assurer, affirmer.
  • certeau, s. m., sorte de poire d’automne.
  • certee, s. f., certitude.
  • certefiance, s. f., assurance, certitude.
  • certefier, v. a., assurer.
  • certement, adv., fixement ‖ exactement ‖ avec assurance.
  • certer (se), v. réfl., être certain, assuré.
  • certes (a), loc. adv., sérieusement, pour tout de bon, fermement ‖ fixement ‖ a bonnes certes, a droites certes, attentivement, sérieusement.
  • certi, adj., certain ‖ résolu.
  • certificacion, s. f., déclaration authentique.
  • certificatoire, adj., qui certifie ‖ s. m., attestation.
  • * certifiement, s. m., attestation.
  • * certiorer, v. a., rendre certain, instruire, faire connaître à ‖ donner pour certain.
  • certise, s. f., certitude.
  • cervat, s. m., petit cerf.
  • cervelee, s. f., cervelle.
  • * cerveleus, adj., irascible.
  • 1. cervelier, s. m., ramure du cerf.
  • 2. cervelier, s. m., espèce de calotte pour garantir la tête, heaume, casque ouvert ‖ cervelle.
  • cerveliere, s. m., espèce de calotte pour garantir la tête, heaume, casque ouvert.
  • cervetel, s. m., petit cerf.
  • * cervicorne, s. m., animal fabuleux de l’Inde.
  • cervin, adj., de cerf ‖ loup cervin, loup-cervier.
  • 1. cervis, s. m. et f., nuque ‖ par extens., tête.
  • 2. cervis, s. m., cervoise.
  • cervoise, s. f., taverne où l’on boit de la cervoise.
  • cervoisier, s. m., brasseur, celui qui fait ou vend de la cervoise.
  • cervot, s. m., jeune cerf.
  • ces, s. m., cessation, fin ‖ interdit, censure ecclésiastique.
  • cessable, adj., qui peut cesser.
  • cessaument, adv., d’une manière qui doit cesser.
  • cesse, s. f., merise.
  • cessement, s. m., cessation ‖ cession.
  • cesser, v. n., céder, reculer ‖ v. a., faire cesser ‖ v. réfl., s’arrêter, prendre fin ‖ se cesser d’une chose, s’interrompre, s’en abstenir ‖ v. a., céder, faire cession.
  • cessier, s. m., merisier.
  • cession, s. f., cessation.
  • * cessitif, adj., propre à faire cesser, à arrêter.
  • cestei, pron., fém. de cestui.
  • cester, v. n., trébucher, broncher ‖ tarder.
  • cestor, pron., plur. de cestui.
  • cestour, s. m., citron.
  • cestui, pron. dém., celui-ci ‖ adj., ce.
  • cete, s. f., cétacé.
  • ceti, s. m., cétacé.
  • cetun, s. m., cétacé.
  • * cetus, s. m., baleine.
  • cevelier, s. m., garde.
  • 1. chaable, s. m., catapulte ‖ chablis.
  • 2. chaable, s. m., meurtrissure, contusion.
  • chaabler, v. a., casser (des branches d’arbre) ‖ abattre (des fruits).
  • chaaignon, s. m., chaîne ‖ collier ‖ carcan ‖ liens de bois ‖ nuque.
  • chaaillon, s. m., petit chien.
  • * chaalier, s. m., châlit.
  • * chaalit, s. m., litière.
  • * chableau, s. m., corde pour le chablage.
  • chableur, s. m., préposé au chablage, au départ des coches d’eau à leur passage sous les ponts.
  • chablis, s. m., vacarme, tumulte.
  • chabosseau, s. m., chabot, poisson.
  • * chabriau, s. m., chevreau.
  • chabriot, s. m., T. de charp., chevron.
  • chaçable, adj., où l’on peut chasser.
  • chace, s. f., poursuite judiciaire ‖ bannissement ‖ requête.
  • chaceïs, s. m., chasse ‖ poursuite.
  • chace lievre, s. m., jeu d’enfant.
  • chaceor, s. m., cheval de chasse ‖ chaceor de maree, chasse-marée ‖ voiturier.
  • chacepoing, s. m., sorte d’arme.
  • * chacerec, adj., propre à la chasse.
  • chacerie, s. f., chasse ‖ droit de chasse.
  • chacerois, adj., de chasse, propre à la chasse.
  • chachevel, s. m., crâne.
  • 1. chacier, v. a., poursuivre, rechercher ‖ machiner ‖ arracher, faire sortir ‖ conduire, mener ‖ s. m., poursuite.
  • 2. chacier, s. m., châssis.
  • chacieusement, adv., comme un chassieux.
  • chacieuseté, s. f., infirmité du chassieux.
  • chacipol, s. m., sergent chargé de lever les impôts.
  • chacipolerie, s. f., sorte d’impôt.
  • chacipolier, s. m., syn. de chacipol.
  • chacle, s. f., presse.
  • chaçoison, s. f., venaison, chasse.
  • chadel, s. m., chef, capitaine ‖ tuteur.
  • 1. chadeler, v. a., conduire, commander, diriger, gouverner.
  • 2. chadeler, v. a., afficher.
  • chadeleüre, s. f., affiche, écriteau.
  • chadelier, s. m., chef, capitaine.
  • chael, s. m., petit chien ‖ petit de toutes sortes d’animaux ‖ enfant.
  • chaele, s. f., petite chienne.
  • chaelee, s. f., portée d’une bête.
  • chaeler, v. n., mettre bas de petits chiens ‖ v. a., enfanter, produire (d’une manière injurieuse).
  • chaeles, interj., exprime l’étonnement, l’empressement.
  • chaelet, s. m., petit chien ‖ petit de toutes sortes d’animaux.
  • chaement, s. m., chute ‖ accident.
  • chaenele, s. f., chaînette.
  • chaffaudeïs, s. m., échafaudage.
  • chaffauder, v. a., échafauder.
  • chaffaut, s. m., échafaud, estrade.
  • chafresner, v. a., arrêter, dompter.
  • chaienner, v. a., enchaîner.
  • chaiens, adv., céans. V. Çaiens.
  • chaiere, s. f., chaise, siège, trône ‖ chaise à porteur ‖ chaiere necessaire, chaiere de retrait, chaise percée ‖ chaise de charpente ‖ la chaiere S. Pierre, fête du siège de S. Pierre ‖ sorte de monnaie.
  • chaierete, s. f., petite chaise.
  • * chaiereur, s. m., fabricant de chaises.
  • * chaierier, s. m., fabricant de chaises ‖ majordome, intendant.
  • chaierole, s. f., petite chaise.
  • chail, s. m., caillou.
  • * chaillons, s. m. pl., hardes, guenilles.
  • chaillot, s. m., caillou.
  • chaillouel, s. m., sorte de poire.
  • chain, s. m., engin servant à la chasse aux oiseaux.
  • chainage, s. m., droit de placer des chaînes sur les rivières navigables dans un but fiscal ‖ impôt mis par la ville d’Abbeville sur les guèdes et pour la perception duquel une chaîne avait été tendue en travers de la Somme.
  • chainal, s. m., chaînette.
  • chainctuoir, s. m., ceinture.
  • chainel, s. m., petite chaîne.
  • chaingnoir, s. m., ceinture.
  • chainse, s. m., toile de lin ou de chanvre ‖ vêtement, chemise, jupe, voile, et objets divers faits de cette étoffe.
  • chainsete, s. f., dim. de chainse, linge, vêtement de linge.
  • chainsil, s. m., toile blanche et fine, toile de chanvre ou de lin ‖ étoffe dans la composition de laquelle il entrait de la soie ‖ tunique de toile fine qui se portait sur la chemise.
  • chainsin, s. m., nappe.
  • chainure, s. f., ensemble des chaînes servant à barrer une rue.
  • chainvinge, adj., de chanvre.
  • chaïr, v. n., tomber ‖ arriver ‖ être admissible, être admis ‖ s. m., chute.
  • chairal, adj., de chaire, de chaise.
  • chairé, adj., placé dans une chaire, sur un trône.
  • chairier, s. m. V. Chaierier.
  • chairouse, s. f., charrue.
  • chairpaigne, s. f., manne en osier.
  • 1. chaisiere, s. f., châssis.
  • 2. chaisiere, s. f., banc contenant plusieurs sièges.
  • chaitif, adj. et s., captif, prisonnier, esclave ‖ pauvre, faible, infirme, malheureux ‖ privé de qualités morales, misérable, méchant, méprisable ‖ truand ‖ bon chaitif, bon diable ‖ en parlant de choses, malheureux, misérable ‖ foire des chaitifs, marché de toutes sortes de vieux objets qui se tenait à Reims le jour de la mi-carême.
  • chaitivage, s. m., esclavage, infortune.
  • chaitivaison, s. f., captivité ‖ pauvreté, misère, infortune.
  • chaitivel, adj., malheureux.
  • 1. chaitivement, adv., malheureusement, misérablement.
  • * 2. chaitivement, s. m., malheur ‖ calamité.
  • chaitiver, v. a., rendre esclave, assujettir ‖ v. réfl., se déclarer malheureux, se désoler ‖ v. n., être malheureux ‖ plaindre la dépense.
  • chaitivet, adj., dim. de chaitif, malheureux.
  • chaitiveté, s. f., captivité ‖ pauvreté, misère, infortune, tourment ‖ chose mauvaise, misérable, futile, de peu de valeur ‖ lâcheté ‖ le corps des truands.
  • chaitiveus, adj., malheureux, misérable.
  • chaitivier, s. m., esclavage ‖ misère.
  • chalan, s. m., réservoir pour le poisson, boutique.
  • chalandas, s. m., Noël.
  • chalandee, s. f., contenance, chargement d’un bateau appelé chaland.
  • chalandise, s. f., association, camaraderie, accointance ‖ relations amoureuses.
  • chalandre, s. f., chaland, grand bateau plat pour le transport des marchandises.
  • chaldre, s. m., mesure de charbon.
  • chalefre, adj., sot, stupide.
  • chaleil, s. m., sorte de lampe rustique, en cuivre, à fond plat et ovale.
  • chalemastit, adj., terme d’injure.
  • chalemele, s. f., roseau, poinçon pour écrire ‖ chalumeau ‖ jouer de la chalemele, parler.
  • chalemeleor, s. m., joueur de chalumeau.
  • chalemeler, v. n., jouer du chalumeau ‖ jouer d’un instrument de musique militaire ‖ crier, bavarder ‖ v. a., faire entendre (un air) sur le chalumeau.
  • chalemie, s. f., chalumeau.
  • chalenee, s. f., contenance d’un chaland.
  • chalener, v. a., draguer.
  • chalengage, s. m., querelle.
  • chalenge, s. m. et f., réclamation judiciaire, poursuite en justice, débat judiciaire ‖ réclamation, opposition, défi, attaque ‖ fait de contravention qui donne lieu à une poursuite ‖ retrait lignager ‖ sans chalenge, sans tache, à qui l’on ne peut rien reprocher ‖ sans conteste, indubitablement.
  • chalengeant, s. m., demandeur.
  • chalengement, s. m., querelle, contestation, blâme, reproche.
  • chalengeor, s. m., celui qui poursuit en justice, plaignant, demandeur, prétendant ‖ faux accusateur, calomniateur.
  • chalengier, v. a., réclamer en justice, revendiquer ‖ réclamer, disputer par la force des armes ‖ disputer, contester en général ‖ racheter ‖ appeler, citer en justice ‖ provoquer, attaquer ‖ poursuivre ‖ persécuter ‖ blâmer ‖ quereller ‖ chalengier de, condamner à, après une poursuite judiciaire ‖ se plaindre d’une chose, y faire résistance ‖ interdire ‖ enjoindre ‖ garantir, assurer, soutenir ‖ presser, fouler, mettre en désordre.
  • * chalier, s. m., fossé.
  • 1. chalin, s. m., brouillard, obscurité.
  • * 2. chalin, s. m., chaleur.
  • chaline, s. f., chaleur ‖ éclair de chaleur, commencement d’orage ‖ sorte de maladie, inflammation.
  • challemastre, adj., terme d’injure ou de mépris.
  • challer, v. a., gauler.
  • challin, s. m., décombres.
  • challon, s. m., sorte de bois.
  • 1. chaloir, s. m., soin, effort.
  • 2. chaloir, v. a., chauffer ‖ v. n., devenir chaud.
  • chalon, s. m., chaland.
  • chalonge, adj. f., de Châlons ‖ s. f., monnaie de Châlons.
  • * chalt, s. m., calme (de l’air).
  • chalt pas, loc. adv., aussitôt, sur-le-champ.
  • chalun, s. m., sorte de drap qui se fabriquait à Châlons-sur-Marne.
  • chalveüre, s. f., calvitie.
  • chambalon, s. m., bâton à porter les seaux d’eau.
  • chambel, s. m. V. Chambrel.
  • chambelage, s. m., droit qui se payait, dans certaines mutations, aux seigneurs féodaux.
  • chambelerie, s. f., sorte de circonscription.
  • chambellaine, s. f., chambrière.
  • chambellanage, s. m., droit qui se payait, dans certaines mutations, aux seigneurs féodaux.
  • chambelleur, s. m., chambellan.
  • chambereche, s. f., sorte de chambelage payé par la terre elle-même.
  • chamberier, s. m., valet de chambre ‖ camérier ‖ chambellan ‖ maître d’hôtel ‖ grand chambellan ‖ officier claustral d’abbaye.
  • chamberine, s. f., chambre.
  • chamberlainie, s. f., fonction de chambellan.
  • chambert, s. m., nuque.
  • * chambige, s. f., haie de charrue.
  • chambli, s. m., sorte d’étoffe.
  • chambord, s. m., bord non labouré d’un champ.
  • 1. chambre, s. f., tenture ou tapisserie ornée de broderies.
  • 2. chambre, adj., cambré, courbé, replié.
  • chambree, s. f., mesure pour les fourrages.
  • chambrei, s. m., treille ‖ treillis.
  • * chambrel, s. m., petite chambre.
  • chambrele, s. f., petite chambre.
  • chambrelete, s. f., petite chambre.
  • chambrelinage, s. m., sorte de droit.
  • chambrerie, s. m., dignité de chambellan ‖ siège du chambellan ‖ métier de valet de chambre.
  • chambrete, s. f., sorte de piège pour prendre les oiseaux.
  • chambril, s. m., treillage, latte, lambrissage.
  • chambriller, v. a., lambrisser.
  • 1. chambrilleur, s. m., lambrisseur.
  • 2. chambrilleur, s. m., compagnon de chambrée.
  • chambrillis, s. m., lambris.
  • 1. chambrillon, s. m., petite chambre.
  • 2. chambrillon, s. f., chambrière, jeune servante.
  • chambrillonne, s. f., chambrière.
  • chamelee, s. f., osier qui croît sur les montagnes.
  • chamenat, s. m., chemin.
  • chamenel, s. m., chemin.
  • chamerande, s. f., chambranle.
  • chamoil, s. m., chameau.
  • chamoille, s. f., chamelle.
  • 1. chamois, s. m., partie de la lance ou du bouclier garnie de peau qui se tenait à la main.
  • * 2. chamois, s. m., froissement, meurtrissure ‖ souillure produite par le contact de l’armure.
  • chamoisier, v. a., meurtrir, écraser, faire des contusions, couvrir de plaies ‖ trouer, percer, briser ‖ frapper, marteler ‖ p. pas., souillé par le contact de l’armure.
  • chamorge, adj., atteint d’une certaine maladie, en parlant des chevaux et des hommes ‖ s. f., cette maladie même.
  • champ, s. m., bataille.
  • champable, adj., syn. de champel.
  • champage, s. m., droit sur le pâturage des bestiaux ‖ champ.
  • * 1. champagne, s. f., plaine, grande étendue de pays plat.
  • * 2. champagne, adj., des champs.
  • champarer, v. a., lever le champart sur.
  • champartable, adj., sujet au droit de champart.
  • champartage, s. m., droit de champart.
  • champartel, adj., sujet au droit de champart.
  • champarterie, s. f., terre sujette au droit de champart.
  • * champartier, adj., soumis au droit de champart.
  • champcheü, adj., tombé en champ clos.
  • 1. champel, s. m., petit champ ‖ champ de bataille ‖ combat en plaine.
  • 2. champel, adj., qui a lieu en plaine ‖ situé dans la campagne.
  • champeler, v. a., fouler quelque chose comme on foule un champ.
  • champelet, s. m., petit champ.
  • champestre, s. m., bien champêtre ‖ a champestre, en plein air.
  • champ estroit, s. m., sorte de jeu.
  • champiage, s. m., combat en champ clos.
  • champier, v. n., chevaucher dans la campagne ‖ combattre en champ clos ‖ camper ‖ pâturer ‖ faire paître les bestiaux dans les champs ouverts à la vaine pâture ‖ v. réfl., avoir le champ de son écu de telle ou telle façon.
  • champignel, s. m., champignon.
  • champigneul, s. m., champignon.
  • champinot, s. m., pot.
  • champion, s. m., étalon, mesure.
  • championage, s. m., bataille par champion.
  • championer, v. n., combattre.
  • championeresse, s. f., femme qui sert de champion.
  • 1. champir, v. n., combattre en champ clos ‖ combattre, lutter ‖ paître.
  • 2. champir, v. a., partager.
  • champisse, adj. f., goguenarde, indécente, ordurière.
  • champisserie, s. f., tours et pratiques de femme de mauvaise vie.
  • champoiance, s. f., droit de faire paître les bestiaux dans les bois seigneuriaux.
  • champois, s. m., champ.
  • champon, s. m., champ ‖ champ de bataille.
  • chanait, s. m., chenal.
  • chanallet, s. m., petit chenal.
  • chanart, s. m. V. Canart.
  • chance, s. f., point marqué par le dé.
  • chancel, s. m., clôture, balustrade, lieu fermé ‖ espace entre le maître-autel et la balustrade qui le ferme, le chœur de l’église ‖ fenêtre grillée.
  • chancelage, s. m., action de chanceler.
  • chanceleau, s. m., dim. de chancel, partie du chœur.
  • chanceler, v. a., disposer en forme de barreau ou de treillis, barrer transversalement, croiser ‖ garnir de barreaux, griller ‖ annuler un acte en le barrant ou croisant à traits de plume, biffer ‖ annuler, détruire ‖ confirmer, sanctionner, ratifier ‖ v. n., procéder en biaisant.
  • chanceleüre, s. f., ligne tirée sur un acte pour l’annuler, rature.
  • chancelle, s. f., meubles et habits de l’épousée.
  • chancer, v. n., jouer à un jeu de hasard.
  • chandart, s. m., brique.
  • chandel, s. f., fête de la Chandeleur.
  • chandelete, s. f., petite chandelle.
  • chandeleur, gén. plur. employé adjectiv. dans la loc. Nostre Dame Chandeleur, désignant la fête de la Chandeleur.
  • 1. chandelier, s. m. et f., fête de la Chandeleur.
  • 2. chandelier, s. m., officier préposé au soin du luminaire des appartements ‖ serf qui payait une redevance en cire ou en argent.
  • 3. chandelier, adj., qui travaille à la chandelle.
  • 1. chandeliere, s. f., fête de la Chandeleur.
  • * 2. chandeliere, s. f., molène, plante.
  • chandelis, s. m., chandelier.
  • chandelon, s. m., fabricant et marchand de chandelles.
  • chandelose, s. f., fête de la Chandeleur.
  • chandillete, s. f., petite chandelle.
  • chandilleur, s. m., marchand de chandelles.
  • chandillon, s. m., fabricant et marchand de chandelles.
  • chandoille, s. f., chandelle ‖ Nostre Dame des chandoilles ou absol. les chandoilles, la Chandeleur, la Purification.
  • chane, s. f., gros vase de forme allongée d’une capacité convenue ‖ cruche, broc, pot ‖ vaisseau en osier ‖ à Amiens, les sergents des chanes, les chanes, fonctionnaires placés sous l’autorité du payeur des présents et dont l’emploi journalier consistait à porter à domicile les menus présents de vin que ce fonctionnaire avait mission de distribuer.
  • chanebutel, s. m., gâteau.
  • chanece, s. f., cheveux blancs.
  • chanee, s. f., contenance d’une chane.
  • * chanel, s. m., petit pot.
  • chaneliu, s. m., Cananéen.
  • * chanelot, s. m., petit pot.
  • chanes, s. f., cheveux blancs ‖ vieillesse.
  • chanestel, s. m., gâteau.
  • chanevace, adj. f., de chanvre.
  • chanevacerie, s. f., titre que portent dans les comptes de l’argenterie, les chapitres concernant le linge (de table, de lit ou d’église).
  • chanevacier, s. m., marchand ou fabricant de grosse toile de chanvre.
  • chanevas, s. m., étoffe de chanvre.
  • chanevel, s. m., botte de chanvre.
  • chaneveor, s. m., marchand de chanvre.
  • chaneveril, s. m., chenevière.
  • chanevier, s. m., chenevière ‖ chanvre.
  • chanevot, s. m., toile de chanvre ‖ botte de chanvre.
  • chanevouze, s. f., chenevière.
  • chanfraint, adj., taillé en double biseau.
  • chanfrainte, s. f., chanfrein.
  • 1. change, s. m., échange ‖ banc d’un changeur, bureau du change.
  • 2. change, s. f., pièce d’étoffe de deux couleurs.
  • changeable, adj., changeant, variable.
  • changeableté, s. f., caractère de ce qui est changeant.
  • changeanier, s. m., fabricant de l’étoffe appelée changeant.
  • changeant, s. m., étoffe de soie de deux couleurs fabriquée autrefois à Valenciennes.
  • * changeler, v. n., changer.
  • changeresse, adj. f., changeante, inconstante ‖ qui fait changer ‖ s. f., femme qui fait l’office de changeur.
  • changiet, s. m., sorte d’étoffe, syn. de changeant.
  • changledicq, s. m., banlieue.
  • changoint, s. m., mesure pour le sel.
  • 1. changon, adj., terme injurieux.
  • 2. changon, s. m., entrevue, avant la noce, des parents et amis des deux conjoints.
  • chanir, v. n., blanchir.
  • * chanisseüre, s. f., canitie.
  • * chanité, s. f., chiennerie, action de vaurien.
  • chanlant, s. m., galant.
  • chanlat, s. m., latte bombée.
  • chanleton, s. m., petite chanlate.
  • chanlote, s. f., chanlate.
  • chanoier, s. m., sorte de danse.
  • chanoinerie, s. f., chanoinie, canonicat.
  • chanoisie, s. f., chanoinie, canonicat ‖ chapitre de chanoines ‖ chapelle desservie par un chanoine.
  • chanonisie, s. f., chapitre de chanoines.
  • chansonelle, s. f., petite chanson.
  • chantable, adj., digne d’être chanté.
  • chantebonne, s. f., bonde.
  • chantecler, nom du coq dans le roman de Renart.
  • chantecoq, s. m., chant du coq.
  • chantefable, s. m., récit mêlé de chansons.
  • chanteïs, s. m., chant.
  • 1. chantel, s. m., coin ‖ quartier, morceau, fragment ‖ dos de la main ‖ de chantel, en chantel, a chantel, de côté, sur le côté ‖ tirer chantel de quelqu’un, tirer de lui pied ou aile.
  • 2. chantel, s. m., bonde du tonneau.
  • 3. chantel, s. m., office des morts.
  • chantelage, s. m., à Paris, droit sur la vente du vin au détail.
  • chantele, s. f., côté.
  • * chanteler, v. n., chanter doucement.
  • chantelet, s. m., petite chanson.
  • chantelier, s. m., employé préposé à la recette du droit de chantelage.
  • chantement, s. m., action de chanter, chant ‖ sortilège, enchantement, charme.
  • 1. chantepleure, s. f., celle qui pleure et qui chante ‖ complainte, lamentation.
  • 2. chantepleure, s. m., chanteur qui entonnait les chansons dans les comédies.
  • chantepoulet, s. m., un des noms de la centaurée.
  • chanter, v. n., célébrer la messe ‖ en parlant d’un texte, avoir telle teneur ‖ parler, traiter ‖ faire des enchantements.
  • chanteraine, s. f., lieu où chante la grenouille, lieu où il y a beaucoup de grenouilles.
  • 1. chanterel, s. m., livre de messe.
  • * 2. chanterel, s. m., petit chanteur, petit ménestrel.
  • chanteresse, s. f., femme qui chante.
  • chanterie, s. f., chant, action de chanter souvent, de fredonner ‖ chant d’église, messe chantée, office des morts en musique ‖ réunion des chantres d’une église ‖ méthode de chant ecclésiastique ‖ chapelle dotée d’un fonds dont le revenu devait servir à l’entretien d’un prêtre chargé de chanter chaque jour la messe pour le repos de l’âme des fondateurs.
  • 1. chantier, s. m., bord des rivières navigables, lisière qui doit rester libre pour le service de la navigation, l’entrepôt des marchandises qu’on embarque ou débarque.
  • 2. chantier, s. m., côté.
  • chantille, s. f., brique de peu d’épaisseur ‖ contre-mur.
  • chantiser, v. n., chantonner, fredonner.
  • chantoire, adj., de la sonnerie.
  • chantonet, s. m., chanson.
  • chantour, s. m., lutrin.
  • chantrerie, s. f., chant d’église ‖ messe chantée ‖ office des morts en musique ‖ réunion de chantres d’église.
  • chantuaire, s. m., chant ‖ fondation de messes chantées ‖ lutrin.
  • * chanuece, s. f., canitie.
  • chanuer, v. n., devenir blanc.
  • chanuir, v. n., devenir blanc.
  • chanvoirie, s. f., négoce de toile de chanvre.
  • chanvrer, v. a., échanvrer, ôter avec l’échanvroir les plus grosses chénevottes qui sont restées dans la filasse.
  • chanvrier, s. m., marchand de chanvre.
  • * chanvriere, s. f., chénevière.
  • 1. chaon, s. m., nuque.
  • 2. chaon, s. m., petit d’un chien ‖ fig., menu morceau de bois sec, ramille.
  • 3. chaon, s. m., partie du lard qui ne fond pas à la poêle et se grille.
  • chape, s. f., tête d’un clou ‖ T. de maçonnerie, revêtement ‖ faire la chape a choe, profiter de toutes les occasions favorables au détriment d’autrui ‖ chape a pluie, manteau pour se garantir de la pluie ‖ ce dont on se sert pour se garantir.
  • 1. chapé, adj., couvert d’une chape ‖ enfoncé ‖ faire une vue chapée, regarder en fronçant le sourcil.
  • 2. chapé, adj., à grosse tête.
  • chapefol, s. m., sorte de jeu tenant du colin-maillard.
  • chapeillier, v. a., couper en morceaux ‖ v. n., frapper rudement, tailler en pièces.
  • 1. chapel, s. m., honte, punition déshonorante.
  • 2. chapel, s. m., estre retenu au chapel et au frein de quelqu’un, être à son service.
  • 3. chapel, s. m., auvent, lieu où se met l’avoine.
  • 1. chapele, s. f., alambic ‖ couvercle.
  • 2. chapele, s. f., dimin. de chape.
  • chapelee, s. f., la contenance d’un chapeau.
  • chapeler, v. réfl., se couvrir la tête ‖ v. n., faire des couronnes de fleurs ‖ p. pas., couvert d’un chapeau.
  • chapelerie, s. f., chapellenie ‖ chapelle.
  • chapelet, s. m., chapeau de feuillage ‖ festin en manière de chapelet ‖ gloire, honneur ‖ faire bonne chere par maniere de chapelet, se traiter à tour de rôle.
  • chapelete, s. f., petite chapelle.
  • chapelier, s. m., partie du haubert qui enveloppait la tête sous le casque.
  • chapeline, s. f., chapellenie.
  • * chapellenie, s. f., église desservie par un chapelain.
  • chapellier, s. m., prêtre qui porte la chape.
  • * chapelot, s. m., chapeau.
  • chaperet, s. m., sorte d’étoffe.
  • 1. chaperon, s. m., bouter trois testes en un chaperon, se mettre d’accord.
  • 2. chaperon, s. m., sorte de vase.
  • * chaperonage, s. m., syn. de chaperonement.
  • chaperonee, s. f., révérence que l’on fait en ôtant le chaperon, bonnetade ‖ mesure de la contenance d’un chaperon pour le sel et les fruits.
  • chaperonement, s. m., disposition en toit d’un mur de clôture pour prévenir les dégradations causées par la pluie.
  • chaperoner, v. n., saluer en ôtant le chaperon, faire des révérences et des sollicitations à quelqu’un dans l’espérance d’en obtenir quelque chose.
  • chaperonerie, s. m., métier du fabricant et du marchand de chaperons.
  • chaperoneuse, s. f., sorte de chaperon.
  • chaperonier, s. m., fabricant et marchand de chaperons ‖ fém., qui porte un chaperon comme les femmes du peuple.
  • chapete, s. f., dim. de chape ‖ le péricarde ‖ écoliers du collège de Montaigu ainsi appelés à cause de leur petite cape étriquée ‖ sorte de jeu.
  • chapeteor, s. m., voleur de chape.
  • chapeter, v. a., dérober la chape de.
  • chapetois, adj., revêtu d’une chape.
  • * chapier, s. m., cabinet ou armoire réservé pour conserver les chapes et autres vêtements ecclésiastiques.
  • chapignement, s. m., lutte acharnée, coup, blessure, meurtrissure.
  • chapin, s. m., escarpin.
  • 1. chapitel, s. m., petit chapitre ‖ auvent ‖ assemblée de chanoines.
  • 2. chapitel, s. m., espèce d’engin pour prendre des oiseaux.
  • chapitoire, s. m., chapitre, lieu de réunion.
  • chapituler, v. n., tenir chapitre ‖ récapituler ‖ v. a., chapitrer, adresser des remontrances en plein chapitre à un religieux, tancer ‖ garnir de signets destinés à marquer le chapitre où l’on s’est arrêté ‖ munir de chapiteaux.
  • chaple, s. m., abatis d’arbres ‖ combat, massacre ‖ chapelure.
  • chaplé, adj., où la bataille est vivement engagée, acharné.
  • chapleïs, s. m., coup fortement asséné ‖ bataille, lutte acharnée ‖ chapelure ‖ décombres.
  • chaplement, s. m., combat, carnage, massacre.
  • chaplepain, adj., qui sert à couper le pain.
  • chapler, v. n., frapper rudement, tailler en pièces ‖ se battre, combattre ‖ v. a., mettre en pièces, briser ‖ assommer de coups, mettre en désordre ‖ tailler ‖ piquer ‖ s. m., carnage, massacre.
  • chaplerece, s. f., carnage, massacre.
  • chaplerie, s. f., carnage, massacre.
  • chaplin, s. m., sablon dont on se sert pour réparer les chemins, pour crépir les murailles.
  • chaplisser, v. a., assommer de coups, mettre en déroute.
  • chaploi, s. m., bataille, carnage.
  • chaploiement, s. m., bataille, carnage.
  • chaploier, v. n., frapper rudement, tailler en pièces, se battre, combattre ‖ s. m., carnage, massacre.
  • chaploison, s. f., carnage, massacre.
  • chaplon, s. m., décombres, détritus.
  • chaploteïs, s. m., carnage, massacre.
  • * chaponer, v. n., lever des chapons (comme imposition).
  • chaponier, s. m., marchand de chapons.
  • * chapoter, v. a., charpenter, tailler.
  • chappellet, adj., désignant une espèce de clous à grosse tête.
  • chappellu, s. m., clou à grosse tête.
  • chappeseult, s. f., pièce de charpente.
  • chappier, s. m., instrument de musique.
  • chappin, s. m., couteau.
  • chappot, s. m., porche.
  • chapteis, adv., immédiatement, aussitôt.
  • chapuier, v. n., tailler, couper.
  • 1. chapuis, s. m., charpentier.
  • 2. chapuis, s. m., copeau ‖ billot à l’usage des tonneliers ‖ billot pour le supplice.
  • chapuise, s. f., charpente.
  • chapuiseor, s. m., charpentier, menuisier.
  • chapuiserie, s. f., métier de charpentier ‖ ouvrage de charpentier, charpente.
  • chapuisier, v. a., charpenter, tailler (du bois) ‖ dépecer, ronger ‖ abs., fendre, frapper.
  • * chapuisot, s. m., charpentier.
  • chapulaire, s. m., froc sans manches, scapulaire.
  • charact, s. m., signe, marque ‖ caractère magique, charme.
  • characte, s. f., signe, marque ‖ caractère magique, charme.
  • 1. charal, adj., par où peut passer un char.
  • 2. charal, s. m., voie par laquelle peut passer un char.
  • 3. charal, s. m., mesure de capacité valant 440 litres.
  • charat, s. m., action de mener en char ‖ le char même.
  • charaude, s. f., sortilège, sorcellerie ‖ charme.
  • charauderesse, s. f., sorcière.
  • charaudeusement, adv., par le moyen de charmes, de sortilèges.
  • charaudie, s. f., science des sortilèges.
  • 1. charaut, s. m., sortilège, charme, magie.
  • 2. charaut, s. m., grange.
  • 3. charaut, s. m., cuve pour transporter la vendange.
  • charaveau, s. m., scarabée.
  • charbaut, s. m., chènevière.
  • charbonade, s. f., charbonnée, viande rôtie à la hâte sur des charbons ‖ morceau de chair assez gros pour qu’on en puisse faire une charbonnée.
  • * charbonage, s. m., droit sur le charbon.
  • charbonalle, s. f., charbonnée.
  • 1. charbonee, s. f., endroit où l’on vend du charbon ‖ droit de charbon.
  • 2. charbonee, s. f., morceau de chair assez gros pour qu’on puisse en faire une charbonnée.
  • 1. charbonel, adj., grillé sur le charbon.
  • 2. charbonel, s. m., maladie du charbon.
  • charboner, v. a., convertir en charbonnière, en parlant d’un bois.
  • 1. charbonier, adj., pour le charbon, où se fait le charbon.
  • 2. charbonier, s. m., embrasement de charbon.
  • * charboniere, s. f., remise à charbon.
  • charbonoi, s. m., lieu rempli de charbon.
  • charboucle, s. m., escarboucle.
  • charbouclee, s. f., charbon.
  • charbret, s. m., escargot.
  • charche, s. f., futaille.
  • charchon, s. m., charge de voiture.
  • charcois, s. m., tronc ‖ carcasse ‖ écaille d’une huître ‖ corps, chair.
  • chardereul, s. m., chardonneret.
  • chardonail, s. m., chardonneret.
  • 1. chardonel, s. m., chardonneret.
  • 2. chardonel, s. m., chardonnet.
  • chardonelet, s. m., chardonneret.
  • chardonerel, s. m., chardonneret.
  • chardonerelle, s. f., chardonneret.
  • chardonereul, s. m., chardonneret.
  • chardonereulle, s. f., chardonneret.
  • 1. chardonet, s. m., chardonneret.
  • 2. chardonet, s. m., lieu couvert de chardons.
  • chardonete, s. f., chardonneret.
  • chardoneus, adj., rempli de chardons ‖ de la nature du chardon.
  • chardonier, s. m., marchand de chardons a carder.
  • chardonoi, s. m., lieu couvert de chardons.
  • chardousse, s. f., caméléon, plante.
  • chare, s. f., charretée.
  • chareant, adj., carrossable.
  • charee, s. f., contenance d’un char ‖ mesure de vin ‖ mesure de terre.
  • chareis, s. m., réunion des chariots d’une armée.
  • 1. charet, s. m., petit char ‖ rouet.
  • 2. charet, s. m., charme, sortilège.
  • charetee, s. f., mesure de vin qui remontait à Dagobert, et était en usage en Normandie et en Anjou.
  • charetele, s. f., petite charrette.
  • chareter, v. a., traîner, voiturer dans une charrette ‖ v. n., être traîné en charrette.
  • chareterie, s. f., ensemble du harnais d’une bête de somme.
  • charetier, adj., pour le char.
  • charetiere, s. f., charretée.
  • charetif, s. m., chartil, corps de la charrette.
  • * charetil, s. m., charrette.
  • charetin, s. m., chartil ‖ corps de la charrette.
  • chareuvle, s. m., syn. de charuage.
  • charevais, s. m., charogne.
  • charevoste, s. m., cadavre.
  • chargeable, adj., lourd, pesant, fatigant par sa charge, par son poids ‖ qui cause une charge, une dépense ‖ à charge, fâcheux ‖ de charge, en parlant d’une bête de somme ‖ qui peut être chargé de telle redevance, en parlant d’une terre, d’un bénéfice ‖ qui est soumis à telle charge, qui est tenu de.
  • chargeage, s. m., action de charger, chargement.
  • chargeal, adj., important.
  • chargeant, adj., lourd, pesant, onéreux, à charge ‖ qui est chargé de fruits, qui porte des fruits, fertile.
  • * chargee, s. f., charge.
  • chargement, s. m., charge, obligation.
  • chargemment, adv., lourdement, à verse, en parlant d’une forte pluie.
  • * chargeoir, s. m., hotte.
  • chargeoire, s. f., engin pour charger les pièces d’artillerie ‖ sorte de piège.
  • chargeor, s. m., quai, lieu où l’on charge les marchandises.
  • chargeüre, s. f., charge, poids.
  • chargeus, adj., lourd, pesant, à charge.
  • chargier, v. a., charger de, imposer, confier ‖ expliquer, faire connaître en détail ce qu’on est chargé de faire ou de dire ‖ être chargé de, porter ‖ supporter ‖ abs., être chargé de fruits.
  • chariable, adj., carrossable ‖ obligé de fournir des charrois.
  • chariage, s. m., action de charrier ‖ objets charriés ‖ bagage, train ‖ ce qui sert à charrier, chariot, charrette ‖ droit, prix du transport ‖ charge, embarras.
  • charial, s. m., l’ensemble des charrettes, des voitures.
  • charie, s. f., contenance d’une charrette.
  • 1. charier, v. n., conduire un char ‖ s. m., action d’aller en char ‖ action de voiturer.
  • 2. charier, s. m., officier préposé au service des chars.
  • 3. charier, s. m., charrette.
  • 4. charier, s. m., chaussée, chemin.
  • chariere, s. f., voie par laquelle peut passer un char, une charrette ‖ grand chemin, route, voie, chemin en général ‖ bac ‖ trace.
  • charieu, s. m., chariage.
  • * charieur, s. m., voiturier, messager.
  • charin, s. m., charroi ‖ chariot ‖ chartil.
  • chariolle, s. f., petit châlit.
  • chariot, s. m., sorte d’instrument.
  • chariote, s. f., charrette à deux roues ‖ chariot pour les enfants.
  • chariotee, s. f., le contenu d’un char, d’un chariot.
  • charioteur, s. m., charron.
  • * charir (se), v. réfl., se corrompre.
  • charitable, s. m., administrateur du bien des pauvres.
  • * charitage, s. m., charité.
  • charital, adj., charitable, plein de bonté ‖ qui est à la charité d’autrui, mendiant.
  • charitatif, adj., charitable, plein de bonté ‖ voué à la charité, qui doit exercer la charité.
  • charitativement, adv., avec charité, avec bonté.
  • charité, s. f., établissement charitable ‖ vin du marché ‖ charte, lettre royale ‖ masque.
  • charitos, adj., charitable.
  • charitosement, adv., charitablement.
  • charleix, s. m., châlit.
  • charlerie, s. f., charronnage.
  • charlet, s. m., sorte de vase ‖ mesure pour les grains.
  • charlier, s. m., charron.
  • * charlois, s. m., monnaie à l’effigie de Charles d’Anjou.
  • charmecel, s. m., lieu planté de charmes.
  • charmegneresse, s. f., sorcière.
  • charmeiere, s. f., lieu planté de charmes.
  • charmement, s. m., charme, enchantement.
  • charmer, v. a., maltraiter ‖ p. pas., protégé par des charmes.
  • charmerie, s. f., charme, enchantement.
  • charmeteresse, s. f., charmeuse, sorcière.
  • charmin, adj., de charme.
  • charmoi, s. m., lieu planté de charmes.
  • charmoie, s. f., charme, enchantement.
  • charmongne, s. f., charme, sortilège.
  • charmongner, v. a., charmer, ensorceler ‖ mélanger (des herbes) pour en composer un breuvage magique.
  • charmure, s. f., charme, enchantement.
  • charnable, adj., charnel, humain.
  • charnage, s. m., chair, condition de la créature de chair ‖ nourriture de chair, viande ‖ festin où l’on mange beaucoup de viandes ‖ époque de l’année où l’on peut manger de la viande.
  • charnail, s. m., pièce de chair.
  • charnaille, s. f., massacre.
  • charnal, s. m., pièce de chair ‖ temps où l’on peut manger de la viande.
  • charnalité, s. f., caractère de ce qui est charnel ‖ vie mortelle, humanité ‖ action charnelle, amour de la chair, sensualité ‖ parenté.
  • charneement, adv., charnellement.
  • 1. charnel, adj., de même sang, intime, en parlant de parents et d’amis ‖ jour charnel, jour gras ‖ Pasques charnaux, Pâques où l’on mange de la viande, pour distinguer cette fête de Pâques fleuries qui tombe en carême ‖ s. m., de même sang, parent ‖ jour gras.
  • 2. charnel, s. m., charnier.
  • * 3. charnel, s. m., échalas.
  • * charnement, s. m., incarnation.
  • charner, v. a., nourrir (un oiseau de proie).
  • 1. charnie, adj. f., plaines charnies, plaines non labourées.
  • 2. charnie, s. f., chiourme.
  • * 3. charnie, s. f., charnière.
  • 1. charnier, s. m., boucher.
  • 2. charnier, adj., qui dévore les chairs.
  • 3. charnier, s. m., échalas.
  • 4. charnier, s. m., charnière.
  • charnin, adj., qui ronge la chair.
  • charnir, v. a., bailler.
  • 1. charoi, s. m., chariot ‖ la réunion des chariots d’une armée ‖ estre en mauvais charoi, être en mauvaise position ‖ marcher devant les charois, avoir la préséance ‖ mois de charoi, mois de juillet ‖ voie carrossable.
  • 2. charoi, s. m., sortilège, charme, enchantement.
  • charoial, adj., carrossable.
  • charoie, s. f., sortilège, charme, enchantement, talisman.
  • charoieïs, s. m., action de charrier.
  • charoieresse, s. f., sorcière.
  • charoin, s. m., charriage.
  • charoire, s. f., sorte de bateau de transport, de bac.
  • charon, s. m., sorte de char.
  • charonage, s. m., charriage, appliqué aux transports par eau ‖ péage levé sur un bateau charriant des marchandises.
  • 1. charonel, s. m., bac.
  • 2. charonel, s. m., charron.
  • charoner, v. n., faire un ouvrage de charronnage.
  • charonerie, s. f., charronnage ‖ atelier du charron.
  • charonet, s. m., charron.
  • charossee, s. f., contenu d’un chariot, d’une charrette.
  • charot, s. m., chariot.
  • charote, s. f., charrette à deux roues.
  • charotee, s. f., contenu d’un chariot, d’une charrette.
  • charoux, adj., carrossable.
  • charpagne, s. f., menu engin de pêche.
  • charpent, s. m., charpente ‖ la charpente du corps ‖ machination, intrigue.
  • charpentage, s. m., travail de charpenterie, construction en charpente ‖ action de taillader à coups d’épée, de tailler en pièces.
  • charpentaire, s. f., sorte d’oignon.
  • charpenteïs, s. m., action de charpenter le bois ‖ action de tailler en pièces, massacre.
  • charpentement, s. m., action de charpenter le bois ‖ action de tailler en pièces, massacre.
  • charpenter, v. a., machiner, tramer.
  • charpenterie, s. f., action de tailler en pièces, massacre.
  • charpentis, adj., de charpente.
  • charpentoison, s. f., action de tailler en pièces, massacre.
  • charper, v. a., déchirer, mettre en pièces ‖ carder.
  • charpi, s. m., charpie.
  • charpignier, v. a., carder ‖ mettre en morceaux, mettre en charpie ‖ déchirer de coups, meurtrir.
  • charpir, v. a., carder ‖ mettre en pièces, déchirer.
  • charrearbalestre, s. m., baliste montée sur un chariot.
  • charreeor, s. m., sorcier.
  • * charreier, s. m., charretier.
  • charrelesse, s. f., femme d’un charron.
  • charrey, s. m., mâchoire.
  • charreyre, s. f., sorcière.
  • charreyron, s. m., ruelle.
  • charsel, s. m., enchère.
  • charsir, v. a., enchérir.
  • 1. chartain, adj., de Chartres ‖ s. m., monnaie de Chartres.
  • 2. chartain, s. m., papier. Cf. Chartre.
  • chartelage, s. m., droit payé pour l’enregistrement des marchandises.
  • chartelet, s. m., charte, lettre.
  • chartenier, s. m., celui qui a soin des chartes.
  • charterier, s. m., prison.
  • chartilleur, s. m., ouvrier qui fait des chartils.
  • chartois, adj., de Chartres.
  • chartre, s. f., papier. Cf. Chartain 2.
  • chartrenage, s. m., prison.
  • chartrenier, s. m., geôlier.
  • 1. chartrer, v. a., gratifier d’une charte, d’un privilège ‖ au passif, être en possession de telle charte, de tel privilège, de tel droit.
  • 2. chartrer, v. a., garder en prison.
  • chartrerie, s. f., prison.
  • chartrete, s. f., papier ‖ monnaie de papier. Cf. Chartain 2.
  • 1. chartrier, s. m., geôlier.
  • 2. chartrier, s. m., prisonnier ‖ infirme, malade.
  • 3. chartrier, s. m., chartreux.
  • chartrieul, s. m., chartrier, lieu où l’on conserve les chartes.
  • * chartroier, v. n., T. de prat., instrumenter.
  • chartrosen, s. m., chartreux.
  • chartueure, s. f., chartreuse.
  • charuage, s. m., étendue de terre qu’une charrue peut labourer en un jour ‖ terre labourable ‖ droit dû au seigneur par ceux qui ont des charrues.
  • * charuanier, s. m., plaisamm., laboureur.
  • charuee, s. f., charrue ‖ étendue de terre qu’une charrue peut labourer en un jour.
  • charuer, v. n., traîner la charrue, mener la charrue ‖ v. a., labourer.
  • charuerie, s. f., droit de prendre du bois dans une forêt pour faire des charrues ou des charrettes (Secousse).
  • charuier, s. m., laboureur, homme qui mène la charrue ‖ adj., qu’on attelle à la charrue.
  • chas, s. m., maison ‖ partie de la maison, cuisine ‖ bâtiment léger destiné au logement des bestiaux.
  • chasal, adj., en possession de.
  • chasbisquel, s. m., chevecier.
  • chascan, adv., chaque an.
  • chascunjornal, adj., quotidien, journalier.
  • chasé, adj. et s. m., vassal, homme lige, tenancier, saisi d’un fief qui avait une habitation ‖ gentilhomme appartenant à la famille d’un haut baron.
  • chasement, s. m., fief, domaine, propriété.
  • chaser, v. a., doter d’un fief, saisir d’une terre ayant une habitation ‖ garnir, fortifier.
  • chaseret, s. m., panier ou corbeille d’osier à égoutter le lait caillé et le fromage.
  • chasgnon, s. m., échelle de charrue, traverse de chêne reliant la jauge au manche ou les deux poignées entre elles.
  • chasier, s. m., panier ou armoire à claire-voie pour égoutter les fromages ‖ sorte de huche ‖ fig., casier.
  • chasiere, s. f., syn. de chasier.
  • chaskejornal, adj., quotidien.
  • chaslie, s. f., châlit.
  • chassain, s. m., bois de chêne.
  • chassant, adj., propre à la chasse.
  • 1. chasse, s. f., chas d’une aiguille.
  • 2. chasse, s. f., cadre ‖ ouverture carrée pour l’extraction des pierres.
  • * 3. chasse, s. f., boîte ‖ plaisamm., coquille de colimaçon.
  • 4. chasse, s. f. V. Chace.
  • chassemars, s. m., la fin de mars ‖ Nostre Dame de chassemars, la fête de l’Annonciation, qui se célèbre le 25 mars.
  • chassement, s. m., bannissement.
  • chasserie, s. f. V. Chacerie.
  • chasseron, s. m., petit cheval pour la chasse.
  • chasseronde, s. f., droit qu’un seigneur propriétaire d’un moulin banal accordait, moyennant une redevance, aux autres meuniers qui étaient dans l’étendue de sa terre, de chasser à la pochée et de quêter des grains dans la ville.
  • chassete, s. f., petite chasse, petite boîte.
  • chasseüre, s. f., ficelle mince qui termine le fouet.
  • chassevilain, s. m., oiseau pour le mortier.
  • chassier, v. n., être chassieux ‖ p. pas. et adj., chassieux.
  • chassieüre, s. f., chassie.
  • chassin, s. m., châssis.
  • chassine, s. f., chaux.
  • chassoi, s. m., chasse ‖ poursuite ‖ venaison.
  • chassoire, s. f., la mèche du fouet ‖ le fouet lui-même.
  • chastaigne, s. f., parer la chastaigne, en conter.
  • chastaignier, adj., châtain.
  • chastaigniere, s. f., châtaigneraie.
  • chastece, s. f., chasteté.
  • chasteé, s. f., chasteté.
  • chasteillon, s. m., châtelet.
  • chastelage, s. m., droit qu’un prisonnier payait en entrant dans le château où il était enfermé, ou en en sortant.
  • chastelain, adj. ; chemin chastelain, chemin public et de traverse dans l’étendue d’une chastellenie, qui doit avoir une largeur déterminée, à la conservation de laquelle le chastelain est en droit de faire veiller par les officiers de sa justice (Le Clerc de Douy).
  • * chastele, s. f., château.
  • chastelenerie, s. f., châtellenie.
  • chasteler, v. a., munir d’un château.
  • chastelerie, s. f., châtellenie, terre d’un baron, d’un châtelain ‖ le château même ‖ ressort du tribunal séant au Châtelet de Paris ‖ garnison d’un château.
  • * chastenet, s. m., châtaigneraie.
  • chasti, s. m., avertissement ‖ instruction ‖ réprimande ‖ châtiment.
  • chastiefol, s. m., nom par lequel on désignait le prévôt des maréchaux de Louis XI.
  • 1. chastiement, s. m., avertissement ‖ instruction ‖ réprimande.
  • 2. chastiement, adv., en faisant un avertissement, un reproche, une réprimande.
  • chastience, s. f., chasteté.
  • chastieor, s. m., celui qui avertit, qui réprimande, qui châtie.
  • chastier, v. a., avertir, instruire ‖ réprimander ‖ empêcher ‖ v. réfl., se corriger ‖ s. m., recommandation.
  • chastifier, v. a., rendre chaste.
  • chastignier, s. m., lieu planté de châtaigniers.
  • chastoire, s. f., ruche.
  • chastre, s. m., camp ‖ château.
  • chastree, s. f., action de châtrer ‖ chastree des abeilles, action de leur enlever le miel et la cire.
  • chastrement, s. m., castration.
  • chastri, s. m., animal châtré ‖ part., mouton ‖ adj., châtré.
  • chastron, s. m., animal châtré, mouton ou veau.
  • chastrure, s. f., castration.
  • chat, s. m., machine de guerre consistant en une galerie couverte et montée sur roues ‖ sorte de vaisseau de guerre ‖ vaisseau de commerce.
  • chat chastel, s. m., machine de guerre composée d’une tour roulante et d’un chat (galerie couverte pour cheminer à l’abri).
  • chatefuil, s. m., sorte de plante, herbe aux chats, valériane.
  • chatel, s. m., bien, patrimoine, possession princip. mobilière ‖ rapport en argent d’une pièce de terre ‖ jouissance ou perception des fruits d’un travail ‖ objets de commerce de tout genre ‖ fermage à moitié ‖ damages et chateus, dommages et intérêts ‖ gain ‖ fig., bien.
  • chatemite, s. f., affectation de manières humbles et flatteuses.
  • chatepelose, s. f., chenille.
  • chateplue, s. f., chenille.
  • chater, v. a., acheter.
  • chatien, s. m., secours.
  • chatillier, v. a., harceler.
  • chatloup, s. m., lynx.
  • chatoner, v. n., marcher comme un chat, marcher à quatre pattes, ramper.
  • chatonet, s. m., les distiques de Denys Caton.
  • chatons (a), loc. adv., comme un chat, avec précaution.
  • chatré, s. m., mouton.
  • chatrin, s. m., eunuque.
  • chattine, s. f., nom d’un cépage à raisin noir.
  • chature, s. f., ruche. Cf. Chastoire.
  • 1. chauceau, s. m., sorte d’impôt prélevé dans le Hainaut pour la réparation des chaussées et des chemins.
  • 2. chauceau, s. m., houppelande.
  • chauceïs, adj., fait avec de la chaux.
  • chaucement, s. m., chaussure ‖ action de se chausser.
  • chaucemente, s. f., chaussure.
  • 1. chauceor, s. m., chaussetier.
  • 2. chauceor, s. m., chaussée.
  • chaucerie, s. f., métier de chaussetier.
  • chauceteor, s. m., ouvrier qui fait des chausses ‖ marchand qui vend des chausses.
  • chauceterie, s. f., métier de chaussetier.
  • chauceüre, s. f., sorte de mesure.
  • chauche, s. f., sorte de vase.
  • chauché, adj., désigne une vigne dont le cépage est analogue au pinot de Bourgogne. Cf. Chauchet.
  • chauchein, s. m., talon.
  • chaucheix, s. m., four a chaux.
  • chaucherage, s. m., pressurage.
  • chauchet, s. m., sorte de raisin. Cf. Chauché.
  • 1. chaucheur, s. m., pressoir.
  • 2. chaucheur, s. m., débauché.
  • chauchevieille, s. f., incube ‖ cauchemar.
  • chauchier, v. a., fouler avec force, fouler aux pieds, pressurer, presser ‖ couvrir la femelle, en parlant des oiseaux ‖ posséder, jouir de, partic. en parlant de la possession des incubes.
  • 1. chauchiere, s. f., four à chaux.
  • 2. chauchiere, s. f., tannerie.
  • chauchoir, s. m., pressoir.
  • chauchumier, s. m., chaufournier, ouvrier qui fait la chaux.
  • chauciage, s. m., péage dû pour l’usage de la chaussée ‖ droit qu’on levait pour l’entretien des chemins.
  • chaucie, s. f., sorte d’impôt servant à la réparation des chaussées et des chemins.
  • chaucieor, s. m., celui qui est chargé de l’entretien des routes, paveur.
  • 1. chaucier, s. m., chaussetier, fabricant de chausses.
  • 2. chaucier, s. m., préposé à la perception du droit de chaucie.
  • 3. chaucier, s. m., chaussure, soulier.
  • chaucin, adj., de chaux ‖ s. m., terrain où l’on trouve de la chaux.
  • chaucine, s. f., terrain qui renferme de la chaux.
  • chaudain, adj., chaud, échauffé, ardent.
  • chaude, s. f., chaude attaque ‖ fatigue ‖ a une chaude, loc. adv., d’une fois.
  • chaudeille, s. f., chaudeau.
  • chaudel, s. m., trame, machination.
  • 1. chaudelet, adj., un peu chaud.
  • 2. chaudelet, s. m., petit chaudeau.
  • chauderee, s. f., contenu d’une chaudière, d’un chaudron.
  • chauderete, s. f., petite chaudière, chaudron.
  • chauderier, s. m., fabricant et marchand de chaudières.
  • chauderonage, s. m., commerce de chaudrons.
  • chauderonaille, s. f., marchandises de chaudronnier.
  • chauderonie, s. f., chaudronnerie.
  • * chauderote, s. f., chaudron.
  • chaudet, adj., dimin. de chaud ‖ s. m., lit bien chaud.
  • chaudeusement, adv., avec chaleur.
  • chaudiement, s. m., action de faire chauffer.
  • chaudier, v. a., chauffer, échauffer ‖ soutenir avec chaleur ‖ v. réfl., s’attaquer, se poursuivre avec chaleur ‖ v. n., faire sentir sa chaleur ‖ éprouver de la chaleur, s’enflammer.
  • chaudis, adj., chaud, brûlant.
  • chaudison, s. f., inflammation.
  • chaudrelac, s. m., cuivre, airain, tout ustensile de cuivre qui sert à la cuisine.
  • chaudrelage, s. m., tout ustensile de cuivre qui sert à la cuisine.
  • chaudrelart, adj., de cuivre.
  • chaudrele, s. f., sorte de poisson.
  • chaudrelerie, s. f., chaudronnerie.
  • chaudrelier, s. m., chaudronnier.
  • chaudroule, s. f., chaudière.
  • chaudumé, s. m., sorte de sauce.
  • chaudumee, s. f., plat de poissons accommodés à la sauce appelée chaudumé.
  • chaudumel, s. m., sorte de sauce ‖ flèche de lard.
  • chaudumer, v. a., brûler.
  • chaudun, s. m., extrémités des animaux, abatis, tripes, boyaux.
  • chaufeçon, s. m., sorte de cheminée.
  • chaufedos, s. m., chauffoir, sorte de cheminée haute.
  • chaufemain, s. m., vase servant à se chauffer les mains.
  • chaufement, s. m., échauffement.
  • chaufeor, s. m., chauffoir, endroit d’un monastère, d’un hospice où l’on se réunit pour se chauffer ‖ maison d’habitation.
  • chaufepied, s. m., chambre dans laquelle il y a une cheminée toujours allumée.
  • chauferie, s. f., action de chauffer le four.
  • chaufet, s. m., réchaud.
  • chaufete, s. f., vase de métal ferré, à biberon et à anses, dans lequel on mettait de l’eau chaude, soit pour tenir les pieds chauds, soit pour se laver les mains pendant l’hiver, soit pour chauffer les plats sur la table ; chaufferette, réchaud.
  • * chaufeter, v. a., chauffer ‖ faire chauffer.
  • chaufoire, s. f., vase de métal dans lequel on mettait de l’eau chaude.
  • chaufoison, s. f., échauffement.
  • chauforneor, s. m., chaufournier.
  • chaufourer, v. a., brûler.
  • chaufouroit, s. m., vase pour faire chauffer l’eau.
  • chaufoyer, v. n., chauffer.
  • chaufriere, s. f., vase de métal dans lequel on mettait de l’eau chaude.
  • chaufure, s. f., bois de chauffage.
  • * chaulant, s. m., ouvrier qui fait la chaux.
  • chaulier, s. m., ouvrier qui fait la chaux.
  • chauliere, s. f., lieu planté de choux.
  • chaumacer, v. a., enduire de chaux.
  • chaumacier, s. m., ouvrier qui prépare la chaux.
  • chaumart, s. m., terre inculte, jachère.
  • 1. chaume, s. f., montagne.
  • 2. chaume, s. f., le chaume.
  • * 3. chaume, s. f., chaleur.
  • chaumel, s. m., champ moissonné.
  • chaumenir, v. n., moisir.
  • chaumentir, v. a., couvrir de chaume.
  • chaumeor, s. m., chaumier, celui qui ramasse le chaume.
  • chaumer, v. a., cueillir (du chaume).
  • chaumette, s. f., faucille à couper le chaume.
  • chaumine, adj. f., couverte de chaume.
  • chauminiere, s. f., lieu couvert de chaume.
  • chaumoi et chaumois, s. m., lieu couvert de chaume ‖ champ moissonné.
  • chaumoie, s. f., lieu couvert de chaume.
  • chaumoisi, adj., moisi.
  • chaupiquer, v. n., démanger.
  • chaurre, s. f., chaleur.
  • chaurreté, s. f., chaleur.
  • chaurreur, s. f., chaleur.
  • chausmosé, adj., moisi.
  • chauson, s. f. V. Causon.
  • chaussage, s. m., obligation d’aller requérir (une redevance).
  • chaussant, adj., qui chausse bien ‖ qui est bien chaussé.
  • chaussepot, s. m., sorte de petit oiseau.
  • chaussetrape, s. f., valériane celtique.
  • * chaussoir, s. m., chausse-pied.
  • chautemps, s. m., temps chaud, été.
  • chautier, s. m., fabricant de chaux.
  • chauveau, s. m., mesure de liquide.
  • chauvece, s. f., calvitie.
  • chauveur, s. f., calvitie.
  • chavaison, s. f., lieu creux ‖ fosse ‖ caverne.
  • 1. chave, adj., creux.
  • 2. chave, s. f., cavité, profondeur ‖ caverne ‖ cage.
  • chavee, s. f., chemin creux, caverne.
  • chavelot, s. m., le meunier ou la lotte, poisson.
  • chaveor, s. m., celui qui creuse.
  • 1. chaver, v. a., creuser.
  • 2. chaver, v. n., être contenu.
  • chavessot, s. m., sorte de poisson (meunier ?).
  • chavestrel, s. m., licou ‖ estre as chavestreaus, s’insulter, se disputer.
  • 1. chavon, s. m., bout, fin, extrémité ‖ mettre a chavon, achever, terminer.
  • * 2. chavon, s. m., fil de l’écheveau.
  • chavoner, v. a., achever, terminer.
  • chavroi, s. m., chevreau, petit bouc.
  • chayme, adj., ambitieux.
  • chaymotie, s. f., ambition.
  • cheable, adj., qui peut tomber, qui tombe ‖ fig., enclin.
  • cheant, p. prés. et adj., qui faiblit ‖ qui a une heureuse chance ‖ rage cheante, rage qui pousse celui qui en est victime de droite et de gauche.
  • chebrun, adj., de poil de chèvre.
  • chechillon, s. m., sorte de champ.
  • chedel, s. m. V. Chadel.
  • chedeleor, s. m., tuteur.
  • chefau, s. m., maison, principale demeure.
  • chefgros, s. m., gros fil de cordonnier.
  • chelenier, s. m., cellérier.
  • cheletin, s. m., sorte d’étoffe.
  • chembier, v. n., lutter.
  • chemblel, s. m., petit câble.
  • chemier, s. m., l’aîné des frères cohéritiers ou celui qui le représente (Ragueau).
  • cheminable, adj., par où l’on peut passer.
  • cheminage, s. m., droit de faire un chemin, d’établir un cours d’eau.
  • 1. cheminal, s. m., chemin.
  • 2. cheminal, s. m., chenet.
  • * cheminant, s. m., voyageur.
  • 1. cheminee, s. f., chemin, voyage.
  • 2. cheminee, s. f., à Besançon et à Dôle, salle de réunion des magistrats municipaux.
  • chemineison, s. f., chemin, action de cheminer.
  • chemineor, s. m., voyageur, celui qui fait chemin.
  • cheminet, s. m., petit chemin.
  • chemineüre, s. f., cheminement, marche.
  • cheminon, s. m., chenet.
  • chemison, s. m., petite chemise.
  • chenail, s. m., grenier.
  • chenarde, s. f., sorte d’herbe.
  • chenasse, s. f., tresse.
  • chenelie, s. f., jusquiame. Cf. Chenilee.
  • chenelle, s. f., sorte de canal en bois ‖ droit de chenelle, droit de trois lots de bière sur chaque brassin que tous les brasseurs des paroisses de S.-Étienne, Ste-Catherine et S.-Pierre, à Lille, étaient obligés de payer en argent au prévôt de S. Pierre.
  • chenet, s. m., mesure de liquide.
  • chenetel, s. m. V. Chanestel.
  • chenette, s. f., pièce de toile d’une espèce particulière.
  • chenevage, s. m., chanvre ‖ toile, linge.
  • chenevé, s. m., chènevis.
  • chenevet, s. m., chènevis.
  • cheneveux, s. m., chènevis.
  • cheneveuze, s. f., chènevis.
  • cheneville, s. f., chanvre ‖ tuyau de chanvre.
  • chenevoix, s. m., chènevis.
  • chenevral, s. m., chenevière.
  • chenewis, s. m., chenevière.
  • * chenilee, s. f., jusquiame. Cf. Chenelie.
  • chenillau, s. m., petite chenille.
  • cheniller, v. a., écheniller.
  • chenillier, s. m., instrument pour écheniller.
  • 1. chenin, adj., qualifie une sorte de raisin appelé aussi blanc-massé.
  • 2. chenin, s. m., chenil.
  • chenine, s. f., chenille.
  • chenissure, s. f., chevelure blanche.
  • chenole, s. f., commissure des clavicules ‖ courroie.
  • chenove, s. m., toile de chanvre.
  • chenure, s. f., blancheur, particulièrement blancheur des cheveux ‖ au plur., cheveux blancs.
  • cheoir, v. n., échoir, advenir ‖ être soustrait ‖ p. pas., caduc.
  • cheoite, s. f., chute ‖ pluie qui tombe ‖ défaite, malheur ‖ position critique ‖ choc ‖ revenu.
  • cheraine, s. f., baratte à beurre.
  • cherbole, s. f., chaussure grossière.
  • chercel, s. m., houe, bêche ou pioche.
  • cherchelee, s. f., frisure.
  • cherchet, s. m., mesure pour les grains.
  • cheresse, s. f., cherté.
  • cheretie, s. f., cherté de vivres, disette.
  • cherguetier, v. n., s’enfuir.
  • cherir, v. a., caresser, flatter.
  • cherisme, adj., très cher.
  • cherissement, s. m., action de chérir, affection ‖ au plur., flatteries.
  • chermier, s. m., charme, sorte d’arbre.
  • * chermiere, s. f., camomille.
  • cherpingniee, s. f., manne en osier.
  • cherras, s. m., chemin carrossable.
  • cherray, s. m., sorte de redevance.
  • cherrier, s. m., charron.
  • chert, s. m., sorte de redevance.
  • cherté, s. f., affection, tendresse ‖ charité.
  • cherue, s. f., navette à encens.
  • chesal, s. m., manoir entouré de terres propres à la culture ‖ habitation et tènement des hommes de condition servile.
  • * chesnee, s. f., mesure de terre.
  • chesneel, s. m., chênaie.
  • chesneteau, s. m., jeune chêne.
  • chesnette, s. f., espèce d’herbe.
  • chesnin, adj., de chêne.
  • chesnoi, s. m., chênaie.
  • chesnotel, s. m., jeune chêne.
  • chesnotiere, s. f., chênaie.
  • chestivel, adj., désigne une sorte de clou.
  • chestivelle, s. f., sorte de clou.
  • chet, s. m. ; monnaie au chet, monnaie de poids pouvant subir l’épreuve du trébuchet.
  • chetivaille, s. f., troupe de malheureux, hommes méprisables.
  • chevage, s. m., capitation, tribut imposé sur les personnes ou sur les biens, et en particulier cens dû au seigneur tous les ans par chaque tête de ses hommes de corps.
  • chevagier, s. m., celui qui est tenu au paiement du chevage.
  • chevaigne, s. f., syn. de chevage.
  • chevaissage, s. m., capitation.
  • chevala, s. f., mesure de liquide qui valait 100 pots (Suisse). Cf. Chevalee.
  • chevalage, s. m., droit sur les chevaux.
  • chevalcheüre, s. f., action de monter à cheval ‖ expédition, poursuite à cheval ‖ troupe de gens à cheval ‖ cheval, monture.
  • chevalee, s. f., charge d’un cheval.
  • chevaleïs, s. m., chevauchée.
  • chevaler, v. a., monter (un cheval) ‖ poursuivre, persécuter, tourmenter.
  • chevalerec, adj., de chevalier ‖ biere chevalerece, espèce de brancard porté par des chevaux.
  • chevalerel, s. m., dim. méprisant de chevalier.
  • chevaleresse, s. f., fém. de chevalier.
  • chevalereusement, adv., comme un chevalier, valeureusement.
  • chevalerie, s. f., aventure chevaleresque, exploit ‖ expédition militaire ‖ action d’armer chevalier ‖ admission, réception dans un corps de métier ‖ redevance pour racheter le service dû au seigneur avec chevaux.
  • chevaleros, adj., vaillant comme un chevalier ‖ digne d’un chevalier ‖ biere chevalerose, espèce de brancard porté par des chevaux. Cf. Chevalerec.
  • chevalerot, s. m., homme à cheval.
  • chevalerouse, s. f., fém. de chevalier.
  • chevalet, s. m., petit cheval ‖ monter sur son chevalet, monter sur ses grands chevaux, se fâcher.
  • chevalfust, s. m., cheval de bois, chevalet.
  • chevalin, s. m., cheval.
  • chevaline, s. f., prêle, plante.
  • chevalment, adj., en chevalier.
  • chevant, s. m., bourreau.
  • chevanton, s. m., tison ardent.
  • chevassine, s. f., mesure de terre.
  • chevauceïs, s. m., chevauchée.
  • chevauchement, s. m., action de chevaucher, chevauchée.
  • chevaucherec, adj., qui sert pour chevaucher ‖ qui est porté, traîné par un cheval ou des chevaux.
  • chevaucheree, s. f., monture.
  • chevaucheresse, s. f., femme qui va à cheval.
  • chevaucherie, s. f., cavalerie, troupe à cheval ‖ monture.
  • chevauchiee, s. f., troupe d’hommes à cheval, cavalerie.
  • 1. chevauchoire, adj., qui sert pour chevaucher.
  • 2. chevauchoire, s. f., chevauchée.
  • * chevauqueue, s. f., prêle des bois.
  • cheveçaille, s. f., têtière ‖ ouverture supérieure du haubert par où passe la tête ‖ chevelure.
  • chevece, s. f., têtière ‖ ouverture supérieure du haubert par où passe la tête ‖ collet ‖ la tête même.
  • chevecel, s. m., têtière ‖ oreiller ‖ pièce de bois sur laquelle tourne le tourillon de l’arbre d’un moulin.
  • chevecerie, s. f., fonction de chevecier ‖ hôtel du chevecier.
  • cheveceul, s. m., oreiller, chevet, traversin ‖ pièce de bois sur laquelle tourne le tourillon de l’arbre d’un moulin.
  • cheveceüre, s. f., têtière ‖ couvre-chef, coiffure, capuchon ‖ collet.
  • chevechier, adj., pendard, digne de la corde.
  • chevecier, s. m., oreiller, chevet, traversin.
  • cheveciere, s. f., têtière.
  • chevecine, s. f., têtière.
  • 1. cheveier, v. n., lever la tête.
  • 2. cheveier, v. n., payer.
  • cheveine, s. f., cataracte.
  • 1. chevel, s. m., chef, chevet.
  • 2. chevel, adj., principal.
  • 1. chevelage, s. m., sorte de capitation.
  • 2. chevelage, s. m., fil délié comme un cheveu.
  • chevelain, adj., de cheval.
  • cheveler, v. a., arracher les cheveux ‖ v. n., pousser des radicelles ‖ p. pas., qui a une chevelure.
  • chevelet, s. m., petit cheveu ‖ cheveu.
  • cheveleüre, s. f., sorte de capitation appelée aussi chevelage et chevelice.
  • chevelice, s. m., sorte de capitation appelée aussi chevelage et cheveleüre ‖ territoire où l’on peut exiger le cens capital.
  • chevelos, adj., chevelu.
  • chevelue, s. f., plant portant du chevelu, des radicelles.
  • chevenel, s. m., sorte de poisson.
  • chever, v. n., finir, cesser ‖ chever a quelqu’un, le satisfaire, lui donner tout ce qu’il désire, en finir avec lui.
  • cheverollat, s. m., petit chevreuil.
  • cheveron, s. m., sorte d’étoffe dans laquelle il entrait du poil de chèvre et qu’on fabriquait autrefois à Valenciennes.
  • chevesseur, s. m., cale avec laquelle on exhausse quelque chose.
  • chevessié, s. m., chevet, traversin.
  • chevestron, s. m., collet.
  • chevestrure, s. f., enchevêtrure.
  • chevetage, s. m., capitation.
  • chevetaigne, s. m., chef, capitaine ‖ propriétaire ‖ celui qui est à la tête d’une affaire ‖ adj., souverain ‖ principal ‖ de capitaine, digne d’un capitaine.
  • chevetain, s. m., chef, capitaine ‖ celui qui est à la tête d’une entreprise, qui conduit une affaire ‖ adj., principal, souverain ‖ chevetain de, qui surpasse ‖ dû à un seigneur.
  • chevetainerie, s. f., propriété d’un chevetain, d’un seigneur, d’un chef.
  • cheveté, adj., bordé.
  • chevetiere, s. f., bordure ‖ celle qui veille au chevet de quelqu’un.
  • chevilleor, s. m., celui qui creuse.
  • * chevilleüre, s. f., réunion, fixation de pièces au moyen de chevilles.
  • 1. chevillier, s. m., celui qui creuse.
  • 2. chevillier, v. a., creuser ‖ extraire en creusant.
  • 3. chevillier, s. m., fabricant de chevilles.
  • chevillon, s. m., petite cheville.
  • chevir, v. a., fournir ‖ exécuter ‖ soutenir, entretenir, nourrir ‖ v. réfl., fournir à sa subsistance, à ses besoins, se sustenter, se nourrir, s’entretenir ‖ se tirer d’affaire, venir à bout de, se tirer de, s’acquitter de ‖ prendre un parti ‖ v. n., en finir, venir à bout de ‖ fournir à la subsistance de ‖ profiter, jouir de, se porter garant envers quelqu’un ‖ chevir avec quelqu’un, régler, compter avec lui, le payer ‖ s’accorder avec quelqu’un, composer.
  • cheviron, s. m., division du bois rond mesuré, 10 pieds carrés douaisiens sur 10 pieds de long ‖ chevron ‖ échafaud.
  • chevissance, s. f., entretien, nourriture, ce dont on a besoin ‖ bien, richesse ‖ expédient pour sortir d’une affaire ‖ accord, composition.
  • chevissement, s. m., entretien, nourriture, ce dont on a besoin ‖ avoir chevissement, se tirer d’affaire ‖ dans l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, la première commanderie que l’on obtenait par le rang de son ancienneté.
  • chevolee, s. f., plant portant du chevelu, des radicelles.
  • * chevouz, s. m., chevet.
  • chevrelat, s. m., chevreau.
  • chevrele, s. f., petite chèvre ‖ femelle du chevreuil.
  • chevreler, v. n., bêler comme une chèvre.
  • chevrelet, s. m., chevreau.
  • chevrerie, s. f., bercail des chèvres, endroit où se rassemblent les chèvres.