Lexique de l’ancien français/7

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


  • chevreson, s. m., chevreau.
  • chevrete, s. f., espèce de musette sans soufflet ‖ engin de siège.
  • chevreteor, s. m., celui qui joue de l’instrument de musique appelé chevrete.
  • chevreter, v. n., jouer de l’instrument de musique appelé chevrete ‖ v. n. et réfl., se dépiter comme font les chèvres qui sautent et trépignent quand on les fâche.
  • chevretier, s. m., gardeur de chèvres.
  • chevrie, s. f., instrument de musique à l’usage des bergers et de ceux qui gardent les chèvres, cornemuse ou musette.
  • chevrier, v. n., jouer de l’instrument de musique appelé chevrie.
  • chevriet, s. m., chevreau.
  • chevril, s. m., cabri.
  • chevrin, adj., de chèvre ‖ de peau de chèvre.
  • chevrion, s. m., chevreuil.
  • chevrole, s. f., pampre.
  • chevrolle, s. f., femelle du chevreuil.
  • chevroncel, s. m., dimin. de chevron.
  • chevronee, s. f., espace entre les chevrons d’une toiture.
  • chevroneüre, s. f., bois pour faire des chevrons.
  • chevroneuse, s. f., chevron.
  • chevroneux, adj., qui a rapport aux chevrons.
  • * chevroniere, s. f., syn. de chevronee.
  • chevrot, s. m., chevreau.
  • 1. chevrotin, adj., de chevreau.
  • 2. chevrotin, s. m., chevreau.
  • chevrotine, s. f., petite chèvre.
  • chiardrie, s. f., obscénité.
  • chiart, adj., chieur.
  • chibouleur, s. m., sculpteur.
  • 1. chief, s. m., capitale ‖ tête, pièce ‖ bout, fin ‖ source ‖ division d’une seigneurie pour la perception des rentes et leur centralisation entre les mains d’un tenancier principal ‖ tenir chief d’ostel, avoir son chez soi ‖ chief de lait, crème ‖ ne savoir chief ne roi, ignorer tout à fait ‖ a chief, à la fin ‖ a chief de fois, souvent ‖ a chief de pièce, parfois, de temps en temps ‖ a chief de pose, après une pause ‖ a chief du tor, à la fin ‖ de chief en chief, de chief en tor, d’un bout à l’autre.
  • 2. chief, adj., principal, premier.
  • chiefmasage, s. m., principal manoir, habitation principale, chef-lieu.
  • chiefmesnage, s. m., principal manoir, chef-lieu.
  • chiefmois, s. m., principal manoir, chef-lieu.
  • chienaille, s. f., troupe de chiens ‖ canaille ‖ adj., de chien.
  • chienastre, s. m., péjoratif de chien.
  • chiençon, s. m., petit chien.
  • chienel, s. m., petit chien.
  • chienement, s. m., action de mettre bas, en parlant d’une chienne.
  • chienerie, s. f., droit qu’avait le seigneur de faire nourrir ses chiens lorsqu’il était en chasse.
  • chienesse, s. f., meute de chiens.
  • chienet, s. m., petit chien ‖ sorte de monnaie.
  • chienete, s. f., petite chienne.
  • chienetel, s. m., tout petit chien.
  • chienin, adj., de chien ‖ de la nature du chien ‖ qui a le caractère d’un chien, lâche, méchant, pervers ‖ jours chienins, jours caniculaires ‖ buisson chienin, sorte d’épine, peut-être le chiendent à balais.
  • chienon, s. m., petit chien ‖ canaille.
  • chiere, s. f., tête, visage ‖ mine ‖ en chiere, en face.
  • * chierece, s. f., cherté.
  • chierere, s. f., cierge, flambeau.
  • chierfait, s. m., bienveillance.
  • chierk, s. m., tournée, ronde. Cf. Cerche.
  • chierpain, s. m., manne en osier. Cf. Chairpaigne.
  • * chierrat, s. m., tas de pierres.
  • chiese, s. f., maison, habitation ‖ chiese Dieu, église, maison religieuse.
  • 1. chifle, s. m., sifflement ‖ sifflet, moquerie.
  • 2. chifle, s. f., échauguette suspendue au dehors des murs. Cf. Eschife.
  • chiflement, s. m., sujet de moquerie.
  • chifleor, s. m., moqueur.
  • chifler, v. a., railler, se moquer de ‖ v. n. et réfl., se moquer.
  • chiflerie, s. f., risée.
  • chiflois, s. m., sifflement ‖ sifflet, moquerie.
  • chiflot, s. m., sifflet.
  • chifre, s. m., décombres.
  • chifrer, v. a., priver, frustrer ‖ négliger, omettre ‖ dérober.
  • chimbe, s. f., V. Cymbe.
  • * chime, s. f., punaise.
  • chimeral, adj., chimérique.
  • chimere, adj., chimérique, insensé.
  • chincheface, s. f., animal fantastique qu’on prétendait toujours prêt à dévorer les femmes lorsqu’elles avaient le tort de ne pas contredire leurs maris.
  • chinchevent, s. m., bergeronnette.
  • chine, s. f., citerne.
  • chinee, s. f., citerne.
  • chinereul, s. m., jeune cygne.
  • chinqueme, s. f., la Quinquagésime.
  • chioire, s. f., latrines.
  • chipe, s. f., guenille, chiffon ‖ sorte de jeu.
  • chiper, v. n., jouer au jeu appelé chipe ‖ v. a., avoir l’avantage sur quelqu’un à ce jeu.
  • chipotrer, v. a., tourmenter.
  • chipoue, s. f., grimace ‖ démonstration qui manque de sincérité.
  • * chippe, s. f., barque anglaise.
  • * chiquenauder, v. a., donner des chiquenaudes à.
  • chiriete, s. f., rigole.
  • chiris, s. m., sorte de serpent.
  • chiron, s. m., tas de pierres.
  • chironcel, s. m., petit cierge, bout de cierge.
  • * chœromantie, s. f., divination qui se fait avec des pourceaux.
  • chofnet, s. m., sorte de filet.
  • choine, adj., blanc, en parlant du pain ‖ s. m., pain blanc.
  • choinerie, s. f., époque où l’on mange du pain choine (blanc).
  • choisement, s. m., choix.
  • choiseor, s. m., spectateur.
  • choisie, s. f., choix, élection.
  • choisir, v. a., apercevoir, remarquer, voir distinctement ‖ viser.
  • choisisseor, s. m. et adj., qui aperçoit, qui voit.
  • 1. choison, s. f., cause, motif ‖ accusation, inculpation ‖ avoir mauvaise choison de, n’être pas satisfait de.
  • 2. choison, s. f., choix ‖ a choison, au choix, en abondance.
  • choisoner, v. a., accuser, faire des reproches à.
  • cholerie, s. f., lieu où l’on vend des choux.
  • cholet, s. m., petit choux.
  • chomas, adj., paresseux, qui chôme.
  • * chomer (se), v. réfl., se tenir tranquille.
  • chope, s. f., houppelande.
  • chopet, s. m., escopette.
  • chopin, s. m., coup violent capable de faire chopper, de renverser.
  • chopinacion, s. f., action de boire chopine.
  • chopiner, v. a., faire chopper, renverser.
  • chopinerie, s. f., action de boire chopine, débauche de vin.
  • chopineur, s. m., celui qui aime à boire chopine.
  • choppart, adj., qui bronche.
  • choppet, s. m., croc en jambes.
  • choquage, s. m., sorte de droite sur le vin. Cf. Soquet.
  • chorel, s. m., choriste.
  • chorial, s. m., choriste, chanteur, clerc ou prêtre chantant au chœur ‖ enfant du chœur ‖ adj., de chœur.
  • chorier, s. m., choriste.
  • chorique, adj., du chœur, qui appartient au chœur.
  • choron, s. m., instrument de musique à percussion et à baguettes, du genre tambour.
  • chose, s. f., personne, créature ‖ il avint chose que, il arriva que ‖ pour chose que, quoique.
  • chosement, s. m., blâme, remontrance, répréhension.
  • choser, v. a., gronder, gourmander, blâmer ‖ tourmenter ‖ v. n., porter des accusations, exprimer un blâme, gronder ‖ faire l’amour.
  • chotier, s. m., évier d’une cuisine.
  • chotnet, s. m., sorte de filet.
  • choucage, s. m., droit qu’on payait au seigneur pour prendre des souches dans ses bois.
  • choue, s. f., choucas.
  • choueter, v. n., faire la chouette.
  • chouflier, s. m., soufflet.
  • chouq, s. m., souche d’une cheminée, la partie qui s’élève au-dessus du toit ‖ souche généalogique.
  • chouque, s. f., îlot de maisons.
  • chouquet, s. m., chevalet pour l’arquebuse.
  • chrestienement, s. m., baptême.
  • chrestiener, v. a., rendre chrétien, baptiser ‖ v. n., devenir chrétien.
  • chrestiennissime, adj., très chrétien.
  • chrestienor, gén. pl. employé adj., chrétien.
  • chrestienté, s. f., christianisme, foi de chrétien, caractère de chrétien ‖ église ‖ cour ecclésiastique, juridiction ecclésiastique.
  • chuelle, s. f., ciguë.
  • chuer, v. a., flatter, caresser ‖ tromper par des flatteries, tromper en général ‖ ménager.
  • chuerie, s. f., flatterie.
  • chueur, adj., flatteur.
  • chuignon, s. m., petit de la cigogne.
  • chuignot, s. m., petit de la cigogne.
  • chuite, s. f., pot ou baril.
  • chuperie, s. f., métier de corroyeur.
  • chupeur, s. m., grand buveur.
  • chupier, s. m., corroyeur.
  • churel, s. m., ordure ‖ drap en loques.
  • churelurer, v. n., goûter le vin en s’en rinçant la bouche.
  • cibole, s. f., extrémité la plus grosse d’une massue.
  • ciboleur, s. m., fabricant de ciboires.
  • ciboree, s. f., ragoût à la ciboule.
  • cicatriseüre, s. f., cicatrice.
  • ciclaton, s. m., long manteau de soie ou de toute autre riche étoffe à l’usage des hommes et des femmes ‖ étoffe dont on avait coutume de le tailler ‖ bande circulaire qui le caractérisait.
  • cicome, s. m., sorte de coing.
  • cicoterne, adj., socotrin, désignant une sorte d’aloès.
  • cidraille, s. f., cidre.
  • cidrer, v. n., faire du cidre ‖ v. a., employer à faire du cidre.
  • cidrier, v. n., faire du cidre.
  • cielee, adj. ; salle, chambre cielee, chambre, salle pourvue d’un ciel ou plafond orné.
  • 1. cierge, s. f., biche.
  • 2. cierge, s. m., chandelier.
  • ciergere, s. f., marchande de cierges.
  • ciergeret, s. m., chandelier pour cierges.
  • ciergerie, s. f., l’ensemble des objets de cire.
  • ciergeton, s. m., petit cierge, bout de cierge.
  • ciergot, s. m., petit cierge, bout de cierge.
  • cierjel, s. m., petit cierge, bout de cierge.
  • cierjoncel, s. m., petit cierge, bout de cierge.
  • ciffleux, s. m., moqueur.
  • cifoine, s. f., ellébore.
  • cifonie, s. f., instrument de musique du genre de la vielle à roue.
  • cigneau, s. m., jeune cygne.
  • cignet, s. m., jeune cygne.
  • cignon, s. m., cime.
  • cigognel, s. m., petit de la cigogne.
  • 1. cil, adj. dém., ce ‖ pron. dém., celui.
  • * 2. cil, s. m., clin d’œil.
  • cilec, adv., ici.
  • cillance, s. f., action de ciller les yeux.
  • cillante, s. f., cravache.
  • cillet, s. m., dim. de cil.
  • cilleter, v. n., sourciller.
  • 1. cillier, v. a., couper à la faucille.
  • * 2. cillier (se), v. réfl., remuer les cils.
  • cillon, s. m., cil.
  • cimaie, s. f., cimaise, moulure.
  • cimaille, s. f., cime.
  • cimarre, s. f., grand vase très allongé dans lequel on servait le vin et qu’on appelait aussi cimaise. Cf. Cymoise.
  • * cimasulte, s. f., cimaise ou moulure dite ondée.
  • cimbaler, v. n., jouer de la cymbale ‖ mal cimbaler, avoir mauvais renom.
  • cimel, s. m., cime des branches ‖ branche détachée de la cime d’un arbre.
  • cimenteux, adj., qui renferme des couches de ciment.
  • cimet, s. m., cime.
  • cimois, s. m., lisière de drap.
  • cin, s. m., sorte d’arbre ‖ nœud d’arbre.
  • cinart, s. m., cygne.
  • cince, s. f., haillon, guenille.
  • cincele, s. f., moucheron cousin.
  • cincelier, s. m., moustiquaire, grand rideau, sorte de cloche d’étoffe claire qui enveloppe exactement un lit et empêche les cousins d’approcher ‖ dais ou baldaquin pendu à la voûte du chœur.
  • cincenaude, s. f., petite mouche, cousin.
  • cincenaudier, s. m., moustiquaire.
  • cincenelle, s. f., petite mouche, cousin.
  • cincenellier, s. m., moustiquaire.
  • cincer, v. n., saillir.
  • cincerele, s. f., petite mouche, cousin.
  • cinceus, adj., guenilleux, en loques ‖ fig., sale, dégoûtant.
  • cinche, s. f., sorte de massue.
  • cincier, s. m., fripier, marchand de vieux habits.
  • cine, s. f., cenelle.
  • cinge, s. f., sorte d’étoffe.
  • cinien, adj., cynique.
  • cinil, s. m., sorte de légume.
  • 1. cinquain, s. m., fût ou vaisseau dont la contenance était du cinquième de celle du tonneau ‖ paquet de cinq objets.
  • 2. cinquain, adj., au nombre de cinq ‖ de cinq pouces.
  • cinqual, s. m., tas composé de cinq gerbes.
  • cinquantain, adj., au nombre de cinquante.
  • cinquantisme, s. m., cinquantième.
  • cinte, s. f., partie du chapiteau toscan.
  • cinter, v. a., entourer, ceindre.
  • cintrage, s. m., sorte de redevance.
  • cintreel, s. m., cintre.
  • cipard, s. m., sorte de jeu.
  • ciparis, s. m., cyprès.
  • ciquille, s. f., sorte d’animal.
  • circomprendre, v. a., tendre tout à l’entour.
  • circonadjacent, adj., environnant, circonvoisin.
  • circoncis, s. m., prépuce.
  • circoncisement, s. m., circoncision.
  • circoncisier, v. a., circoncire.
  • circoncision, s. f., prépuce.
  • circoncisionement, s. f., circoncision.
  • circoncisioner, v. a., circoncire.
  • circonclore, v. a., entourer.
  • circonferencial, adj., qui a la forme d’une circonférence.
  • circonferer, v. a., faire le tour de.
  • circonjacent, adj., circonvoisin.
  • circonscriptible, adj., qui peut être circonscrit, limité.
  • circonstance, s. f., ce qui entoure, banlieue, dépendance ‖ barrière, frein.
  • circonstancionner, v. a., environner, accompagner ‖ approprier aux circonstances, proportionner.
  • circonstant, adj., qui se tient à l’entour, qui entoure, qui environne ‖ ambiant ‖ s. m., celui qui entoure, qui environne, assistant.
  • circonvoier, v. a., conduire, guider.
  • circonvoldre, v. a., faire le tour de.
  • circuir, v. a., faire le tour de ‖ v. n., exécuter une marche circulaire.
  • circuite, s. f., enceinte.
  • circuité, s. f., circuit, enceinte, contour, circonvallation ‖ région.
  • circuition, s. f., détour, sinuosité ‖ action de faire le tour de ‖ action d’entourer, d’environner ‖ tour, circonférence ‖ fig., détour, circonlocution ‖ délai, remise.
  • circuitude, s. f., circuit, contour.
  • circuiture, s. f., circuit, contour.
  • circunflexion, s. f., mouvement à l’entour.
  • circungiration, s. f., action de se mouvoir circulairement.
  • ciré, adj., de cire.
  • cireau, s. m., coup donné sous le menton.
  • cirerie, s. f., commerce de cire.
  • ciresse, s. f., marchande de cire.
  • cirete, s. f., dim. de cire ‖ espèce de poire.
  • cirographer, v. a., revêtir (un diplôme) d’une signature, écrire (un chirographe).
  • ciroise, s. f., cirière.
  • ciron, s. m., torche, flambeau de cire, cierge.
  • ciroton, s. m., petit cierge.
  • cirurgerie, s. f., chirurgie.
  • cirurgiennerie, s. f., choses appartenant à la chirurgie.
  • cisamus, s. m., souslic, sorte de rongeur
  • ciseüre, s. f., action d’entailler et de couper avec des ciseaux.
  • cisoires, s. f. pl., ciseaux.
  • cist, adj. dém., ce ‖ pron. dém., celui.
  • ciste, s. f., panier.
  • cit, s. f., cité.
  • * citadin, s. m. et adj., hôte assidu, qui fréquente assidûment.
  • citeal, s. m., tapis.
  • citetis, s. m., bruit.
  • citezein, s. m., citoyen.
  • cithareur, s. m., joueur de cithare, cithariste.
  • citharizer, v. n., jouer de la cithare ‖ faire entendre un bruit semblable à celui de la cithare.
  • citoien, adj., de ville, urbain ‖ mondain, séculier ‖ civil.
  • citoienement, adv., civilement, opposé à criminellement.
  • citole, s. f., instrument de musique à cordes pincées du genre sistre.
  • citoleor, s. m., joueur de citole ‖ fabriquant de citoles, luthier.
  • citoler, v. n., jouer de la citole.
  • citoual, s. m., zédoaire, graine aromatique.
  • citoualet, s. m., liqueur aromatisée de citoual.
  • citouaudé, s. m., liqueur aromatisée de citoual.
  • citour, s. m., celui qui cite.
  • citraire, s. f., mélisse.
  • 1. citre, s. f., cithare.
  • 2. citre, s. m., espèce de citrouille.
  • ciu, adj. et subst., aveugle ‖ obscur.
  • * civade, s. f., crevette.
  • civare (faire de), loc., se vanter.
  • * cive, s. f., civette, ciboule.
  • civeler, v. a., sangler avec des bandes de cuir.
  • civelle, s. f., bande de cuir, sangle.
  • civilien, adj., civil.
  • civilité, s. f., cité.
  • civon, s. m., oignon.
  • civot, s. m., oignon.
  • clacele, s. f., petite clef.
  • clacelier, s. m., celui qui tient les clefs, geôlier ‖ majordome, chef d’office, sommelier.
  • claceliere, s. f., portière, celle qui tient les clefs.
  • claçonier, s. m., porte-clefs.
  • claie, s. f., dos ou revers de la main.
  • claiel, s. m., clôture.
  • claier, v. a., former de claies ‖ garnir de claies.
  • clain, s. m., cri, plainte ‖ plainte ou demande en justice ‖ amende.
  • clairain, s. m., clairon ayant un son très aigu ‖ clochette, grelot à son aigu.
  • * claire, s. f., sonnette.
  • claire taille, s. f., sorte de filet pour la pèche.
  • clais, s. m., palissade ‖ haie ‖ prison.
  • clamable, adj., accompagné de cris.
  • clamance, s. f., déclaration ‖ quite clamance, déclaration de cession.
  • clamant, s. m., demandeur, appelant.
  • clamation, s. f., cri, acclamation.
  • clamator, s. m., plaignant.
  • clame, s. f., réclamation en justice.
  • clameor, s. m., plaignant, demandeur.
  • clamer, v. n., crier ‖ v. a., poursuivre en justice ‖ appeler en duel ‖ réclamer (un droit, une possession) ‖ regretter ‖ proclamer, déclarer, reconnaître ‖ clamer quite quelqu’un, le déclarer quitte ‖ clamer quite une chose, déclarer qu’on la cède, qu’on l’abandonne sans restriction, sans retour ‖ v. réfl., se plaindre ‖ s. m., cri.
  • 1. clamif, adj., qui fait entendre des cris, plaintif ‖ s. m., plaignant.
  • 2. clamif, s. m., réclamation.
  • clamoison, s. f., réclamation ‖ bruit, nouvelle.
  • clamor, s. f., cri, plainte en justice, doléance.
  • clamoreux, adj., qui fait entendre des cris, plaintif.
  • clanche, adj., gauche ‖ avoir main clanche vers quelqu’un, n’être pas généreux avec lui. Cf. Esclenche.
  • claper, v. n., frapper avec un bruit retentissant ‖ être précipité à grand bruit.
  • clapet, s. m., crécelle, cliquette.
  • clapete, s. f., cliquette.
  • clapeter, v. n., faire entendre le bruit d’une cliquette.
  • * claphout, s. m., planche de bois.
  • clapoir, s. m., bubon.
  • clapoire, s. f., latrines ‖ lieu de débauche ‖ abcès, bubon ‖ maladie en général.
  • clapoison, s. f., mêlée.
  • claponniere, s. f., caractère d’un animal qui a les pâturons longs, effilés et trop pliants.
  • clappe, s. f., poutre.
  • clapsedre, s. f., espèce de seringue qui devait ressembler à une clepsydre.
  • * claquade, s. f., claque.
  • claquegier, v. n., faire entendre un cliquetis, être mal joint.
  • * claqueter, v. a., claquer.
  • claquin, s. m., monnaie des comtes de Flandre et des ducs de Bourgogne.
  • claré, s. m., vin de liqueur.
  • clarece, s. f., clarté.
  • clarel, s. m., clairière.
  • clarere, s. f., vin de liqueur.
  • claret, adj., dim. de clair.
  • clarie, s. f., vin de liqueur.
  • clarier, s. m., celui qui vendait du claré.
  • clarifier, v. a., rendre clair, brillant ‖ éclaircir, expliquer, détailler ‖ illustrer ‖ éclairer (l’intelligence) ‖ réjouir.
  • clarine, s. f., clochette suspendue au cou des chevaux et de quelques autres animaux.
  • clarion, adj., brillant.
  • claroier, v. n., briller ‖ fig., s’éclaircir.
  • claroncel, s. m., petit clairon.
  • claronciere, s. f., petit clairon.
  • clarté, s. f., renommée.
  • clarvis, s. m., espèce de poisson.
  • 1. clas, s. m., retentissement, bruit ‖ son de trompette pour réunir le peuple.
  • 2. clas, s. m., flotte.
  • 1. clasique, s. f., trompette guerrière.
  • 2. clasique, s. m., celui qui sonne de la trompette guerrière.
  • clauchonnet, s. m., petit clou.
  • clauïs, adj., garni de clous.
  • claune, s. f., espèce de mare.
  • claupat, s. m., clou à tête ou à patte.
  • * clause, s. f., toute parole en général ‖ une chose quelconque.
  • clausele, s. f., réserve, exception.
  • claustre, s. f., clause.
  • claustreer, v. a., renfermer dans un lieu clos.
  • claustrier, adj., cloîtré.
  • clauté, adj., garni de clous.
  • clauteur, s. m., crocheteur.
  • clauüre, s. f., garniture de clous.
  • 1. clauwiere et cloyere, s. f., mesure pour la laine et les draps.
  • 2. clauwiere, s. f., écluse.
  • clavacueur, s. m., fermoir.
  • clavail, s. m., clavette, petite cheville.
  • 1. clavain, s. m., pèlerine de mailles ou de lames de fer, qui couvrait le cou et les épaules et pouvait se porter avec le haubert.
  • 2. clavain, adj., garni d’un clavain.
  • clavaire, s. m., receveur.
  • clavairie, s. f., recette.
  • clavandier, s. m., anneau où sont attachées les clefs.
  • clave, s. f., massue.
  • clavechinbolon, s. m., clavecin. Cf. Clavicymbale.
  • clavel, s. m., clou ‖ anneau du haubert ‖ clavette ‖ hameçon.
  • 1. clavele, s. f., petite clef.
  • 2. clavele, s. f., anneau du haubert.
  • clavelé, adj., tacheté.
  • clavelee, adj., cendre clavelee, potasse d’une qualité supérieure tirée de la lie de vin séchée et calcinée à l’usage des teinturiers.
  • claveler, v. a., clouer, attacher avec des clous.
  • clavelereus, adj., atteint de la clavelée.
  • claveleüre, s. f., potasse.
  • clavelier, s. m., porte-clefs.
  • clavenesse, adj. f., de potasse.
  • clavereul, s. m., sorte d’instrument pointu.
  • claverie, s. f., bureau de recettes.
  • claveteor, s. m., cloutier, marchand ou fabricant de clous.
  • claveter, v. n., faire jouer la clavette.
  • claveterie, s. f., clouterie.
  • claveuche, s. f., clou d’ornement.
  • 1. claveüre, s. f., trou fait par un clou.
  • 2. claveüre, s. f., fermeture au moyen d’une clef, serrure.
  • claveürerie, s. f., serrurerie.
  • claveürier, s. m., serrurier.
  • * clavicymbale, s. m., clavecin. Cf. Clavechinbolon.
  • 1. clavier, s. m., porte-clefs, portier.
  • 2. clavier, s. m., pieu.
  • 3. clavier, s. m., fermeture.
  • 1. claviere, s. f., plastron, matelas de cuirasse.
  • 2. claviere, s. f., serrure.
  • claviger, s. m., porte-clefs.
  • clavigere, s. f., celle qui a la garde des clefs.
  • clavile, adj., en forme de clef.
  • clavonné, adj., traversé de clous.
  • clavure, s. f., mesure pour la laine et les draps ‖ tare dans la fabrication des draps.
  • cleee, s. f., rempart, formé avec des claies.
  • clencquet, s. m., dim. de clenche, pièce principale d’un loquet.
  • 1. cler, adj., brillant ‖ illustre, célèbre ‖ reconnu innocent ‖ assuré, certain.
  • 2. cler, s. m., clarté ‖ ouverture ‖ étoffe de couleur claire.
  • clerçonel, s. m., petit clerc.
  • clerçonet, s. m., petit clerc.
  • clere, s. f., blanc d’œuf ‖ clairière.
  • clerement, adv., en petit nombre.
  • clerevaux, s. m. pl., claires-voies.
  • clergel, s. m., petit clerc, enfant de chœur, écolier ‖ adj., instruit.
  • clergeresse, s. f., femme lettrée ‖ religieuse.
  • clergerie, s. f., greffe.
  • clergesse, s. f., femme lettrée, femme habile ‖ religieuse.
  • clergetel, s. m., petit clerc.
  • clergie, s. f., profession de clerc, état ecclésiastique ‖ clergé ‖ corporation des clercs, des savants ‖ science de clerc, savoir, instruction ‖ greffe ‖ sorte de redevance.
  • clergié, s. m., profession de clerc, état ecclésiastique ‖ corporation des clercs, des savants ‖ prêtre.
  • clergil, adj., clérical, ecclésiastique.
  • clergilment, adv., comme un clerc.
  • clergise, s. f., science de clerc ‖ sorte de droit.
  • clerir, v. n., devenir clair.
  • clerjal, adj., de clerc.
  • clerjastre, s. m., mauvais clerc ‖ homme ignorant et qui tranche de la science.
  • clerjaument, adj., comme un clerc, comme un homme savant, doctement, savamment.
  • clerjois, s. m., langage des clercs, des gens savants, latin.
  • clerjon, s. m., petit clerc ‖ clerc en général ‖ estre mis a clerjon, être mis l’école, entre les mains des clercs.
  • clerjoncel, s. m., dim. de clerjon, petit clerc.
  • * cleromantie, s. f., divination par le jet des dés.
  • clerveant, adj., brillant.
  • clervoise, s. f., claire-voie.
  • cleton, s. m. V. Gleton.
  • clibanicment, adv., avec l’exacte proportion qu’on observe pour la chaleur d’un four.
  • clice, s. f., éclat.
  • clicet (tout de), loc. adv., immédiatement, d’emblée.
  • clichoir, s. m., clenche.
  • clichoire, s. f. V. Glissoire.
  • clignettes (a), loc., en clignant les yeux ou à cligne musette.
  • clignier, s. m., clignement d’yeux.
  • * climac, s. m., escalier, degré.
  • climat, s. m., mesure de terre de soixante pieds carrés.
  • * climatere, s. f., année climatérique.
  • 1. clin, s. m., inclinaison, pente ‖ faire clin, s’incliner.
  • 2. clin, adj., incliné.
  • clinchete, s. f., point sur l’i.
  • clincleselle (en), loc. adv., en bas de la selle.
  • clincorgne, adj., de côté, de travers.
  • clinee, s. f., pente, descente.
  • clineïs, s. m., salut.
  • cliner, v. a., incliner, pencher, baisser, courber ‖ v. n., s’incliner, se pencher, se courber ‖ cliner a, se soumettre à.
  • clinet, s. m., clignement d’œil.
  • clinquailleur, s. m., quincaillier.
  • clipee, s. f., coup.
  • clipon, s. m., bâton.
  • 1. cliquaille, s. f., cliquetis.
  • 2. cliquaille, s. f., monnaie, argent ‖ menu fretin ‖ parties naturelles.
  • cliquant, adj., retentissant, qui fait du bruit ‖ brillant, somptueux.
  • cliquart, s. m., fouet ‖ sorte de monnaie.
  • clique, s. f., targette, loquet ‖ battant d’une horloge ‖ morceau.
  • cliquement, s. m., cliquetis.
  • cliquepatin, s. m., celui qui fait résonner ses patins, soulier à semelle fort épaisse.
  • 1. cliquet, s. m., son d’une cloche.
  • 2. cliquet, s. m., sorte de mesure pour les liquides.
  • cliquetement, s. m., bruit semblable à celui d’une cliquette, choc retentissant.
  • cliqueterie, s. f., cliquetis.
  • 1. cliquier, v. n., retentir ‖ carillonner ‖ briller, étinceler.
  • 2. cliquier, v. a., fermer, au loquet.
  • cliquot, s. m., cliquetis.
  • clive, s. m., crible.
  • cliver, v. a., passer au tamis, cribler.
  • clivier, s. m., fabricant de cribles.
  • 1. cloant, adj., qui se ferme.
  • 2. cloant, s. m., fermoir ‖ agrafe ‖ volet.
  • cloatif, adj., propre à enfermer.
  • clobourse, adj., qualifie un diable dont la fonction est de tenir fermées les bourses, des avares.
  • 1. cloche, adj., celui qui cloche, qui boite.
  • 2. cloche, s. f., robe de femme, sorte de cape, manteau de voyage.
  • clocheman, s. m., sonneur de cloches ‖ mouton qui porte une clochette au cou.
  • clocherie, s. f., boiterie.
  • clochete, s. f., dimin. de Cloche 2.
  • clocheteïs, s. m., bruit de cloches.
  • clochetement, s. m., bruit de cloches.
  • clocheter, v. n., faire résonner une cloche ‖ sonner, en parlant de la cloche ‖ fig., se balancer.
  • clocheterie, s. f., bruit de cloches.
  • clocheüre, s. f., boiterie.
  • clochier, s. m., radeau.
  • cloeur, s. m., ouvrier chargé de clore un champ.
  • cloiel, s. m., lieu fermé de claies.
  • * cloier, s. m., claie ‖ lieu fermé de claies ‖ appareil formé de branches d’arbre ou de pièces de bois assemblées, en forme de claie, à l’abri duquel les assaillants sapaient les remparts.
  • 1. cloiere, s. f., héritage clos, environné de murs.
  • 2. cloiere, s. f., tour, circonférence.
  • 3. cloiere, s. f., V. Clauwiere 1.
  • cloison, s. f., enclos, enceinte, retranchement ‖ droit de cloison, tribut que les anciens ducs d’Anjou avaient octroyé aux maires et échevins de la ville d’Angers, afin d’entretenir les fortifications de leur ville et du château ‖ clôture, en parlant d’un compte.
  • cloistrain, adj., claustral.
  • cloistraire, adj., claustral.
  • cloistre, s. m. et f., enceinte ‖ audience qui se tenait dans le cloître de la cathédrale.
  • cloistrerie, s. f., monastère, couvent.
  • cloistrien, adj., cloîtré, cloîtrier.
  • cloistriere, s. f., clôture.
  • clop, adj., boiteux, éclopé.
  • clopeter, v. n., boiter.
  • clopider, v. n., boiter.
  • clopier, v. n., boiter ‖ fig., biaiser, user de finesse.
  • clopin, s. m., boiteux.
  • cloquelle, s. f., petite cloche.
  • cloquemanderie, s. f., intendance du clocher.
  • cloquereul, s. m., clocheton.
  • * cloquet, et croquet, s. m., clocher.
  • cloqueté, adj., muni de clochettes.
  • closage, s. m., clos, enclos, closerie.
  • closeïs, adj., fermé ‖ qui sert à fermer.
  • closel, s. m., petit clos, petit enclos.
  • closelet, s. m., petit closel.
  • 1. closement, s. m., lieu, clos ‖ en closement, en secret.
  • 2. closement, adv., d’une manière renfermée, en se tenant renfermé, en tenant bien renfermé, bien fermé ‖ fig., en renfermant, entièrement, absolument ‖ expressément.
  • closet, s. m., petit clos, petit enclos.
  • closien, s. m., enclos.
  • 1. closier, s. m., métayer ‖ jardinier ‖ concierge.
  • 2. closier, s. m., clos, jardin.
  • closiere, s. f., clos, jardin.
  • closieur, s. m., syn. de Closier 1.
  • closin, s. m., clos, enclos, clôture.
  • closis, s. m., enclos.
  • closoir, s. m., clôture.
  • closser, v. n., produire plusieurs épis, en parlant des blés et autres grains.
  • clostret, s. m., oratoire.
  • closure, s. f., cloison, clôture, séparation, barrière ‖ enceinte ‖ blocus ‖ attache du haubert ‖ façon dont une chose se ferme.
  • clot, s. m., pas, traces, vestiges. Cf. Esclot.
  • clotee, s. f., enclos.
  • clotel, s. m., endroit enfoncé et écarté.
  • clotet, s. m., creux, enfoncement, niche, sorte de pavillon que l’on tendait dans les chambres.
  • clotis, s. m., enceinte.
  • clotoier, v. a., enduire.
  • cloton, s. m., globe.
  • clouage, s. m., nom collectif de clous.
  • clouement, s. m., action de clore.
  • * clouer, v. a., fermer.
  • clouere, s. f., clouterie.
  • clouet, s. m., petit clou.
  • clouettiere, s. f., charge de clous.
  • cloueur, s. m., celui qui cloue.
  • cloueüre, s. f., la nature des clous.
  • cloufermer, v. a., attacher avec des clous, clouer.
  • cloufichement, s. m., fabrication de clous ‖ les clous mêmes.
  • clouficheüre, s. f., marque des clous.
  • cloufichier, v. a., attacher avec des clous, clouer ‖ traverser avec un clou ‖ v. n., être cloué ‖ v. réfl., entrer dans ‖ prendre par force.
  • cloufichir, v. a., clouer.
  • cloufir, v. a., clouer.
  • cloüre, s. f., clôture ‖ circonférence.
  • clout, s. m., enceinte, bassin de construction.
  • clowier, s. m., mesure pour les draps. Cf. Clauwiere 1.
  • clud (faire), loc., vanter.
  • cluingnier (se), v. réfl., se reposer, fermer les yeux.
  • 1. cluneter, v. a., clignoter.
  • 2. cluneter, v. n., remuer les fesses.
  • cluper, v. n., faire entendre le cri de la poule.
  • clustrel, s. m., haillon.
  • clustrer, v. n., travailler à certains ouvrages déchiquetés à la mode du xive siècle ‖ v. a., couvrir de haillons.
  • clut, s. m., morceau.
  • clutel, s. m., haillon.
  • cluter, v. a., mettre en morceaux, estropier.
  • clutet, s. m., haillon.
  • ço, pron. démonstr., ce ‖ venir a ço, être réalisé ‖ a ço, alors ‖ ço que, a ço que, pendant que ‖ por ço que, a ço que, pour que ‖ sans ço que, sans que ‖ ne ço ne quoi, rien du tout.
  • coaduner, v. a., joindre, unir, réunir, mêler.
  • coaptacion, s. f., harmonie, rapport, proportion des parties entre elles ‖ adjonction.
  • coapter, v. a., adapter, attacher, unir, approprier ‖ adjoindre.
  • coardance, s. f., couardise.
  • coarder, v. n. et réfl., se montrer couard, agir en couard.
  • coardie, s. f., couardise.
  • coardir, v. n., devenir couard.
  • * cobe, s. f., coup.
  • cobesche, s. f., coup.
  • cobillon, s. m., nasse.
  • cobir, v. a., écacher, meurtrir de coups.
  • cocaigne, s. f., profit, avantage.
  • cocatrigenois, s. m., crocodile.
  • cocatris, s. m., ichneumon ‖ par confusion de sens, crocodile ‖ celui qui portait à la procession le dragon à Troyes, à Sens, à Auxerre.
  • * coccognide, s. f., espèce de daphné (d. thymelea), dite poivre de montagne.
  • coc en pelu (faire le), loc., faire le suffisant, l’avantageux, le plaisant.
  • cocerel, -ele, s., revendeur, revendeuse.
  • cochelet, s. m., petit coq, servant de girouette.
  • cochelin, s. m., gâteau dentelé qu’on donnait aux enfants au nouvel an.
  • cocherel, s. m., marchand de coqs.
  • 1. cochet, s. m., petit coq ‖ coq servant de girouette ‖ de cochet en fablel, de propos en propos ‖ présent en viande, vin, argent, qu’un nouveau marié devait à ses compagnons de noce ‖ masque, loup.
  • 2. cochet, s. m., petit bateau servant au transport des denrées ‖ sorte de caque, baril.
  • cocheter, v. a., mettre en petits tas.
  • cochetier, s. m., charpentier qui faisait des embarcations appelées cochets.
  • cochevieus, s. m., sorte d’alouette ‖ imbécile.
  • cochois, s. m., filet.
  • cochonesse, s. f., revendeuse. Cf. Cosson.
  • 1. cocle, s. f., écorce.
  • 2. cocle, s. f., limace.
  • cocrisce, s. f., sorte de pierre précieuse.
  • coctereau, s. m., cultivateur.
  • cocture, s. f., action de cuire ‖ viande cuite.
  • cocu, adj., cornu.
  • cocusse, s. f., sorte de capuchon, coqueluche ‖ fig., tête.
  • code, s. f., sorte de mesure.
  • codiciller, v. n., ajouter un codicille.
  • codnet, s. m., sorte de filet.
  • codoier, s. m., coussin, oreiller sur lequel on portait les statues des dieux dans les processions.
  • coé, adj. et subst., qui a une queue ; qualification qu’on appliquait partic. aux Anglais ‖ coé de, qui porte telle chose par derrière.
  • coele, s. f., petite queue.
  • * cœnaires, adj. f., se dit des lois qui règlent les repas.
  • * coercil, s. m., garniture de robe.
  • coernie, s. f., injure, honte.
  • coesoel, s. m., sorte de coffre.
  • coete, s. f., petite queue.
  • coeter, v. n., agiter, remuer la queue ‖ v. a., frapper de la queue ‖ mettre une queue à.
  • cœuringhe, s. m., statuts, règlements municipaux des pays flamands.
  • * coevesque, s. m., coadjuteur de l’évêque chargé de veiller sur les paroisses de la campagne.
  • coffe, s. f., baquet.
  • cofflet, adj., sot.
  • coffrier, s. m., faiseur de coffres.
  • cofin, s. m., petite corbeille ou panier à fruits ‖ cercueil ‖ guérite placée en haut du mât.
  • cofinee, s. f., contenu d’un cofin ou panier.
  • cofinel, s. m., petite corbeille, petit panier, hotte, étui.
  • cofinet, s. m., petit panier, petit coffre.
  • * cofre, s. m., cercueil, bière.
  • cogent, adj., nécessaire, urgent.
  • cogitacion, s. f., pensée.
  • cognacion, s. f., parenté.
  • cognet, s. m., petit couteau à cerner les noix.
  • cognom, s. m., surnom.
  • cognomer (se), v. réfl., être surnommé.
  • cognoscitif, adj., cognitif, qui a la faculté de connaître.
  • cognoscitive, s. f., faculté de connaître.
  • cohabitant, s. m., celui qui habite avec quelqu’un, près de quelqu’un.
  • cohercer, v. a., réprimer ‖ saisir.
  • * cohersion, s. f., répression, châtiment.
  • cohiber, v. a., empêcher, réprimer ‖ cohiber de, priver arbitrairement de.
  • cohoir, s. m., cohéritier.
  • cohuage, s. m., droit sur les marchandises portées à la cohue.
  • cohue, s. f., hangar, halle ‖ assemblée des officiers justiciers, auditoire des juges du seigneur ou des juges royaux.
  • cohuier, s. m., inspecteur de la cohue.
  • coi, adj., calme, tranquille ‖ coi de, paresseux, lent à faire quelque chose ‖ secret ‖ chambre coie, lieux d’aisance ‖ s. m., silence, heure du calme et du repos ‖ a son coi, à son aise, en liberté.
  • coicter, v. a., fouler (le drap).
  • coiement, adv., tranquillement, câlinement, doucement ‖ secrètement, en cachette ‖ insensiblement.
  • coier, s. m., croupe.
  • coieté, s. f., tranquillité, repos.
  • coietement, adv., tranquillement.
  • coiffard, s. m., marchand de coiffes.
  • coiffe, s. f., coup sur la tête.
  • coifferie, s. f., action de coiffer.
  • coiffete, s. f., dim. de coiffe.
  • coifier, s. m., faiseur ou marchand de coiffes.
  • 1. coifiere, s. f., faiseuse ou marchande de coiffes.
  • 2. coifiere, s. f., armure pour garantir la tête.
  • coigne, s. f., coin dont on frappe la monnaie ‖ or, argent, en coigne, or, argent monnayé.
  • coigneau, s. m., sorte d’arbre, le troène.
  • coignel, s. m., sorte de gâteau.
  • coignement, s. m., action de cogner, de frapper ‖ lien, attache.
  • coignet, s. m., petit coin, encoignure ‖ petite cognée.
  • coignete, s. f., petit coin, encoignure ‖ petite cognée.
  • coignetiere, s. f., coin, angle.
  • coigneur, s. m., celui qui fend avec la cognée ‖ celui qui frappe le coin (en parlant de monnaies).
  • coigniau, s. m., désigne deux espèces de charançons connus des vignerons sous le nom d’urbec, urbère, bec mou, coupe-bourgeon, etc…, et des naturalistes sous ceux de curculio Bacchus ou curculio betulæ.
  • 1. coignier, v. a., mettre dans un coin ‖ fendre avec la cognée ‖ frapper (une monnaie) ‖ jouir d’une femme ‖ v. réfl., se coignier en mer, s’embarquer.
  • 2. coignier, s. m., arbre qui produit le coing, coignassier.
  • coignoier, v. a., fendre avec la cognée.
  • coignon, s. m., petit coin, encoignure.
  • coillart, s. m., animal non coupé, non châtré ‖ machine de guerre qui servait à jeter des pierres.
  • 1. coillier, s. m., bélier.
  • 2. coillier, s. m., enceinte, clôture.
  • coillonnet, s. m., dim. de coillon.
  • coillu, adj., non coupé, non châtré.
  • coin, s. m., droit de frapper la monnaie ‖ sommet.
  • coinquinacion, s. f., action de souiller, souillure.
  • coinquiner, v. a., souiller.
  • cointe, adj., prudent, sage ‖ cointe de, habile à ‖ brave, vaillant ‖ joli, gentil, agréable, aimable ‖ bien soigné, élégant, coquet ‖ s. m., un beau, un galant tout plein de lui-même.
  • cointelet, adj., gracieux, agréable.
  • 1. cointement, adv., adroitement ‖ prudemment ‖ avec précaution, avec soin ‖ avec agrément, avec grâce, gentiment, gracieusement.
  • 2. cointement, s. m., manière gracieuse, façon courtoise.
  • cointerel, adj., galant, vaniteux, coquet ‖ fin, rusé.
  • cointerie, s. f., gentillesse, agrément, grâce ‖ parure, ajustement, ornement.
  • cointet, adj., agréable, aimable.
  • cointichier, s. m., fabricant d’objets de parure.
  • cointie, s. f., parure, ornement.
  • cointier, v. a., faire la connaissance de, fréquenter ‖ parer, orner ‖ v. réfl., s’équiper, s’armer.
  • cointif, adj., aimable.
  • cointir, v. a., parer, orner.
  • cointise, s. f., gentillesse, agrément, grâce ‖ affectation de parure, coquetterie, vanité ‖ parure, ornement, ajustement ‖ ornements symboliques et chevaleresques, banderolle ‖ sagesse, prudence, adresse ‖ ruse.
  • cointisement, s. m., élégance, gentillesse.
  • cointoi, s. m., coquetterie ‖ estre en cointoi, se pavaner.
  • cointoiement, s. m., parure, ornement ‖ manière gracieuse, façon courtoise.
  • cointoier, v. a., parer, orner ‖ équiper, armer ‖ ironiq., maltraiter ‖ v. réfl., se montrer fièrement, s’enorgueillir.
  • cointour, s. f., syn. de cointise.
  • coirau, s. m., bœuf engraissé.
  • coisel, s. m., tas, meule ‖ botte ‖ fagot ‖ ce que contient un tas, une meule.
  • coisier, v. a., calmer, apaiser ‖ fig., tenir caché ‖ v. réfl. et n., demeurer coi, rester tranquille, oisif ‖ se taire ‖ p. pass., tranquille.
  • coispel, s. m., boucle de ceinture ‖ ardillon.
  • coispeler, v. a., piquer.
  • coissier, v. a., blesser, injurier.
  • coistron, s. m., marmiton ‖ fig., bâtard, vil.
  • coitant, p. prés. et adj., pressé, qui a hâte de.
  • coite, s. f., action de piquer ‖ a coite d’esperon, a coite d’esperons, en piquant des éperons ‖ hâte ‖ vigilance, activité ‖ action, combat, rencontre.
  • coitelette, s. f., lit de plumes.
  • 1. coitement, adv., avec empressement.
  • 2. coitement, s. m., piqûre.
  • coitier, v. a., piquer, presser de l’éperon ‖ presser, serrer de près ‖ aiguillonner, exciter ‖ coitier (une chose), la presser, l’expédier vivement ‖ v. réfl., courir à franc étrier, se hâter ‖ v. n., servir d’aiguillon ‖ p. pas., hâté, hâtif.
  • 1. coitir, v. n., s’enfermer ‖ v. réfl., se tenir coi.
  • 2. coitir, v. a., heurter.
  • coitiser, v. a., piquer, presser de l’aiguillon.
  • coitos, adj., rapide, prompt, ardent, empressé ‖ ardemment désireux ‖ en parlant de choses, pressé.
  • coitosement, adv., hâtivement, ardemment, avidement.
  • coitrart, adj., bâtard.
  • cokereun, s. m., cuisinier.
  • cokerulle, s. f., rébellion.
  • cokinier, s. m., cuisinier.
  • colafisier, v. a., souffleter, charger de soufflets, de coups de poings.
  • colaire, s. m., sorte de filet.
  • colande, s. f., sorte d’oiseau.
  • colce ore, s. comp., heure du coucher.
  • coldrin, adj., de coudrier.
  • coldroi, s. m., coudraie, lieu planté de coudriers.
  • 1. cole, s. f., bile ‖ dérangement de bile ‖ colère ‖ passion, fantaisie, humeur, caractère, désir, disposition ‖ male cole, chaude cole, colère ‖ de chaude cole, a la chaude cole, soudain, brusquement.
  • 2. cole, s. f., sorte de poisson.
  • 3. cole, s. m. et f., vent ‖ estre a la cole, être en partance.
  • colee, s. f., coup sur le col ‖ coup d’épée qu’on donnait sur le col du chevalier récipiendaire ‖ toutes sortes de coups ‖ fig., peine, châtiment ‖ accolade ‖ ce qu’on peut porter sur le col.
  • colemette, s. f., sorte de champignon, la coulemelle.
  • 1. coler, v. a., accoler, embrasser.
  • 2. coler, v. a., honorer.
  • 3. coler, v. a., collationner, vérifier.
  • coleree, s. f., collerette.
  • colereus, adj., bilieux.
  • coleris, s. m., T. d’arch., colarin.
  • colet, s. m., col, cou ‖ collerette, fichu ‖ collier.
  • colibiste, s. m., changeur.
  • colier, s. m., portefaix qui porte sur le cou.
  • coliere, s. f., partie du harnais d’un cheval qui retombait sur le poitrail.
  • colieux, adj., fâché, irrité.
  • * colimitaire, adj., limitrophe.
  • coliride, s. f., tourte, petit pain.
  • collacier, v. a., conférer, vérifier.
  • collacion, s. f., décollation.
  • collage, s. m., droit que le seigneur lève sur les habitants qui ont des bœufs.
  • collaine, s. f., ornement de cou.
  • collater, v. a., conférer, collationner.
  • collation, s. f., exposition, composition ‖ conversation, entretien, conférence, harangue.
  • * collaudacion, s. f., louange, hommage religieux.
  • * collauder, v. a., louer.
  • collectage, s. m., tailles, aides et subsides qui se levaient sur le peuple ‖ droit de les percevoir.
  • collectaire, s. m., livre d’église qui comprend toutes les oraisons appelées collectes.
  • collecter, v. a., percevoir, lever (des impositions) ‖ assujettir à une contribution.
  • collecterie, s. f., fonction de collecteur de deniers.
  • collecture, s. f., composition.
  • collegialement, adv., conjointement avec les autres membres d’un collège.
  • collegion, s. f., ensemble de ceux qui font partie d’une communauté, d’un ordre religieux.
  • colleit, s. m., réunion.
  • coller, s. m., nom d’oiseau.
  • colleral, s. m., petit collier ‖ ornement que les prêtres portaient autrefois sur le cou pendant la messe.
  • 1. collerie, s. f., bons tours, joyeusetés.
  • 2. collerie, s. f., collyre.
  • colletier, s. m., fabricant de collets.
  • colligation, s. f., action d’unir ensemble, liaison ‖ ce qui sert à lier, ligament ‖ ligue.
  • colliguer, v. a., unir, liguer ensemble.
  • colluctacion, s. f., lutte, différend, dispute ‖ résistance ‖ effort.
  • colobion, s. m., vêtement long sans manches, sorte de manteau qu’on mettait par-dessus un habit.
  • colognois, adj., de Cologne ‖ s. m., pièce de monnaie en usage à Cologne.
  • coloier, v. n., affecter certains mouvements du cou, de la tête, élever, pencher le col ou la tête ‖ coloier a, tendre le cou à ‖ coloier les yeux, tourner les yeux de tous côtés ‖ s’agiter, se donner beaucoup de mouvement pour trouver ou pour atteindre quelque chose ‖ s’appliquer vivement, travailler activement ‖ coloier de, être agité, être tourmenté au sujet de ‖ abs., hésiter à faire ou dire quelque chose ‖ v. a., frapper sur le cou, sur la tête, battre en général ‖ entourer le cou de, embrasser ‖ guetter, épier.
  • colombage, s. m., rangée de colonnes ‖ poteau.
  • colombeïs, s. m., cloison formée de colonnes.
  • 1. colombel, s. m., petit pigeon.
  • 2. colombel, s. m., petite colonne.
  • 3. colombel, s. m., sorte de bateau.
  • colombele, s. f., colonnette.
  • colomber, v. a., former de colonnes. Cf. Colonner.
  • colomnaire, adj., en forme de colonne, qui a la forme d’une colonne.
  • colon, s. m., pigeon ‖ le saint colon, le Saint-Esprit ‖ pié de colon, sorte d’herbe.
  • colonge, s. f., fonds possédé par un colon.
  • colongeor, s. m., colon.
  • coloniere, s. f., tenure d’un colon.
  • colonnelle, s. f., colonnette.
  • colonner, v. a., soutenir avec des colonnes. Cf. Colomber.
  • colorable, adj., qui a de brillantes couleurs.
  • coloreement, adv., en colorant, avec des couleurs.
  • colorer, v. a., favoriser la réussite d’une entreprise ‖ v. réfl., donner un faux prétexte.
  • coloreur, s. m., teinturier.
  • colorir, v. a., colorer.
  • colporteresse, s. f., colporteuse.
  • colte, s. f., impôt.
  • * colteler, v. a., aiguiser.
  • combaptisement, s. m., action de baptiser en même temps.
  • combatable, adj., qui sait bien combattre, guerrier, vaillant.
  • combatant, adj., qui aime à combattre, guerrier, vaillant.
  • combateïs, s. m., combat.
  • combatement, s. m., combat ‖ attaque, assaut.
  • combateor, s. m., combattant, guerrier ‖ adj., querelleur, agresseur.
  • combateresse, s. f. et adj., femme qui aime à combattre, guerrière.
  • combaterie, s. f., humeur batailleuse ‖ lieu où l’on se bat.
  • combateus, adj., agressif.
  • combateusement, adv., belliqueusement.
  • combe, s. m., cube.
  • combele, s. f., petite vallée, vallon.
  • combelete, s. f., petite cavité qui se remarque aux dents du sanglier ‖ cannelure du bois des cerfs.
  • combination, s. f., union.
  • combiner (se), v. réfl., se tenir à deux.
  • 1. comble, s. m., faîte, sommet, partie supérieure.
  • 2. comble, s. m., mesure de capacité pour les grains.
  • comblel, s. m., comble.
  • 1. comblement, s. m., comble ‖ sommet.
  • 2. comblement, adv., abondamment.
  • 1. combler, v. a., nettoyer.
  • 2. combler (se), v. réfl., trébucher.
  • comblesse, s. f., comble.
  • combliere, s. f., sorte de cordage.
  • combon, s. m., recel, complicité.
  • comboneor, s. m., complice, recéleur.
  • comboneresse, s. f., complice, recéleuse.
  • combre, s. m., bois, pieux, bâtardeaux, barrages, plantations, engins fixes dans le lit des rivières, destinés à arrêter et retenir le poisson, à protéger les rives et berges, à fixer les alluvions ‖ tas, encombrement de terres, de pierres.
  • * combré, adj., bombé.
  • 1. combrer, v. a., prendre, saisir, empoigner avec force, s’emparer de, se rendre maître de ‖ recevoir ‖ briser ‖ v. n., s’affaisser, se courber.
  • 2. combrer, v. a., empêcher.
  • combreux, adj., embarrassé.
  • combrisement, s. m., action briser.
  • combrisier, v. a., briser, saccager, détruire ‖ torture.
  • comburation, s. f., action de brûler.
  • comburer, v. a., brûler, mettre en combustion ‖ cuire.
  • comburir, v. a., brûler.
  • combust, adj., qui peut brûler, combustible.
  • come, s. f., chevelure ‖ crinière ‖ feuillage.
  • comé, adj., qui a une belle crinière.
  • comessacion, s. f., repas ‖ plaisir de la table, débauche de table ‖ collation qu’avaient coutume de faire les chapelains et bacheliers de Notre Dame la Grande de Poitiers au chapitre, la veille de Pâques à l’issue de complies, et après laquelle ils élisaient un prévôt des rogations.
  • comessateur, s. m., grand mangeur, glouton.
  • comestion, s. f., repas, nourriture.
  • comicial, adj., des comices ‖ mal comicial, épilepsie, ainsi nommée de ce que les comices se séparaient lorsque quelqu’un y tombait du haut mal.
  • cominee, s. f., ragoût tirant son nom du cumin qui entrait dans sa composition.
  • comitement, adv., joliment.
  • comitise, s. f., parure.
  • comitive, s. f., compagnie, communauté.
  • commandable, adj., qui se commande, qui est de précepte ‖ recommandable, signalé, louable, méritoire.
  • commandaces, s. f., prières pour les morts, différentes des vigiles ou de l’office des morts.
  • commandage, s. f., commandement ‖ commande, en t. de métiers.
  • commandance, s. f., commandement.
  • commandant, s. m., mandataire.
  • commandataire, s. m., celui qui a en commande.
  • commandateur, s. m., délégué.
  • commandatice, adj., de délégation.
  • commandatif, adj., de recommandation.
  • commandation, s. f., recommandation, souvenir ‖ recommandation pour les morts ‖ honneur, dignité.
  • commandatoire, adj., de recommandation.
  • 1. commande, s. f., commandement, protection ‖ dépôt, action de déposer ‖ commanderie.
  • 2. commande, s. f., câble, part. câble l’usage des mariniers et baliseurs, servant à maintenir le bateau sur son ancre, ou à l’attacher sur une boucle, ou sur un pieu fixe ‖ corde de l’ancre, amarre.
  • commandee, s. f., recommandation, estime ‖ ne faire commandee, ne faire nul cas de quelque chose.
  • commandement, s. m., mandataire.
  • commander, v. a., confier ‖ ordonner ‖ recommander ‖ a Dieu vous commant, a Dieu te commant, a Dieu commant, adieu ‖ saluer, dire adieu ‖ permettre ‖ protéger ‖ p. pas., vassal.
  • commanderesse, adj. et s. f., celle qui commande, qui domine.
  • commandeur, s. m., qui tient en sa commande, à titre de commant.
  • commandie, s. f., commandement, ordre, domination, volonté, plaisir ‖ prière pour les trépassés.
  • commandier, s. m., commandeur.
  • commandise, s. f., commandement, ordre, domination, plaisir ‖ ce qu’on payait au seigneur pour le droit de protection qu’il accordait ‖ sur les bords de la Loire, droit perçu sur les marchandises voiturées par eau, prix de la sûreté garantie à la marchandise ou au voyageur par le seigneur péager, tribut distinct à Tours du droit de péage proprement dit et souvent levé en sus ‖ dépôt, action de déposer, de confier ‖ prières pour les morts.
  • commandison, s. f., ordre ‖ domination ‖ protection.
  • commanoir, v. n., demeurer ensemble.
  • 1. commant, s. m., commandement, ordre ‖ volonté, désir ‖ prière pour les trépassés.
  • 2. commant, s. m., mandataire, délégué, commis, représentant, lieutenant, procureur, fondé de procuration.
  • commariage, s. m., népotisme.
  • 1. comme, adv., combien ‖ conj., quand ‖ puisque, quoique ‖ comme que, quoique, quelque… que ‖ tant comme, tant que ‖ tout si comme, pendant que.
  • 2. comme, s. m., commentaire.
  • commee, s. f., sorte d’engin de pêche.
  • commemorable, adj., qui mérite d’être raconté, mémorable.
  • commençable, adj., qui commence, qui est le commencement.
  • commençail, s. m., commencement.
  • commençaille, s. f., commencement.
  • commençance, s. f., commencement, origine.
  • commenceus, adj., qui commence, qui entreprend.
  • commencier, s. m., action de commencer, commencement.
  • commens, s. m., commencement.
  • commensable, adj., qui a part à la même table, qui a rapport à la vie commune ‖ s. m., commensal.
  • commensal, adj., qui a rapport à la vie commune.
  • commensuration, s. f., recherche d’une commune mesure entre deux grandeurs.
  • commensurer, v. a., mesurer proportionnellement.
  • 1. comment, s. m., commentaire.
  • 2. comment, adv., comme, à peu près ‖ conj., comme ‖ comment que, de quelque manière que ‖ quoique.
  • 3. comment, s. m., manière, moyen.
  • commentaire, s. m., interprète.
  • commenteor, s. m., commentateur celui qui rapporte, qui raconte.
  • commenuisier, v. a., briser en morceaux.
  • commesurer, v. a., mesurer.
  • commetre, v. a., imposer ‖ placer ensemble.
  • commettement, s. m., faute.
  • commetteur, s. m., celui qui commet.
  • comminant, p. prés. et adj., menaçant.
  • commine, s. m., repas de bienvenue.
  • comminer, v. a., menacer ‖ p. passé, dont on est menacé.
  • comminissance, s. f., diminution, rabais sur une créance.
  • commis, s. m., confiscation d’un fief.
  • commise, s. f., confiscation d’un fief ‖ forfaiture ‖ faute, péché.
  • commissation, s. f., mélange.
  • commissier, s. m., commissaire.
  • commission, s. f., exécution, accomplissement.
  • commixtre, v. a., mêler.
  • commodieusement, adv., avantageusement, commodément.
  • commodieux, adj., avantageux, commode.
  • commoine, s. m., celui qui est de la même communauté ou d’un même ordre qu’un autre moine.
  • commoter, v. a., remuer.
  • commoteur, s. m., celui qui émeut ‖ celui qui soulève ‖ promoteur.
  • commovement, s. m., action de mouvoir, d’agiter, d’ébranler, d’émouvoir ‖ ébranlement.
  • commoveresse, s. f., instigatrice.
  • commoveur, s. m., celui qui excite.
  • commovoir, v. a., soulever, ébranler ‖ émouvoir, exciter.
  • commuement, s. m., changement.
  • commun, s. m., assemblée communale ‖ la population en général, l’ensemble des habitants d’une commune ‖ bourgeois ‖ ville de commun, ville ouverte, par opposition à château, place forte.
  • communable, adj., commun, qui est en commun ‖ qui partage en commun ‖ s. m., ce qui est en commun.
  • communablement, adv., en commun.
  • communage, s. m., bien communal ‖ gens du commun.
  • 1. communaille, s. f., réunion, communauté ‖ pâturage commun.
  • 2. communaille, adj. f., du commun.
  • 1. communal, adj., commun, qui est à tous ‖ général ‖ unanime ‖ qui a, qui prend part à ‖ en parlant de personne, familier ‖ public ‖ communal de (subst.), qui communique avec, qui fait part de ‖ communal de (infin.), qui a coutume de ‖ gens communaus, personnes neutres ‖ en communal, en commun ‖ le communal clergé, le clergé de second ordre.
  • 2. communal, s. m., assemblée communale ‖ propriété communale.
  • communalment, adv., en commun, tous ensemble ‖ communément, en général.
  • commune, s. f., charte de commune ‖ union ‖ ligue, conjuration ‖ communauté ‖ en commune, en commun ‖ la commune, le commun ‖ gens de commune, gens du pays.
  • communé, adj., commun ‖ prostitué.
  • communel, adj., Pasques communeaus, le jour de Pâques où l’on communie.
  • 1. communement, s. m., communication, rapport intime ‖ communion des saints.
  • 2. communement, adv., en commun, ensemble, en général ‖ publiquement.
  • communer, v. a., mettre en commun ‖ v. n., participer, avoir compagnie, être en rapports.
  • communeté, s. f., communauté, participation en commun ‖ copropriété, droit de propriété dont on jouit par indivis ‖ commerce, rapport ‖ réunion de plusieurs personnes, communauté ‖ commune ‖ la généralité, la plupart.
  • communiant, p. prés., où l’on communie.
  • communicaire, adj., qui aime à communier.
  • communie, s. f., communion.
  • communiement, s. m., communion.
  • communier, v. a., communiquer ‖ faire pâturer en commun ‖ v. réfl., entrer en communication.
  • communiquement, s. m., union.
  • communiquer, v. a., s’unir avec ‖ approcher ‖ convoquer.
  • commutabilité, s. f., qualité de ce qui est changeant.
  • commutier, s. m., comite, officier de galère.
  • compacience, s. f., compassion.
  • compacient, adj., qui sympathise, qui compatit.
  • compact, s. m., pacte, accord.
  • compacter, v. a., conclure (un pacte, un accord).
  • compaction, s. f., assemblage, liaison ‖ pacte, accord.
  • compaignable, adj., qui aime à aller en compagnie, en société ‖ fait pour la société ‖ sociable, affable ‖ où ‖ y a beaucoup de société, beaucoup de monde ‖ qui peut être associé, uni ‖ qui suit, qui accompagne ‖ s. m., compagnon, camarade.
  • compaignablement, adv., en compagnie, en société, en communauté ‖ comme un compagnon, comme un camarade.
  • compaignage, s. m., compagnie.
  • compaignant, adj., affable, d’un commerce agréable, gracieux, de bonne compagnie.
  • compaigne, s. f., compagnie ‖ multitude ‖ troupe.
  • compaignee, s. f., compagnie ‖ compagnie, terme militaire.
  • compaignement, s. m., action de tenir compagnie, d’accompagner, compagnie.
  • compaigneron, s. m., petit compagnon.
  • compaignesse, s. f., compagne.
  • compaignet, s. m., petit compagnon.
  • compaignete, s. f., petite compagne.
  • compaignie, s. f., rapport ‖ faire telle compaignie de quelqu’un, l’accompagner si bien, en avoir tel soin ‖ la compaignie Tassel, association frauduleuse, compagnie de traître.
  • compaigniement, adv., en troupe.
  • 1. compaignier, v. a., tenir compagnie à, accompagner ‖ prendre pour compagnon ‖ défendre, appuyer ‖ se partager comme le font des compagnons ‖ v. n., vivre dans la compagnie de quelqu’un, être compagnon, être en commerce, en familiarité avec quelqu’un ‖ avoir commerce avec une femme ‖ soutenir le parti de quelqu’un ‖ v. réfl., accompagner quelqu’un, vivre dans sa compagnie.
  • 2. compaignier, s. m., compagnon.
  • compaignon, s. m., sorte de monnaie.
  • compainz, s. m., cas sujet de compagnon.
  • comparadour, s. m., celui qui compare.
  • comparagier, v. a., comparer.
  • comparance, s. f., convenance.
  • comparçonnerie, s. f., copropriété.
  • comparçonnier, s. m., copropriétaire, copartageant, cohéritier.
  • 1. comparement, s. m., comparaison.
  • 2. comparement, s. m., parure ‖ attribut, ce qui convient à.
  • comparemini, s. m., sommation de comparaître.
  • comparence, s. f., comparution.
  • comparer, v. n., être comparable.
  • comparmanable, adj., coéternel.
  • 1. comparoir, v. a., payer ‖ expier.
  • 2. comparoir (se), v. réfl., se comparer.
  • comparoissance, s. f., comparution.
  • compartement, s. m., accord.
  • compartionnaire, s. m., copartageant.
  • comparuit, s. m., acte qui constate la comparution de l’une des parties en justice, tandis que l’autre ne s’y est point présentée.
  • compas, s. m., direction ‖ mesure de distance ‖ cercle ‖ segment de cercle ‖ lutrin ‖ a compas, par compas, très régulièrement, avec art, exactement, à point.
  • compassee, s. f., mesure.
  • compassement, s. m., machination, trame.
  • compasseüre, s. f., circonférence, enceinte ‖ mesure ‖ par compasseüre, très régulièrement.
  • compassible, adj., compatissant ‖ produit par la compassion ‖ compatible, qui a du rapport avec autre chose.
  • compassieus, adj., compatissant.
  • compassif, adj., compatissant.
  • compassion, s. f., mesure.
  • compassionable, adj., qui excite de la compassion, de la sympathie.
  • compassionablement, adv., avec compassion, avec sympathie.
  • compassional, adj., T. de méd., sympathique.
  • compassioner, v. a., prendre en pitié, pardonner à ‖ v. réfl. et n., éprouver de la compassion ‖ p. pas., touché de compassion.
  • * compatible, adj., sociable, facile à vivre.
  • * compatir (se), v. réfl., s’accorder.
  • * compediteur, s. m., celui qui entrave, qui arrête.
  • * compeditif, adj., qui entrave, qui arrête.
  • compeller, v. a., forcer, contraindre ‖ réunir, rassembler.
  • compellir, v. a., forcer, contraindre.
  • compenage, s. m., tout ce que l’on mange avec du pain, nourriture ‖ mets où il entrait du lait, dariole, espèce de pâtisserie.
  • compensance, s. f., accord.
  • compense, s. f., compensation.
  • compensement, s. m., compensation.
  • compenser, v. a., fixer entre soi, faire un accord.
  • compenseur, s. m., celui qui compense, qui dispense.
  • comperaument, adv., à la manière des compères.
  • comperement, s. m., paiement ‖ châtiment ‖ expiation.
  • comperer, v. a., acheter, gagner, acquérir ‖ payer ‖ fig., expier, être puni de, pour ‖ subir comme expiation ‖ mériter.
  • compermutant, s. m., celui qui fait une permutation avec un autre.
  • competable, adj., compétent.
  • * competence, s. f., rivalité.
  • competer, v. n., appartenir, être du ressort de.
  • compieng, s. m., bourbier, boue, ordure.
  • compiengnois, adj., de Compiègne.
  • compilation, s. f., cabale.
  • compileor, s. m., compilateur ‖ auteur.
  • compiler, v. a., former de plusieurs pièces ‖ rassembler ‖ fig., machiner, tramer.
  • compiloison, s. f., compilation.
  • complaignement, s. m., plainte.
  • complaigneur, s. m., celui qui se plaint.
  • complaindant, s. m., plaignant.
  • complaindre, v. a., exhaler douloureusement (une plainte) ‖ v. réfl. et n., se plaindre, gémir.
  • complaint, s. m., plainte, gémissement.
  • complainte, s. f., plainte ‖ plainte en justice.
  • complainter, v. a., plaindre.
  • complainterie, s. f., plainte.
  • complaintif, adj., qui se plaint.
  • complaire, v. n., prendre son plaisir.
  • complaisement, s. m., plaisir, satisfaction.
  • complaner, v. a., aplanir.
  • complanir, v. a., aplanir.
  • complante, s. f., complant.
  • complanter, v. a., planter ‖ paver.
  • complanteur, s. m., officier chargé de percevoir le droit de complant.
  • complectes, s. f. pl., complies.
  • complegement, s. m., caution.
  • compleinement, adv., pleinement, complètement.
  • compler, v. n., accomplir.
  • completor, s. m., complice.
  • complie, s. f., l’heure de l’office des complies, le soir.
  • 1. compliement, s. m., achèvement, perfection, exécution complète.
  • 2. compliement, adv., complètement.
  • compliquier (se), v. réfl., s’unir.
  • complir, v. a., achever, accomplir, parfaire.
  • complison, s. f., accomplissement.
  • complissance, s. f., accomplissement.
  • complissement, s. m., accomplissement, achèvement.
  • comploration, s. f., lamentation de plusieurs personnes.
  • complot, s. m., foule, presse, réunion, compagnie ‖ acte amoureux.
  • complote, s. f., foule ‖ bataille, mêlée.
  • comploteïs, s. m., bataille.
  • compoindre, v. a., piquer ‖ blesser, affliger, atteindre jusqu’au fond du cœur.
  • compondre, v. a., régler.
  • comporcion, s. f., état de ce qui est bien réglé dans toutes ses parties.
  • comport, s. m., proportion, relation, rapport, état, maintien.
  • comportable, adj., convenable.
  • comporte, s. f., cuve de bois pour transporter la vendange.
  • comporteor, s. m., petit marchand ambulant qui colporte ses marchandises sur le dos, colporteur.
  • comporter, v. a., porter, transporter, colporter ‖ soutenir ‖ supporter, endurer.
  • comporteresse, s. f., marchandise ambulante.
  • comportier, s. m., chef d’un parti.
  • comporture, s. f., état, situation, manière.
  • composeement, adv., avec ordre, avec soin ‖ tranquillement ‖ d’une manière composée.
  • composeor, s. m., celui qui compose, qui fabrique, qui fait quelque chose ‖ écrivain ‖ dupeur.
  • composer, v. a., admettre à composition ‖ taxer ‖ apaiser ‖ v. réfl., se rendre à composition.
  • compositer, v. n., régler par composition.
  • compositeur, s. m., celui qui règle un différend.
  • compositure, s. f., composition d’un ouvrage.
  • compossible, adj., se dit d’une chose possible en même temps qu’une autre.
  • 1. compost, s. m., arrangement, ensemble, état, situation ‖ espèce ‖ recueil, composition ‖ cadastre, registre qui contient des fonds sujets à la taille ‖ chose mélangée, en part. engrais ‖ par confusion, le comput des temps, ouvrage traitant de questions astronomiques et astrologiques.
  • 2. compost, adj., composé, mêlé.
  • compostement, adv., ensemble.
  • composter, v. a., fumer (des terres) ‖ sophistiquer, falsifier (du vin).
  • compostiste, s. m., celui qui est savant dans la science du comput, mathématicien, astrologue.
  • composture, s. f., alliage ‖ ménagement, soin attentif ‖ l’année où on fume les terres.
  • compotateur, s. m., celui qui boit avec un autre.
  • compotitien, s. m., celui qui est savant dans la science du comput.
  • comprehender, v. a., appréhender, saisir.
  • comprehensable, adj., participant ‖ comprehensable en, soumis à (une taxe).
  • comprehensant, adj., participant.
  • comprehense, s. f., action de comprendre, intelligence.
  • comprehenseur, s. m., celui qui comprend.
  • comprenable, adj., compréhensible, intelligible ‖ qui peut contenir, compréhensif ‖ qui peut être compris (dans une rubrique) ‖ qui peut recevoir, susceptible.
  • comprendable, adj., qui peut être compris, intelligible.
  • comprendant, adj., compréhensif.
  • comprendement, s. m., ce qu’une chose comprend, contenu ‖ action de comprendre, de concevoir.
  • comprendre, v. a., saisir, s’emparer de ‖ envahir ‖ v. réfl., se comparer, être comparable ‖ concevoir le dessein, avoir l’intention ‖ s. m., étendue.
  • comprenement, s. m., ce qu’une chose comprend, contenu.
  • compreneur, s. m., celui qui comprend.
  • compresse, s. f., action de comprimer, de serrer, d’accabler, accablement.
  • compresser, v. a., serrer, presser ‖ fig., accabler ‖ exprimer, faire sortir en pressant.
  • compression, s. f., foule qui se presse.
  • comprestre, s. m., collègue dans la prêtrise.
  • compresure, s. f., étendue, extension.
  • compriendre, v. a., comprimer, réprimer.
  • comprimant, adj., qui condense, qui retient.
  • comprimeur, s. m., celui qui comprime, qui opprime.
  • comprinse, s. f., action de prendre, de saisir, d’empoigner ‖ ce qu’une chose comprend, embrasse.
  • compris, s. m., enceinte.
  • comprometre, v. a., promettre ‖ promettre en mariage, fiancer ‖ ratifier, confirmer ‖ commettre, charger ‖ v. réfl., s’en remettre à un arbitrage ‖ v. n., conclure un compromis.
  • compromisseur, s. et adj., choisi en vertu d’un compromis.
  • compromission, s. f., compromis.
  • comprover, v. a., prouver ‖ p. pas., éprouvé, à l’épreuve.
  • comptable, adj., qui doit être compté ‖ qui compte, considérable.
  • comptablerie, s. f., droit d’octroi perçu à l’entrée des villes de Guyenne.
  • comptage, s. m., somme perçue par celui qui compte les bûches, le pain, etc.
  • comptamment, adv., en payant le compte entier.
  • comptance, s. f., action de compter.
  • compteement, adv., en payant le compte entier.
  • comptement, s. m., action de compter ‖ calcul.
  • 1. compteur, s. m., receveur des contributions, trésorier.
  • 2. compteur, s. m., comptoir ‖ coffre ou cassette à enfermer l’argent ‖ chambre ou cour des monnaies.
  • comptoir, s. m., jeton pour compter.
  • compugnacion, s. f., bataille soutenue avec un autre, alliance pour la guerre.
  • compugnatif, adj., qui est uni pour la bataille.
  • compugner, v. a., combattre, attaquer.
  • compuls, adj., poussé, excité.
  • compulser, v. a., forcer, contraindre.
  • compulsoire, s. m., obligation, contrainte.
  • compurgacion, s. f., justification de quelqu’un faite avec un autre.
  • compurgateur, s. m., celui qui justifie quelqu’un.
  • con, prép., avec ‖ par, au moyen de.
  • concange, s. m., échange.
  • concassation, s. f., forte secousse, ébranlement.
  • concavacion, s. f., cavité, creux.
  • concave, s. m., concavité.
  • concaver, v. a., creuser.
  • concedable, adj., qui peut être concédé.
  • concele, s. f., magistrature des associations formées dans les principales villes maritimes de la Syrie par les Gênois et les Vénitiens.
  • concelebrable, adj., qui mérite d’être célébré, solennel.
  • conceleement, adv., en cachette.
  • concelement, s. m., action de cacher, de retenir frauduleusement.
  • conceler, v. a., cacher, retenir frauduleusement, dissimuler ‖ v. réfl., dissimuler sa pensée.
  • conceper, v. a., attraper, prendre.
  • concepter, v. a., saisir, s’emparer de.
  • concer (se), v. réfl., se préparer, s’appareiller.
  • concernence, s. f., qualité de ce qui concerne, de ce qui regarde quelqu’un.
  • concesser, v. a., concéder, accorder.
  • concevante, s. f., celle qui conçoit.
  • concevement, s. f., conception ‖ fig., projet ‖ idée.
  • conchanoine, s. m., celui qui est chanoine avec un autre.
  • conche, s. f., arrangement, disposition ‖ ajustement, accoutrement, équipage ‖ état, situation ‖ mal en conche, en mauvais état.
  • conchiement, s. m., action de souiller, de salir ‖ souillure, ordure, saleté ‖ altération, mélange d’une chose médiocre avec une bonne ‖ moquerie ‖ tromperie, fraude ‖ ennui, embarras.
  • conchieor, s. m., celui qui souille, qui salit ‖ imposteur, trompeur ‖ corrupteur.
  • conchier, v. a., souiller, salir, remplir d’ordures ‖ fig., infecter ‖ outrager, déshonorer ‖ se jouer de ‖ v. n., être souillé.
  • conchierie, s. f., souillure ‖ tache morale.
  • conchieüre, s. f., souillure ‖ tache morale.
  • conchile, s. f., pourpre, coquillage.
  • conchilion, s. m., pourpre, coquillage.
  • concierge, s. f., gardien, garde, conservateur, défenseur.
  • concile, s. m., assemblée en général ‖ commerce, conversation ‖ faire concile d’une chose, la publier.
  • concion, s. f., assemblée ‖ harangue, discours public.
  • concionateur, s. m., harangueur.
  • concioner, v. n., haranguer.
  • conciter, v. a., exciter, soulever.
  • conclamer, v. n., proclamer hautement ‖ faire entendre une réclamation ‖ v. a., nommer à haute voix ‖ tout en est dit et conclamé, tout est dit, là-dessus, c’est fini.
  • conclamitation, s. f., clameur, cri tumultueux.
  • 1. conclaver, v. a., clouer.
  • 2. conclaver, v. a., enclaver.
  • conclaveüre, s. f., marque des clous.
  • conclos, s. m., enceinte.
  • concluable, s. m., conclusion, fin.
  • concluder, v. n., conclure.
  • concluement, s. m., résolution.
  • conclure, v. a., enfermer, enlacer, envelopper, prendre ‖ v. réfl., se résoudre ‖ p. pas., confus ‖ vaincu ‖ fatigué ‖ décidé, résolu ‖ net, décisif.
  • concluseur, s. m., celui qui conclut.
  • conclusivement, adv., par manière de conclusion, d’une manière concluante.
  • concombre, s. m., pris au fig., en style burlesque, au sens de tête.
  • conconsul, s. m., collègue dans le consulat.
  • concordable, adj., qui maintient la concorde ‖ qui est d’accord ‖ conforme.
  • concordablement, adv., de bon accord, d’un avis unanime ‖ harmonieusement.
  • concordacion, s. f., accord, convention ‖ bon accord.
  • concordalment, adv., de bon accord.
  • concordance, s. f., accord, transaction, paix.
  • concordanment, adv., de bon accord, d’un avis unanime.
  • concordant, adj., conforme ‖ qui est d’accord.
  • concorde, s. f., avis conforme.
  • concordeement, adv., d’un avis unanime.
  • concordement, s. m., accord, réconciliation.
  • concorder, v. a., réconcilier, remettre en bonne intelligence ‖ tenir en paix, faire vivre en concorde ‖ accorder, consentir à ‖ régler par un accord, arranger de concert ‖ collationner ‖ rétablir solidement (la paix) ‖ accorder de bon cœur ‖ v. réfl., s’accorder, tomber d’accord, faire la paix, se réconcilier.
  • concordieux, adj., qui est en bon accord ‖ propre à concilier.
  • 1. concort, s. m., accord ‖ droit équivalent au droit de rachat.
  • 2. concort, adj., d’accord, en bon accord, en harmonie.
  • concours, s. m., recours, secours.
  • concourse, s. f., assaut, attaque, invasion.
  • concreance, s. f., engendrement, naissance.
  • concreation, s. f., engendrement, production.
  • concredable, adj., conforme.
  • concreer, v. a., créer, engendrer, produire, former ‖ v. réfl., se former, s’amasser ‖ v. n., être créé, se former.
  • concriembre, v. a., craindre.
  • concrir (se), v. réfl., se former.
  • concroire, v. a., croire ‖ confier ‖ v. réfl., se fier.
  • concroistre, v. n., croître, grandir, être formé ‖ v. réfl., se former.
  • concubination, s. f., concubinage.
  • concueillement, s. m., action de recueillir, de rassembler ‖ assemblée.
  • concueilleur, s. m., celui qui cueille ‖ celui qui lève les impôts.
  • concueillier, v. a., cueillir ‖ saisir.
  • concueillif, adj., qu’on ramasse.
  • concueillir, v. a., recueillir, ramasser, réunir, rassembler ‖ acquérir ‖ unir, adjoindre ‖ p. pas., ramassé de tous côtés.
  • concupicion, s. f., concupiscence.
  • concupiscibilité, s. f., concupiscence.
  • concurre, v. n., se réunir, se rencontrer.
  • concurrent, s. m., jour concurrent.
  • concussion, s. f., action de frapper ‖ ébranlement.
  • concutir, v. a., ébranler, secouer.
  • condampnement, s. m., condamnation.
  • condebteur, s. m., celui qui est débiteur avec un autre.
  • condecence, s. f., décence, convenance.
  • condecent, adj., décent, convenable, bienséant, digne.
  • condefier, v. a., condefier de mort, condefier a mort, mettre à mort.
  • condelectation, s. f., délectation, plaisir.
  • condelecter, v. n., plaire, faire plaisir ‖ v. réfl., se complaire.
  • condemnateur, s. m., celui qui condamne.
  • condempnatif, adj., qui condamne.
  • condempneur, s. m., celui qui condamne.
  • condescence, s. f., condescendance, acquiescement.
  • condescendement, s. m., condescendance.
  • condescension, s. f., condescendance.
  • condicionner, v. a., traiter (quelqu’un) ‖ v. n., faire un accord, traiter ‖ p. pas., donné sous condition ‖ convenable.
  • condigne, s. f., retour, réciprocité de sentiments, de services.
  • condigner, v. a., croire digne.
  • 1. condir, v. a., accommoder, assaisonner ‖ embaumer.
  • 2. condir, v. a., placer sur, contre.
  • condise, s. f., condition.
  • condit, s. m., assaisonnement.
  • conditeur, s. m., fondateur, celui qui institue, qui établit ‖ créateur.
  • condonation, s. f., pardon.
  • condoné, s. m., syn. de donné, en parlant d’un homme qui s’est donné tout entier, lui et ses biens, au service d’un couvent.
  • condoner, v. a., gratifier, douer ‖ accorder ‖ permettre ‖ pardonner ‖ sacrifier, immoler.
  • condormir, v. n., s’endormir.
  • condot, s. m., élévation de terre, tertre.
  • conducteur, s. m., locataire, fermier.
  • 1. conductier, s. m., condottiere.
  • 2. conductier, adj., de condottiere ‖ s. f., pièce d’armement employée particulièrement par les condottieri.
  • conductif, adj., qu’on loue.
  • conduction, s. f., action de conduire, de diriger, direction ‖ moyen ‖ louage, location ‖ T. de rhét., réunion des preuves dans un argument.
  • conduevre, s. f., farce.
  • conduire, v. a., servir de sauf-conduit à ‖ protéger, garantir ‖ mettre celui qui avait obtenu l’assurement ou le relèvement en possession de l’héritage assuré ou relevé, ce qui se faisait par la justice du lieu, et devait précéder le ban de tréfond ‖ affranchir du droit de conduit ‖ poursuivre en justice ‖ payer ‖ estimer, priser.
  • conduiresse, s. f., conductrice.
  • conduisable, adj., qu’on peut conduire, mener, gouverner ‖ qui peut être déterminé (à quelque chose) ‖ qui peut être conduit à bonne fin, exécutable.
  • conduisance, s. f., action de conduire, conduite.
  • conduisement, s. m., conduite ‖ guide ‖ direction ‖ fig., règle, direction ‖ conduit.
  • conduiseor, s. m., conducteur, guide, chef ‖ curateur.
  • conduiseresse, s. f., celle qui conduit, qui guide, qui dirige.
  • 1. conduit, s. m., conduite, action de conduire ‖ escorte, compagnie ‖ conducteur ‖ sauf-conduit, sauvegarde, protection ‖ charge, responsabilité, frais ‖ cours, suite ‖ ménage ‖ route, chemin ‖ droit de transit ‖ mise en possession d’un immeuble par la justice, par les Treize à Metz, par le maire et les échevins dans les villages du pays lorrain.
  • 2. conduit, s. m., sorte de motet, sorte de composition qui se chantait pendant que le prêtre se rendait à l’autel.
  • 3. conduit, s. m., vivres, nourriture, mets.
  • conduite, s. f., route, chemin.
  • conduitor, s. m., conducteur.
  • conduitresse, s. f., conductrice.
  • conestable, s. m. ; se faire conestable d’une chose, s’en porter garant.
  • conestablerie, s. f., charge du connétable.
  • conestablesse, s. f., femme du connétable.
  • coneüe, s. f., connaissance ‖ manière, façon.
  • confaire, v. a., achever.
  • confait, adj., de quelle nature, quel.
  • confaitement, adv., de quelle manière, comment.
  • confané, adj., en forme de gonfanon, surmonté d’un gonfanon.
  • confanoier, s. m., gonfalonier, porte-étendard.
  • confanonel, s. m., petit gonfanon.
  • confanonie, s. f., dignité de gonfalonier.
  • confascié, adj., coupé par une ou plusieurs fasces.
  • confection, s. f., confiture.
  • confederacie, s. f., alliance, ligue.
  • conferent, adj., utile, profitable ‖ conforme, d’accord ‖ s. m., utilité, profit.
  • conferer, v. a., amasser, réunir ‖ T. de cout., rapporter en partage de succession ‖ v. n., servir, être utile.
  • confermable, adj., ferme, solide.
  • confermaison, s. f., confirmation, approbation.
  • confermance, s. f., confirmation, assurance ‖ plus grande sûreté assurée à une personne ‖ traité solennellement juré ‖ solidité, force.
  • 1. confermant, adj., qui affermit, qui fortifie.
  • 2. confermant, s. m., droit qu’on payait au seigneur pour la confirmation de quelque privilège.
  • conferme, adj., ferme, solide.
  • confermement, s. m., confirmation ‖ acte confirmant un engagement, traité solennellement confirmé ‖ assurance de paix ‖ chose qui sert à confirmer, à appuyer, à prouver ‖ T. de rhét., confirmation ‖ sacrement de confirmation.
  • confermer, v. a., rendre ferme, solide ‖ unir, joindre ‖ v. réfl., s’unir ‖ prendre une résolution ‖ p. pas., décidé, ferme.
  • confermeté, s. f., confirmation.
  • confes, s. m., confesseur ‖ celui qui se confesse.
  • confessement, s. m., confession.
  • confessible, adj., qui doit être confessé.
  • confessonner, v. a., confesser.
  • confiable, adj., en qui l’on peut avoir confiance, sur qui ou sur quoi l’on peut compter ‖ s. m., personne en qui l’on a toute confiance.
  • confiablement, adv., avec confiance.
  • confiamment, adv., avec confiance.
  • confidence, s. f., confiance ‖ fermeté.
  • confidenment, adv., avec certitude.
  • confident, p. prés., qui se confie, qui a confiance.
  • confider (se), v. réfl., se confier ‖ p. pas., celui à qui les intérêts de quelqu’un ont été confiés, curateur.
  • confiement, s. m., confiance.
  • configure, s. f., configuration, figure, forme.
  • confin, adj., limitrophe.
  • confinacion, s. f., action de fixer les bornes ‖ borne, limite ‖ confinement, action d’enfermer.
  • confinage, s. m., confinité, situation limitrophe ‖ lieux qui se touchent.
  • confine, s. f., confins ‖ voisinage.
  • confire, v. a., faire, parfaire, achever ‖ composer ‖ embaumer ‖ p. pas., souillé.
  • confiscant, s. m., celui sur qui tombe une confiscation.
  • confisquer, v. a., perdre par forfaiture.
  • 1. confit, s. m., cuve à confire les peaux, trempées dans un mélange d’eau, de sel, de farine et d’autres ingrédients ‖ eau sure dans laquelle le chamoiseur plonge les peaux minces.
  • 2. confit, s. m., confiture.
  • confite, s. f., confiture.
  • confiter (se), v. réfl., se confire.
  • confiture, s. f., confection, action de faire ‖ état, situation.
  • conflant, s. m., confluent.
  • confle, s. f. V. Gonfle.
  • confliction, s. f., heurt, choc, lutte, conflit ‖ affliction.
  • confluence, s. f., affluence, grande quantité.
  • confluer, v. n., affluer.
  • confluir, v. n., affluer.
  • confoler, v. a., fouler aux pieds au prop. et au fig.
  • confondance, s. f., action de confondre, de détruire.
  • confondement, s. m., action de confondre, confusion.
  • confonderesse, s. f., celle qui confond.
  • confondeur, s. m., celui qui confond, qui trouble, qui bouleverse.
  • confondoison, s. f., confusion, trouble, destruction.
  • confondre, v. a., renverser, détruire, troubler, bouleverser ‖ verser (une somme d’argent) ‖ v. n., être englouti.
  • conformant, adj., conforme.
  • conformement, s. m., action de rendre conforme.
  • conformer, v. a., parler conformément à, se conformer à, appuyer, confirmer.
  • confortable, adj., fortifiant, secourable.
  • confortablement, adv., efficacement.
  • confortal, adj., consolant.
  • confortance, s. f., réconfort, soutien, soulagement.
  • confortant, p. prés. et s. m., auxiliaire.
  • conforteement, adv., solidement.
  • confortement, s. m., consolation, secours.
  • conforteor, s. m., celui qui soutient, qui protège, aide, soutien, consolateur ‖ celui qui encourage, qui aide, complice.
  • conforter, v. a., soutenir ‖ affermir ‖ favoriser ‖ v. réfl., prendre courage ‖ v. n., prêter aide ‖ p. pas., déterminé, résolu ‖ assuré.
  • conforteresse, s. f., celle qui réconforte, qui soulage, qui console.
  • confortification, s. f., action de fortifier, fortification.
  • confortifiement, s. m., confirmation.
  • confosser, v. a., percer.
  • confraction, s. f., action de briser ‖ état de ce qui est brisé.
  • confraignement, s. f., action de briser.
  • confraindre, v. a., briser, rompre ‖ enfraindre.
  • confrancir, v. a., affranchir.
  • confrerage, s. m., qualité de confrère.
  • confreresse, s. f., fém. de confrère.
  • confricacion, s. f., action de frotter, frottement.
  • confriquer, v. a., frotter.
  • confroer, v. a., briser.
  • confroissier, v. a., froisser, briser, blesser.
  • confrontation, s. f., limite.
  • confronter, v. n., être attenant.
  • confuge, s. m., refuge.
  • confuir (se), v. réfl., s’enfuir, se réfugier.
  • confus, s. m., confusion.
  • confusion, s. f., averse, déluge d’eau.
  • congarnir, v. a., garnir, munir.
  • congeable, adj., permis, licite.
  • congeablement, adv., librement.
  • congeement, s. m., congé, action de congédier, de bannir.
  • congeer, v. a., congédier, renvoyer, expulser, exiler.
  • congenuir, v. a., engendrer.
  • congeracion, s. f., rassemblement, amas.
  • congeter, v. a., rejeter ‖ v. réfl., avoir telle étendue, s’étendre.
  • congier, s. m., permission.
  • congreer, v. n., plaire.
  • congregacion, s. f., réunion, rassemblement.
  • congregatif, adj., qui sert à réunir, à rassembler.
  • congreger, v. a., rassembler, réunir ‖ v. n., se rassembler, se réunir.
  • congression, s. f., réunion, assemblée.
  • congruer, v. n., convenir ‖ v. a., mettre en harmonie, en bon accord.
  • conhet, s. m., V. Cognet.
  • conhumain, adj., qui participe de l’humanité avec nous, humain.
  • conjecteur, s. m., celui qui fait des conjectures.
  • conjectif, adj., conjectural.
  • conjoer, v. a., fêter.
  • conjoi, s. m., plaisir.
  • conjoignement, s. m., union, mélange ‖ T. d’astronomie, conjonction.
  • conjoindre, v. n., coexister.
  • conjointement, s. m., mélange.
  • conjointif, adj., qui unit.
  • conjointure, s. f., jointure, liaison ‖ conjonction des astres ‖ ce qui est joint à une chose, ce qui la complète ‖ conclusion, conséquence.
  • conjoïr, v. a., faire un bon accueil à, recevoir et traiter avec courtoisie ‖ plaire à, faire plaisir à ‖ jouir de ‖ v. n., faire bon accueil ‖ se réjouir ‖ s. m., bon accueil.
  • conjoïssable, adj., affable.
  • conjoïssement, s. m., accueil affectueux, fête.
  • conjonction, s. f., réunion ‖ rapprochement sexuel ‖ chose ajoutée, mélange ‖ conjonction d’amour, resserrement des liens d’amitié, témoignage d’estime et de sympathie.
  • conjonctional, adj., T. d’astronomie, qui est en conjonction.
  • conjugacion, s. f., union, liaison étroite.
  • conjur, s. m., conjuration, enchantement ‖ supplication.
  • conjure, s. f., conjuration, enchantement ‖ accord par serment ‖ requête ‖ invitation adressée aux vassaux de venir juger une affaire de leur compétence.
  • conjurement, s. m., conjuration, invocation des esprits, enchantement ‖ serment, invocation avec serment, adjuration ‖ conjuration, complot.
  • conjurer, v. a., adresser à ses vassaux l’invitation dite conjure par laquelle ils étaient appelés à venir juger une affaire de leur compétence ‖ bannir ‖ attenter à la vie de quelqu’un.
  • conjureur, s. m., celui qui conjure.
  • conjureux, s. m., celui qui conjure.
  • conjuroison, s. f., enchantement, charme ‖ action de jurer ensemble, serment ‖ conspiration, complot ‖ supplication.
  • conlauder, v. a., louer ensemble.
  • conmesler, v. a., mêler.
  • conmeslure, s. f., mélange.
  • connaturalité, s. f., qualité de ce qui est conforme à la nature d’une autre chose ou d’une autre personne.
  • connexe, s. f., dépendance, annexe.
  • connexer, v. a., attacher, lier ensemble, joindre, unir.
  • connil, s. m., lapin ‖ fig., lâche.
  • connillant, adj., de la nature du lapin.
  • connille, s. f., femelle du lapin.
  • connilleau, s. m., lapereau.
  • conniller, v. n. et réfl., essayer de se dérober par la fuite et par la ruse, chercher une retraite, se tapir craintivement, user de fuites, de subterfuges.
  • connilliere, s. f., garenne, clapier ‖ subterfuge.
  • connin, s. m., lapin ‖ engin propre à miner les murs des cités ou des forteresses.
  • connine, s. f., femelle du lapin.
  • conninel, s. m., lapereau.
  • conninet, s. m., lapereau.
  • connineur, s. m., chasseur de lapins.
  • conninier, s. m., chasseur de lapins.
  • conniniere, s. f., lieu peuplé de lapins.
  • connotaire, s. m., celui qui est notaire avec un autre.
  • connubial, adj., conjugal, qui a trait au mariage.
  • connubile, adj., nubile.
  • connuer, v. n., être oisif, désœuvré.
  • connumerer, v. a., compter avec.
  • conoison, s. f., action de connaître, de reconnaître.
  • conoissable, adj., qui peut être connu, facile à connaître, qui porte un signe de reconnaissance ‖ bien connu ‖ se faire conoissable, se faire reconnaître ‖ affable, communicatif ‖ reconnaissant ‖ qui s’y connaît ‖ s. m., au plur., ceux dont on est connu, connaissances.
  • conoissablement, adv., avec connaissance, de manière à pouvoir reconnaître.
  • conoissamment, adv., avec connaissance de cause ‖ d’une manière facile à connaître.
  • conoissance, s. f., ce qui sert à faire connaître, marque, preuve ‖ figures symboliques ou autres qui étaient peintes sur l’écu et qui, servant à faire reconnaître les chevaliers masqués par la visière de leur heaume, devinrent plus tard les armoiries ‖ découverte ‖ signal ‖ renommée ‖ ordonnance, édit ‖ jugement interlocutoire par lequel la cour prononçait sur le mérite d’une assertion alléguée par une des parties ‖ déclaration ‖ reconnaissance, action de se reconnaître ‖ action de reconnaître ses fautes ‖ connivence, accord, complicité ‖ faire conoissance, donner connaissance de, faire connaître.
  • conoissant, s. m., connaisseur ‖ connaissance, ami ‖ adj., reconnaissant ‖ au sens passif, facile à connaître ‖ bien connu, illustre ‖ faire conoissant, faire connaître, proclamer.
  • conoissement, s. m., connaissance ‖ promulgation, action de faire connaître ‖ flair du chien ‖ caresses d’amis qui se revoient.
  • conoisseor, s. m., celui qui connaît ‖ juge, rapporteur d’une affaire.
  • conoisseresse, s. f., celle qui connaît.
  • conoistre, v. a., reconnaître, avouer, confesser, déclarer ‖ p. pas., fameux, renommé ‖ premier coneu, premier venu ‖ s. m., connaissance.
  • conopé et conopeu, s. m., rideau de lit.
  • conort, s. m., exhortation, suggestion ‖ encouragement.
  • conorter, v. a., exhorter, exciter, animer ‖ encourager.
  • conpugeun, s. f., componction.
  • conqueltif, adj., ramassé de divers côtés, méprisable, vil.
  • conqueltis, adj., ramassé de divers côtés, méprisable, vil.
  • conquerable, adj., qu’on peut conquérir.
  • conqueramment, adv., comme un conquérant, comme un héros.
  • conquerant, s. m., plaignant.
  • conquerement, s. m., conquête.
  • conquereor, s. m., conquérant.
  • 1. conquerer, v. a., conquérir.
  • 2. conquerer, v. a., envisager.
  • conquerre, v. a., chercher, rechercher.
  • conquestable, adj., qu’on peut conquérir, qui peut être conquis ‖ qui fait une conquête.
  • conqueste, s. f., T. de droit, conquêt.
  • conquestement, s. m., conquête.
  • conquester, v. a., conquérir ‖ gagner.
  • conquesteresse, s. f., celle qui acquiert par conquêt.
  • conquesteur, s. m., conquérant.
  • conquis, p. pas. et adj., affligé ‖ fatigué.
  • conquise, s. f., conquête ‖ acquisition, conquêt.
  • conquisicion, s. f., acquisition, conquête.
  • 1. conreer, v. a., mettre en ordre, disposer ‖ apprêter, arranger, soigner, mettre en état ‖ équiper, fournir de ce qui est nécessaire ‖ donner un apprêt à ‖ traiter de telle ou telle manière ‖ étriller (un cheval).
  • 2. conreer, s. m., corroyeur.
  • conregner, v. n., régner ensemble.
  • conreïr (se), v. réfl., s’équiper.
  • conreligieux, s. m., celui qui est du même couvent qu’un autre religieux.
  • conreüre, s. f., préparation des peaux.
  • conroi, s. m., ordre, disposition ‖ corps de troupes ‖ suite, train ‖ attirail militaire ‖ soin, prévision, ordre ‖ a son conroi, suivant son ordonnance, en se réglant sur lui ‖ état, situation ‖ faire dolorous conroi de, faire subir un traitement cruel à ‖ ne prendre nul conroi, n’obtenir nulle satisfaction ‖ nourriture, repas, festin.
  • consachable, adj., qui sait avec d’autres ‖ qui a la conscience de ‖ part., qui a la conscience d’une faute.
  • consachant, adj., qui sait avec d’autres ‖ qui a la conscience de ‖ confident, complice.
  • consacrer, v. a., jurer.
  • consanguiniel, adj., qui a un lien de consanguinité avec quelqu’un.
  • consaouler (se), v. réfl., se rassasier.
  • consaut, s. m., consulat.
  • consavoir, v. a., connaître ‖ apprendre, savoir.
  • conscription, s. f., action d’écrire, écrit ‖ apposition (d’un sceau).
  • conscrire, v. a., inscrire, enrôler ‖ circonscrire ‖ déterminer.
  • consé, p. pas., pour esconsé, caché.
  • consecratif, adj., qui consacre ‖ qui a trait à la consécration.
  • consecuteur, s. m., celui qui suit.
  • consecution, s. f., conséquence ‖ action d’obtenir, acquisition, obtention.
  • consegnefieor, adj., appliqué à un astre pour dire qu’il indique, qu’il signifie la même chose que tel autre astre.
  • conseil, s. m., décision ‖ délibération ‖ avis, projet, sentiment ‖ sagesse ‖ ne mettre nul conseil en soi, ne pas savoir s’aider, s’ingénier ‖ secret ‖ a conseil, en conseil, en secret.
  • conseillable, adj., de bon conseil.
  • conseilleement, adv., après mûre délibération.
  • conseillement, s. m., conseil ‖ avis ‖ conférence, pourparler secret ‖ délibération, résolution ‖ les conseillers, le conseil.
  • conseillerie, s. f., charge de conseiller.
  • conseilleur, s. m., consul.
  • conseilleüre, s. f., conseil.
  • conseillier, v. a., secourir, aider ‖ diriger, gouverner ‖ décider, arrêter après délibération ‖ v. réfl., se consulter, réfléchir, se décider, résoudre ‖ v. n., délibérer à voix basse, chuchoter ‖ tenir conseil ‖ p. pas., disposé, décidé.
  • conseing, s. m., consignation ‖ objet consigné.
  • consemblable, adj., entièrement semblable, de même nature.
  • consemblablement, adv., semblablement.
  • consemblableté, s. f., parfaite ressemblance.
  • consemblant, adj., semblable.
  • consence, s. f. et m., consentement, intelligence, complicité, complot ‖ volonté ‖ faire consence a quelqu’un, consentir à son désir ‖ égard, considération.
  • consencion, s. f., consentement, permission ‖ accord, pacte ‖ volonté, désir.
  • consens, s. m., accord, consentement ‖ intrigue, complot, trame.
  • 1. consent, s. m., consentement, accord, concert ‖ harmonie.
  • 2. consent, adj., qui a consenti à ‖ qui a connaissance de ‖ qui reconnaît ‖ complice.
  • consentable, adj., qui est de concert avec, complice de ‖ qui s’accorde avec ‖ qui consent à.
  • consentant, p. prés. et adj., bienveillant.
  • consente, s. f., consentement, complicité.
  • consenteison, s. f., consentement, permission.
  • consenteor, s. m., celui qui se donne son consentement à quelque chose, complice.
  • consentir, v. a., accorder ‖ approuver ‖ suggérer ‖ v. réfl. et n., être d’accord ‖ p. pas., consentant.
  • consentissement, s. m., consentement.
  • consentre, v. a., accorder.
  • consequemment, adv., à la suite, à la file, l’un après l’autre.
  • conserf, s. m., compagnon de servitude.
  • conservacie, s. f., conservation ‖ action d’observer complètement, exécution.
  • conservage, s. f., confraternité dans la servitude.
  • conservance, s. f., action de conserver, conservation ‖ privilège.
  • conservatoriel, adj., qui préserve, qui sauvegarde.
  • conservatrice, s. f., préservation, garde.
  • 1. conserve, s. f., femme qui est esclave avec d’autres.
  • 2. conserve, s. f., garde ‖ endroit où l’on conserve ‖ part., réservoir d’eau ‖ esprit de conservation et d’économie.
  • conservement, s. m., conservation.
  • * conserver, v. n., voguer de conserve.
  • conserveur, s. et adj., celui qui conserve, qui préserve.
  • consevrer (se), v. réfl., se séparer.
  • considerance, s. f., action de considérer, considération.
  • considerateur, s. m., celui qui examine, qui observe, qui considère ‖ inspecteur, enquêteur.
  • consideratif, adj., réfléchi.
  • * consideration, s. f., prudence.
  • * consideré, adj., sensé, prudent.
  • considereur, s. m., celui qui considère.
  • consience, s. f., volonté, désir.
  • consievrance, s. f., privation, abstinence.
  • consievre, v. a., suivre ‖ poursuivre, donner la chasse à ‖ suivre comme modèle, imiter ‖ atteindre à la course ‖ atteindre en frappant ‖ se proposer, avoir en vue ‖ accomplir ‖ gagner, conquérir, obtenir ‖ venir à ‖ suivre les idées de quelqu’un, le comprendre ‖ découvrir, prouver ‖ v. n., atteindre (au sens mor.) ‖ suivre, venir après ‖ échoir par succession.
  • consigance, s. f., conséquence, suite.
  • consignacion, s. f., signe, marque.
  • consignacle, s. m., signe, marque.
  • consignatoire, s. m., exposé, résumé.
  • consigner, v. a., revêtir d’un sceau, marquer d’un sceau, signer ‖ délimiter par une marque, par une borne.
  • consiliateur, s. m., conseiller.
  • consiliatif, adj., qui regarde le conseil.
  • consillons (a), adv., à part soi, tout bas.
  • consir, s. m., pensée, réflexion ‖ projet.
  • consire, s. f., grande consoude.
  • consiree, s. f., réflexion, pensée ‖ faire consiree de, désirer, rechercher, poursuivre ‖ privation, abstinence.
  • consirer, v. a., considérer, observer, penser ‖ v. n., réfléchir ‖ v. réfl., se priver, s’abstenir, se passer ‖ v. n., consirer de, se passer, se résigner à ne plus..., prendre son parti de... ‖ s. m., réflexion, pensée ‖ privation.
  • consiros, adj., soucieux.
  • consistant, p. prés., qui assiste avec d’autres.
  • consister, v. n., subsister, exister ‖ v. a., rendre consistant.
  • consobrin, s. m., cousin germain.
  • consolable, adj., qui a la vertu de consoler, consolant.
  • consolablement, adv., avec consolation.
  • consolatif, adj., consolant.
  • consolement, s. m., soulagement, adoucissement que l’on apporte au chagrin, à l’affliction de quelqu’un.
  • consommement, s. m., achèvement, consommation, fin.
  • consommeor, s. m., celui qui accomplit, qui achève ‖ celui qui consomme, qui détruit.
  • * consommer (se), v. réfl., se ruiner.
  • consomption, s. f., consommation.
  • consonamment, adv., harmonieusement, avec beaucoup d’ordre et de symétrie.
  • consonancie, s. m., accord, harmonie, concordance ‖ consonance, rimes consonnantes.
  • consonant, adj., qui sonne ou retentit ensemble ‖ harmonieux ‖ conforme ‖ juste, convenable.
  • consone, adj., unanime ‖ consone a, conforme à.
  • consoner, v. n., être d’accorder ‖ être disposé harmonieusement, avec beaucoup d’ordre et de symétrie ‖ v. réfl., chanter en accord ‖ fig., correspondre ‖ v. a., dire.
  • consorce, s. f., compagnie, société.
  • consorcieté, s. f., compagnie, société.
  • 1. consorte, s. f., union, compagnie, coterie.
  • 2. consorte, s. f., épouse.
  • consot, s. m., conseil, avis.
  • conspection, s. f., action de regarder.
  • conspersion, s. f., action d’arroser, arrosement.
  • conspiracie, s. f., conspiration.
  • conspireur, s. m., conspirateur.
  • constablement, adv., constamment.
  • constant, prép., durant, pendant.
  • constantinal, adj., de Constantinople.
  • constantionner, v. a., rendre constant.
  • constantivement, adv., d’une manière constante.
  • consternation, s. f., émeute, sédition ‖ abattement.
  • constitueur, s. m., celui qui constitue une rente.
  • constituir, v. a., établir.
  • constracteur, s. m., celui qui contraint.
  • constraindable, adj., qu’on peut contraindre.
  • constraindeur, s. m., celui qui contraint.
  • constraineté, s. f., contrainte.
  • constreindre, v. a., resserrer ‖ tenir serré ‖ abs., resserrer, rendre le ventre moins libre ‖ p. pas., serré par l’émotion, ému ‖ serré, en parl. de l’effet du froid.
  • constrictement, adv., rigoureusement.
  • constringible, adj., qui peut se contracter.
  • constructif, adj., propre à la construction.
  • constructure, s. f., structure.
  • * consuement, adv., en cousant.
  • consuetude, s. f., habitude, coutume ‖ coutume, redevance.
  • consuetudinaire, adj., coutumier.
  • consuetudinal, adj., de coutume.
  • consuite, s. f., suite.
  • consuivir, v. a., poursuivre, donner la chasse à.
  • consulage, s. m., consulat.
  • consulat, s. m., maison de ville.
  • consuler, v. n., être consul.
  • consultement, s. m., consultation.
  • consulteur, s. m., conseiller.
  • consumeement, adv., d’une manière accomplie, achevée ‖ jusqu’à la consommation, jusqu’à la fin.
  • consummité, s. f., sommité.
  • consumptueux, adj., somptueux.
  • consurroison, s. f., privation. V. Consiree 2.
  • consus, s. m., poursuite.
  • contable, adj., qui peut être raconté.
  • contagieus, adj., infirme, maladif.
  • contaillier, v. a., tailler, percer de coups.
  • containdre, v. n., aspirer, atteindre.
  • contaul, s. f., comté.
  • conte, s. m. ; de quel conte ? comment ? pourquoi ?
  • contec, s. m., opposition, résistance, querelle.
  • contechable, adj., qui plaît, agréable.
  • conteche, s. f., querelle, débat.
  • 1. contechier, v. n., plaire.
  • 2. contechier, v. a., toucher.
  • contement, s. m., plaidoyer.
  • contemnement, s. m., mépris ‖ contemnement de justice, refus de comparaître sur une assignation ou d’exécuter ce qui est ordonné par le juge.
  • contemner, v. a., mépriser.
  • contemnible, adj., méprisable.
  • contemperation, s. f., tempérament, constitution.
  • contemperer, v. a., tempérer par le mélange ‖ régler, modérer ‖ v. réfl., régler d’un commun accord.
  • contemplacion, s. f., considération, égard.
  • contemple, s. m., temps, moment ‖ au contemple que, dans le même temps que.
  • contempleor, s. m., contemplateur.
  • contempnable, adj., méprisable.
  • contempneur, s. m., contempteur.
  • contemporel, adj., contemporain.
  • contemps, s. m., mépris.
  • contemptif, adj., méprisant.
  • contenance, s. f., séjour ‖ manchon ‖ écran.
  • contenancier, s. m., celui qui est tenancier avec un autre.
  • 1. contenant, s. m., mine, apparence, façon d’être.
  • 2. contenant, p. prés., qui se conduit de telle ou telle façon.
  • contence, s. f., contestation, débat ‖ rivalité.
  • contencenos, adj., querelleur.
  • contencier, v. n., se quereller, se disputer ‖ lutter, faire la guerre ‖ p. pas., disputé, en litige.
  • contençon, s. f., querelle, différend, contestation, lutte ‖ a contençon, à l’envi, en rivalisant d’ardeur ‖ a une contençon, d’un effort unanime.
  • contendance, s. f., débat, contestation ‖ prétention.
  • * contendant, adj., prétendant.
  • contendement, s. m., débat, contestation, lutte, bataille ‖ action d’aspirer à, application, effort.
  • contenderie, s. f., débat, dispute.
  • contendre, v. n., combattre, lutter, être en lutte, en contestation ‖ tendre à, aspirer à ‖ tâcher, s’efforcer de ‖ contendre que, insister pour que ‖ v. a., disputer, contester, discuter ‖ prétendre à ‖ s. m., lutte, prétention.
  • contenement, s. m., contenance, maintien, conduite, manière d’être ‖ équipage, suite, appareil, train de maison ‖ retenue ‖ tènement.
  • contenir (se), v. réfl., se conduire, se comporter ‖ s’en tenir à.
  • 1. contens, s. m., défenseur.
  • * 2. contens, s. m., querelle, dispute, débat, contestation ‖ en contens de, en représailles de.
  • content, s. m., querelle, dispute, débat, contestation ‖ bravade, vanterie ‖ mettre en content, mettre en danger ‖ en content de, en représailles de.
  • contentacion, s. f., satisfaction, paiement.
  • contente, s. f., contentement, satisfaction.
  • contentesse, s. f., contentement.
  • 1. contentif, adj., qui renferme, qui retient.
  • 2. contentif, adj., méprisant.
  • contenu, s. m., situation.
  • contenue, s. f., contenance ‖ abondance.
  • contenure, s. f., événement.
  • conteor, s. m., avocat, procureur.
  • conterer, v. a., broyer, briser ‖ user, passer entièrement.
  • conterminal, adj., limitrophe.
  • contermination, s. f., détermination.
  • conterminer, v. a., délimiter ‖ v. n., être limitrophe ‖ p. pas., limitrophe.
  • conterole, s. m., contrôleur.
  • 1. contester, v. a., attester.
  • 2. contester (se), v. réfl., se disputer.
  • conthoral, s. f., épouse.
  • contien, s. m., contenance, manière ‖ situation, position ‖ contenu, teneur ‖ réunion, rassemblement.
  • contiguant, adj., limitrophe.
  • contigue, s. f., confin, limite.
  • continuable, adj., continu.
  • continuablement, adv., d’une manière continue.
  • continuance, s. f., continuité ‖ suite.
  • continue, s. f., continuité ‖ fièvre continue.
  • continué, adj., suivant ‖ continu, éternel.
  • continueement, adv., d’une manière continue, de suite, sans interruption.
  • continuel, adj., continu.
  • continuement, s. m., continuation ‖ succession.
  • continueur, s. m., celui qui continue.
  • contise, s. f., recette.
  • contoison, s. f., récit.
  • conton, s. m., comte.
  • contor, s. m., vassal inférieur au comte et au vicomte ‖ comte.
  • contorber, v. a., troubler, agiter profondément, bouleverser.
  • contorbler, v. a., troubler, bouleverser ‖ v. réfl., être agité.
  • contorner, v. a., tourner ‖ convertir, employer ‖ placer ‖ v. n., se tourner, aboutir ‖ v. réfl., arriver, advenir.
  • contort, adj., tordu, contrefait.
  • contrable, adj., contraire.
  • contrabout, s. m., terre qu’on donne pour sûreté d’une rente ou d’un cens dû sur un autre fonds.
  • contrace, s. f., trace.
  • contractement, s. m., action de contracter.
  • 1. contracter, v. a., donner par contrat.
  • 2. contracter, v. a., manier, caresser.
  • 1. contraction, s. f., action utile, qui donne droit de contraindre son adversaire à faire ou à payer ce qu’on lui demande ‖ exaction.
  • 2. contraction, s. f., traité.
  • contradveu, s. m., déclaration contradictoire.
  • contradvouer (se), v. réfl., faire un aveu, une déclaration contradictoire.
  • contragaitier, v. a., épier, guetter de son côté.
  • contraignance, s. f., action de contraindre, contrainte.
  • 1. contraignement, s. m., contrainte.
  • 2. contraignement, adv., par contrainte, violemment, forcément.
  • contraigneur, s. m., celui qui contraint.
  • contraille, s. m. et f., parole offensante inspirée par la haine ‖ inimitié ‖ adversité.
  • contraint, s. m., contrainte.
  • contrainte, s. f., action d’arrêter, répression.
  • contraintivement, adv., par abus, par contrainte.
  • 1. contraire, v. a., contracter, resserrer, rétrécir ‖ contracter (un mariage).
  • 2. contraire, s. m., chose qu’on fait en retour ou en représailles d’une autre ‖ opposition, contrariété ‖ accusation, grief ‖ dommage, toute chose fâcheuse et nuisible ‖ direction fausse, opposée à la vraie.
  • contrait, adj., retiré, resserré ‖ perclus, contrefait.
  • contraiture, s. f., contracture, perclusion.
  • contrajeter, v. a., jeter, lancer contre.
  • contrajetir, v. n., lancer des traits, des accusations contre.
  • contralable, adj., qui va en sens contraire ‖ qui contredit ‖ s. m., contradicteur.
  • contralie, s. f., contradiction, opposition.
  • contralier, v. a., contredire ‖ tourmenter ‖ v. réfl., se quereller, se battre ‖ v. n., s’opposer, résister.
  • contralieté, s. f., chose contraire ‖ esprit de contradiction, opposition, inimitié ‖ faire la contralieté de quelque chose, la défendre, la soutenir contre quelqu’un.
  • contralioison, s. f., esprit de contradiction ‖ opposition, inimitié ‖ contrariété.
  • contraplegement, s. m., caution qui répond de la caution.
  • contrarguer, v. n., répliquer à des arguments.
  • contrariable, adj., contraire, opposé.
  • contrariance, s. f., contradiction ‖ infraction.
  • contrariant, adj., opposé, contraire.
  • contrariement, s. m., opposition, lutte.
  • contrarieur, s. m., adversaire, contradicteur, ennemi.
  • contrarieusement, adv., d’une manière opposée.
  • contrarieuseté, s. f., contrariété.
  • contrarios, adj., contraire, opposé, contrariant ‖ fâcheux, hostile.
  • contrassaillant, s. m., celui qui fait un assaut contre un autre.
  • contrassemblee, s. f., assemblée opposée.
  • contrassenne, s. m., syn. de contrabout.
  • contratendre, v. a., attendre.
  • contratenir, v. a., soutenir.
  • contraval, prép., le long de..., en descendant. Cf Contreval.
  • contravant, s. m., gageure, défi, promesse.
  • contraventeur, s. m., contrevenant.
  • contre, prép., pour, à l’occasion de, en l’honneur de ‖ vers, du côté de ‖ vers, au moment de ‖ en comparaison de ‖ d’après ‖ avec.
  • contreacens, s. m., syn. de contrabout.
  • contrealer, v. n., aller à l’encontre, s’opposer, contredire.
  • contreapoial, s. m., contrefort.
  • contreavant, s. m., écran.
  • contrebaillier, v. a., rendre.
  • contrebarrer, v. a., fermer avec des barres.
  • contrebat, s. m., difficulté.
  • contrebatir, v. a., bâtir.
  • contrebatre, v. a., combattre ‖ s’opposer à ‖ contester ‖ défendre.
  • contrebattaillant, s. m., adversaire, ennemi.
  • contrecenglier, s. m., fabricant de contre-sangles.
  • contrechampion, s. m., champion opposé à un autre.
  • contrechanter, v. n., chanter en contre-chant.
  • contrechevalchier, v. n., faire courir son cheval à la rencontre de quelqu’un.
  • contrecheveronner, v. a., garnir de chevrons.
  • contrechevet, s. m., retable du chevet de l’autel, partie de l’autel servant d’ornement et appuyée contre le chevet.
  • contreclosture, s. f., clôture opposée à une autre.
  • * contrecœur, s. m., petit manteau qui ne couvrait que les épaules.
  • contrecompte, s. m., compte servant de contrôle.
  • contrecorage, s. m. ; avoir en contrecorage, avoir en aversion.
  • contrecorement, s. m., course en sens opposé, attaque.
  • contrecorre, v. n., courir contre.