Lexique de l’ancien français/9

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


  • daignement, s. m., gré, approbation.
  • * daillement, s. m., sorte de jeu de société.
  • dain, adj., peut-être de couleur de daim.
  • daintié, s. m., possession, bien ‖ bon morceau, friandise ‖ plaisir, joie ‖ testicules du cerf.
  • daintiee, s. f., bon morceau, friandise ‖ plaisir, joie.
  • dais, s. m., ombilic.
  • dalalo, s. m., sorte de refrain.
  • dales, prép., à côté de ‖ de dales, à côté de, le long de ‖ ci dales, ici près.
  • dallier, v. n., converser, jaser, employer son temps à des jeux de société.
  • dalmaie, s. f., dalmatique.
  • dalmaire, s. f., dalmatique.
  • dalphinal, adj., du Dauphiné ‖ de dauphin.
  • dalphinois, s. m., partisan du dauphin.
  • dam, s. m., dommage.
  • damagant, adj., dommageable, qui cause du tort.
  • damageïs, s. m., dommage.
  • 1. damagement, s. m., dommage.
  • 2. damagement, adv., avec dommage, avec perte.
  • damageor, adj. et s. m., qui cause du dommage.
  • damagier, v. a., causer du tort, du dommage à, endommager ‖ s. m., perte.
  • damajos, adj., dommageable, qui cause du tort, du dommage ‖ qui a souffert un dommage.
  • damajosement, adv., avec dommage, d’une manière nuisible ‖ onéreusement.
  • damalle, s. f., nom d’un anniversaire qui se faisait en l’abbaye de la Trinité le jour de la fête des onze mille vierges.
  • damas, s. m., oreille d’ours.
  • damaso, s. m., raisin de Damas.
  • dame, s. f., belle-mère ‖ nostre dame, grand’mère ‖ dame grant, grand’mère.
  • damedeu, s. m., Dieu, le seigneur Dieu ‖ au plur., les dieux de la mythologie.
  • damel, s. m., jeune homme.
  • damelete, s. f., dim. de dame.
  • damelot, s. m., jeune homme.
  • damete, s. f., dim. de dame.
  • damisellage, s. m., qualité de demoiselle, de fille, de femme non mariée ‖ qualité de damoisel.
  • damnable, adj., qui cause du dommage ‖ de mauvaise qualité.
  • damnablement, adv., d’une manière nuisible, dommageable ‖ en état de damnation.
  • damnaison, s. f., condamnation.
  • damnant, p. prés. et adj., qui cause du dommage ‖ dommage, malheur.
  • damneement, adv., d’une manière damnable.
  • damnefier, v. a., causer du tort, du dommage à ‖ condamner.
  • damnement, s. m., condamnation ‖ damnation ‖ dommage.
  • damner, v. a., condamner ‖ vaincre ‖ endommager.
  • damneur, s. m., celui qui damne.
  • damnification, s. f., dommage.
  • damnifique, adj., qui cause du tort, du dommage.
  • damnisiation, s. f., dommage, action d’endommager.
  • damnisier, v. a., causer du tort à ‖ p. pas., qui a souffert du dommage.
  • damoisel, s. m., jeune gentilhomme qui n’était point encore reçu chevalier ‖ seigneur d’un pays ‖ maître, supérieur.
  • damoisele, s. f., servante ‖ ustensile servant à tenir les miroirs des dames.
  • damoiseler, v. a., traiter comme une demoiselle ‖ v. n., faire le damoiseau, faire l’aimable.
  • damoiselete, s. f., jeune demoiselle.
  • damoiselin, adj., de damoiseau ‖ s. m., damoiseau ‖ caractère de damoiseau, noblesse.
  • damp, s. m., bâtardeau, digue.
  • dampnice, s. f., chose condamnable.
  • dampnos, adj., dommageable.
  • dampnosement, adv., de manière à être condamné.
  • dan, s. m., titre de dignité, seigneur, maître, sire.
  • dandele, s. f., pissenlit.
  • dandin, s. f., clochette.
  • 1. dando, s. f., sorte de maladie épidémique caractérisée par des douleurs de reins, des frissons et de la toux.
  • 2. dando, s. m., mari trompé.
  • danelae, s. f., loi des Danois.
  • danemarce, s. f., bois de Danemark.
  • daneschier, v. n., parler en danois.
  • dangerer, v. n., exercer la domination ‖ v. a., craindre comme un maître, supplier ‖ traiter comme un maître ‖ soigner avec excès ‖ prendre soin de (quelque chose), soigner ‖ s. m., amour de la domination.
  • dangeros, adj., difficile, qui fait des difficultés, difficultueux, sévère ‖ qui craint, qui a sujet de craindre ‖ sergents dangeros, officiers chargés de percevoir le droit appelé dangier.
  • 1. dangier, s. m., puissance, pouvoir, domination ‖ jouissance, discrétion ‖ captivité, prison ‖ domaine, propriété, bien ‖ faculté, liberté ‖ droit de passer, passage ‖ droit de se servir de ‖ volonté, caprice ‖ avoir dangier de, avec un rég. de pers., avoir puissance sur le coeur, sur la personne de, être maître de ‖ demener dangier, imposer sa volonté, ses caprices ‖ attaque, insulte, tort, mauvaise conduite ‖ refus, résistance, difficulté ‖ dans le roman de la Rose, personnification du refus, de la tendance de la femme à ne pas céder sans résistance à celui qui la prie ‖ en matière d’amour, toute personne fâcheuse qui s’oppose aux désirs d’un amoureux ‖ faire dangier, prendre dangier de, faire difficulté de ‖ faire dangier de quelqu’un, le rebuter ‖ a dangier, a grant dangier, avec difficulté péniblement ‖ avec sollicitude ‖ par grant dangier, avec beaucoup de travail, avec beaucoup de soin, avec grand apparat ‖ manque, privation, faute ‖ besoin ‖ sorte de droit sur les bois.
  • 2. * dangier, v. a., être soumis à.
  • danoise, s. f., hache de Danemark.
  • dansel, s. m., jeune homme ‖ adj., viril.
  • dansele, s. f., jeune fille.
  • danseler, v. a., caresser.
  • danselete, s. f., jeune fille.
  • danselon, s. m., jeune homme.
  • dansement, s. m., danse.
  • danseresse, s. f., danseuse.
  • danserie, s. f., danse.
  • * daquier, v. a., piquer.
  • dar, s. m. ; aller en dar, être en mauvais état, valoir moins ‖ estre en dar, ne servir de rien ‖ en dar, en vain.
  • darbosse, s. f., sorte d’arbre.
  • dardayeur, s. m., soldat qui lance des dards.
  • darde, s. f., dard, flèche, javelot.
  • dardel, s. m., dim. de dard.
  • dardeler, v. a., darder.
  • dardelle, s. f., dim. de darde.
  • dardement, s. m., action de darder.
  • dardeur, s. m., celui qui lance des dards.
  • dardier, s. m., sorte de piège, dardière.
  • dardille, s. f., dim. de darde.
  • darement, s. m., déclaration de guerre.
  • daron, s. m., manoir.
  • darral, s. m., pain rond ‖ boulanger qui vend du darral.
  • darselles, s. f. pl., sorte de filet.
  • darset, s. m., sorte de carpe.
  • dart, s. m., sorte de monnaie.
  • daru, adj., fort.
  • das, s. m., crible.
  • daselet, s. m., dim. de dais.
  • daser, v. n., rêver, être en proie à illusion, au vertige.
  • daserie, s. f., rêverie, illusion, vertige.
  • dasion, s. f., vertige.
  • data, s. m., jugement, décision.
  • date, s. m., urine.
  • datele, s. f., datte.
  • datelier, s. m., dattier.
  • dater, v. a., régler, ordonner.
  • * dateur, s. m., donateur.
  • datil, s. m., datte.
  • datille, s. f., datte.
  • datillier, s. m., dattier.
  • dation, s. f., donation, action d’accorder.
  • daton, s. m., action de donner, octroi.
  • daubé, p. pas., revêtu d’une robe blanche.
  • daubeor, s. m., celui qui revêt de ciment les murailles.
  • dauber, v. a., garnir, munir.
  • dauble, s. f., onguent.
  • dauche, s. f., galoche.
  • daucheron, s. m., outil de tonnelier.
  • dauffinet, s. m., dim. de dauphin.
  • daumatique, adj. ; tunique daumatique, dalmatique.
  • dauphineau, s. m., petit dauphin.
  • daurel, s. m., sorte de mesure, le cinquième du minot.
  • dausse, s. f., gousse.
  • dausser, v. n., former des gousses ‖ v. a., frotter d’une gousse d’ail ‖ p. pas., formé en gousse.
  • * dauyner, v. a., courtiser.
  • davancier, v. a., mettre en avant, procurer.
  • davancir, v. a., devancer, prévenir.
  • davantaparellement, s. m., préface, prologue.
  • davedet, s. m., vantard.
  • davidique, adj., de David.
  • daviet, s. m., instrument employé pour forcer une serrure.
  • daviot, s. m., davier.
  • davoine, s. f., prune jaune très commune.
  • davoudel, s. m., vantard.
  • davoudet, s. m., vantard.
  • dayal, s. m., anneau pour attacher les chevaux.
  • daye, s. m. et f., garde.
  • dayerie, s. f., charge de garde.
  • de, prép., de la part de ‖ au moyen de ‖ d’après ‖ pour ‖ avec ‖ entre.
  • dea, interj., sorte d’exclamation d’étonnement ‖ certes.
  • deablage, s. m., diablerie.
  • deablee, s. f., diablerie.
  • deablel, s. m., diablotin.
  • deableux, adj., du diable.
  • deablie, s. f., diablerie, sortilège ‖ chose pénible.
  • deabliere, s. f., lieu fréquenté par les diables.
  • deablise, s. f., diablerie.
  • deablois, s. m., combat diabolique ‖ monnaie du diable.
  • deablor, s. m., gén. pl. employé comme un adj., diabolique.
  • deablot, s. m., petit diable.
  • deabloteau, s. m., petit diable.
  • deablotique, adj., diabolique.
  • dearticulation, s. f., articulation.
  • dearticuleement, adv., d’une manière articulée ‖ d’une manière détaillée, développée.
  • dearticuler, v. a., articuler, rendre articulé.
  • deaublage, s. m., redevance en blé.
  • deauté, s. f., remède.
  • debaciner, v. a., ôter la calotte de fer qui recouvre la tête.
  • 1. debaillier, v. a., ouvrir ‖ découvrir, mettre à nu ‖ jeter hors de l’enceinte.
  • 2. debaillier, v. a., maltraiter.
  • debaisier, v. a., baiser.
  • debande, s. f., débandade.
  • debanement, s. m., action de révoquer la proclamation d’un ban.
  • debanir, v. a., révoquer la proclamation d’un ban.
  • debasteler, v. a., battre, frapper.
  • debat, s. m., action de battre, de se battre ‖ action de battre l’eau afin de chasser le poisson dans des nasses ‖ secousse, cahot ‖ ébats.
  • debatable, adj., digne de donner lieu à un combat ‖ litigieux.
  • debateïs, s. m., action de battre ‖ bataille ‖ débat ‖ action de sonner les cloches.
  • debatement, s. m., action de battre, battement, ébattement ‖ agitation.
  • debateor, s. m., qui bat, qui se bat, qui débat.
  • debaterie, s. f., débat.
  • debatif, adj., sujet à contestation.
  • debatre, v. a., battre, frapper ‖ debatre son chief, se casser la tête ‖ sonner (une cloche) ‖ contester ‖ débouter ‖ récuser ‖ soutenir ‖ v. réfl., se quereller ‖ v. n., s’opposer ‖ faire debatre, faire attendre, temporiser ‖ p. pas., foulé ‖ fatigué, accablé.
  • debatue, s. f., lutte.
  • debaut, s. m., plaisir. Cf. Debel.
  • debaver, v. a., souiller, salir ‖ v. réfl., baver.
  • debechier, v. a., becqueter.
  • * debel, s. m., plaisir, volonté.
  • debenir, v. a., profaner (un lieu bénit).
  • debirentier, s. m., débiteur d’une rente.
  • 1. debit, adj., dû, convenable.
  • 2. debit, s. m., dette ‖ action de débiter.
  • debite, s. f., dette, redevance.
  • debitis, s. m., chose due ‖ mandat, lettre de créance ‖ trésorier, collecteur d’impôts.
  • deble, adj., faible.
  • deboinerie, s. f., debonnaireté.
  • deboissier, v. a., dégrossir, ébaucher ‖ sculpter ‖ travailler artistement.
  • debonier, adj., débonnaire.
  • debourder, v. n. et réfl., se railler, discourir en se moquant ‖ v. a., se moquer de.
  • debout, s. m., bout, extrémité ‖ estre en debout, être repoussé ‖ mettre en debout, repousser.
  • deboutance, s. f., action de repousser, de chasser.
  • debouteement, adv., en poussant, en repoussant.
  • debouteor, s. m., celui qui chasse.
  • debouter, v. a., repousser, pousser, faire sortir ‖ attaquer.
  • debouteresse, s. f., celle qui chasse.
  • debrisant, p. prés., qui tourmente, qui oppresse.
  • debriseïs, s. m., action de briser.
  • debrisement, s. m., action de briser ‖ marche pénible et saccadée.
  • debriseur, s. m., celui qui brise, qui rompt.
  • debriseüre, s. f., action de briser, chose brisée.
  • debrisier, v. a., briser, mettre en pièces ‖ vexer, tourmenter ‖ rompre, violer ‖ briser de fatigue, fatiguer extrêmement ‖ v. réfl., prendre fin ‖ se ployer gracieusement en marchant ou en dansant ‖ v. n., se briser ‖ décliner ‖ sans debrisier, sans saccade, en parl. de la marche ‖ p. pas., fatigué ‖ brisé par l’âge ‖ courbé.
  • debroissier, v. a., faire retentir (un chant).
  • debturier, s. m., débiteur.
  • * decalogique, adj., du Décalogue.
  • decanier, s. m., celui qui avait dix moines sous sa direction.
  • decarneler, v. a., déchiqueter en créneaux.
  • decasser, v. a., briser, accabler, abattre ‖ v. n., se briser.
  • decedent, adj., qui décède ‖ s. m., celui qui décède.
  • deceder, v. a., céder ‖ v. n., s’éloigner.
  • decedir, v. n., décéder.
  • deceindre, v. a., ceindre.
  • deceit, s. m., tromperie, erreur.
  • decembrial, adj., du mois de décembre.
  • decemnovenal, adj., de dix-neuf-ans.
  • decenne, s. m., période de dix ans.
  • * decepcieux, adj., trompeur.
  • deceplie, s. f., châtiment, massacre.
  • deceptable, adj., décevant, trompeur.
  • * decepte, s. f., tromperie.
  • deceptible, adj., décevant, trompeur.
  • deceptieus, adj., décevant, trompeur.
  • deceptif, adj., décevant, trompeur.
  • deceptivement, adj., trompeusement.
  • deceptoire, adj., décevant, trompeur ‖ s. m., ce qui déçoit, ce qui trompe.
  • deceptueus, adj., décevant, trompeur.
  • decerner, v. n., décider, décréter, déclarer.
  • decerveler, v. a., faire sauter la cervelle de ‖ p. pas., écervelé.
  • decession, s. f., départ ‖ espace, intervalle ‖ spoliation ‖ dissension.
  • decevable, adj., décevant, trompeur, menteur, faux.
  • decevablement, adv., trompeusement, en trompant, par trahison.
  • decevableté, s. f., qualité de ce qui trompe, de ce qui déçoit.
  • decevaille, s. f., tromperie.
  • decevamment, adv., en trompant, par tromperie, par trahison.
  • decevance, s. f., tromperie ‖ état de celui qui est trompé.
  • decevement, s. m., déception, tromperie, trahison.
  • deceveor, s. m., trompeur, imposteur.
  • deceveresse, s. f., celle qui trompe.
  • deceveus, adj., trompeur, perfide.
  • decevoir (se), v. réfl., commettre une faute.
  • decevoison, s. f., tromperie.
  • dechacement, s. m., action de chasser, expulsion.
  • dechaceur, s. m., celui qui chasse, qui expulse.
  • dechacier, v. a., chasser loin, chasser hors ‖ v. n., dechacier apres, poursuivre.
  • dechadeler, v. a., commander.
  • dechaïr, v. n., tomber en décadence ‖ être débouté ‖ v. a., retrancher.
  • dechanteor, s. m., détracteur.
  • dechanter, v. n., chanter ‖ célébrer.
  • decharge, s. f., charge.
  • dechas, s. m., chasse, poursuite.
  • dechauchier, v. a., fouler aux pieds, écraser ‖ dédaigner, mépriser.
  • decheable, adj., sujet à tomber, à déchoir, caduc ‖ enclin.
  • decheance, s. f., déchet, manque.
  • decheant, p. prés. et adj., en mauvais état, qui dépérit ‖ qui tombe en désuétude.
  • decheoir, v. n., tomber ‖ baisser ‖ sortir de charge ‖ être débouté ‖ p. pas., en mauvais état.
  • decheü, s. m., décadence, déchéance, diminution.
  • decheüte, s. f., chute, abaissement.
  • 1. dechief, s. m., mort.
  • 2. dechief, s. m., déchet, diminution.
  • dechiet, s. m., chute ‖ perte.
  • dechoiement, s. m., action de déchoir, décadence, déchéance, chute, ruine ‖ chute dans le péché ‖ coucher du soleil ‖ action de tomber, de s’écouler.
  • deci, adv. ; deci a, deci en, deci vers, jusqu’à ‖ deci en grant temps, d’ici à longtemps ‖ deci en avant, deci mais, désormais ‖ deci a tant que, jusqu’à ce que ‖ deci que, jusque ‖ deci que a tant que, jusqu’à ce que.
  • * decider, v. a., couper.
  • decimacion, s. f., dîme, produit de la dîme.
  • decimal, adj., soumis à la dîme.
  • decime, s. f., monnaie ‖ réglement, décision.
  • decimer, v. n., établir une dîme.
  • decipaille, s. f., massacre.
  • deciper, v. a., saisir, enlever.
  • deciple, s. m., châtiment, tourment.
  • decis, p. pas., décidé ‖ s. m., décision.
  • deciseur, s. m., arbitre.
  • declairement, s. m., éclaircissement, explication.
  • declairiement, adv., clairement, distinctement, avec les éclaircissements nécessaires, explicitement.
  • declairier, v. a., éclaircir, rendre clair, expliquer ‖ v. n., donner des explications ‖ v. réfl., se montrer.
  • declanter (se), v. réfl., se plaindre.
  • declarance, s. f., explication.
  • declarcier, v. a., éclaircir, déclarer, développer.
  • declarcir, v. a., éclaircir, déclarer, expliquer.
  • declarcissement, s. m., déclaration.
  • declarissement, s. m., éclaircissement, explication.
  • decleraument, adv., explicitement.
  • declin, s. m., ruine, désastre, déroute ‖ mort ‖ couchant.
  • declinable, adj., qui décline.
  • declinacion, s. f., action de répéter ‖ déclin.
  • declinaison, s. f., déclin.
  • declinant, s. m., déclin.
  • declinanter (se), v. réfl., se disposer.
  • declinatoire, adj., qui décline.
  • declinement, s. m., déclin.
  • decliner, v. n., pencher, incliner ‖ se détourner, s’écarter de ‖ partir ‖ v. réfl., baisser, tirer à sa fin ‖ s’écarter de ‖ v. a., éviter ‖ altérer, changer ‖ raconter tout au long ‖ nommer ‖ répéter.
  • deçoite, s. f., action de décevoir, de tromper, déception, tromperie, fraude, erreur.
  • deçoivre, v. a., tromper ‖ prendre par surprise.
  • 1. decolace, s. f., décollation, décapitation.
  • 2. decolace, adj., décollé, décapité.
  • decoleor, s. m., bourreau.
  • decoleüre, s. f., décollation, décapitation.
  • decollatoire, s. m., lieu du supplice de la décollation.
  • decolloir, s. m., billot.
  • deconfermer, v. a., ôter à un acte le caractère qui le rend valable.
  • deconoistre, v. a., reconnaître.
  • decopement, s. m., action de découper, découpage, déchirement, démembrement.
  • decoper, v. a., massacrer ‖ couper, arrêter.
  • decoponer, v. a., mettre en pièces.
  • * decoqueré, adj., qui cesse de faire le coquart, le fanfaron.
  • decorable, adj., qui court, qui coule, qui s’échappe, au propre et au figuré.
  • decoranment, adv., en courant.
  • decorant, p. prés. et adj., courant ‖ qui se laisse entraîner.
  • 1. decorement, s. m., écoulement, flux, ce qui s’écoule ‖ course.
  • 2. decorement, s. m., décoration, ornement.
  • decorer, v. a., enlever le cœur à.
  • decorir, v. n., courir ‖ couler, dégoutter.
  • decorre, v. n. et réfl., courir ‖ couler, découler, s’écouler ‖ tomber ‖ cesser ‖ v. a., parcourir ‖ ravager ‖ faire écouler ‖ s. m., départ.
  • decors, s. m., cours, écoulement, flux ‖ déclin ‖ fin, cessation.
  • decoste, prép., à côté de ‖ adv., de côté.
  • decourse, s. f., cours, carrière ‖ incursion.
  • decoursion, s. f., course, marche.
  • decourson, s. f., diarrhée.
  • decrachement, s. m., action de couvrir de crachats ‖ crachat.
  • decrachier, v. a., couvrir de crachats ‖ conspuer.
  • decraventer, v. a., écraser, accabler.
  • * decréance, s. f., décroissance, diminution.
  • decrece, s. f., diminution, perte.
  • decrepite, adj., décrépit, caduc.
  • 1. decrepité, s. f., décrépitude.
  • 2. decrepité, adj., décrépit, caduc.
  • decrepitement, adv., dans la décrépitude.
  • decrepiteux, adj., décrépit, caduc.
  • decresser, v. a., diminuer.
  • 1. decret, adj., décidé, décrété.
  • 2. decret, s. m., avis, volonté ‖ action de décréter, promulgation.
  • 1. decretable, adj., qui a rapport à un décret.
  • 2. decretable, s. f., décrétale.
  • decretale, s. f., sorte de bâton.
  • decretation, s. f., action de décréter.
  • decretial, adj., qui a rapport à un décret.
  • * decretille, s. f., décrétale.
  • decretion, s. f., décret.
  • decretiste, s. m., docteur en droit canon.
  • decrever, v. n., crever, périr, mourir ‖ v. réfl., crever, éclater ‖ p. pas., crevé, fendu ‖ malade.
  • decuire, v. n., cuire ‖ v. a., faire cuire.
  • decuiture, s. f., digestion.
  • * decuser, v. a., absoudre.
  • dedecoration, s. f., dégradation.
  • dedentrain, adj., intérieur, qui est en dedans.
  • dedentrainement, adv., intérieurement.
  • dedentrains, adv., au dedans de soi.
  • dedentre, adv., intérieurement.
  • dedentrien, adj., intérieur.
  • dedenzein, adj., intérieur.
  • dedenzenneté, s. f., intérieur.
  • dederrier, adv., derrière.
  • dedessouz, prép., au-dessous de.
  • dedevant, adv., devant ‖ auparavant ‖ prép., devant.
  • dedevers, prép., vers, du côté de.
  • dediable, adj., qui doit être dédié.
  • dediace, s. f., don.
  • dedicacion, s. f., action de dédier, dédicace ‖ promesse, protestation ‖ fête patronale ‖ donation.
  • dedicasse, s. f., fête publique.
  • dedicassier, v. a., faire la dédicace de, inaugurer.
  • dedicion, s. f., reddition, soumission.
  • dediement, s. m., dédicace.
  • dedier, v. a., célébrer ‖ dévouer.
  • dedignation, s. f., dédain.
  • deducent, s. m., déduction.
  • deducteur, s. m., conducteur.
  • 1. deduction, s. f., action de conduire.
  • 2. deduction, s. f., joie, déduit.
  • deduiant, adj., agréable, charmant.
  • deduiement, s. m., plaisir, distraction.
  • 1. deduire, v. a., emporter, emmener ‖ mener, conduire ‖ passer ‖ v. réfl., se conduire, se comporter.
  • 2. deduire, v. a., réjouir ‖ v. n. et réfl., se réjouir ‖ s. m., joie, ravissement ‖ p. pas., qui se réjouit.
  • deduisable, adj., qui cause du plaisir, agréable, charmant ‖ qui se réjouit.
  • deduisant, adj., qui cause du plaisir, agréable, charmant ‖ il y fait deduisant, on y éprouve beaucoup de plaisir.
  • deduisement, s. m., plaisir, amusement.
  • deduite, s. f., déduction.
  • deduitement, s. m., plaisir.
  • deel, s. m., baguier.
  • deelier, s. m., fabricant de dés.
  • deens, adv., dedans ‖ par deens, en deens, d’ici à ‖ ci deens, ci-inclus.
  • deestre, v. n., manquer.
  • defaillable, adj., qui fait défaut.
  • defaillance, s. f., manque, perte.
  • defaille, s. f., défaut, manque, action de faire défaut.
  • defaillement, s. m., défaut, manque ‖ faute ‖ défaillance ‖ fin.
  • defailleor, s. m., T. de droit, celui qui fait défaut.
  • defaillir, v. n., manquer, être privé de ‖ décéder ‖ faire défection ‖ v. réfl., manquer.
  • defaindre, v. a., feindre ‖ v. réfl., feindre, faire semblant.
  • defaingnement, s. m., feinte.
  • defait, s. m., mal, malheur ‖ ne pouvoir aller au defait, ne pouvoir défaire, réparer une chose ‖ le fait et le defait, le pour et le contre.
  • defaiteur, s. m., exécuteur.
  • defaltrer, v. a., fouler aux pieds.
  • * defame, s. f., déshonneur.
  • defameement, adv., ignominieusement.
  • * defamer, v. a., déshonorer, décrier.
  • * defandie, s. f., défense.
  • defauciller, v. a., couper avec une faucille ‖ à casser les fauciles, les os de l’avant-bras.
  • defauser, v. a., fausser ‖ v. n., se fausser.
  • defaut, s. m., faute, erreur, péché.
  • defaute, s. f., faute, manque.
  • defealté, s. f., déloyauté.
  • defeasible, adj., qui peut être anéanti.
  • defect, s. m., défaut.
  • defecteur, s. m., celui qui fait défection, qui manque à sa promesse.
  • defectif, adj., défectueux, qui manque.
  • defection, s. f., action de défaire, de détruire ‖ défaut, erreur.
  • defectiveté, s. f., défaillance, défaut.
  • defedation, s. f., infection.
  • defelippré, p. pas., abîmé, gaspillé.
  • defelisser, v. a., rendre malheureux.
  • defendable, adj., capable d’être défendu, de se défendre ‖ avec quoi on peut se défendre, propre à la défense, défensif.
  • defendance, s. f., défense, résistance ‖ ce qui défend, garantie, chose qui garantit ‖ faire defendance, servir de défense, garantir.
  • defendant, adj., qui sait se défendre.
  • defendement, s. m., défense, résistance ‖ ce qui défend, ce qui garantit ‖ action de défendre, de soutenir ‖ défense, défenseur ‖ défense, interdiction ‖ faire defendement que, empêcher que.
  • defendeor, s. m., défenseur, avocat.
  • defenir, v. a., terminer ‖ v. n., finir ‖ mourir ‖ s. m., fin.
  • defenissement, s. m., mort ‖ définition.
  • defens, s. m., défense, résistance ‖ chose avec laquelle on se défend ‖ défense, interdiction ‖ lieu défendu, fermé.
  • defensable, adj., qu’on peut défendre, qui peut se défendre, en parlant de choses ‖ capable de se défendre, qui sait se défendre ‖ propre à la défense, défensif ‖ défendu, interdit, prohibé.
  • defensal, s. m., défense.
  • defenser, v. a., défendre.
  • defenseresse, s. f., celle qui défend.
  • defenserie, s. f., défense.
  • * defensible, adj., défendable, excusable.
  • defensier, s. m., défenseur.
  • defension, s. f., défense, résistance, protection, garantie.
  • defensoire, adj., propre à la défense, défensif ‖ qui défend, qui soutient la cause de ‖ s. m., défense, apologie.
  • defensure, s. f., défense.
  • deferer, v. a., attribuer, rapporter ‖ accuser ‖ v. réfl., se démener.
  • deferir, v. a., frapper.
  • defesance, s. f., abolition ‖ dommage.
  • defeter, v. a., annuler.
  • defette, s. f., négligence.
  • defeü, adj., misérable.
  • deffique, s. f., partie d’un champ.
  • defiable, adj., portant défi.
  • defiaille, s. f., défi de guerre.
  • defiance, s. f., défi ‖ état de celui qui a été défié.
  • defiançon, s. f., défi.
  • defieison, s. f., défi.
  • defiement, s. m., défi, déclaration de guerre.
  • defieur, s. m., celui qui défie.
  • defiler, v. n., couler en filet ‖ v. a., laisser aller.
  • defin, s. m., fin, conclusion ‖ fin de la vie, mort.
  • definail, s. m., fin.
  • definaille, s. f., fin ‖ fin de la vie, mort ‖ défaite, déconfiture.
  • definance, s. f., fin.
  • definee, s. f., fin ‖ destinée.
  • definement, s. m., fin, achèvement ‖ fin de la vie, mort ‖ définition.
  • definer, v. a., finir, terminer ‖ déterminer, vouer ‖ raconter ‖ v. n., finir ‖ mourir ‖ s. m., mort.
  • definiment, s. m., fin, terme ‖ mort.
  • definison, s. f., fin ‖ conclusion ‖ défaite totale.
  • definit, adj., définitif.
  • definiver, v. a., décider, arrêter.
  • defire, v. n., périr, s’évanouir, disparaître.
  • defisement, s. m., anéantissement.
  • defloter, v. a., faire flotter ‖ v. n., flotter.
  • defluement, s. m., action de couler.
  • defluer, v. n., couler ‖ v. a., disperser.
  • deflus, s. m., reflux.
  • defluxion, s. f., ce qui coule ‖ au sens moral, émanation ‖ fluxion, enflure.
  • defoiblir, v. a., affaiblir.
  • defois, s. m., défense, interdiction ‖ terres, bois en defens, dont l’entrée était interdite ‖ mettre en defois, mettre en interdit ‖ renoncer à, refuser ‖ estre en defois, être dans son tort ‖ ne rien valoir ‖ défense, résistance ‖ action de défendre autrui, protection ‖ ce qui sert à défendre, à protéger, palissade ‖ n’y avoir pas de defois, n’y avoir pas moyen de se garantir d’une chose ‖ difficulté, retard ‖ peine, tourment.
  • defol, s. m., oppression.
  • defolaison, s. f., presse.
  • defolance, s. f., oppression.
  • defoleïs, s. m., action de fouler, presse, mêlée.
  • defolement, s. m., action de fouler ‖ fig., oppression ‖ reflux.
  • defoleor, s. m., oppresseur.
  • defoler, v. a., fouler aux pieds, renverser à terre ‖ opprimer, accabler, outrager.
  • defolir, v. a., fouler aux pieds.
  • 1. defonder, v. a., renverser de fond en comble ‖ détruire ‖ anéantir ‖ rompre, déjouer ‖ dépouiller ‖ p. pas., qui n’est pas en fonds, démuni, dénué.
  • 2. defonder, v. a., faire couler.
  • defondre, v. a., fondre, dissoudre ‖ v. n., se fondre ‖ plonger.
  • deforain, adj., du dehors, extérieur ‖ fig., extérieur, de ce monde, du siècle ‖ extrême ‖ en parl. de pers., étranger à la ville ‖ s. m., celui qui habite hors de la ville ‖ marchand forain.
  • deforaine, s. f., lieu écarté.
  • deforainement, adv., par dehors.
  • deforaineté, s. f., qualité de ce qui est extérieur ‖ mondanité.
  • 1. deforcement, s. m., violence.
  • 2. deforcement, adv., avec violence, par la force.
  • deforceor, s. m., détenteur à titre précaire.
  • deforcier, v. a., faire violence à ‖ s’emparer de, ou retenir par force ‖ s’opposer à... par force ‖ détenir à titre précaire ‖ en parl. de choses morales, forcer, contraindre ‖ v. réfl., s’opposer violemment.
  • deforcir, v. a., démanteler.
  • deforer, v. a., mettre à l’écart.
  • * deforeter, v. a., défourrer.
  • deforien, adj., extérieur ‖ du monde, du siècle.
  • deforme, adj., difforme
  • deformé, adj., bâtard.
  • deformement, s. m., action de déformer.
  • deformeté, s. f., difformité, défectuosité.
  • 1. defors, adv., dehors ‖ prép., hors de ‖ s. m., partie extérieure ‖ au defors, dans l’impossibilité.
  • 2. defors, s. m., violence, contrainte, action de s’emparer par force.
  • deforsené, adj., hors de son bon sens.
  • * defourni, p. pas. et adj., mal approvisionné.
  • defraier, v. a., enlever ‖ briser.
  • defraindre, v. a., briser, casser, rompre ‖ p. pas., brisé par l’âge, par la fatigue.
  • 1. defraper, v. a., frapper ‖ v. réfl., se battre.
  • 2. defraper, v. a., mêler des tissus de différentes couleurs dans une étoffe.
  • defraudacion, s. f., fraude, action de frauder.
  • defraudement, s. m., perte.
  • defraudeor, s. m., fraudeur, voleur.
  • defrauder, v. a., tromper, frauder, priver ‖ détruire ‖ v. n., être privé.
  • defriant, p. prés. et adj., triste, chagrin.
  • defrimer (se), v. réfl., se détruire.
  • defriper, v. n. et réfl., s’agiter, se démener ‖ se dissiper.
  • defrire, v. a., brûler ‖ v. n., faire entendre le bruit d’une friture ‖ v. réfl. et n., s’agiter violemment, être violemment ému de colère, de chagrin ‖ v. réfl., se moquer ‖ v. n., diminuer.
  • defriture, s. f., tourment du feu.
  • defroc, s. m., déroute ‖ dépouillement, ruine.
  • defroer, v. a., briser, rompre.
  • defroisseïs, s. m., action de briser, de rompre.
  • defroissement, s. m., action de briser, bruit que rend un objet qui se brise.
  • defroissier, v. a., briser, rompre, meurtrir ‖ v. n., se briser.
  • defronchier, v. n., languir, dépérir.
  • defroquer, v. a., arracher.
  • defrotement, s. m., action de frotter ‖ maladie qui force à se gratter.
  • defroter, v. réfl., se frotter, se gratter ‖ s’activer, s’appliquer ‖ v. a., fouler.
  • defruit, s. m., usage, jouissance ‖ fruit, récolte.
  • defuiant, s. m., celui qui est en fuite.
  • defuir, v. a., fuir, éviter ‖ v. réfl. et n., fuir, s’enfuir.
  • defuit, s. m., course.
  • defumé, adj., sans fumée.
  • defuncté, adj., défunt.
  • degabement, s. m., moquerie, raillerie.
  • degaber, v. a., se moquer de, tourner en ridicule.
  • degabeus, adj., moqueur.
  • deganer, v. a., tromper.
  • degast, s. m., lieu ravagé.
  • degastation, s. f., ravage.
  • degastement, s. m., ravage.
  • degasteor, s. m., celui qui ravage, qui gâte, qui dissipe, dissipateur ‖ adj., qui ravage.
  • degaster, v. a., gâter, ravager, abîmer ‖ corrompre ‖ dissiper ‖ violer ‖ v. n., se gâter, être détérioré.
  • degasteresse, s. f., dissipatrice.
  • degenereus, adj., qui manque de générosité, de noblesse, dégéneré, avili.
  • degengler (se), v. réfl., s’abandonner sans retenue à la médisance.
  • degest, s. m., rabais.
  • degetance, s. f., action de rejeter, de chasser.
  • degetant, p. prés. et s. m., celui qui offre un rabais.
  • degetement, s. m., action de jeter, de rejeter, de repousser, de renverser ‖ ce que l’on jette, ce qu’on repousse, rebut ‖ mépris, dédain ‖ reflet.
  • degeter, v. a., jeter, faire sortir, chasser ‖ repousser, répudier ‖ abaisser, renverser, destituer ‖ v. n., être précipité, tomber ‖ proposer un rabais ‖ pousser (en parlant d’une plante) ‖ v. réfl., se débattre.
  • degiet, adj. et s. m., lépreux.
  • degignier, v. a., tromper.
  • deglaiver, v. a., percer de coups de glaive, faire périr par le glaive.
  • deglateïs, s. m., cri, hurlement.
  • deglaveïs, s. m., massacre par le glaive.
  • deglicier, v. n., glisser ‖ v. a., laisser glisser, abattre.
  • degloutant, p. prés. et adj., dévorant.
  • degloutir, v. a., engloutir, avaler, dévorer.
  • degloutissable, adj., qu’on peut engloutir, absorber.
  • degloutisseur, s. m., celui qui engloutit ‖ par extens., celui qui assomme (des bestiaux).
  • degois, s. m., joie, plaisir, divertissement ‖ gazouillement.
  • degoisier (se), v. réfl., s’ébattre.
  • degoissie, adj. f., remplie de plaisirs, de divertissements.
  • degoler, v. a., égorger, tuer.
  • degosiller, v. a., avaler ‖ débiter (des propos) ‖ égorger.
  • degoteüre, s. f., ce qui dégoutte.
  • * degourt, adj., dégourdi, alerte.
  • degoustement, s. m., dégoût, manque d’appétit au propre et au figuré ‖ chose qu’on rejette avec dégoût.
  • degout, s. m., égoût, canal pour écouler les eaux, gouttière ‖ ce qui tombe des gouttières, eau de gouttière ‖ ce qui tomba goutte à goutte, de la pluie, de la rosée, du sang, etc. ‖ jus de viande qui tombe lorsqu’elle est à la broche ou sur le gril ‖ écoulement, émanation ‖ vice qui s’est infiltré profondément dans l’âme.
  • degoutail, s. m., gouttière.
  • degoutaille, s. f., égoutture.
  • degoutamment, adv., goutte à goutte.
  • degoutance, s. f., action de laisser dégoutter, de laisser couler.
  • degouté, adj., nuancé de taches ressemblant à des gouttes.
  • degoutiere, s. f., gouttière.
  • degoutis, adj., qui dégoutte, qui tombe goutte à goutte.
  • degradance, s. f., dégradation.
  • degradement, s. m., dégradation.
  • degras, s. m., joie, plaisir.
  • degrater, v. a., gratter.
  • degratiner (se), v. réfl., se gratter.
  • degré, s. m., gré.
  • degrever, v. a., accabler.
  • degriffer, v. a., égratigner.
  • degrocier, v. n. et réfl., se plaindre, murmurer.
  • degrouler (se), v. réfl., murmurer.
  • deguanchir, v. n., tourner de côté.
  • 1. deguerpie, s. f., abandon.
  • 2. deguerpie, s. f., veuve.
  • deguerpir, v. a., abandonner, quitter.
  • deguiement, s. m., action de délimiter.
  • 1. deguier, v. n., guider, conduire.
  • 2. deguier, v. a., délimiter.
  • deguileor, s. m., trompeur.
  • deguiler, v. a., tromper.
  • degun, adj., aucun.
  • dehachie, s. f., massacre, extermination.
  • dehachier, v. a., couper par morceaux, hacher, découper ‖ découper (un chant) ‖ p. pas., tailladé, fendu, ouvert.
  • dehaigner, v. a., haïr.
  • 1. dehait, s. m., joie.
  • 2. dehait, adj., gai, joyeux ‖ adv., gaiment.
  • 3. dehait (contraction de dehé ait), interj., malheur ‖ dehait ait, même sens.
  • dehaitier, v. a., recevoir avec joie, fêter ‖ v. réfl., prendre plaisir, s’empresser.
  • dehaler, v. a., exténuer, harasser, accabler de coups.
  • dehali, p. pas., exténué.
  • dehé, s. m., malheur.
  • dehobelerie, s. f., traitement indigne.
  • dehochier, v. a., faire ploier, courber.
  • dehoisier, v. a., endommager.
  • dehonté, adj., honteux, confus.
  • dehoter, v. a., tirer d’une hotte.
  • dehuement, s. m., action de huer.
  • dehuer, v. a., crier après quelqu’un par mépris et dérision.
  • dehurter, v. a., heurter, battre, secouer.
  • deicier, s. m., ouvrier qui fait des dés à jouer, des échecs, des tables du jeu de dames et de marelle ‖ par confusion, fabricant de dés à coudre. Cf. Deelier.
  • * deienie, s. f., fonctions de doyen.
  • deifié, adj., divin.
  • deifiement, s. m., déification.
  • deignance, s. f., action d’agréer, de trouver digne.
  • deile, s. f., morceau, pièce.
  • deité, s. f., chose divine.
  • * deject, adj., abattu, renversé.
  • * dejecter, v. a., rejeter.
  • dejection, s. f., abaissement, abjection.
  • dejeteus, adj., abattu.
  • dejetture, s. f., ce que l’on jette, rebut.
  • dejeüner, v. n., jeûner.
  • dejoer (se), v. réfl., se jouer, se réjouir.
  • dejoste, adv., de côté ‖ prép., auprès, à côté de.
  • dejus, adv., dessous ‖ s. m., partie inférieure.
  • dejusque, adv., jusque.
  • delacerer, v. a., déchirer.
  • delaiamment, adv., avec des délais, des retards.
  • delaiance, s. f., retard.
  • delaidengier, v. a., injurier
  • delaie, s. f., abandon.
  • delaiement, s. m., action de différer, de retarder, délai, retard.
  • delaieur, adj., retardataire, qui retarde.
  • delaior, s. f., délai.
  • delair, s. m., décembre.
  • delais, s. m., action de délaisser.
  • delaissance, s. f., action de délaisser, d’abandonner.
  • delaisse, s. f., délai.
  • delaisseur, s. m., celui qui délaisse, qui abandonne.
  • delaissier (se), v. réfl., se désister, cesser.
  • delaissir, v. a., délaisser, abandonner.
  • delamenter (se), v. réfl., se lamenter.
  • delargir, v. a., élargir, ouvrir tout large.
  • delas, s. m., gémissement.
  • delasser (se), v. réfl., s’affliger, se désoler.
  • delature, s. f., délation, accusation.
  • delaver, v. a., laver, purifier ‖ v. réfl., se laver les mains ‖ p. pas. et adj., lavé, propre, pur.
  • deleant, p. prés. et adj., qui tarde, en retard.
  • delechier, v. a., lécher ‖ se delechier de, se promettre une grande joie, se faire un grand plaisir de.
  • delect, s. m., levée de troupes.
  • * delectableté, s. f., agrément.
  • delectatif, adj., délectable.
  • delecte, s. f., choix.
  • deleer, v. a., différer, retarder, faire attendre ‖ retenir, repousser.
  • delegacion, s. f., relégation.
  • delegat, s. m., délégué.
  • delegierement, adv., avec plaisir.
  • deles, adv., à côté ‖ par deles, à côté ‖ de deles, en comparaison ‖ prép., à côté de ‖ de deles, d’à côté.
  • delfghelt, s. m., sorte de droit sur les grains levé à Saint-Omer.
  • delgié, adj., délicat, fin, délié, mince, svelte.
  • deli, adj., délicat, grêle ‖ affaibli.
  • deliberamment, adv., délibérément.
  • deliberation, s. f., délivrance ‖ délai que prenait le demandeur pour délibérer sur les exceptions proposées par le defendeur ‖ liberté, faculté.
  • delicater (se), v. réfl., porter de la délicatesse, du raffinement.
  • delicatif, adj., délicat, tendre, exquis.
  • delicativement, adv., délicatement.
  • delicativeté, s. f., délicatesse, mollesse.
  • deliciement, s. m., délice.
  • delicier, v. a., réjouir, faire jouir ‖ v. réfl., se réjouir.
  • delicieus, adj., délicat ‖ s. m., celui qui vit dans les délices.
  • * delicieusement, adv., délicatement.
  • delicion, s. f., amitié, affection, délectation.
  • 1. delié, s. m., accompagnement de cor par notes piquées.
  • 2. * delié, adj., délicat, fin.
  • delieement, adv., délicatement, finement ‖ doucement, sans bruit.
  • delier, v. a., amenuiser.
  • deliesce, s. f., délicatesse, finesse.
  • deliet, adj., délicat, fin.
  • delieté, s. f., délicatesse, finesse, chose de peu d’importance.
  • delieur, s. m. ; delieur de fortune, aventurier, filou, fripon.
  • delimer, v. a., user par le frottement de la lime ‖ fig., ronger.
  • delinquance, s. f., délit.
  • delinqueur, s. m., celui qui commet un délit.
  • delinquir, v. n., commettre un délit.
  • deliper (se), v. réfl., se mordre les lèvres.
  • delire, v. a., élire, choisir, trier ‖ compter.
  • deliros, adj., enragé, furieux ‖ effroyable.
  • delirosement, adv., furieusement.
  • delise, adj. f., délicate, fine.
  • 1. delit, s. m., plaisir, joie, délice.
  • 2. delit, adj., délicieux.
  • delitable, adj., agréable, charmant.
  • delitablement, adv., agréablement.
  • delitableté, s. f., charme, délice.
  • delitabloison, s. f., charme, délice.
  • delitacion, s. f., délectation, plaisir.
  • delital, adj., délectable.
  • delitance, s. f., plaisir.
  • delitant, adj., qui délecte, qui réjouit, délicieux.
  • delite, s. f., plaisir, joie.
  • delitement, s. m., délectation, plaisir.
  • deliteor, s. m., celui qui se délecte.
  • delitier, v. a., réjouir ‖ v. n., se réjouir ‖ s. m., joie, plaisir.
  • delitos, adj., agréable, charmant, gracieux, délicieux.
  • delitosement, adv., délicieusement, agréablement.
  • delivrable, adj., qui peut être délivré ‖ qu’on doit délivrer.
  • delivrance, s. f., livraison, mise en possession ‖ avoir bone delivrance de son mestre, recevoir un certificat bon et valable ‖ tout ce qui doit être délivré aux frais de quelqu’un ‖ obligation de délivrer à ses dépens tout ce qui est nécessaire ‖ poursuir sa delivrance, faire proposer un défi d’armes et par là demander à être délivré de l’engagement qu’on a pris pour accomplir une entreprise d’armes ou de chevalerie.
  • delivranment, adv., facilement, promptement.
  • delivrant, adj., qui délivre.
  • 1. delivre, adj., libre, en parlant de personnes ou de choses ‖ delivre de, exempt de ‖ estre delivre de, être délivrée de, accoucher de ‖ qui est libre de tout mal, de tout empêchement, qui est en bonne santé, dispos, alerte, agile.
  • 2. delivre, s. m., délivrance ‖ a delivre, librement, facilement ‖ à l’aise, en paix, tranquille ‖ avec empressement ‖ a son delivre, à son aise ‖ au delivre de, en liberté de ‖ au sortir de ‖ avoir la langue a delivre, l’avoir dégagée, déliée ‖ mettre a delivre, au delivre, en delivre, mettre en liberté ‖ mettre a delivre de, délivrer, affranchir de ‖ se mettre a delivre de, se délivrer, s’affranchir de, en parlant de choses morales ‖ se mettre a delivre, se mettre au repos, se reposer ‖ mettre au delivre telle chose, en accorder la libre jouissance.
  • delivreement, adv., librement, facilement, promptement.
  • 1. delivrement, s. m., délivrance ‖ accouchement ‖ a delivrement, en toute liberté, librement.
  • 2. delivrement, adv., librement ‖ facilement, promptement.
  • delivreor, s. m., libérateur, celui qui délivre ‖ celui qui prend la défense des intérêts de quelqu’un.
  • delivrer, v. a., débarrasser, rendre libre ‖ particulièrement dégager quelqu’un de son vœu en le mettant en état de l’acquitter ; accepter le combat avec lui ou le lui offrir ‖ delivrer une lance a quelqu’un, consentir à courir une lance avec lui ‖ expliquer ‖ s’acquitter complètement de ‖ défrayer, payer ‖ livrer ‖ venir à bout de ‖ v. réfl., s’expliquer ‖ se hâter ‖ v. n., se dépêcher.
  • delivreüre, s. f., délivrance, enfantement.
  • delivroison, s. f., délivrance ‖ livraison ‖ pouvoir.
  • deljantre, adj., attentif.
  • deljantrement, adv., avec soin.
  • delober, v. a., maltraiter, insulter.
  • deloisir, s. m., loisir.
  • deloqueté, adj., déguenillé.
  • delubre, s. m., temple.
  • deluder, v. a., éluder.
  • deluer, v. a., fondre ‖ confondre.
  • deluge, s. m., calamité ‖ massacre, carnage ‖ bruit ‖ maistre du deluge, surveillant des levées et digues le long d’un fleuve.
  • * delui, s. m., négligence.
  • deluns, s. m., lundi.
  • deluser, v. a., se jouer de, se moquer de, berner.
  • delusion, s. f., tromperie.
  • delusoire, adj., trompeur, illusoire.
  • demagogiser, v. a., entraîner et gouverner (le peuple) par des moyens démagogiques.
  • demain, s. m., lendemain ‖ délai, retard.
  • 1. demaine, adj., seigneurial, domanial ‖ homme demaine, homme du domaine, homme lige ‖ messe demaine, messe solennelle ‖ propre, privé, particulier, en parlant de personnes ou de choses, matérielles ou morales ‖ principal ‖ en demaine, en propre, en personne ‖ à part ‖ demaine a, en parlant de personnes, propre à, qui excelle dans ‖ s. m., hommes de la suite du roi, les seigneurs ‖ souverain.
  • 2. demaine, s. m., pouvoir ‖ argent qui appartient en propre, trésor ‖ faire bien ses demaines a qqe chose, faire tout ce que l’on veut.
  • 3. demaine, s. m., retard.
  • 1. demainement, s. m., domaine ‖ pouvoir.
  • 2. demainement, adv., en particulier, en propre, proprement.
  • demainier, s. m., celui qui possède en propre, propriétaire, seigneur possesseur d’un fief ou d’un autre bien propre ‖ adj., seigneurial, qui appartient en propre.
  • demaintenant, adv., tout de suite, aussitôt ‖ s. m., le moment présent.
  • * demaiseler, v. a., égratigner.
  • demalaire, adj., de mauvaise nature.
  • demaler (se), v. réfl., se lamenter.
  • demandance, s. f., demande.
  • demandateur, s. m., demandeur.
  • demandement, s. m., demande en général ‖ demande en justice, requête.
  • demander, v. a., reprocher.
  • * demandierre, s. f., quémandeuse.
  • demandise, s. f., demande, question ‖ enquête, information judiciaire.
  • demandison, s. f., demande, question.
  • demangement, s. m., démangeaison, prurit.
  • demangeüre, s. f., démangeaison, prurit.
  • demangier, v. a., dévorer, ronger.
  • demanois, adv., tout de suite ‖ demanois que, aussitôt que.
  • demant, s. m., demande ‖ demande en justice.
  • demarchier, v. n., s’avancer, marcher en avant ‖ v. a., marcher sur, fouler aux pieds ‖ v. réfl., s’avancer.
  • demarteler, v. a., frapper à coups de marteau.
  • demaschier, v. a., mâcher.
  • deme, s. f., damier.
  • demel, s. m., demi-boisseau.
  • demenable, adj., qui se démène beaucoup, qui fait beaucoup de gestes, leste, preste.
  • demenchiee, s. f., mesure de terre.
  • demencion, s. f., état de ce qui est caduc.
  • demené, s. m., façon dont une chose a été menée, tout ce qui s’est passé, détail d’une affaire, d’une chose quelconque ‖ action.
  • demenee, s. f., menée, procédé, façon d’agir, manège, procédure.
  • demenement, s. m., façon d’agir, de se conduire, conduite, manière d’être, état, situation ‖ ce qu’on doit faire, chose dont on est convenu ‖ façon de se mouvoir, en parlant des astres ‖ mouvement, agitation, tumulte ‖ différend, démêlé ‖ manière de mener une affaire, conduite, poursuite ‖ action de montrer, de témoigner ‖ saisie faite au nom du seigneur ou du propriétaire de l’objet saisi.
  • demener, v. a., mener, faire, pousser, passer, manifester ‖ appliquer (les lois) ‖ employer ‖ gouverner, traiter ‖ circonvenir ‖ T. de droit, poursuivre, attaquer ‖ secouer, frapper ‖ agiter, remuer ‖ négocier ‖ déférer ‖ traîner en longueur ‖ raconter ‖ v. réfl., se diriger ‖ se porter ‖ se conduire ‖ v. n., se démener, se disputer.
  • demeneur, s. m., possesseur d’un fief.
  • demeneüre, s. f., domaine, propriété.
  • dement, s. m., lamentation, désolation, souci, agitation.
  • demente, s. f., gémissement.
  • dementement, s. m., lamentation, plaintes, sanglots, cris de désolation ‖ chagrin.
  • dementer, v. n., se désoler ‖ v. réfl., se désoler, se lamenter, s’abandonner à la tristesse ‖ fig., s’ingénier ‖ s. m., gémissement, plainte ‖ p. pas., qui s’abandonne à la douleur, désolé.
  • dementerie, s. f., démenti.
  • dementie, s. f., démenti.
  • dementiers, adv., pendant ce temps ‖ dementiers que, pendant que ‖ les dementiers, ce qui se passe pendant ce temps-là.
  • dementissement, s. m., démenti.
  • dementoire, v. n., se tourmenter, se préoccuper.
  • dementoison, s. f., gémissement, désolation.
  • dement que, loc. conj., pendant que.
  • dementres, adv., pendant ce temps ‖ dementres que, pendant que.
  • dementrues, adv., pendant ce temps ‖ dementrues que, pendant que.
  • demenuisier, v. a., diminuer, affaiblir.
  • demergier, v. a., plonger.
  • demerir, v. n., démériter ‖ s. m., faute.
  • demerite, s. m., mérite ‖ faute.
  • demersion, s. f., action de plonger.
  • demetre, v. a., mettre en gage ‖ sauver ‖ fig., mettre ‖ priver ‖ v. réfl., se placer ‖ p. pas., mis en gage, confié ‖ s. m., dépôt.
  • demeurement, adv., avec maturité.
  • demie, s. f., pain d’obole équivalant à la moitié de la denree et un quart du doublel ‖ redevance de pain exigible en nature chaque semaine ‖ petite quantité en général.
  • demier (se), v. réfl., se dissoudre.
  • demigraine, s. f., grenade.
  • * demigrer, v. n., émigrer, aller autre part.
  • demilige, adj., vassal prêtant serment de fidélité pour un arrière-fief.
  • demilit, s. m., frère ou sœur de lit différent.
  • demincier, v. a., couper en menus morceaux.
  • demion, s. m., mesure de liquide plus petite qu’une chopine.
  • demisaille, s. f., gage.
  • demissement, s. m., abandon, perte, dépouillement.
  • demi temps, s. m., bréviaire qui ne contient que la moitié une année liturgique.
  • demoler, v. a., disloquer, déboîter.
  • demoniacle, adj., du diable, diabolique ‖ adj. et subst., possédé du diable, démoniaque.
  • demoniaclerie, s. f., possession du démon.
  • demonial, adj., du démon.
  • demonie, s. f., chose diabolique.
  • demonique, adj., de démon, diabolique ‖ possédé du démon, démoniaque.
  • demonir, v. a., faire périr, détruire ‖ v. n., dépérir ‖ p. pas., réduit à l’état de cendre.
  • demonstrance, s. f., action de montrer ‖ ce qu’on montre, ce qu’on fait voir ‖ preuve ‖ apparence ‖ faire demonstrance, faire mine de.
  • demonstree, s. f., démonstration.
  • demonstreement, adv., en se faisant voir, publiquement.
  • demonstrement, s. m., action de montrer, de faire voir.
  • demonstrer, v. a., montrer.
  • demonstreresse, s. f., celle qui montre.
  • demonstreur, s. m., celui qui montre, qui présente, qui fait voir ‖ part., celui qui présente une lettre pour qu’on en fasse le vidimus ‖ doigt demonstreur, l’index.
  • demonstreus, adj., qui ne sait rien tenir secret, qui découvre indiscrètement toutes choses.
  • demonstroison, s. f., action de montrer, de faire voir ‖ démonstration, preuve ‖ témoignage, manifestation.
  • demonte, s. f., chute.
  • demonure, s. f., état de ce qui est périssable.
  • demoquier, v. a., se moquer de, railler, se jouer de.
  • demor, s. m., séjour ‖ retard ‖ temps qui s’écoule entre prime et tierce
  • demorable, adj., qui demeure, qui dure, durable.
  • demorage, s. m., retard, délai ‖ demeure, habitation.
  • demoraigne, s. f., retard, délai.
  • demoraille, s. f., retard, délai.
  • demoral, s. m., retard, délai.
  • demorance, s. f., retard, délai ‖ demeure, habitation ‖ reste, excédent ‖ biens vacants par défaut d’hoirie.
  • demorant, p. prés., qui retarde.
  • demordre, v. a., mordre ‖ v. réfl., être dévoré d’inquiétude.
  • demore, s. f., séjour ‖ retard ‖ heures qui s’écoulent entre prime et tierce.
  • demoree, s. f., séjour ‖ retard, délai ‖ reste.
  • demorement, s. m., retard, délai ‖ demeure, habitation.
  • demorer, v. a., retarder ‖ v. réfl., tarder ‖ demeurer, habiter ‖ s’abstenir ‖ v. n., se porter garant ‖ manquer de, échapper à ‖ rester en souffrance ‖ s. m., logement.
  • demorier, s. m., retard, délai.
  • demoroison, s. f., séjour ‖ retard, délai.
  • demorti, adj., dégourdi, tiède.
  • demotique, adj., démocratique.
  • demoudre, v. a., moudre, fracasser ‖ mâcher.
  • demovoir, v. n., se mouvoir.
  • dempuis, prép., depuis ‖ adv., depuis lors.
  • demucier, v. a., cacher.
  • demuçons (a), loc., en se cachant, en cachette ‖ en demuçons, dans le même sens.
  • demurmiller (se), v. réfl., murmurer.
  • demussaille, s. f., cachette.
  • denaire, s. f., argent.
  • denaistre, v. n., cesser d’exister.
  • denavrer, v. a., blesser, meurtrir.
  • dendroit, prép., à l’égard de, au sujet de.
  • deneantise, s. f., état vil, abject, extrême misère, néant.
  • deneer, v. a., défendre, empêcher ‖ rejeter, repousser.
  • denegatif, adj., qui nie.
  • * deneret, s. m., dim. de denier.
  • denigement, s. m., action de dénicher, de sortir du nid.
  • denigracion, s. f., action de dénigrer, de déprécier.
  • denization, s. f., naturalisation, naturalité.
  • denoi, s. m., action de nier, refus.
  • denoiance, s. f., dénégation.
  • denoiement, s. m., action de refuser, refus, dénégation ‖ reniement.
  • denoiseux, adj., querelleur.
  • denombrement, s. m., diminution de nombre.
  • denomeement, adv., en détail, explicitement.
  • denomement, s. m., dénombrement, état détaillé de ce qu’un vassal avoue tenir de son seigneur ‖ nomination à un office.
  • denomer, v. a., nommer, indiquer ‖ décrire, détailler ‖ élire, proclamer ‖ dénombrer ‖ denomer un cours, organiser une course.
  • denomeur, s. m., celui qui dénomme, qui donne un nom.
  • denonce, s. f., dénonciation ‖ plainte en justice.
  • denoncement, s. m., action de dénoncer, de déclarer.
  • denonceor, s. m., celui qui dénonce.
  • denonceresse, s. f., celle qui dénonce.
  • denonciateur, s. m., courtier.
  • * denoncier, v. a., annoncer, déclarer ‖ enseigner.
  • denotance, s. f., marque.
  • denrau, s. m., fabrication des deniers.
  • denree, s. f., denier ‖ prix ‖ la quantité de marchandises que l’on pouvait avoir pour un denier ‖ petite quantité en général ‖ chose, affaire ‖ aventure, traitement ‖ faire grant denree d’une chose, la subir à l’excès.
  • dent, adv., ensuite.
  • dentail, s. m., pièce de bois où s’enclave le soc de la charrue.
  • dental, s. m., pièce de bois où s’enclave le soc de la charrue.
  • dentard, adj., qui a de longues dents.
  • dentee, s. f., coup sur les dents.
  • denteler, v. a., déchirer à coups de dents, ronger ‖ fig., déchirer.
  • dentelete, s. f., petite dent ‖ dim. de dentelle.
  • dentelle, s. f., petite dent.
  • denterin, adj., intérieur.
  • denteur, s. m., pointe en forme de dent.
  • denteus, adj., qui a de longues dents.
  • dentfrice, s. m., dentifrice.
  • dentillé, adj., dentelé.
  • dentre que, loc. conj., tandis que, pendant que, tant que.
  • dentu, adj., qui a de longues dents ‖ garni de pointes en forme de dents.
  • denuer, v. a., mettre à nu ‖ fig., dépouiller ‖ v. réfl., se dépouiller, renoncer à.
  • denzein, adj., intérieur, du dedans ‖ s. m., citoyen d’une commune.
  • deopilatif, adj., propre à désopiler, à ôter les obstructions.
  • deopiler, v. a., désopiler, détruire les obstructions.
  • depaistre, v. a., paître ‖ faire sa pâture de, se repaître ‖ v. n., paître.
  • deparavant, adv., auparavant.
  • deparché, adj., débarrassé.
  • deparlance, s. f., action de parler de quelque chose.
  • deparler, v. n., parler, causer ‖ v. a., médire, parler mal de quelqu’un, décrier, diffamer, railler ‖ parler de, traiter (une affaire).
  • depart, s. m., action de départir.
  • departable, adj., qu’on peut séparer, partager.
  • departage, s. m., partage.
  • departance, s. f., action de partager ‖ séparation, départ.
  • departement, s. m., action de partager, partage, distribution ‖ imposition ‖ droit dû pour le partage ‖ ce qui est dispersé, ceux qui sont dispersés ‖ ce qui sépare, limite ‖ divorce ‖ départ.
  • departeor, s. m., celui qui partage, qui distribue, distributeur ‖ T. de monnaie, celui qui fait le départ des métaux, qui les dépure ‖ celui qui s’en va, qui abandonne un lieu.
  • departeresse, s. f., celle qui distribue.
  • departeüre, s. f., départ ‖ mort.
  • departie, s. f., séparation, départ ‖ partage ‖ cassation de mariage.
  • departiement, adv., à part, séparément.
  • departir, v. a., partager, diviser, séparer ‖ distribuer ‖ échanger ‖ mettre à part ‖ faire partir, congédier ‖ v. réfl., partir, s’en aller, se séparer ‖ renoncer ‖ v. n., se séparer, se partager ‖ s’en aller, partir ‖ s. m., départ.
  • departison, s. f., partage ‖ séparation, départ.
  • departissement, s. m., action de partager, partage, séparation ‖ affinage.
  • departisseur, s. m., celui qui départ, qui concède.
  • depasser, v. a., fouler aux pieds, abattre sous ses pieds ‖ transgresser.
  • depauperacion, s. f., appauvrissement.
  • depauperer, v. a., appauvrir ‖ p. pas., privé.
  • * depechier, v. a., violer, agir contre.
  • depeindre, v. a., peindre.
  • depeloison, s. f., état de celui qui est pelé.
  • dependance, s. f., pente.
  • 1. dependant, adj., qui a de grandes dépendances.
  • 2. dependant, s. m., pente.
  • dependice, s. f., dépendance.
  • dependre, v. n., pendre ‖ v. réfl., découler ‖ avoir des dépendances, s’étendre.
  • depens, s. m., dépendance.
  • depercier, v. a., percer.
  • deperdeor, s. m., destructeur, dévastateur.
  • deperdre, v. a., perdre ‖ accabler, détruire, endommager ‖ fig., oublier ‖ v. n., éprouver des pertes, se perdre.
  • depert, s. m., perte, dommage.
  • deperte, s. f., perte, dommage.
  • depertuisié, adj., percé à jour.
  • depesteler, v. a., fouler aux pieds.
  • depestrir, v. a., fouler aux pieds.
  • depicter, v. a., peindre.
  • depiction, s. f., peinture.
  • depié, s. m., démembrement.
  • depincier, v. a., pincer.
  • depiquer, v. a., piquer.
  • depiqueté, p. pas., piqueté.
  • deplaidement, s. m., plainte.
  • deplaidier, v. n. et réfl., se plaindre.
  • deplaier, v. a., couvrir de plaies, blesser.
  • deplaignant, adj., plaintif ‖ s. m., plaignant.
  • deplain (a), loc. adv., complètement.
  • deplaindre, v. a., s’apitoyer sur ‖ se plaindre de ‖ v. réfl. et n., se plaindre, former une plainte en justice.
  • deplaint, s. m., plainte en général ‖ plainte en justice.
  • deplainte, s. f., plainte, gémissement, lamentation ‖ plainte en justice.
  • deplegier (se), v. réfl., se dégager.
  • depleur, s. m., pleur, lamentation.
  • deplourer, v. n., pleurer abondamment ‖ v. a., pleurer ‖ p. pas., baigné de larmes.
  • depluant, adj., qui provient de la pluie.
  • depopler, v. a., publier ‖ dépopulariser.
  • depopularité, s. f., dépopulation.
  • depopulateur, s. m., celui qui ravage.
  • depopulement, s. m., dépopulation.
  • depopuler, v. a., dépeupler ‖ ravager ‖ dévaliser.
  • deport, s. m., manière d’être du corps, manière de se tenir ‖ taille ‖ manifestation joyeuse, joie, plaisir, distraction ‖ profit ‖ plaisanterie ‖ délai, retard ‖ revenu d’une année du fief servant au profit du seigneur dans certains cas, à la charge d’en donner le tiers au mineur ou une provision sortable ‖ droit qu’avaient les évêques de jouir la première année du revenu des cures vacantes ‖ surséance accordée par la chambre au comptable pour faire apparaître des quittances, des mandements ou autres preuves de l’emploi des sommes qu’il a mises en décharge.
  • deportable, adj., divertissant, agréable.
  • deportacion, s. f., déposition.
  • deportance, s. f., délai.
  • deporte, s. f., déportement.
  • deportement, s. m., joie, plaisir.
  • deporter, v. a., amuser, réjouir ‖ épargner, ménager, supporter ‖ dispenser ‖ chasser ‖ remplir (une charge, un office) ‖ v. réfl., cesser de se livrer à, se débarrasser de, se dispenser, s’abstenir, renoncer à ‖ patienter, attendre ‖ v. n., user de ménagements ‖ renoncer.
  • deporteur, s. m., porteur ‖ rapporteur, celui qui enseigne.
  • deposement, s. m., déposition, témoignage rendu en justice par un témoin.
  • deposeur, s. m., celui qui fait une déposition.
  • depositif, adj., qui dépose, qui perd.
  • depositoire, s. f., chargée d’affaires.
  • depost, s. m., déposition.
  • deposuit (faire le), loc., présenter le bâton des confréries pendant qu’on chante le verset Deposuit, selon l’explication donnée par le rédacteur du Mercure de France, août 1733.
  • depraver, v. a., accuser, décrier.
  • deprecacion, s. f., prière.
  • deprecatif, adj., qui a l’habitude de prier.
  • deprecatoire, adj., de supplication.
  • depredatif, adj., qui porte le caractère de la déprédation.
  • depreer, v. a., piller, voler, dépouiller.
  • deprehender, v. a., saisir, prendre, attraper.
  • depreindre, v. a., abaisser, opprimer.
  • * deprendre, v. a., saisir, surprendre, attaquer.
  • depresse, adj. f., déprimée, basse.
  • depresser, v. a., abaisser ‖ p. pas., déprimé, bas ‖ accablé.
  • depresseur, adj., qui abaisse.
  • depression, s. f., abaissement.
  • depressité, s. f., action de serrer, de presser.
  • depri, s. m., prière ‖ certificat ou congé contenant un état des marchandises que l’on transporte, appelé ainsi parce qu’il contenait prière implicite de laisser passer, en raison de l’exemption dont jouissait le chargement ‖ droit minime prélevé pour cette formalité ‖ délai accordé par le seigneur pour le remboursement des droits seigneuriaux.
  • depriable, adj., qui écoute les prières.
  • depriance, s. f., prière.
  • depriant, p. prés. et adj., suppliant.
  • depriement, s. m., prière.
  • deprier, v. a., prier avec insistance, supplier, invoquer ‖ v. n., adresser des prières ‖ tendre, incliner ‖ T. de cout., deprier un droit, supplier le seigneur censuel d’attendre le payement de ses droits ‖ acquitter le prix du certificat contenant un état des marchandises.
  • depriere, s. f., prière.
  • deprieresse, s. f., celle qui prie.
  • deprieur, s. m., celui qui prie.
  • deprimeur, s. m., celui qui abaisse, qui opprime, qui décrie.
  • deprisation, s. f., action de prendre, de saisir, pillage.
  • 1. depriver, v. a., priver.
  • 2. depriver, v. a., cesser de traiter quelqu’un avec la familiarité accoutumée.
  • depublier, v. a., publier, rendre public, divulguer, annoncer ‖ rendre célèbre ‖ v. réfl., se dépublier de, faire confidence de ‖ v. n., faire confidence.
  • depugnation, s. f., manière de combattre.
  • depulser, v. a., chasser, repousser.
  • depulseur, s. m., celui qui chasse, qui repousse.
  • depunction, s. f., action de tracer, d’indiquer par des points, des traits de plume convenus.
  • depurer, v. a., purifier ‖ v. a., découler.
  • depusteni, p. pas., empêché, arrêter.
  • deputaire, adj., de mauvaise race, de mauvaise nature, mauvais, pervers, le contraire de debonnaire.
  • deputairement, adv., méchamment, durement.
  • deputaireté, s. f., qualité de ce qui est deputaire.
  • deputart, adj., syn. de deputaire.
  • 1. deputer, v. a., compter, mettre au nombre de ‖ alléguer, raconter ‖ fixer, choisir.
  • 2. deputer, v. a., traiter (une femme) de prostituée.
  • dequoy, s. m., moyen, ressource.
  • deraisne, s. f., action de prouver, de soutenir son droit ‖ action de soutenir son droit par les armes ‖ conversation.
  • deraisnement, s. m., action de prouver son droit ‖ faire le desrainement de quelqu’un, soutenir la querelle de quelqu’un ‖ discours, colloque, pourparler, conférence.
  • deraisneor, s. m., celui qui expose, orateur ‖ celui qui soutient, qui affirme.
  • deraisnie, s. f., action de prouver, de soutenir son droit.
  • deraisnier, v. a., raconter, expliquer ‖ défendre, soutenir en justice ‖ soutenir (la cause de quelqu’un) ‖ défendre, soutenir par les armes ‖ disputer la possession de ‖ v. réfl., s’exprimer, dire sa pensée ‖ raisonner avec soi-même ‖ soutenir sa cause les armes à la main ‖ v. n., expliquer sa pensée, s’entretenir, converser ‖ prononcer un jugement, juger ‖ plaider, disputer ‖ s. m., conversation ‖ combat, joûte.
  • derelict, p. pas., abandonné.
  • dereliction, s. f., abandon.
  • derelinquir, v. a., abandonner.
  • deremparer, v. a., désemparer.
  • deremparoir, v. a., désemparer.
  • derere, v. a., raser, râcler ‖ p. pas., râpé, usé.
  • derider, v. a., se moquer de, railler.
  • derire, v. a., se moquer de ‖ v. réfl., se moquer.
  • * derisee, s. f., dérision, moquerie.
  • deriser, v. a., se moquer de, railler ‖ v. réfl. et n., se moquer.
  • deriseur, s. m., moqueur, railleur.
  • derisif, adj., qui se rit, qui se moque.
  • derivance, s. f., origine, dérivation.
  • derivement, s. m., action des eaux d’un fleuve sortant de leur lit, franchissant leurs rives.
  • derivoison, s. f., dérivation.
  • derle, s. f., terre glaise.
  • derliere, s. f., lieu d’où l’on extrait de la terre glaise.
  • derne, s. m., morceau.
  • derogable, adj., dérogatoire.
  • derogance, s. f., dérogation.
  • derogatif, adj., dérogatoire.
  • deroguer, v. a., rabaisser, vilipender.
  • derompement, s. m., action de rompre, de briser.
  • derompre, v. a., rompre, briser, déchirer ‖ torturer, mettre à la torture ‖ fendre ‖ au sens mor., briser, rompre, détruire, gâter ‖ amortir ‖ v. n., se rompre ‖ p. pas., en déroute.
  • derompter, v. a., rompre, casser, mettre en pièces.
  • derompture, s. f., fracture, brisure.
  • derompuement, adv., décidément, absolument.
  • derongier, v. a., ronger.
  • derrain, adj., dernier ‖ s. m., le reste ‖ le dernier jour, le jour de la mort, le dernier moment ‖ la derraine, la dernière cloche ‖ a la derraine, à qui aura la dernière ‖ au derrain, a derrain, en dernier lieu, à la fin, en fin de compte ‖ adv., dernièrement.
  • derrainement, adv., dernièrement, en dernier.
  • derraineté, s. f., extrémité, limite, endroit le plus reculé ‖ dernier jour, dernier temps ‖ derrière, partie de derrière.
  • * derrains, adv., en dernier.
  • derrement, adv., dernièrement.
  • derrenier, adj. ; au derrenier, en dernier lieu, à la fin, enfin ‖ s. m., dernier moment ‖ derrière ‖ fin.
  • derrien, adj., dernier ‖ au derrien, à la fin, enfin.
  • derrienement, adv., dernièrement.
  • derrieneté, s. f., extrémité, limite ‖ dernier jour, jour du jugement.
  • derrier, adj., dernier ‖ de derrière.
  • derrierain, adj., dernier.
  • derrierement, adv., en dernier lieu ‖ en dernière volonté.
  • derriereté, s. f., partie de derrière.
  • dertruyie, s. f., dartre, gratelle.
  • deruinant, adj., précipitueux, escarpé.
  • deruire, v. n. et réfl., se débattre.
  • derungement, s. m., rugissement.
  • dervee, s. f., lieu planté de chênes, chênaie.
  • desaage, s. m., minorité.
  • desaagement, s. m., minorité.
  • desaagié, adj., mineur, qui n’a pas l’âge.
  • desaaisier, v. n., faire perdre le contentement ‖ p. pas. et adj., mal à l’aise.
  • desaancrer, v. n. et réfl., lever l’ancre.
  • desabelir, v. n., ne pas convenir, déplaire, être désagréable.
  • desabler (se), v. réfl., se dessaisir.
  • desaborder (se), v. réfl., quitter le bord, s’éloigner du bord (d’un bateau qu’on avait abordé).
  • desabornage, s. m., changement de bornes.
  • desabrié, adj., qui est sans abri.
  • desaccepter, v. a., ne pas accepter.
  • desacenser, v. a., dépouiller.
  • desacesmer, v. a., dépouiller de sa parure.
  • desachier, v. a., tirer, tirer par secousses.
  • desacoillir, v. a., refuser d’accueillir favorablement.
  • desacointier, v. a., séparer ‖ repousser, rompre avec (un ami).
  • desacompaignier, v. a., séparer ‖ quitter, abandonner.
  • desaconcier, v. a., dédaigner.
  • desacordable, adj., discordant.
  • desacordance, s. f., désacord, dispute.
  • desacordant, adj., discordant.
  • desacouardi, adj., qui a perdu sa lâcheté, sa poltronnerie.
  • desacoustumeement, adv., une manière insolite.
  • desacroissement, s. m., décroissance.
  • desacuser, v. a., disculper.
  • desadonc, adv., depuis lors.
  • desadrecier, v. a., repousser, éloigner.
  • desaerdre, v. a., détacher, dégager, débarrasser ‖ v. n., se détacher.
  • desaesmer (se), v. réfl., se méprendre.
  • desafaitement, s. m., inconvenance mauvais goût.
  • desafaitié, adj., inconvenant ‖ indiscipliné.
  • desafeutrer, v. a., désarçonner ‖ v. n., être désarçonné, tomber de cheval ‖ p. pas., privé de sa selle, déharnaché ‖ dépouillé.
  • desafiancer (se), v. réfl., perdre la foi.
  • desafier, v. a., défier ‖ désapprouver ‖ refuser ‖ v. n., être défiant.
  • desafire (se), v. réfl., se défier.
  • desaforester, v. a., supprimer (une forêt).
  • desafranchi, adj., privé de ses droits de franchise.
  • desafrené, adj., débridé, fougueux ‖ avec un nom de chose, qui n’est pas retenu.
  • desafrer, v. a., enlever le safre de.
  • desafubler, v. a., enlever (un vêtement) ‖ v. réfl., se dévêtir ‖ se disculper ‖ p. pas., qui a enlevé son manteau.
  • desagencier (se), v. réfl., se séparer.
  • desagreableté, s. f., action de ne pas approuver ‖ réprobation ‖ ingratitude.
  • desahané, p. pas., qui n’est pas labouré, qui n’est pas cultivé.
  • desaïreter (se), v. réfl., se dessaisir.
  • desaïrier, v. a., dénicher, déloger ‖ fig., maltraiter, ravager, détruire ‖ v. réfl., se débander, s’enfuir en désordre ‖ p. pas., égaré.
  • desaise, s. f., malaise, maladie ‖ chagrin ‖ manque.
  • desaïver, v. a., désarçonner.
  • desaivié, p. pas. et adj., défoncé, en parlant de terres.
  • desajourner, v. a., révoquer l’ajournement (d’un inculpé).
  • desalaitier, v. a., sevrer.
  • desaler, v. n., trépasser.
  • desaloer, v. a., déplacer.
  • desaloser, v. a., blâmer ‖ déshonorer.
  • desalouer, v. a., blâmer ‖ désavouer.
  • desaluchier, v. a., déplanter.
  • desamarrer, v. a., démarrer.
  • desamaser, v. a., démolir.
  • desamer, v. a., cesser d’aimer.
  • desami, s. m., adversaire.
  • desamiable, adj., désagréable.
  • desamitié, s. f., hostilité.
  • desamolir, v. a., endurcir.
  • desamonceler, v. a., disperser.
  • desamonester, v. a., déconseiller, blâmer ‖ détourner.
  • desamordre, v. a., séparer, arracher ‖ changer de, rompre avec ‖ v. réfl., se détacher.
  • desamour, s. f., manque d’amour, refroidissement dans l’affection.
  • desamouré, adj., qui a cessé d’aimer.
  • desannexer, v. a., séparer.
  • * desanz, adv., auparavant.
  • desaoire, v. a., diminuer.
  • desaombrer, v. a., faire sortir de l’ombre, des ténèbres.
  • desaorner, v. a., dépouiller.
  • desapaisiè, p. pas., qui a perdu la paix.
  • desapareillier, v. a., dépouiller ‖ v. réfl., se dépouiller de ses vêtements ‖ enlever l’appareil d’une blessure ‖ se distinguer, se séparer ‖ p. pas., non préparé ‖ mésallié.
  • desaparoistre, v. n. et réfl., disparaître.
  • desapeler, v. a., destituer.
  • desapensé, adj., qui ne s’attend pas à quelque chose, qui est pris à l’improviste, imprévoyant.
  • desapensement, s. m., imprévoyance.
  • desapercevant, p. prés. et adj., dissimulé, caché.
  • desapercevoir, v. a., ne pas apercevoir.
  • desapert, adj., qui n’est pas apparent.
  • desaplegier (se), v. réfl., se désister d’un applègement.
  • desapointement, s. m., destitution.
  • desapointier, v. a., destituer ‖ v. réfl., se dévêtir.
  • * desaprendre, v. a., faire cesser d’apprendre.
  • desapris, p. pas. et adj., ignorant, mal appris ‖ qu’on a cessé d’apprendre.
  • desardoir, v. a., détacher, desserrer.
  • desareage, s. m., embarras.
  • desareer, v. a., déranger, mettre en désordre, en désarroi ‖ v. réfl., se débander, se disperser.
  • desarelé, p. pas., passé au crible.
  • desariver, v. n., s’éloigner de la rive.
  • desarmage, s. m., action de désarmer.
  • desarouté, adj., dispersé.
  • desarrest, s. m., préoccupation qui arrête l’esprit.
  • desarrester, v. a., lever les arrêts, lever la saisie, donner la mainlevée.
  • desarroiance, s. f., désordre.
  • desart, s. m., ravage, destruction, extermination.
  • desarté, adj., broyé.
  • desartir, v. a., briser, mettre en pièces.
  • desasaisonner, v. a., dessaisonner.
  • desassabler, v. a., dégager du sable.
  • desasseler, v. a., désarçonner.
  • desassemblee, s. f., dissolution d’une assemblée.
  • desassemblement, s. m., séparation.
  • desassembler, v. a., séparer.
  • desassené, adj., privé de sens.
  • desassentir, v. n., ne pas consentir, refuser son assentiment ‖ v. réfl., se rebeller.
  • desasseoir, v. a., enlever de son siège, de sa place ‖ démonter ‖ p. pas., qui n’est pas bloqué.
  • desasservir, v. a., tirer de servitude ‖ v. réfl., se retirer du service de.
  • desasseürance, s. f., inquiétude.
  • desasseürer, v. a., inquiéter, troubler ‖ v. réfl., s’inquiéter, perdre confiance ‖ v. n., nier.
  • desassiegement, s. m., action de lever le siège.
  • desassiegier, v. a., débloquer, faire lever le siège de.
  • desassoter, v. a., rendre la raison, le bon sens à.
  • desatachier, v. a., détacher, rompre les attaches de.
  • * desatalenter, v. n., déplaire.
  • desateler, v. a., dételer.
  • desatirer, v. a., culbuter ‖ v. réfl., se tirer en arrière, se dégager ‖ p. pas., dénué ‖ mal vêtu, négligé, mal ordonné ‖ grossier ‖ mal en point.
  • desatirieement, adv., d’une façon déréglée.
  • desatorner, v. a., récuser, désavouer ‖ déshabiller, enlever les atours, la parure de ‖ p. pas., qui a quitté sa parure, dont les vêtements sont en désordre ‖ qui est dans un triste état, malheureux.
  • desatrempance, s. f., intempérie ‖ défaut de modération, de retenue, excès.
  • desatrempeement, adv., immodérément, sans mesure.
  • desatrempement, s. m., désagrément, incommodité ‖ manque de proportion, de mesure, d’harmonie.
  • desatremper, v. a., faire sortir de l’état normal, incommoder ‖ satisfaire à l’excès ‖ p. pas., excessif, immodéré ‖ incommodé ‖ détrempé, humide.
  • desatrochier, v. a., séparer, rompre.
  • desatropeler, v. a., séparer, détacher (d’une troupe).
  • desaubage, s. m., fête où l’on ôtait la robe blanche aux nouveaux baptisés ‖ en Picardie, repas qui se donnait huit jours après le baptême d’un enfant et où l’on distribuait des gâteaux aux enfants de toute la parenté.
  • desaubee, s. f., syn. de desaubage.
  • desauber, v. a., dépouiller de la robe blanche du baptême.
  • desaukier, v. a., dégarnir de plantations.
  • desaüner, v. a., séparer, dissiper.
  • desaüsance, s. f., désuétude.
  • desaüser, v. a., perdre l’habitude de ‖ faire perdre l’habitude de ‖ v. réfl., se déshabituer ‖ p. pas., déshabitué.
  • desautoriser, v. a., désavouer ‖ discréditer, dégrader.
  • desauvage, adj., antipathique, odieux.
  • desavaler, v. n., être précipité.
  • desavance, s. f., recul.
  • desavancement, s. m., ruine, perte.
  • desavanceor, s. m., celui qui met en arrière, qui fait reculer.
  • desavancier, v. a., devancer ‖ hâter ‖ reculer ‖ repousser, rebuter ‖ réfuter ‖ causer du dommage à, perdre, détruire ‖ retarder ‖ empêcher ‖ priver par usurpation ‖ v. réfl., se jeter soi-même en arrière ‖ perdre ses avantages ‖ v. n., reculer ‖ p. pas., déchu, détérioré, empiré.
  • desavancir, v. a., aller au devant de, devancer ‖ repousser ‖ empêcher.
  • * desaveglé, adj., non muni d’un anneau.
  • desavenable, adj., désagréable, déplaisant.
  • desavenablement, adv., d’une manière inconvenante, déplaisante.
  • desavenamment, adv., d’une manière inconvenante, déplaisante.
  • desavenance, s. f., inconvenance.
  • 1. desavenant, adj., qui, ne convient pas ‖ déplaisant, désagréable, qui a mauvaise façon.
  • 2. desavenant, s. m., ce qui ne convient pas, inconvenance ‖ mésaventure ‖ faute, tort.
  • desavenir, v. n., ne pas arriver ‖ déplaire, être inconvenant.
  • desaventure, s. f., mésaventure.
  • desavest, s. m., dépouillement, abandon d’une possession.
  • desavestir, v. a., retirer l’investiture à.
  • desavis, s. m., ignorance, imprudence.
  • desavisant, adj., d’avis contraire.
  • desavisé, adj., ignorant, imprudent, déconcerté.
  • desaviseement, adv., maladroitement.
  • desavoiement, s. m., action de s’égarer du bon chemin.
  • desavoier, v. a., égarer, faire sortir du chemin ‖ v. réfl., quitter le chemin.
  • desavoir, v. a., manquer de.
  • desavorer, v. a., donner un mauvais goût à une chose ‖ trouver un mauvais goût à une chose ‖ v. réfl., se détacher, renoncer ‖ v. n., ressentir de l’amertume ‖ p. pas., qui a perdu toute saveur, insipide.
  • desavouance, s. f., action de désavouer.
  • desavouement, s. m., action de désavouer, désaveu.
  • desavouer, v. a., renier ‖ v. réfl., se déclarer indépendant ‖ dénier.
  • desavouerie, s. f., abandon.
  • desavoureux, adj., sans saveur.
  • desaymer, v. a., désaimanter.
  • desbaguier, v. a., détrousser, dévaliser, dépouiller ‖ se dépouiller de.
  • desbail, s. m., état d’une femme qui devient libre par la mort de son mari ou autrement.
  • 1. desbander, v. a., délier.
  • 2. desbander, v. a., détacher.
  • desbanoy, s. m., désappointement, spectacle peu agréable.
  • * desbanquier, v. a., jeter bas de son siège, destituer.
  • desbarateïs, s. m., déconfiture.
  • desbaratement, s. m., déconfiture, déroute, défaite.
  • desbaratoison, s. f., déconfiture, déroute.
  • desbarbu, adj., rasé.
  • desbarder, v. a., décharger de la barde.
  • desbareter, v. a., mettre hors de combat, mettre en fuite ‖ vaincre ‖ ravager, détruire, en parlant d’un fléau, de la guerre, de la tempête ‖ disloquer ‖ piller ‖ affliger ‖ décourager, démoraliser, mettre en désarroi.
  • desbarrer, v. a., ôter, faire sauter la barre d’une porte ‖ faire sauter la barre d’un heaume ‖ briser les barres qui retenaient les diverses pièces de l’écu ‖ déchiqueter ‖ mettre en déroute.
  • desbastonner, v. a., désarmer.
  • desbateié, adj., qui n’a pas été baptisé.
  • desbauchement, s. m., débauche.
  • desbaucher, v. a., dégrossir, raboter.
  • desbaudir, v. a., rendre triste, confus.
  • 1. desbaut, s. m., tumulte, confusion, débandade ‖ combat ‖ état sauvage.
  • 2. desbaut, adj., affligé.
  • desbendeler, v. a., délier.
  • desbestorner, v. a., redresser ‖ p. pas. et adj., rentré dans le bon sens.
  • desbillier, v. a., enlever (un habit) ‖ déshabiller.
  • desblasme, s. m., excuse, justification.
  • 1. desblasmer, v. a., disculper, excuser, justifier.
  • 2. desblasmer, v. a., blâmer.
  • desblavement, s. m., action de se débarrasser, de déblayer.
  • desblaver, v. a., récolter (les blés), moissonner ‖ déblayer, débarrasser.
  • desblee, s. f., blé pendant par la racine ‖ récolte de blé, moisson.
  • desbleer, v. a., récolter (les blés), moissonner ‖ vendanger.
  • desblemi, p. pas., qui est sans blâme, intact.
  • desbleüre, s. f., récolte du blé.
  • desbloir (se), v. réfl., revenir de son éblouissement.
  • desblouer, v. a., dessiller, éclairer.
  • desbochier, v. a., ébrancher.
  • desboeture, s. f., déboîtement.
  • desboillir, v. n., cesser de bouillir.
  • desbonder (se), v. réfl., s’abandonner sans mesure.
  • desborde, s. f., foule.
  • desbornement, s. m., délimitation ‖ convention, fixation d’un droit qui n’était perçu que d’une manière incertaine.
  • desborner, v. a., délimiter ‖ dégrever, affranchir, exempter de charges et redevances considérables moyennant une nouvelle qui est moins forte ‖ v. réfl., s’en aller ‖ p. pas., éloigné.