éléments Wikidata

Livre:Karamsin - Histoire de l'empire de Russie, Tome II, 1819.djvu

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Karamsin - Histoire de l'empire de Russie, Tome II, 1819.djvu
TitreHistoire de l’empire de Russie, Tome II
VolumeII
AuteurNikolaï Karamzine Voir l'entité sur Wikidata
TraducteurAugust de St.-Thomas et Alexis Jauffret
Maison d’éditionImprimerie de A. Berlin
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1819
BibliothèqueInternet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger
SérieIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXI

Pages

titre - 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 TdM TdM TdM TdM TdM TdM TdM TdM TdM - 429 430 431 432 433 434 -

TABLE
DES MATIÈRES

DU DEUXIÈME VOLUME.

Sviatopolk. usurpe le trône, 2. — Vertu de Boris, 3. — Fratricides, 4. — Cruauté inconsidérée d’Yaroslaf, 7. — Générosité des Novgorodiens, 8. — Bataille près de Lubetch, 9. — Alliance d’Yaroslaf avec l’empereur d’Allemagne, 10. — Guerre avec Boleslas-le-Brave, 11. — Combat sur le Boug, 12. — Prise de Kief. Nouvelle générosité des Novgorodiens, 13. — Massacre perfide des Polonais, 14. — Boleslas quitte la Russie. Le fleuve Noir, 15. — Bataille sur l’Alta, 16. — Fuite et mort de Sviatopolk, 17.


Guerre contre le prince de Polotsk, 19. — Victoires de Mstislaf, 20. — Chute de la puissance des Khozars, 21. — Famine à Souzdal, 22. — Bataille près de Listven, 23. — La paix, 24. — Fondation d’Yourief ou Dorpat, 25. — Conquêtes en Pologne. Mort de Mstislaf, 26. — La monarchie, 27. — Emprisonnement de Soudislaf. Nouveaux apanages, 28. — Victoires sur les Petchénègues. Murailles de briques et fondation de la cathédrale de Sainte-Sophie à Kief. Le métropolitain, 29. — Construction de monastères. Amour d’Yaroslaf pour les lettres, 30. — Guerre avec les Yatviagues, les Lithuaniens, les Masoviens et les Yames, 31. — Expédition contre les Grecs, 32. — Ancienne prophétie, 35. — Mariages, 37. — Le métropolitain russe. Derniers conseils d’Yaroslaf et sa mort, 42. — Son tombeau. Caractère de ce prince, 44. — Baptême des os, 45. — Première école publique à Novgorod. Kief, rivale de Constantinople, 46. — Monnaie d’Yaroslaf. Chants religieux à l’imitation des Grecs. La Russie, asile des exilés, 47. — Domaines russes dans le nord, 48. — Lois, 50.


Lois criminelles, ibid. — Peines pécuniaires pour l’assassinat, 53. — Les amendes. Rangs civils, 54. — Amende pour fuite, 56. — Le criminel livré au prince. Amende pour les coups, 57. — Le palais du prince, Cour de justice, 59. — Garantie des propriétés. Le vol, 60. — Taxe de divers objets, 61. — Limites et bornes indiquées par des colonnes, 62. — Oisellerie, 63. — Incendiaires, 64. — Recherche du vol, 65. — Vol des esclaves. Déserteurs, 66. — Esclavage volontaire, 67. — Dettes, 69. — Commerce fait par les esclaves. Conservation des meubles. Intérêt de l’argent, 71. — Conviction et justification, 72. — Épreuves par le moyen du fer et de l’eau, 74. — Droits de succession, 75. — Juges, 78. — Jurés, 79. — Esprit général des lois, 80. — Règlement sur la voie publique. Réglement concernant l’Église, 81.


Apanages, 85. — Victoire sur les Golades. Les Polovtsi, 86. — Phénomènes effrayans, 87. — Soudislaf mis en liberté, 88. — Guerre civile, 89. — Défaite des Russes. Sédition à Kief, 92. — Fuite du grand prince. Défaite des Polovtsi, 93. — Retour d’Ysiaslaf avec les Polonais, 94. — Kief, nouvelle Capoue, 96. — Guerre contre le prince de Polotsk, 97. — Translation des reliques de S. Boris et S. Gleb, 98. — Nouvelle fuite du grand prince. Ysiaslaf à la cour de l’empereur d’Allemagne. Ambassade d’Henri IV à Kief, 99. — Lettre du pape à Ysiaslaf, 101. — Les Russes en Silésie. Retour d’Ysiaslaf. Guerre civile, 103. — Mort du grand prince, 106. — Qualités d’Ysiaslaf, 107. — Abolition de la peine de mort. Monastère de Petchersky, 108. — Les Russes au service des Grecs, 112. — L’Église russe sous la dépendance de l’Église grecque. Correspondance avec les patriarches, 113. — Devins et sorciers, 114.


Guerre civile, ibid. — Oleg à Rhodes, 118. — Exploits de Vladimir-Monomaque, 119. — Assassinat d’Yaropolk, 121. — Irruption des Bulgares à Mourom, 122. — Sécheresse et peste. Visions, 123. — Incursions des Polovtsi. Faiblesse du grand prince, 124. — Sa mort, 125. — Une fille de Vsevolod épouse Henri IV. Le métropolitain Jean, 126. — Fonts de baptême. Fête du 9 mai. Relations avec Rome, 128.


Générosité de Monomaque, 130. — Mariage de Sviatopolk. Ambition d’Oleg, 134. — Sauterelles. Victoires, 136. — Perfidie des Russes, 137. — Guerres civiles, 138. - — Orgueil d’Oleg, 139. — Incendie du monastère de Petchersky, 141. — Courage et bonté de Mstislaf, 142. — Lettre de Monomaque, 143. — Perfidie d’Oleg, 146. — Générosité de Mstislaf, 147. — Perfidie de David et de Sviatopolk, 149. — Vassilko aveuglé, 152. — Douleur de Monomaque, 153. — Harangue du métropolitain, 154. — Beauté de l’âme de Vassilko, 157. — Nouvelle perfidie de Sviatopolk, 160. — Modération des fils de Rostislaf, 161. — Défaite des Hongrois, 163. — Guerre civile, 164. — Fermeté des Novgorodiens, 169. — Conseils des princes, 170. — Succès de la guerre contre les Polovtsi, 173. — Guerre contre les Mordviens et les princes de Polotsk. Défaite des Russes en Semigalie, 175. — Nouveaux succès contre les Polovtsi, 176. — Célèbre expédition, 178. — Le nom de Tmoutorokan disparaît dans les annales. Mort de Sviatopolk, 180. — Juifs à Kief. Commerce du sel. Alliances, 181. — Métropolitains, 182. — Le prince Sviatocha. S. Antoine-le-Romain. Voyage de Daniel, 183. — Les Russes à Jérusalem, 184. — Fin des annales de Nestor. Le vieillard Yan, 185.


Les Juifs pillés à Kief, 187. — Monomaque apaise la sédition. Nouvelle translation des reliques de S. Boris et de S. Gleb, 188. — Loi sur les intérêts de l’argent. Victoires en Livonie, en Finlande, en Bulgarie, et sur le Don, 190. — Klobouks noirs, 191. — Belovégiens. Entreprises contre les Grecs, 192. Bonnet de Monomaque, 193. — Léon, prince grec, 194. — Mesures rigoureuses contre le prince de Minsk et les Novgorodiens, 195. — Exil et malheur du prince de Vladimir, 196. — Les Hongrois, Polonais et Bohémiens en Russie, 197. — Volodar est fait prisonnier, 199. — Mort de trois princes illustres, 200. — Mort de Monomaque. Son caractère, 201. — Ses derniers conseils, 202. — Fondation de Vladimir Zalesski. Événemens malheureux, 210. — Gyda, épouse de Monomaque. Ses enfans, 211. — Lettre du métropolitain Nicéphore, 212.


Incursion des Polovtsi. Expulsion d’Yaroslaf de Tchernigof, 216. — Commencement des principautés particulières de Mourom et de Rézan, 217. — Les Polovtsi repoussés au-delà du Volga, 218. — Exil des princes de Polotsk en Grèce, 219. — Guerre avec les Tchoudes et les Lithuaniens. Mort de Mstislaf, 221. — Famine, 222.


Désordres, ibid. — Conquête de Dorpat, 226. — Bataille sur le mont Idanof. Combats sanglans dans le sud de la Russie, 227. — Exil du prince de Novgorod, 229. — Grandeur d’âme de Vassilko, prince de Polotsk. Pskof se sépare de Novgorod, 231. — Réglemens sur la dîme ecclésiastique, 232. — Les Novgorodiens chassent de nouveau leur prince. Troubles civils dans la Russie méridionale, 233. — Paix et mort du grand prince, 234. — Haine de cent ans entre les descendans d’Oleg et ceux de Monomaque. Principauté de Galitch, 235. — Caractère de Vladimirko, 236. — Boris fait la guerre au roi de Hongrie. Boris dans le camp du roi de France, 237. — Il est tué par un traître, 238.


Vsevolod chasse Viatcheslaf. Troubles civils, 240. — Courage d’André. Probité de Vsevolod, 241. — Prudence de Vsevolod, 242. — Indifférence des Novgorodiens pour l’honneur de leur prince, 243. — Troubles à Novgorod, 245. — Mort d’André-le-Bon, 246. — Brigandages. Adresse de Vsevolod, 247. — Campagne contre Galitch, 250. — Guerre avec le prince de Galitch. Courage du voïévode de Zvénigorod, 254.


Assemblée du peuple à Kief, ibid. — Trahison des Kiéviens, 258. — Discours d’Ysiaslaf, 259. — Conduite intéressée des princes de Tchernigof. Trahison, 260. — Igor est fait prisonnier, 261. — Pillage à Kief, 262.


Sévérité du grand prince, 264. — Perfidie des princes de Tchernigof, 265. — Bonté de Sviatoslaf. Georges se révolte contre Ysiaslaf, 266. — Richesses des princes, 268. — Igor, moine, 270. — Sensibilité de Sviatoslaf, 271. — Origine de Moscou, 273. — Les Brodnikis, 274. — Nomination d’un patriarche russe, 275. — Amour du peuple pour Monomaque, 276. — Trahison des princes de Tchernigof, 277. — Assassinat d’Igor, 281. — Guerre civile, 282. — Lenteur de Georges, 284. — Festin public à Novgorod, 288. — Discours d’Ysiaslaf, 289. — Dévastation du pays de Souzdal. Injustice du grand prince, 290. — Combat de Péréiaslavle, 294. — Fuite d’Ysiaslaf, 295. — Alliance avec les Hongrois, les Bohémiens et les Polonais, 296. — Courage d’André, 297. — Monument érigé à un cheval. Paix, 299. — Ruse de Georges, 300. — Nouvelles discordes. Bonté d’Ysiaslaf, 301. — Bonté de Viatcheslaf, 302. — Victoire de Vladimirko, 303. — Valeur et cordialité d’André, 304. — Adresse de Vladimirko. Fermeté d’Ysiaslaf, 306. — Ruse de guerre, 307. — Insouciance de Georges, et triomphe d’Ysiaslaf. Carrousel à Kief, 308. — Équité du grand prince, 309. — Reconnaissance de Viatcheslaf. Reconnaissance envers le roi de Hongrie, 310. — Siége de Kief, 311. — Humeur pacifique de Viatcheslaf, 314. — Vivacité d’André, 315. — Retraite de Georges. Zèle des Kiéviens, 317. — Bataille, 318. — Ysiaslaf blessé. Fuite de Georges, 319. — Sensibilité d’Ysiaslaf, 320. — Perfidie de Georges, 321 . — Secours des Hongrois, 323. — Discours et victoire d’Ysiaslaf. Finesse de Vladimirko, 324. — Bonhomie de Geïsa, 325. — Amour de Georges pour la Russie méridionale, 326. — Perfidie de Vladimirko, 327. — Plaisanterie de Vladimirko. Habits de deuil, 330. — Mort de Vladimirko. Discours d’Yaroslaf, 331. — Victoire douteuse, 332. — Mariage d’Ysiaslaf. Affaires de Novgorod, 333. — Mort d’Ysiaslaf. Son caractère, 334.


Amour des Kiéviens pour Viatcheslaf. Mort de Viatcheslaf, 337. — Dignitaires de la cour. Conduite irréfléchie et pusillanime de Rostislaf, 338. — Orgueil de Mstislaf. Insubordination des Novgorodiens. Les Kiéviens se soumettent à Ysiaslaf, 339. — Georges entre dans Kief, 340.


Apanages, ibid. — Mstislaf en Pologne, 342. — Le calme rétabli en Russie. Nouveaux combats, 343. — Les Bérendéens battent les Polovtsi, 344. — Alliance avec les Polovtsi. Révolte à Novgorod. Ligue contre Georges, 345. Mort de Georges, et caractère de ce prince, 346. — Haine contre lui. Affaires ecclésiastiques, 348.


Le prince André de Souzdal, surnommé Bogolioubsky
 ibid.
Chute de la grande principauté de Kief, 352. — Nouvelle grande principauté de Vladimir, 353. — Événemens au sud de la Russie. Esprit séditieux des habitans de Polotsk, 355. — Rupture au sujet de Berladnik, 357. — Désintéressement de Sviatoslaf, 358. — Ingratitude d’Ysiasiaf, 359. — Fuite du grand prince, 390. — Singulier testament du métropolitain, 361. — Peste à Novgorod, 362.


André, à Vladimir de Souzdal
 ibid.
Méchanceté d’Ysiaslaf. Alliance de Rostislaf et de Sviatoslaf, 364. — La ville de Berlad. Incursion des Polovtsi, 365. — André prend le parti d’Ysiaslaf, 367. — André, maître de Novgorod, 368. — Calomnies contre Rostislaf, 369. — Rostislaf chassé, 371. — Mort d’Ysiaslaf. Berladnik est empoisonné en Grèce, 372. — Fidélité d’un prince, 373. — Apanages. Incursion des Polonais. André règne seul dans sa principauté, 374. — Exil de ses frères en Grèce. Mort de Sviatoslaf, 375. — Perfidie d’un évêque, 376. — Troubles dans le pays de Polotsk, 377. — Guerre avec les Bulgares. Victoire sur les Suédois, 378. — Les Russes battent les Polovtsi dans leurs déserts, 379. — Mort du grand prince, 380. — Son caractère, 381. — Alliance et mariage, 382. — Affaires ecclésiastiques, 383.


André, prince de Souzdal ou de Vladimir
 ibid.
Perfidie de Vladimir, 387. — Guerre avec les Polovtsi. Discours de Mstislaf, 390. — Calomnies des boyards, 392. — Haine d’André pour Mstislaf, 394. — Prise et chute absolue de Kief, 395.


Notes du deuxième volume. 
 397