éléments Wikidata

Livre:Read - Poésies posthumes, 1886.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Read - Poésies posthumes, 1886.djvu
TitrePoésies posthumes de Henri-Charles Read
AuteurHenri-Charles Read Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionAlphonse Lemerre, éditeur
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1886 (2e éd.)
BibliothèqueInternet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger

Pages

TABLE

A la Mémoire de Henri-Charles READ, par François COPPÉE v

Préface de la première édition, par Paul HAAG IX

Préface de la seconde édition xv


Sonnet au Lecteur 3

Primavera 5

Chaleur de Juillet 7

Au Cimetière 9

A l’Aube 11

« Aime-moi, chère enfant » 13

Chant du Fumeur 15

Sélénisme 17

Pages.

« Nous étions seuls tous deux » 19

Idéal 21

Derniers Regrets 23

A Victor Hugo 25

« Hier, quand je vous ai quittée » 28

Amour d’Outre-Tombe 30

Orientale 32

La Pipe et la Femme 34

Portrait : « Pourquoi ces yeux distraits » 36

« Ne regrettons jamais les jeunes gens qui meurent » 38

« Lune, toi qui planas » 40

Sieste au Soleil 42

Damnation 44

Réveil 46

« Nous voulons trop, pour être heureux » 48

Au Bal 50

A une Plante vénéneuse 52

Triolet : « Jeanne, de tous tes amoureux » 54

La Lune et le Soleil 55

« Que faut-il pour me faire oublier mon passé ? » 57

La Femme 59

« Je l’avais oublié » 62

Carpe Diem 64

« Hier soir comment, devant une femme » 65

« Oh ! que d’amour perdu » 67

« Les Cuirassiers sont là » 69

La Négresse 71

« Je suis bien jeune encore » 75

Pages.

« Ton visage, éclatant et frais » 77

Printemps 79

Pardon 81

Désespéré 84

Chanson 86

A ma Muse 88

La Main 90

« J’ai voulu découvrir cet éternel mystère » 92

A une Femme 94

Nox Alma 96

« C’est demain le grand jour » 98

Phases 100

Rondel : « Salut à toi » 102

Le Sonnet 104

« Dans le petit Salon » 106

« De sa ceinture de glaçons » 108

Rondeau : « Que je voudrais » 110

Année sans Printemps 112

Au Salon 114

« Depuis longtemps, dis-tu » 116

Conseils pour bien vivre 118

« Je n’ai jamais aimé ces chantres doucereux » 120

Rondeau : « Pour votre fête » 122

Révolte 124

« Tout passe dans la vie » 126

Ludibria ventis 128

Aux Allemands 130

Portrait : « Comme une jeune Infante » 132 Pages.

« D’où viens-tu, me dit-on souvent » 134

« Je crois que Dieu, quand je suis né » 137

Derniers vers 139

FRAGMENTS

Ruines 143

Sur l’Amour 145

« L’église est pleine. Hélas ! c’est pour un mariage. » 146

« J’aime les nuits d’été ! » 148

« C’est la vie » 149

« Il suffit de fort peu de chose » 150

Triolets. — Au Lecteur 152

Impromptu : « J’avais fait ces vers » 154

Impromptu : « A pareil jour, dit-on » 155

APPENDICE

MM. Maxime Du Camp 157

Caro 162

Ledrain 165