Mémoires de la ville de Dourdan/Lettres pour le droit du Prieur dans la Forêt

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lettres pour le droict du Prieur dans la Foreſt.

Louys Comte d’Eſtampes, Seigneur de Lunel. Pource que nous auons ſinguliere deuotion, & parfaicte affection à l’Egliſe de ſainct Germain de Dourdan, en laquelle nous receuſmes le S. Sacrement de Bapteſme, & en laquelle ont eſté faicts pluſieurs anniuerſaires pour nos predeceſſeurs, & pluſieurs Seruices & Oraiſons pour nous par les Prieur & Freres qui y ont eſté le temps paſſé, & ſont encore à chacun iour faits par nos bien amez les Prieur & Freres qu’à preſent y ſont demeurans. Sçauoir faiſons à tous preſẽs & aduenir, que pour ces cauſes, & afin que mieux & plus diligemment leſdits Prieur & Freres puiſſent continuer & entendre au Seruice diuin, lequel de tout noſtre cœur nous deſirons augmenter & accroiſtre, à iceux Prieur & Freres de ladite Egliſe de ſainct Germain auons donné & octroyé, & par ces preſentes donnons & octroyons de grace ſpeciale, & de certaine ſcience en tant qu’il nous touche & appartient, pour eux, leurs ſucceſſeurs Prieur & Freres dudit lieu, à touſiours perpetuellement leur chauffage de bois mort en noſtre foreſt de Dourdan, & bois pour edifier en iceluy Prieuré ſeulement, auec la paiſſon de vingt porcs chacun an en icelle foreſt, à les y mettre & oſter aux termes à ce accouſtumez. Et parmy ce, leſdits Prieur & Freres, & leurs ſucceſſeurs à venir ſeront tenus de nous participer & accompagner aux Meſſes, Oraiſons & bien faicts d’icelle Egliſe, & d’y celebrer chacun an pour nous, tant comme nous viurons, vne Meſſe du S. Eſprit, & apres noſtre treſpaſſement, de Requiem à touſiours perpetuellement. Si donnons en mandement par ces preſentes aux Gardes de noſtredite foreſt, preſens & à venir, que leſdits Prieur & Freres, & leurs ſucceſſeurs facent, ſouffrent & laiſſent iouïr & vſer paiſiblement de noſtre preſente grace & octroy, & contre iceux ne les empeſcher ou leurs gens en aucune maniere. Et pour que ce ſoit choſe ferme & ſtable à touſjours, Nous auons fait mettre à ces Lettres noſtre ſeel, ſauf en autres choses noſtre droict & en toutes l’autruy. Donné à Dourdan au mois de May, l’an de grace 1373.