Méthode pratique d’orchestration symphonique/De la Musique de Chant

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Enoch & Cie Éditeurs (p. 63).

DE LA MUSIQUE DE CHANT

Quand il s’agit d’orchestrer l’accompagnement d’un morceau de chant, il faut éviter de faire couvrir la voix par l’orchestre.

Souvent le Quatuor accompagne seul, ou avec Harm. Dans les Forte on peut faire donner tout l’orchestre. Le chant (considéré comme solo) peut, à l’exemple de ce qui se fait dans la musique purement symphonique, être doublé par un ou plusieurs instruments ; enfin, les différentes combinaisons que l’on peut employer varient à l’infini. Il est plus simple de conseiller aux personnes qui se proposent d’orchestrer de la Musique de Chant, de se procurer des Partitions d’Opéras (partitions d’orchestre) et de les lire attentivement ; on en trouve souvent dans les Bibliothèques communales ou dans les Conservatoires. Celui de Paris possède une riche Bibliothèque tenue à la disposition du public ; chacun peut s’y installer, voir, étudier et prendre des notes sur les Œuvres de tous les Maîtres ; naturellement on pourra voir, par la même occasion, si l’on veut de la musique symphonique : Ouvertures d’Opéras, Musique Classique, etc.


Englische Linie.svg