Méthode pratique d’orchestration symphonique/Des Voix

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Enoch & Cie Éditeurs (pp. 44-45).

DES VOIX

Quoique ceci ne concerne pas la Musique instrumentale, nous avons pensé néanmoins que quelques explications et des exemples représentant l’étendue de toutes les Voix ne serait pas déplacés dans ce livre et pourraient à l’occasion rendre service.

Voix de Femmes. — La plus haute se nomme, Soprano.

L’intermédiaire : Mezzo Soprano. Dans les chœurs ce sont les 1ers et 2mes sopranos, ou 1ers et 2mes dessus.

La plus basse se nomme Contralto.

Au théâtre, on distingue les Fortes chanteuses, des Chanteuses légéres, mais les deux sont des voix de Soprano.

Etendue des Voix de Femmes
47

\relative c' {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \cadenzaOn
  \textLengthOn
  d4^"Soprano."\glissando a'' \tiny b c d \bar "||"
  s \set Staff.forceClef = ##t \clef treble \normalsize b,,4^"Mezzo-sop:"\glissando f'' \tiny g a \bar "||"
  s \set Staff.forceClef = ##t \clef treble \normalsize g,,4^"Contralto."\glissando e'' \tiny f g a \bar "||"
}

Voix d’Hommes. — La plus haute se nomme Ténor, dans les chœurs on écrit deux parties, que l’on nomme 1ers et 2mes Ténors, ou 1ers et 2mes dessus.

La voix intermédiaire se nomme Baryton.

La plus grave se nomme Basse, dans les chœurs ces deux dernières font les parties de Basses.

Au théâtre on distingue les Forts Ténors, des Ténors légers. Dans la voix intermédiaire on distingue : La Basse-chantante et la Basse-taille.

Au théâtre il y a aussi l’emploi de Trial, souvent tenu par les anciens Ténors ou Barytons à la voix généralement aux trois quarts usée. De même pour l’emploi de Duègne tenu le plus souvent par des anciennes chanteuses.

Etendue des Voix d’Hommes
48

\relative c' {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \cadenzaOn
  \textLengthOn
  \tiny c4 \normalsize d^"Ténor."\glissando a'' \tiny b c \bar "||"
  \normalsize s \clef bass a,,,4^"Baryton."\glissando f'' \tiny g a \bar "||"
  s \set Staff.forceClef = ##t \clef bass f,, \normalsize g4^"Basse."\glissando d'' \tiny e f \bar "||"
}

On écrit aujourd’hui la partie de Ténor en Clef de Sol, mais c’est à tort, sa véritable clef est la clef d’Ut 4me ligne ; il ne faut donc pas oublier qu’en employant la clef de Sol, on écrit en réalité la partie de Ténor une octave au-dessus de son vrai diapason.

Les voix de femmes sont naturellement une octave au-dessus des voix d’hommes.

Les voix de jeunes garçons (Enfants de Chœur), sont équivalentes aux voix de femmes, c’est-à-dire au même unisson.

Typographic ornament 01.svg