Méthode pratique d’orchestration symphonique/Flûte

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Enoch & Cie Éditeurs (p. 18).

Des Instruments à Vent

Grande Flûte (en Ut)

La partie de Flûte s’écrit en Clef de Sol
Etendue 25

\relative c' {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \cadenzaOn
  d e f g a_"*" b c d_\markup{\left-column{"Evitez d'attaquer" "au delà du FA."}} e f g a b c d e f^"*" g a \tiny bes_\markup{\normalsize \left-column {Peu usité.}} b c\bar "||"
}
Plus l’Ut Grave

L’étendue la plus usitée est celle qui se trouve entre les deux astérisques. Les 1res notes jusqu’au Sol sont un peu faibles, et au-delà du contre-mi les sons deviennent un peu plus durs, aussi les emploie-t-on plutôt dans le forte.

On peut confier les traits les plus rapides ; gammes diatoniques et chromatiques, arpèges, octaves brisées, les sauts de dixièmes, douzièmes et au-delà lui sont très familiers, notes répétées vivement, jusqu’au trémolo sur deux notes liées, la plupart des trilles sont faciles, sauf cependant ceux-ci, qui sont difficiles et à éviter à toutes les octaves, ainsi que leurs synonymes : grave, , , , . Les plus difficiles sont les trois premiers.

Le trille sur do grave et Bémol.svg est impossible.

La Flûte excelle dans l’exécution d’un solo expressif ou varié. On peut également lui confier des longues tenues même dans le grave, pendant un solo quelconque d’un autre instrument ou dans les ensembles. Elle s’harmonise bien avec la Clarinette, le Hautbois, les Violons, surtout quand elle joue à l’octave au-dessus.

Les Tons depuis Ut jusqu’à trois Dièse.svg ou quatre Bémol.svg sont les plus favorables, comme du reste sur tous les Instruments à vent.

Englische Linie.svg