Nouveaux contes berbères (Basset)/115

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Ernest Leroux, éditeur (Collection de contes et de chansons populaires, XXIIIp. 155).

115

L’homme et les figues (213).
(Aït Ferah).

Biqedich planta un figuier. Un passant monta sur l’arbre, prit des figues, en planta une et lui dit : « Tu pousseras demain, si tu n’as pas poussé, je te briserai avec une pioche. »