Nouvelle cuisinière canadienne/Crême à la fleur d’oranger, au citron, à la vanille

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
C.O. Beauchemin & Valois, libraires-éditeurs (p. 192).

Crême à la fleur d’oranger, au citron, à la vanille. — Toutes les crêmes se font, comme celles au thé et au café, par infusion, dans de la crême ou du lait, de l’ingrédient dont on veut leur communiquer la saveur. Elles se conduisent de même, se font également prendre au bain-marie, et on les sert froides.