Nouvelle cuisinière canadienne/Gigots à la broche

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
C.O. Beauchemin & Valois, libraires-éditeurs (p. 54-55).

GIGOT à la broche. — Laissez votre gigot se mortifier plus ou moins de temps selon la saison, embrochez-le sans autre préparation, en faisant entrer la broche par le côté du jarret : quand il sera cuit, vous n’oublierez pas de couper le bout du jarret, et d’envelopper le bout de l’os avec du papier blanc ; servez-le ainsi, ou avec son propre jus, ou en y ajoutant un peu de bon jus de bœuf.

On sert aussi le gigot sur des haricots blancs, ou des pommes de terre cuites à l’eau que l’on fait rissoler dans la lèchefrite.