Nouvelle cuisinière canadienne/Lièvre, civet à la bourgeoise

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
C.O. Beauchemin & Valois, libraires-éditeurs (p. 85).

LIÈVRE. — Civet de lièvre à la bourgeoise. — Après avoir dépouillé votre lièvre et l’avoir vidé, coupez le par membres ; s’il y a du sang, mettez-le à part. Faites fondre dans une casserole un morceau de beurre, passez-le sur le feu mettez-y une poignée de farine ; quand votre roux sera fait, jetez-y votre lièvre, faites-le revenir ; mouillez avec suffisante quantité de vin rouge et moitié d’eau, et assaisonnez de sel et poivre ; mettez y du petit lard coupé en gros dés, des petits ognons passés au beurre et des champignons. Ayez soin d’écumer et de dégraisser : quand votre lièvre sera cuit, dressez-le, ôtez le bouquet, et si votre sauce est trop longue, faites-la réduire ; ensuite vous la lierez avec le sang de l’animal et son foie écrasé, vous en servant comme d’une liaison ordinaire.