Page:Œuvres complètes de Frédéric Bastiat, Guillaumin, 6.djvu/449

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



DE LA MONNAIE[1]


· · · · · · · · · · · · · · ·
· · · · · · · · · · · · · · ·




DU CRÉDIT[2]


· · · · · · · · · · · · · · ·
· · · · · · · · · · · · · · ·




XIV

DES SALAIRES


Les hommes aspirent avec ardeur à la fixité. Il se rencontre bien dans le monde quelques individualités inquiètes, aventureuses, pour lesquelles l’aléatoire est une sorte de besoin. On peut affirmer néanmoins que les hommes pris

  1. Voir Maudit argent tome V, page 64.
  2. Voir Gratuité du crédit, tome V, page 94. (Note de l’éditeur.)