Page:Œuvres complètes de Guy de Maupassant, XI.djvu/51

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
43
LA DOT.


Des larmes lui montaient aux yeux, elle insista :

— Mais, monsieur vous vous trompez, je vous assure que vous vous trompez. Il avait un gros portefeuille sous le bras.

L’employé se mit à rire :

— Un gros portefeuille. Ah ! oui, il est descendu à la Madeleine. C’est égal, il vous a bien lâchée, ah ! ah ! ah !…

La voiture s’était arrêtée. Elle en sortit, et regarda, malgré elle, d’un mouvement instinctif de l’œil, sur le toit de l’omnibus. Il était totalement désert.


Alors elle se mit à pleurer et tout haut, sans songer qu’on l’écoutait et qu’on la regardait, elle prononça :

— Qu’est-ce que je vais devenir ?

L’inspecteur du bureau s’approcha :

— Qu’y a-t-il ?

Le conducteur répondit d’un ton goguenard :

— C’est une dame que son époux a lâchée en route.

L’autre reprit :

— Bon, ce n’est rien, occupez-vous de votre service.

Et il tourna les talons.

Alors, elle se mit à marcher devant elle,