Page:Œuvres de Robespierre.djvu/176

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


ŒUVRES
DE
ROBESPIERRE






SUR LA LIBERTÉ DE LA PRESSE[1]


Après la faculté de penser, celle de communiquer ses pensées à ses semblables est l’attribut le plus frappant qui distingue l’homme de la brute. Elle est tout à la fois le signe

  1. Les idées de Robespierre sur la liberté de la presse se trouvent résumées dans ce discours, qui avait été composé pour être prononcé à la tribune de l’Assemblé nationale, et qui ne le fut pas faute d’occasion sans doute. Il parut en brochure sous ce titre : Discours sur la liberté de la presse. Paris, de l’Impr. nationale, 1791, in-8e de 23 p.