Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 26, 1838.djvu/354

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XXXII.

LE RECTORAT DE WILLINGHAM.


La paroisse était gouvernée cette année-là par une espèce de rustre, brutal et bourru.
Crabbe.


Tandis que M. Staunton, car tel était le nom du digne ecclésiastique, était allé ôter son surplis dans la sacristie, Jeanie était sur le point d’en venir à une rupture ouverte avec Madge.

« Il faut nous en retourner sur-le-champ à la grange, lui dit Madge ; il est tard, et ma mère sera en colère contre nous. — Je ne puis retourner avec vous, Madge, » dit Jeanie en tirant une guinée de sa poche et la lui offrant. « Je vous suis très-obligée ; mais il faut que je poursuive ma route. — Et moi qui suis venue jusqu’ici pour vous faire plaisir, petite ingrate, répondit Madge, croyez-vous que je m’en retournerai toute seule, au risque de me faire assommer par ma mère, et cela pour l’amour de vous ? Mais je vais vous traiter comme vous le méritez. — Pour l’amour de Dieu, » dit Jeanie à un homme qui était à côté d’elle, « délivrez-moi d’elle ; elle est folle !… — Oui, oui, dit le rustre, ce n’est pas la première fois que j’en entends parler, et m’est avis que tu es un oiseau du même plumage… Quoi qu’il en soit, Madge, je te conseille de ne pas la toucher, si tu ne veux pas avoir de coups. »

Plusieurs des paroissiens de la classe du peuple s’attroupèrent alors autour des étrangères, et les enfants se mirent à crier qu’il allait y avoir un combat entre Madge Wildfire et une autre échappée de Bedlam ; mais tandis que la foule s’assemblait dans le charitable espoir de jouir à son aise de ce spectacle curieux, le chapeau galonné du bedeau parut au milieu de la multitude, qui s’empressa de faire place à ce personnage imposant. Il s’adressa d’abord à Madge :

« Qu’est-ce qui te ramène ici, maudite idiote, pour être le fléau de la paroisse ? Amènes-tu encore d’autres bâtards avec toi pour les mettre sur le dos d’un honnête homme, ou oserais-tu nous charger de cet autre oison qui a la tête aussi timbrée que la tienne, comme si nous n’avions pas déjà assez de taxes pour les pauvres ? Hors d’ici, et va-t’en rejoindre ta voleuse de mère, qui vient d’être mise en prison à Barkston. Sors de la paroisse sur-le-champ, dis-je, ou je t’en chasse à coups de fouet. »

Madge resta un moment dans un morne silence ; mais elle n’a-