Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 26, 1838.djvu/5

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


LA PRISON


DU MID-LOTHIAN,


OU


LA JEUNE CAMÉRONIENNE.


Par Walter Scott.


TRADUCTION DE M. ALBERT MONTÉMONT.


NOUVELLE ÉDITION,
REVUE ET CORRIGÉE D’APRÈS LA DERNIÈRE PUBLIÉE À ÉDIMBOURG.


Il la surprit lisant une feuille de papier qui renfermait une citation à comparaître comme témoin dans le procès de sa sœur.


PARIS
MÉNARD, LIBRAIRE-ÉDITEUR,
PLACE SORBONNE, 3
1838.