Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 7, 1838.djvu/65

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


malgré l’épidémie de fièvre écarlate[1] qui règne à présent dans notre île, a le bon sens et la décence de paraître vêtu d’un habit d’une couleur honnête. Vous voyez cependant que cette couleur à la mode, qu’il exclut de ses vêtemens, s’est réfugiée sur ses joues. Sir Arthur, souffrez que je vous mette en rapport avec un jeune homme que vous trouverez, après une ample connaissance, grave, sensé, poli, érudit, et versé dans la lecture et la science des belles-lettres, et profondément initié dans les mystères les plus cachés du théâtre et des coulisses, depuis le temps de Davie Lindsay[2] jusqu’aux jours de Dibdin : le voilà qui rougit encore, c’est bon signe.

— Mon frère, dit miss Griselda s’adressant à Lovel, a une manière de s’exprimer qui n’appartient qu’à lui ; personne ne fait attention à ce que dit Monkbarns, ainsi je vous prie de ne pas être si troublé de toutes ces sottises. Vous avez dû avoir bien chaud sur la route par ce soleil brûlant ; voulez-vous prendre quelque chose, un verre de vin de Baume ? »

Avant que Lovel eût pu répondre, l’Antiquaire s’écria : « Dieu nous garde de toi, sorcière ! voudrais-tu empoisonner mes hôtes par tes décoctions maudites ? as-tu donc oublié le sort de l’ecclésiastique auquel tu persuadas de goûter ton perfide breuvage ?

— Fi donc ! mon frère. Sir Arthur, avez-vous jamais rien entendu de pareil ? Il ne faut rien faire que d’après ses idées, autrement il vous invente de telles histoires. Mais voilà Jenny qui va sonner la vieille cloche pour nous annoncer que le dîner est servi. »

D’une économie rigide, M. Oldbuck n’avait pas de domestique mâle, et la déguisait sous le prétexte que le sexe masculin était trop noble pour être employé à ces actes de servitude personnelle, qui, dans les premiers temps de la société, étaient uniquement imposés aux femmes. « Pourquoi, disait-il, pourquoi Tom Rintherout, qu’à l’instigation de ma prudente sœur, et avec une prudence égale, j’avais consenti à prendre à l’essai, volait-il mes pommes, cassait-il mes verres, passait-il son temps à dénicher des oiseaux, et, en dernier lieu, avait-il volé mes lunettes, si ce n’est qu’il était possédé de cette haute ambition qui agite le cœur de ceux de notre sexe ? ambition qui l’a conduit en Flandre avec le fusil sur l’épaule, et

  1. Oldbuck joue ici sur le moi écarlate, que nous conservons au lieu de scarlatine, et fait allusion aux habits rouges, dont la mode devenait universelle dans la Grande-Bretagne, à l’instar des habits militaires. a. m.
  2. Davie Lindsay, autour de la plus ancienne pièce écossaise ; Dibdin, auteur contemporain d’Oldbuck. a. m.