Page:Adam - Mémoires des hommes du temps présent, paru dans Le Figaro, 10 septembre 1893.djvu/8

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


mais j’ai vu sa main autrefois, ses facultés doivent être aujourd’hui en danger.

Ainsi je ne pouvais aller à George Sand, entrevoir cette joie que le jour où j’aurais le grand chagrin de me brouiller avec ma meilleure amie, la comtesse d’Agoult.

Deux années se passèrent.

Mon affection pour Daniel Stern ne subissait point d’atteinte assez grave pour me détacher d’elle. Cependant je ne sentais pas que son influence me fût bonne.

Très grande dame, la comtesse d’Agoult savait donner à sa vie une apparence strictement correcte, mais elle professait sur le sexe fort des théories qui pouvaient à jamais décourager une jeune femme de toute amitié masculine