Page:Adelsward-Fersen - Et le feu s’éteignit sur la mer.djvu/28

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



IV

On l’envoyait dans l’Est, parce qu’on avait tout fait pour lui obtenir une garnison en Seine-et-Oise. Une amie de Borodine s’était trouvée pour user d’influences : la Princesse Krapoucka née Isaac (et encore pas très sûr), camuse et l’air d’un dogue malsain, aussi peu russe que possible d’ailleurs, mais qui ne fréquentait que du caviar, pour faire oublier son origine judéo-montmartroise. Cela réussissait à faire débarquer le jeune Maleine à Sedan, par un matin sale de novembre, sec et venteux, qui vous rendait l’âme couleur du vin de Lorraine. — Non content de l’initier aux charmes douteux du cru, on l’expédia en détachement au fort des Ayvelles, casemate enfouie dans la neige, où un sergent à coups de gueule lui apprit le maniement d’armes.