Page:Adolphe Orain - De la vie à la mort - Tome premier.djvu/43

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Dodo bébé,
Dodo l’enfant.
bis
Le sommeil est doux à ton âge,
Que le bon Dieu te rende sage
Et te fasse aimer ta maison.
Dodo bébé,
Dodo l’enfant,
bis
Surtout envers sa bonne,
Il faut être obéissant.
Dodo bébé,
Dodo l’enfant.
Bercez,
Poulette est sur la branche
Qui jour et nuit se balance,
Dodo, poulette, dodo.
Il était une bonne femme,
Ma petit’ mominette ;
Un’ bonn’ femme d’Alençon,
Ma petit’ mominon :