Page:Adrienne Durville, Carnet de guerre 1914-1918 n°7.pdf/29

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


pour les malades et les infirmiers.

Lundi 24 avril

Nous sommes tous impressionnés ; un officier opéré par Guebel, meurt sous le chloroforme ; c’est un accident dû à son cœur, et non pas à la façon dont le chlor a été administré. On incrimine la qualité du chloroforme qui date du temps des Joannis. Enquête de Francou, autopsie, un tas de choses pénibles.

Mardi 25 avril

Hier, concert sur le perron.

Mercredi 26 avril

Drame ce matin. H commence sa visite sans attendre Mme Lt, crise de nerfs, larmes. Conciliation sans grand résultat.

Le malade du haut va un peu mieux.

Jeudi 27 avril

Émotion ce matin ; un des arrivants de cette nuit, très mal, meurt immédiatement après son opération. Heureusement que l’anesthésie n’y est pour rien et que c’est dû à la gravité de ses blessures et à son état de faiblesse.

Retour de permission de Lévêque qui