Page:Adrienne Durville, Carnet de guerre 1914-1918 n°9.pdf/28

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Une autre grande nouvelle, la mise en accusation de Caillaux ! — Est-ce la fin de sa tyrannie et va-t-il recevoir le châtiment qu’il mérite ! —

Jeudi 13 décembre

Renée part pour les courses de Noël.

Retour de Mary : les infirmières et M. de Combourg partent pour l’Italie.

Vendredi 14 décembre

Julie apprend la mort de son neveu de Champfeu que l’on croyait à peu près guéri. Elle part pour Paris précipitamment, bien attristée.

Retour de Miss Derr ; elle a vu Louis à Noisy, et il a pu lui rendre un service quelconque, aussi est-elle enchantée.

Samedi 15 décembre

Le remplaçant de Mikoff est arrivé ; il partira dans quelques jours et j’aurai un nouveau médecin de salle, ce qui est assommant.

Séance de phonographe ; mardi, c’était le cinéma.