Page:Alcott - Jack et Jane.djvu/337

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
281
L’ÎLE VERTE.

— Oh ! oui, s’écria Molly. Ainsi, à la maison il y a eu depuis moins d’un an, une déclaration d’indépendance et une révolution. Je suis passée général en chef.

— Il est de fait dit Jane, qu’il me semble avoir dix ans de plus que hier dernier, quand nous avons si bien dégringolé.

— J’espère que nous ne recommencerons pas, s’écria Jack. Nous pouvons faire des choses plus utiles que de nous casser le cou.

— Moi, dit Frank en regardant Gustave, je commence à croire que je ne perds pas mon temps tout en n’étant pas à l’Université.

— Il n’y fait pas si bon que nous le croyions, répondit Gustave ; mais, puisque j’y suis, je veux aller jusqu’au bout.

— Quant à moi, dit Ralph en se levant, tous mes vœux sont réalisés, et il faut coûte que coûte, que je fasse quelque chose dont ceux qui m’aiment puissent être fiers.

— Et ils le seront, dit Merry. »