Page:Alcott - Jack et Jane.djvu/341

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
285
CONCLUSION.

ont plusieurs enfants qui leur ressemblent, et ils sont si heureux, qu’ils prétendent que leur bonheur date du jour même où ils ont failli se tuer en faisant ensemble leur terrible culbute dans la neige. — À quelque chose malheur peut être bon quand on est assez sage pour tirer des événements les enseignements qu’ils contiennent.