Page:Aldebrandin de Sienne-Le régime du corps, 1911.djvu/29

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

INTRODUCTION Le traité d'hygiène et de diététique connu sous le nom de Régime du Corps ou Régime de Santé1, qui fut composé au XIIIe siècle, en français, par le médecin siennois Aldobrandino, n'avait pas encore été intégralement publié. L'édition critique que nous en donnons aujourd'hui n'a pas seulement pour objet, en comblant cette lacune, de présenter aux lettrés un ancien texte français intéressant à bien des points de vue. Elle apporte également une contribution utile à l'histoire de la Médecine au moyen âge. Aussi, frappé de l'intérêt, à la fois historique et littéraire, qui s'attachait à la mise en lumière du plus ancien monu- ment médical de langue française, indépendamment même de toute valeur scientifique, M. le Professeur Landouzy I. Aucun manuscrit ne présentant à proprement parler de titre, le traité d'Alde- brandin est le plus habituellement désigné sous le nom de Régime du Corps, déno- mination qui figure dans l'incipit du ms. B. N. 2022 : «  Cy s'ensuit lé livre nommé le régime du corps quefistjadizmaistre Alebrandin. » (Voy. p. XXXII.) Le titre Régime de Santé a été postérieurement ajouté par des bibliothécaires sur quelques mss., notamment sur le ms. Sloane 3152. Les autres mss. qui ont donné une dénomination au traité sont les suivants: B. N. 14822 : « Lelivre comment ou se doit tenir en santé» (ajouté postérieure- ment). — Ars. 2872 : « Ci commence le livre de la deite universal. ». — Ars. 2814: «  Explicit le livre de phisique en romans. » — Ars. 2872 : « Explicit phisica in galico.»Londres, Sloane 2435 : « Chi commence li livres pour la santé gar- der. ». —Ashburnham, Barrois 265 : «  Li livres de phisique en roumans.». — Rome, Vatican 1334 : « Explicitlelivre de medecine conservatives. »— Flo- rence, Laurent. Ashburnham 1076 (1006) : « Ci commence li livres de fisique. »— Venise, Marciana, Gall. App. X

«

l'Avicenneen roumauns. » (àl'explicit).