Page:Alembert - Traité de dynamique (1758).djvu/1

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


TRAITÉ
DE
DYNAMIQUE,

dans lequel les loix de l’équilibre & du mouvement des Corps sont réduites au plus petit nombre possible, & démontrées d’une maniere nouvelle, & où l’on donne un Principe général pour trouver le Mouvement de plusieurs Corps qui agissent les uns sur les autres d’une maniere quelconque.


Par M. d’ALEMBERT, de l’Académie Françoise, des Académies Royales des Sciences de France, de Prusse & d’Angleterre, de l’Académie Royale des Belles Lettres de Suède, & de l’Institut de Bologne.


Nouvelle Edition, revûe & fort augmentée par l’Auteur.


A PARIS,
Chez David, Libraire, rüe & vis-à-vis la grille des Mathurins.

M. DCC. LVIII.
AVEC APPROBATION ET PRIVILEGE DU ROI.