Page:Allais - Amours, délices et orgues.djvu/109

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.




L’ANNÉE DIPLOMATIQUE


À A. Saissy.


À la fin de chaque année — c’est une coutume qui m’a toujours réussi — je jette les yeux en arrière et m’arrête à la contemplation des événements diplomatiques accomplis au cours de ces douze mois écoulés.

Hélas ! aujourd’hui, le spectacle n’est pas des plus réjouissants : partout, on n’entend parler que de malheurs !

Pour ne causer que de notre continent, croyez-vous que l’état de l’Europe soit bien agréable ?