Page:Allais - Amours, délices et orgues.djvu/121

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.




UNE VOCATION


À quoi tient la destinée, souvent !

« À un rien, un souffle, un rien, une blanche main… » (Air connu.)

Tout le reste naissance, éducation, fortune et autres balançoires, tout cela n’est qu’un pâle facteur dans l’évolution existentielle.

La vocation, entre autres, y croyez-vous, à la vocation ? Moi pas.

La vérité, c’est qu’on ne sait jamais…

L’histoire du grain de sable…

Pensez-vous, par exemple, que si une vieille gypsie avait prédit, il y a trente ans,