Page:Allais - Amours, délices et orgues.djvu/91

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.




ABAISSEMENT DU PRIX DU GAZ


Les Parisiens sont bien bêtes de payer leur gaz six sous le mètre cube, quand ils peuvent s’en procurer d’excellent, à Londres, pour moins d’un penny.

Et le transport ? m’objecterez-vous.

Le transport, le transport, c’est là où je vous attendais ! Quand vous avez dit le transport, vous avez tout dit.

— Eh bien ! tas de serins, non seulement le transport ne coûterait rien, mais il rapporterait.