Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/363

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


firent garder en prison jusques au jeudi suivant, qu’il fut élu et mis en liberté, en vertu du privilége saint Romain. »
______(Farin, Histoire de Rouen.)


1267. Nichole Lecordier, autrement dit Pierre Le Talléor ou Le Tailleur.
    On ignore son crime. Mais sa pancarte de délivrance existe encore, et il est certain que ce fut lui qui leva la fierte cette année.


QUATORZIÈME SIÈCLE.


1302. Guillaume De Mont-Guerard, écuyer.
    On ignore quel crime il avait commis.


1321. Thomas Engien, dit Alleaume, de Rouen.
    Il avait tué un nommé Finoret.


1327. Pierre Dantuel ou Dautuel, autrement dit Guillaume De La Vallée.
    Coupable de plusieurs crimes, et, entre autres, d’un meurtre.


1331. Thomas Grède, dit Pillavoine, de Rouen.
    Pour homicide.


Vers 1340. Vatier Bernart, dit Beaufils, demeurant à Rouen, à l’hôtel de la Côte-de-Baleine, paroisse de Saint-Cande-le-Vieux.
    Il avait tué un homme, à Rouen, dans une taverne.


1340 ou 1341. Abraham, ou Gautier Héron.
    Pour un meurtre commis de complicité avec sa femme et d’autres personnes.


1345. Jehan Le Boucher, de Bouquetot.
    Pour homicide.