Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/540

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dans une haie ; Delorme, l’un des jeunes gens d’Elbeuf, le voyant le suivre de près, lui dit, en lui montrant son bâton : Avance si tu l’oses. Savalle s’avança, et lui asséna sur la tête un coup de pieu dont il mourut douze jours après.


1758. 1°. Adrien Badou, âgé de 23 ans, amidonnier, ne à Grainville-la-Teinturière.

2°. Nicolas Bertin, âgé de 23 ans, amidonnier, né à Sainte-Beuve-aux-Champs, diocèse de Rouen, demeurant rue des Chartreux, paroisse de Saint-Vivien de Rouen.

    Un dimanche qu’ils avaient bu à l’excès, au Mont-Renard, en rentrant le soir à Rouen, par la porte Cauchoise, ils eurent dispute avec plusieurs ouvriers ; Badou, furieux et passé de boisson, tua, d’un coup de couteau, dans la rue des Bons-Enfans, le nommé Bédeleau, l’un d’eux.


1759. François Dampierre, âgé de 32 ans, laboureur au hameau de Baudouville, paroisse de Limésy.
    Il avait tué Madeleine Cavelier, sa femme, et tout portait à croire qu’il l’avait tuée avec préméditation.
    Il fut déclaré indigne par le parlement. Le chapitre ne voulut point en élire d’autre.


1760. Jacques Romeuf, âgé de 32 ans, demeurant à Saint-Flour, en Auvergne, premier huissier audiencier au bailliage royal de Saint-Flour.
    Le 6 décembre 1758, accompagné de deux témoins, il exécutait une saisie dans le village de Seriers, et faisait emmener les bestiaux du sieur Roussel-Bourdon, qu’il avait eu ordre de saisir, lorsqu’il fut assailli, lui et ses deux témoins, par plusieurs femmes qui leur jetèrent des pierres. Les femmes agissaient ainsi à l’instigation des filles de Roussel-Bourdon ;