Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/644

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


devant la dicte délivrance. Et, en tant comme touche ses complices qui sont couppables du fait ou des fais pour les quieulx icelui estoit prisonnier, iceulx complices demeurent absolz et délivrez d’icelui fait ou d’iceulx fais. Requis sur le 10e, déposent comme à l’article précédent. Requis sur le 11e article, dient, et mesmement les ancéans, que environ 40 ans a, que Abraham ou Gautier Héron fist un meurdre, et en fu délivré par vertu du Prévilége Saint Romain et en ot la fierte, et le virent porter, ou la greigneur partie d’iceulx déposans. Et aussy oyrent dire que il y avoit eu à faire le dit fait sa fame et plusieurs autres complices, qui furent tous paisibles par vertu du dit Prévilége et de la dicte délivrance ; et requis sur le 12e article, dient que environ 26 ans a, Jehan Barate et Thomas Barate son frère tuerent Colin Gueroult, dit Teste d’omme, et en fu prisonnier le dit Jehan, dont il fu délivré par vertu du Prévilége Saint Romain ; et son frère fu tenu paisible du dit cas, par vertu de la délivrance que le dit Jehan avoit eue. Requis sur le 13e article, dient que des personnes nomméz ou dit article ne congnurent aucun, maiz que croyent bien que le dit article soit vray. Requis sur le 14e article, déposent comme à l’article précédent. Requis sur le 15e article, dient et déposent comme aux deux articles précédens, sauf le dit Raoul Caletot, qui congnut bien les personnes, et bien sçait que le dit Guillaume Yon ot la fierte, et que, après sa délivrance, le dit Guillaume Dangiens qui estoit fuitif retourna au païs, et fu tenu paisible par vertu de la délivrance que le dit Yon avoit eue, sans ce que Justice ne les amis du mort lui demandassent aucune chose pour cause du dit fait que le dit Caletot sçeut. Requis sur le 16e article, dient qu’ilz croient le contenu en icelui estre vray. Requis sur le 17e et 18e articles, dient que ilz en déposent comme ès articles précédens. Requis sur le 19e article, dient que le dit Mégnart fu délivré par le dit Prévilége, à l’Ascension desrain passée, du fait de la mort Rogier Leveautre, et que aussi ses complices qui furent au dit fait en doivent estre tenus quictes et paisibles. Requis sur le 20e article, dient qu’il leur semble qui travailleroit ou molesteroit ceulx qui furent audit fait avec le dit Ménart, ce seroit contre le droit et usage du dit Prévilége. Requis sur le 21e article, dient qu’il leur semble que le dit article est bon et raisonnable. Requis sur le 22e article, déposent comme dessus, Requis sur le 23e article, déposent comment déposé ont par avant. Requis sur le 24e article, dient qu’ilz tiennent et croyent le dit article estre vray en ce qu’il contient, et ne ont riens veu faire ne user au contraire. Requis sur le 25e article, dient semblablement que le dit article est vray et véritable en ce qu’il contient ; et plus ne autre chose n’en scèvent, sur tout diligaument requis et interroguéz.

Noble et puissant seigneur Monsieur Robert seigneur d’Esneval, de l’aage de 45 ans ou environ ; tesmoing produit et a trait par les diz Doyen et Chapitre, examiné par nous Bailli, pour l’absence du dit Procureur et de son dit substitut sur le 15e article, dépose et afferme que, environ