Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/665

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


soit ainsi que se les dits exposans eslisent ung autre prisonnier pour et en lieu du dit Denisot Le Charetier, ilz doubtent que par vous et nostre procureur leur fust contredit et dényé le bail, reddicion et délivrance du prisonnier qu’ilz esliroient, et que vous et nostre dit procureur vouldréz, par aventure, dire et alléguer que en la dicte eslection ilz ne peuvent et ne doivent varier ou autremeut, par quoy iceulx exposans ne auroient, en ceste année présente, aucun prisonnier ; dont pourroit sourdre et venir esclande, se, sur ce, nostre grâce ne leur estoit impartie et eslargie, de la quelle ilz nous ont très humblement supplié et requis. Pour ce est il que, les choses dessus dictes considérées, principalement meuz pour honneur et révérence de Dieu, voulans honnorer et favoriser l’église et obvier à tous inconvéniens, nous, par l’advis et délibéracion de nostre très chier et amé cousin le comte De Dorset et de noz améz et féaulx les autres gens de nostre grant conseil, aux dis exposans avons octroyé et octroyons, de grâce espécial, par ces présentes, que, pour ceste foiz seulement, et sans nostre préjudice pour le temps advenir, ilz puissent eslire de nouvel ung des autres prisonniers qui, toutesfoiz, estoit en nos dictes prisons ou dit jour de l’Ascension et de la condition dessus dicte, pour et ou lieu du dit Denisot Le Charretier, le quel ainsi esleu, voulons, ordonnons et vous mandons délivrer et baillier à iceulx exposans, en la fourme et manière que eussiéz fait le dit Denisot Le Charretier, se requis et admonnesté n’eust esté par le dit archevesque. Et, quant ad ce, pour les causes avant dictes, et pour ceste foiz seullement, comme dit est, imposons silence à nostre dit procureur. Donné au dit lieu de Rouen, le 24e. jour de may, l’an de grâce 1439, et de nostre règne le 17e. Ainsi signé par le roy, à la rellacion du grant conseil, Drosay.

_______


ACTE par lequel les conseillers de ville de Rouen prirent l’engagement de faire construire (dans l’année) une nouvelle chapelle de Saint-Romain, dans la Vieille-Tour.


« Nous, conseillers de la ville de Rouen, certiffions que, pour la continuation et entrètenement du service divin et décoration de la dicte ville, et, après avoir eu sur ce l’advis des 24 du conseil d’icelle, avons, ce jourd’huy, promis et promectons par ces présentes à messieurs les doyen et chanoines de l’église cathédral Nostredame du dict Rouen, faire, de nouveau, construire et édiffier la chappelle de saint Romain assise en la Vielle-Tour du dit Rouen en lieu propre et convenable, autre que celluy où elle est de présent, et qui monstre a esté à messieurs maistres Combault trésorier et Jehan Romé, chanoines d’icelle église, et ce après qu’il nous est apparu la dicte chapelle estre prochaine a ruiner, le quel édiffice nous promectons faire en dedens les Rogations prochaines, sur l’obligation des biens et revenu de la dicte maison.